« Geneva Chess Masters »
Le vainqueur Shakriyar Mamedyarov | Photo http://www.mamedyarov.com | (DR)
Shakriyar Mamedyarov remporte le Geneva Chess Masters en disposant de Vladimir Kramnik en finale. Mamedyarov s'est montré implacable dans la première partie et vigilant dans la seconde.
Le « Geneva Chess Masters » voit 8 champions s’affronter en 2 groupes de 4 joueurs, du 26 au 30 juin 2013, sur la scène du Théâtre Pitoeff, en Suisse. Avec Vladimir Kramnik, Judit Polgar, Hikaru Nakamura, Shakhriyar Mamedyarov, Etienne Bacrot, Romain Edouard, Alexandra Kosteniuk et Yannick Pelletier.
Dans chaque groupe, chaque joueur affronte les 3 autres en un match de 2 parties de 25 minutes + 10 secondes par coup. En cas d’égalité un tie break de 2 parties blitz de 4 minutes + 2 secondes par coup suit, et en cas de nouvelle égalité un blitz « mort subite » 4 minutes + 2 secondes par coup pour les Blancs et 3 minutes + 2 secondes par coup pour les Noirs avec obligation pour les Blancs de gagner, décidera du vainqueur du match. Les 2 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales.

Site officiel : www.genevachessmasters.ch avec parties en direct et streaming

Entrée libre, commentaires en direct par casques infrarouges en français et en anglais.
 
finale
 
dmanchei 30 JUIN À 13H00 : 25' + 10"
1 Mamedyarov Shakriyar - Kramnik Vladimir : 1-0 (60) Partie des 4 Cavaliers
2 Kramnik Vladimir - Mamedyarov Shakriyar : ½-½ (103) Partie anglaise
Le champion du monde 2012 de parties rapides, l'Azéri Shakriyar Mamedyarov, a dominé Vladimir Kramnik de manière convaincante ce dimanche à Genève. Dans la première partie, le joueur russe a été un peu optimiste avec 18...e4, et Mamedyarov s'est montré implacable, comme depuis le début du Chess Masters, pour prendre l'avantage. Les complications tactiques qui ont suivi étaient à son avantage et même s'il a connu une petite phase de relâchement, au final ses deux pièces mineures ont bel et bien été supérieures à la Tour noire.
 
Dans la seconde partie, Kramnik a manqué son ouverture, ce qui est toujours mauvais signe lorsqu'on doit absolument gagner pour égaliser au score. Après seulement 16 coups, Mamedyarov avait déjà pris un petit avantage, avec un pion de plus et peu de chances de perdre. Il ne lui restait plus qu'à rester vigilant, surveiller le contre-jeu adverse et bien gérer son temps. L'ancien champion du monde luttera jusqu'au bout, avec cette nulle en 103 coups, mais en vain. Shakriyar Mamedyarov remporte le Geneva Chess Masters.
 
Shakriyar Mamedyarov | Photo http://www.mamedyarov.com | (DR)
Demi-finales
samedi 29 JUIN À 15H30 : 25' + 10"
1 Kramnik Vladimir - Nakamura Hikaru : ½-½ (55) Début Réti
2 Nakamura Hikaru - Kramnik Vladimir : ½-½ (43) Espagnole berlinoise
Départage en 4' + 2''
3 Nakamura Hikaru - Kramnik Vladimir : ½-½ (84) Attaque Veresov
4 Kramnik Vladimir - Nakamura Hikaru : 1-0 (33) Défense hippopotame

Sur l'ensemble des 4 parties jouées dans cette première demi-finale, Kramnik a surclassé Nakamura. Dans la première il a gagné un pion par 20.Cxd5! (avec la pointe tactique 20...Fxd5 21.Txd5 Dxd5 22.Fxe4), obtenu une finale qu'il a considérée comme "gagnante techniquement" mais il a manqué la conversion. Dans la seconde partie rapide il n'a jamais été en danger avec les Noirs (commentaire de Kramnik : "Nakamura voulait peut-être simplement passer aux blitz").

