«Chess this out»
Le podcast de notre belle soirée échecs enfin disponible ! La vidéo de l'émission spéciale échecs du mercredi 21 novembre 2012, de 20h à minuit, sur Radio Nova. Un beau succès pour une belle première !

Le podcast de notre belle soirée échecs enfin disponible !

Un plateau, des pions, des règles, et autant de symboles de la décadence de nos sociétés.
 
Le Fou en anglais s’appelle le Bishop. Ça veut dire « évêque ». Il n’y a vraiment qu’en France qu’un religieux deviendra fanatique, qu’un Mohamed Merah. Et si le Fou prend deux Tours ? alors là c’est le pompon ça s’appelle carrément Oussama Ben Laden. Eh oui, les islamistes ont l’argent des cheikhs. Surtout si on regarde bien, le fou qui est coincé dans son F1 est à un coup en diagonal de C4. Un fou marginalisé dans son une-pièce de banlieue avec du C4 pas loin, la société peut avoir les pétoches.  
 
Un jeu de société comme son nom l’indique, reflète la société. Par exemple le Qui-est-ce ? une société anonyme, le Monopoly reflète la société ACCOR, le Cluedo une société à responsabilité limitée ou encore les camemberts du Trivial Poursuit reflètent le camembert Société. Alors quelle société voulez-vous avec les échecs ? posez vous la question... 
 
 

Pourquoi les échecs c'est trop cool. Aujourd’hui, rien n’est plus in que de décliner une invitation sous le prétexte « j’peux pas, j’ai échecs ».  Nova vous a déniché 4 raisons pour lesquelles les échecs sont devenus le summum du cool. Emission spéciale échecs mercredi 21 novembre 2012 de 20h à minuit sur Radio Nova
 
Extraits de l'émission spéciale échecs du 21 novembre, de 20h à minuit, sur Radio Nova.
Tous nos remerciements à Bruno Delport, René Urtreger, Ahmet Gulbay, Emmanuel Bex, Marc H'Limi, Mathilde Serrell, Jean Rouzaud, Luca Desiata, David Ros, Yves Marek, Eddy Emerson-Duarte, ainsi qu'à toute l'équipe de Radio Nova... Sans oublier Fanfan Daho, Estelle Dumas, Guy Muchert, Pascal Vasseur, Marianne et Georges Bertola... et tous les autres. C'était Planète Echecs sous la verrière ! Et merci aussi aux internautes qui ont joué et/ou suivi la partie majoritaire. Le site de Radio Nova a comptabilisé des pointes d'audience de plus de 20.000 personnes au même moment ! Un beau succès pour une belle première !
Pendant l'émission | Photo Yann Buisson (DR)
 
Raison n°1 – Les échecs vous permettront d’asseoir votre street credibility.
« Quel est le rapport entre hip-hop, échecs et arts martiaux ? » demandait un jour le rappeur RZA, membre du mythique Wu-Tang Clan. Trop facile : ce sont trois jeux de guerre.
 
Raison n°2 – Les échecs vous feront des biceps aussi gros que ceux de Mickey Rourke
1992 : le bédéaste Enki Bilal imagine dans son ouvrage Froid Equateur un championnat du monde de Chessboxing, sorte de biathlon ultraviolent où s’enchaînent un combat de boxe anglaise et une partie d’échecs.
2003 : L’artiste néerlandais Iepe Rubingh, désireux de muscler aussi bien ses neurones que ses biceps, organise le premier combat réel de chessboxing. Le chessboxing et ses onze rounds dont six d’échecs connaissent un succès fou en Russie, où des grosses brutes à l’esprit affuté dépoussièrent l’échiquier à coups de crochets du droit et de roques habiles. Qui a osé dire que les échecs n’étaient pas un vrai sport ?
 
Raison n°3 – Les échecs vous aideront à réussir dans la vie, et pas seulement en cours de maths
Souvenez-vous d’Obama en 2006. Difficile ? Normal, en 2006 ce n’était encore qu’un pauvre petit sénateur, inconnu, sans argent, et noir au demeurant. Souvenez-vous d’Obama le 6 novembre dernier. Plus facile : tout le monde a en tête cette image d’un homme qui triomphe pour la seconde fois et confirme son statut d’homme le plus puissant du monde.
Comment expliquer une telle évolution ? Pas besoin de sortir les bouquins de science politique et les études TNS-Sofres. Il n’existe qu’une seule explication : Obama est un grand joueur d’échecs. Lui et Michelle adorent ça. Ils jouent au réveil, au coin du feu, et même lors des dîners romantiques à la bougie.
 
Raison n°4 – Même pas besoin de quitter votre ordinateur pour vous y mettre
Hé oui, même pas besoin d’aller fouiller dans vos placards et de chercher les pièces manquantes pour entamer votre nouvelle carrière de champion d’échecs. Il vous suffit d’ouvrir un nouvel onglet et de chercher « échecs en ligne ». Vous y voilà ! Vous pouvez jouer connecter, délaisser la matérialité désolante de l’échiquier en bois pour la légèreté numérique, votre grand-père fatigué pour un partenaire du bout du monde au nom exotique ; vous pourrez même faire rimer échecs et mat avec code html et réseaux sociaux.
 
Pour encore plus de bonnes raisons, émission spéciale échecs mercredi 21 novembre 2012 de 20h à minuit sur Radio Nova, don't forget to chess this out. Ce sera aussi l'occasion d'affronter le GM Bachar Kouatly lors d'une partie majoritaire à la cadence de 3 minutes par coup !
 
Judit & Sofia Polgar

Publié le 26/11/2012 - 00:05 , Mis à jour le 06/12/2012 - 18:03
Les réactions (3)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Bigbadboris - 21/11/2012 08:49
OK, cool! Merci!
So...I will toon in to be able to "chess this out"!
Définitivement,vous les Européens,vous avez quelque chose de + que nous n'avons pas en Amérique du Nord: La culture des Échecs comme un Art,un sport et un divertissement tourné vers l'avenir!


Bigbadboris - 20/11/2012 09:54
Bonjour à tous!
Oui les Échecs sont "in" et sont le "summum du cool"! Je dirais même plus...
ils sont plus "in" et plus "cool" que Facebook et Twitter réunis...mais autant qu'Europe-Échecs! lol
Barrak Obama et son épouse aiment les Échecs?!? Je me demande bien si on peut en dire autant pour Stephen Harper et son épouse au Canada??
...Ça me surprendrais un peu...il est (lui) déjà anti-culture alors jouer aux Échecs...!

J'habite le Québec (Canada) et je me demandais si il serait possible d'écouter l'émission en direct sur le Web??
I would like to "chess this out"!