« En passant » par Châlons-en-Champagne...
Invitée par le Club d'Echecs de Châlons-en-Champagne (51), une équipe d'Europe Echecs vous en a ramené les images. Interview de Diego Salazar (Président de l'Echiquier Châlonnais), Mario Manccini, Fabrice Mauromati, Karim Felali, Joeffrey Lebon. Faites connaissance avec le club de Marie Sebag !

1. Dans son interview, le dynamique Président de l'Echiquier Châlonnais, M. Diego Salazar, aborde les sujets des interventions dans les écoles, de sa décision de prendre un directeur sportif pour gérer l'équipe de NI, du « Projet Global » de l'Echiquier Châlonnais, du club de Châlons dans les quartiers « sensibles », en milieu carcéral et du projet de réinsertion des détenus.
Il revient aussi sur le beau succès de l'organisation de la finale du Top 16 par Châlons.

2. Résumé rapide de la nationale III jeunes qui se déroulait ce jour-là entre Châlons et Lutèce, et le cours donné par le GM Robert Fontaine.

3. Fabrice Mauromati nous parle de ses interventions en milieu scolaire, de sa participation au développement du club, de sa passion pour le jeu d'échecs et de son envie de partager tout ce que d'autres passionnés lui ont donné.

4. Karim Filali est spécialisé dans l'enseignement du jeu d'échecs dans les écoles maternelles. Cela lui permet de rencontrer environ 300 enfants par semaine et d'en repérer certains doués pour le jeu. Il parle aussi de ce que le jeu peut apporter aux jeunes.

5. L'intervention de Serge Krumm est rapide mais efficace. C'est le gestionnaire du club, des licences, des déplacements et de bien d'autres choses encore...

6. Mario Mancini, qui fut le premier entraîneur d'Etienne Bacrot, nous parle un peu des débuts d'Etienne. Mario donne aujourd'hui des cours particuliers à de nombreux élèves, dont la jeune Salomé Neuhauser, 14 ans et 1954 Elo. Il nous livre aussi son secret de la réussite aux Echecs...

7. Joffrey Lebon, le webmaster de www.echiquier-chalonnais.com, est un des rares à enseigner le jeu d'Echecs « sur le temps scolaire ». Joffrey intervient surtout dans deux écoles, 6 heures dans chaque, afin que le jeu d'Echecs deviennent, peu à peu, une matière comme les autres.


Publié le 29/01/2008 - 00:10