Dans les blitz, spécialité du joueur américain, c'est pourtant le Russe qui a été supérieur. Dans le premier il a facilement égalisé contre la rare attaque Veresov de son adversaire, a gagné un pion avec le coup osé 26...Fxa2! et Nakamura a été obligé de défendre 50 coups la finale avec un pion de moins. Dans le deuxième blitz, l'Américain a poussé le bouchon un peu trop loin en jouant une défense hippopotame (e6 d6 Ce7 Cd7 avec double fianchetto), certes utilisée par Spassky contre Petrossian en championnat du monde 1966 mais difficile à manier, même en blitz, contre un joueur du calibre de Kramnik qui affectionne l'avantage d'espace. Après 15 coups Kramnik avait déjà obtenu une position gagnante, qu'il a convertie assez facilement.

A la question de savoir ce qu'il pensait de cette cadence 25'+10'', Kramnik a répondu "c'est une cadence assez standard, par contre je crois que la dernière fois que j'ai joué en rapide c'était il y a 2 ans, j'ai donc dû me réhabituer quelque peu !". Après des résultats difficiles ces dernières semaines, et en particulier sa peu commune dernière place au Mémorial Tal, l'ancien champion du monde a montré qu'il fallait encore compter sur lui. Il sera en finale dimanche.

Vladimir Kramnik | Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)
SAMEDI 29 JUIN À 19H30 : 25' + 10"
1 Bacrot Etienne - Mamedyarov Shakriyar : 0-1 (31) Cambridge Springs
2 Mamedyarov Shakriyar - Bacrot Etienne : 0-1 (33) Défense hollandaise
Départage en 4' + 2''
3 Mamedyarov Shakriyar - Bacrot Etienne : 1-0 (22) Gambit Dame refusé
4 Bacrot Etienne - Mamedyarov Shakriyar : ½-½ (46) Gambit Dame refusé

Dans la 1ère partie Etienne Bacrot a pris à la fois beaucoup de risques et de temps pour monter une attaque sur le roque adverse au détriment de sa structure de pions. Mamedyarov a défendu avec sang froid et rapidement obtenu une position gagnante, en plus d'une grande avance à la pendule : la décision était déjà faite.
Dans la deuxième, obligé de l'emporter avec les Noirs pour égaliser, le Français a choisi la défense hollandaise, une ouverture risquée adaptée à la situation. Il a assez vite obtenu une bonne position, avec des possibilités de jouer pour le gain, et surtout il a superbement enchaîné avec la jolie séquence 18...Fh6+! 19.Rb1 Te8! transposant dans une finale avantageuse. Alors que Bacrot commençait à manquer de temps, la fin de la partie est arrivée comme une grande surprise pour les spectateurs et les commentateurs ! Le coup 33...c5! est venu de nulle part pour forcer l'abandon de Mamedyarov et pousser les joueurs vers les blitz de départage.

Le premier blitz a tourné court, hélas pour Etienne Bacrot. Après un début un peu imprécis, il a gaffé au 18ème coup et le champion du monde 2012 de parties rapides n'a pas laissé passer l'occasion. Bacrot allait tout faire pour égaliser de nouveau dans le deuxième blitz, mais Mamedyarov restera solide pour tenir la nulle et se qualifier pour la finale de ce dimanche contre Kramnik.

Shakriyar Mamedyarov
Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)
Etienne Bacrot
Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)
 
L'ÉDITO DU MI DAMIR LEVACIC
 
Samedi pluvieux à Genève, mais samedi heureux pour les organisateurs. Beaucoup de monde, venu de France et de toute la Suisse. A 13 heures, la télévision helvétique a diffusé un reportage sur l'événement. Les demi-finales ont tenu leurs promesses et nous avons eu droit aux « penalties » dans les deux matchs. 
 
Les champions arrivent 3 minutes à peine avant le début : gestion précise du temps ! Musique, entrée sur scène, présentation, applaudissements and start ! Silence... on tourne en mondiovision ! Ce dimanche la grande finale : Kramnik-Mamedyarov, à 13h00.
 
Kramnik-Nakamura
Une finale avant la lettre dans ce duel Russie-Etats Unis. Ce n'est plus la guerre froide, mais le combat sera explosif. La motivation est énorme. Il n'était pas mon favori, à cette cadence, et encore moins en blitz. Et pourtant le grand Vladimir a été magnifique. La grande classe ! Avec les blancs, il place la combinaison Cxd5 qui gagne un pion précieux. Il construit une finale de rêve, mérite la victoire mais se relache et concède le demi point. Avec les noirs il égalise avec sa berlinoise chérie. 
 
Blitz de départage
Dans la première avec les noirs il gagne un pion et joue aussi vite que Lucky Luke; mais encore une nulle de pièces lourdes. Dans la seconde, il réfute l'audacieux...f5, par ç5! J'ai cru en une préparation maison, tellement la démonstation force l'admiration. Kramnik en finale: amplement mérité !
 
Bacrot-Mamedyarov
Dans la première, Etienne s'applique dans l'ouverture et surprend avec Tce1 puis avec Dxd4. L'investissement temps est récompensé : surtout si Etienne avait continué par Ted1-Cç5 et Cd2 au lieu de Da4. L'activité au détriment de la structure de pions : c'était presque génial ! Le sacrifice de pièce est incorrect même si l'intuition était là. Regrets. Etienne joue à merveille la seconde : le joli ...ç5 force l'abandon d'une partie dominée avec les noirs.
 
Blitz de départage
« Mamed » place une combinaison classique et gagne vite avec les blancs. Dans le second blitz, les noirs échangent les dames et les chances de gain sont réduites. Le champion du monde en parties rapides gagne son billet pour la finale.

Phase de poules

Toute Ronde Qualificatif - Groupe A Classement après le troisième match
Nom Prénom Féd Match(s) gagné(s) Départage
1 Mamedyarov Shakriyar AZE 3 8
2 Kramnik Vladimir RUS 2 5
3 Pelletier Yannick SUI 1 4
4 Polgar Judit HUN 0 1
 
Toute Ronde Qualificatif - Groupe B Classement après le TROISIÈME match
Nom Prénom Féd Match(s) gagné(s) Départage
1 Nakamura Hikaru USA 3 8
2 Bacrot Etienne FRA 2 6
3 Kosteniuk Alexandra RUS 1 3
4 Edouard Romain FRA 0 1
Groupe A

MERCREDI 26 JUIN À 15H30 : 25' + 10"
1 Pelletier Yannick - Polgar Judit : 1-0 (54) Partie anglaise
2 Mamedyarov Shakriyar - Kramnik Vladimir : ½-½ (49) Nimzo-Indienne
3 Polgar Judit - Pelletier Yannick : 0-1 (33) Début Réti
4 Kramnik Vladimir - Mamedyarov Shakriyar : 0-1 (67) Est-Indienne
jeudi 27 JUIN À 19H30 : 25' + 10"
1 Pelletier Yannick - Mamedyarov Shakriyar : 0-1 (48) Défense Grünfeld
2 Polgar Judit - Kramnik Vladimir : ½-½ (60) Espagnole berlinoise
3 Mamedyarov Shakriyar - Pelletier Yannick : ½-½ (66) Défense Hollandaise
4 Kramnik Vladimir - Polgar Judit : 1-0 (57) Partie anglaise
VENDREDI 28 JUIN À 15H30 : 25' + 10"
1 Mamedyarov Shakriyar - Polgar Judit : 1-0 (67) Défense Ouest-Indienne
2 Kramnik Vladimir - Pelletier Yannick : ½-½ (57) Partie anglaise
3 Polgar Judit - Mamedyarov Shakriyar : 1-0 (55) Espagnole fermée
4 Pelletier Yannick - Kramnik Vladimir : ½-½ (29) Partie anglaise
Départage en 4' + 2"
1 Pelletier Yannick - Kramnik Vladimir : ½-½ (38) Néo-Grünfeld
2 Polgar Judit - Mamedyarov Shakriyar : 1-0 (58) Défense Caro-Kann
3 Kramnik Vladimir - Pelletier Yannick : 1-0 (51) Défense Ouest-Indienne
4 Mamedyarov Shakriyar - Polgar Judit : 1-0 (53) Défense Ouest-Indienne
Blitz « mort subite » 4+2 Blancs - 3+2 Noirs, nulle = gain noir
5 Polgar Judit - Mamedyarov Shakriyar : ½-½ ? ?

Pour chaque match gagné sans jouer les blitz, le vainqueur marque 3 points et son adversaire 0 point. En cas de victoire du match après les blitz le vainqueur marque 2 points et son adversaire 1 point.

Photo www.genevachessmasters.ch (DR)

Groupe B

MERCREDI 26 JUIN À 19H30: 25' + 10"
1 Edouard Romain - Nakamura Hikaru : ½-½ (49) Gambit dame accepté
2 Bacrot Etienne - Kosteniuk Alexandra : 1-0 (69) Défense Grünfeld
3 Nakamura Hikaru - Edouard Romain : ½-½ (89) Française fermée
4 Kosteniuk Alexandra - Bacrot Etienne : ½-½ (35) Espagnole berlinoise
Départage en 4' + 2"
5 Nakamura Hikaru - Edouard Romain : 1-0 (33) Française d'échange
6 Edouard Romain - Nakamura Hikaru : 0-1 (35) Défense Hollandaise
jeuDI 27 JUIN À 13H30: 25' + 10"
1 Nakamura Hikaru - Kosteniuk Alexandra : 1-0 (54) Défense Caro-Kann
2 Edouard Romain - Bacrot Etienne : ½-½ (18) Espagnole berlinoise
3 Kosteniuk Alexandra - Nakamura Hikaru : 0-1 (26) Espagnole ouverte
4 Bacrot Etienne - Edouard Romain : 1-0 (40) Catalane ouverte
VENDREDI 28 JUIN À 19H30 : 25' + 10"
1 Bacrot Etienne - Nakamura Hikaru : 0-1 ? ?
2 Kosteniuk Alexandra - Edouard Romain : 1-0 (25) Défense Scandinave
3 Nakamura Hikaru - Bacrot Etienne : 1-0 (57) Sicilienne Alapin
4 Edouard Romain - Kosteniuk Alexandra : 0-1 (40) Richter-Veresov

Pour chaque match gagné sans jouer les blitz, le vainqueur marque 3 points et son adversaire 0 point. En cas de victoire du match après les blitz le vainqueur marque 2 points et son adversaire 1 point.

Photo www.genevachessmasters.ch (DR)

L'édito du MI Damir Levacic

RONDE 3

Fantastique 3ème journée !

Et du suspense à couper le souffle, pas seulement dans les blitz de départage ! Sur le terrain du chessnet, 20000 spectateurs sur le seul site de genevachessmasters !

L'événement plait : il dépasse les prévisions. Il réconforte les idées et les projets de Gilles Mirallès et de la Fédération Genevoise !

On connait les 4 demi-finalistes qui vont s'affronter ce samedi au Théâtre Pitoeff.
L'affiche est mondiale:
-Nakamura-Kramnik à 15h30
-Mamedyarov-Bacrot à 19h30

A tout à l'heure pour de nouvelles émotions!

Mamedyarov-Polgar

Je n'ai pas aimé ...Ca6 dans la Bogoljubov-Taimanov de Judit : au final, c'est la cause des problèmes noirs. Mais la numéro 1 mondiale aurait pu sauver le demi-point dans la finale Tour 4 pions contre Tour 3 pions sur la même aile.

Dans la seconde, une espagnole, Judit doit valoriser la paire de fous alors que la partie est égale. Mamed commet une gaffe : comme d'habitude, son meilleur ennemi est ...lui-même!

Judit joue de mieux en mieux : elle aurait bien opté pour un tournoi d'une semaine!

D'ailleurs elle annule le match de départage en blitz avant de s'effondrer dans le blitz « mort subite ».

Kramnik-Pelletier

Un avantage d'espace basé sur la force du Fb2, affectionné par le grand Vladimir ; mais Yannick tient la position avec sang froid.

Dans la seconde, les blancs semblent obtenir un avantage mais ...Cc5! force la nulle.

Dans les blitz de départage le champion suisse fait une excellente prestation mais doit s'incliner dans la seconde partie face au numéro 3 mondial.

Yannick n'a pas à rougir.

Bacrot-Nakamura

Dans la première, Etienne attaque et sacrifie ; Lucky Luke prend tout, se défend et... gagne.

Dans la seconde, une sicilienne Csom, la stratégie et le jeu positionnel sont au rendez-vous ; la fin est spectaculaire car l'américain a 2 cavaliers et Tour qui tournent autour du roi noir, mais le mat n'est pas évident. Transformation allure TGV dans une finale gagnante. Admiration.

Etienne était déjà qualifié : ce vendredi était jour de training !

Le statut de favori n'est pas usurpé pour Nakamura, chouchou du public, faiseur de spectacle.

Kosteniuk-Edouard

Une bonne scandinave, facile à jouer pour les blancs; et dés que l'épine arrive en e5, l'avantage d'espace se transforme en ...miniature !

Dans la seconde, Romain a fait le bon choix de l'attaque Torre mais oublie Dg4 à la sortie de l'ouverture. Ce qui permet la défense noire avec grand roque. Le champion de France est alors obligé de prendre des risques mais l'ancienne championne du monde fait plus que tenir...

Alexandra l'élégante retrouve le sourire.

Alexandra Kosteniuk | Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)

Ronde 2

Partageons le bonheur sportif !

Rien ne remplace l’émotion provoqué par le direct, avec ses imperfections, ses hésitations et ses montées admiratives.
Le spectateur devient acteur : il épouse ses doutes, ses réactions, ses expressions.
Il voit sa propre image sur l’écran géant. Il pénètre dans le cerveau du champion.
Il progresse. Et le sentiment agréable du progrès provoque le bonheur.
Regardez le résumé d’un match de football alors que vous connaissez le résultat à l’avance !
Les internautes le savent : hier au stade de la chessnet, il y avait 10000 personnes du monde entier. On attend le double ce week end !
Au théâtre Pitoeff, règne une ambiance de little planet, un exemple des échecs modernes.

Polgar-Kramnik
Judit était inspirée aujourd’hui : elle relève le défi du « mur de Berlin » et fait preuve de créativité.
Du pain complet : débat théorique, combat psychologique, intérêt pédagogique de la stratégie, de la tactique, du suspense dans la gestion du temps, et une finale.
Nous avons partagé le pain! Comment avec peu de pièces, les Blancs peuvent-ils trouver des idées qui refutent la position du roi noir au centre?
Dans la seconde, elle joue activement et prend des risques : mais la valse blanche du cavalier et de la dame prend le dessus sur le roque affaibli.
Deux parties extraordinaires ! Vladimir connait la valeur de sa prestation : sourires « d’after game » !

Nakamura-Kosteniuk
Alexandra donne un pion pour se libérer avec e5 mais le Fg2 devient un monstre et les Blancs s’imposent sur les …cases blanches.
Dans la seconde, les Noirs obtiennent une espagnole idéale : la force du Fc5 et la colonne f triomphent sur f2.
Lucky Luke est trop fort : les internautes pronostiquent sa victoire finale.

Edouard-Bacrot
Duel tricolore sur la scène du petit Bolchoï !
Dans la première, Etienne égalise grâce à …Cc4 issu d’une espagnole ; c’est la plus courte des parties.
Dans la seconde, les Noirs oublient …Dd5 dans l’ouverture et après e4 c’est un avantage d’espace constant ; démonstation et parfaite réalisation d’Etienne.
Romain, souffrant, a dû voir un médecin : souhaitons-lui un rapide rétablissement vitaminé.

Pelletier-Mamedyarov
Les Noirs égalisent vite dans la première mais Yannick garde son sang froid et maintient l’équilibre.
Des fautes mutuelles de part et d’autre dans le zeitnot mais la finale est supérieure aux Noirs grâce à la Tour sur la seconde rangée.
Dans la seconde, Mamed sacrifie et prend des risques insensés. Il sous-estime l’art de la défense de Yannick qui reste avec 2 pièces mineures contre la Tour. Les blancs sont perdus mais jouent à une allure folle. Yannick est gagnant mais commet une gaffe à deux centimètres de l’arrivée! Dommage, on a manqué le blitz de départage!

Ronde 1

Quel plaisir de faire vivre ces parties de top niveau ! Quel plaisir de retrouver mes amis de 30 ans, joueurs et dirigeants passionnés, toujours présents dans les grands moments ! Un lieu magique, une décoration soignée, un public averti. Genève sur Volga ? Nous sommes près des Eaux Vives, au cœur de la cité de Calvin. La dream team de Gilles Miralles a bien fait les choses… et toujours avec le sourire ! Harmonie entre Méditerranée et précision helvétique !

Kramnik-Mamedyarov
Le choc des géants a tenu ses promesses : « Mamed » s’impose dans la seconde, avec les noirs. Contre toute logique, il a jugé la valse des cavaliers allié au pion passé, supérieure à la paire de fous: une intuition de génie !

Polgar-Pelletier
Judit a provoqué : avec des ouvertures douteuses et risquées, elle a joué vite pour déstabiliser, mais le champion suisse a réfuté, calmement, comme à l’école ! Yannick est le héros du jour; devant son public, il marque 2-0 en entrée !

Kosteniuk-Bacrot
Fantastique première partie avec feu d’artifice sur le Léman; Alexandra excelle en tactique; Etienne trouve la faille in extremis dans le zeitnot dans une position objectivement égale. Dans la seconde, la berlinoise était trop solide…

Nakamura-Edouard
Comment jouer face à Lucky Luke ? Sang froid admirable du champion de France, membre du club de Genève. Il a été à la hauteur de la rencontre: deux nulles méritées. Mais dans le blitz de départage, que faire ? On dirait que la pendule de l’américain est en panne… Qui pourrait lui résister à cette cadence ?


Vladimir Kramnik est un grand maître international d’échecs russe champion du monde de 2000 à 2007. Au 1er juin 2013, il est le 3ème  joueur mondial, et le numéro 1 russe, avec un classement Elo de 2 803 points.

 

Né au Japon, Hikaru Nakamura est un joueur d’échecs américain et détenteur du titre de grand maître international..Au 1er juin 2013, son classement Elo est de 2 784 points, ce qui en fait le 5ème joueur mondial, le numéro 1 américain, et le numéro 1 du continent américain.
 

Judit Polgar est une joueuse d’échecs hongroise. Meilleure joueuse mondiale au xxie siècle avec une très confortable avance, elle ne participe plus aux compétitions réservées aux femmes et affronte l’élite mondiale masculine avec un classement Elo de 2 696 points.
 

Alexandra Kosteniuk est une joueuse d’échecs russe, grand maître international et championne du monde entre septembre 2008 et décembre 2010. Au 1er juin 2013, avec 2 489 points Elo, elle est la 21ème joueuse mondiale du classement féminin.
 

Shakhriyar Mamedyarov  est un des meilleurs joueurs d’échecs mondiaux, grand maître international depuis 2002.  Au 1er juin 2013, il était le 14ème joueur mondial avec 2 753. Son meilleur classement Elo a été de 2 772 points.

 

Etienne Bacrot est un grand maître international (GMI) d’échecs français, et septuple champion de France. Au 1er juin 2013, avec un classement Elo de 2 725 points, il est classé 24ème joueur mondial et numéro 1 français.

 

Romain Edouard est grand maître international en 2008, s’adjuge un second titre de champion de France par équipes. Romain Edouard termine troisième au tournoi des maîtres au Festival d’échecs de Bienne le 3 août 2012 réunissant 112 participants. Le 25 août 2012, il devient champion de France à Pau.
 

Yannick Pelletier est un grand maître suisse du jeu d’échecs. Il a remporté le championnat national à quatre reprises, en 1995, 2000, 2002 et 2010. Son meilleur classement Elo est de 2 624, atteint en janvier 2003. Au 1er juin 2013, son classement de 2 574 fait de lui le 2ème joueur suisse, derrière Vadim Milov.


Gilles Miralles | Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)
 
Au même moment aura lieu la finale du championnat suisse individuel – Schweizer Meisterschaft des moins de 10, 12 et 14 ans, organisée par le CEG, avec la Fédération Genevoise d’Echecs, du 27 au 30 juin 2013, ainsi que deux Opens, du 25 au 30 juin. Voir la liste des inscrits à l'Open A  et à l'Open B.
 
Programme du « Geneva Chess Masters »
 
« Geneva Chess Masters » Groupe A Ronde 1 mercredi 26/06/2013 15h30–18h30
« Geneva Chess Masters » Groupe B Ronde 1 mercredi 26/06/2013 19h30–22h30
« Geneva Chess Masters » Groupe B Ronde 2 jeudi 27/06/2013 13h30–16h30
« Geneva Chess Masters » Groupe A Ronde 2 jeudi 27/06/2013 19h30–22h30
« Geneva Chess Masters » Groupe A Ronde 3 vendredi 28/06/2013 15h30–18h30
« Geneva Chess Masters » Groupe B Ronde 3 vendredi 28/06/2013 19h30–22h30
« Geneva Chess Masters »   Demi-Finale samedi 29/06/2013 15h30–18h30
« Geneva Chess Masters »   Demi-Finale samedi 29/06/2013 19h30–22h30
« Geneva Chess Masters »   Finale dimanche 30/06/2013 13h00–15h30
Vladimir Kramnik | Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)
Judit Polgar | Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)


Hikaru Nakamura | Photo www.genevachessmasters.ch | (DR)

Publié le 03/07/2013 - 12:00 , Mis à jour le 05/07/2013 - 13:59
Les réactions (7)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!