« Sinquefield Cup »
Magnus Carlsen remporte la « Sinquefield Cup ». Carlsen : « J'ai pensé qu'il avait perdu le contrôle, et à partir de là je ne vois pas pourquoi ne pas continuer à jouer. »

La « Sinquefield Cup » est le premier super-tournoi de Grands-Maîtres qui se déroule à Saint-Louis (USA), du 8 au 16 septembre 2013, avec quatre des meilleurs joueurs de la planète. Les deux premiers mondiaux : Magnus Carlsen et Levon Aronian, et les deux premiers des États-Unis : Hikaru Nakamura et Gata Kamsky. 

Le direct a lieu sur www.uschesschamps.com et cet événement offrira également une expérience sans précédent aux spectateurs, avec plusieurs équipes de grands-maîtres aux commentaires, l'accès à la salle de jeu...  

Montant des prix : 170.000 $ (129.000 €), dont 70.000 $ au premier (53.000 €), 50.000 $ au deuxième (38.000 €), 30.000 $ au troisième (23.000 €) et 20.000 $ au quatrième (15.000 €).

Classement final après la ronde 6

Pl. Joueurs Elo Tit Age Nat
Score
1 2 3 4 Perf Chg +/-/=
1 Carlsen, Magnus 2862 gm 23 NOR
4.5/6
XX == =1 11 2968 +8 (+3 -0 =3)
2 Nakamura, Hikaru 2772 gm 26 USA
3.5/6
== XX 10 1= 2862 +8 (+2 -1 =3)
3 Aronian, Levon 2813 gm 31 ARM
2.5/6
=0 01 XX == 2734 -7 (+1 -2 =3)
4 Kamsky, Gata 2741 gm 39 USA
1.5/6
00 0= == XX 2622 -8 (+0 -3 =3)
Magnus Carlsen, Levon Aronian, Hikaru Nakamura et Gata Kamsky.
Résultats de la Ronde 1 du 9 Septembre 2013 à 20h00
Carlsen, Magnus 2862
-
Kamsky, Gata 2741 : 1-0 (49) Slave Chebanenko
Nakamura, Hikaru 2772
-
Aronian, Levon 2813 : 1-0 (41) Espagnole

De prudents débuts de partie de part et d'autre ont repoussé le combat en milieu de jeu, et ont placé Gata Kamsky en zeitnot contre Magnus Carlsen avec 8 minutes et 40 secondes après 29...g4. L'Américain lance alors son attaque (premier diagramme), même si des commentateurs sur twitter - Susan Polgar et Nigel Short - doutaient de son exactitude. 

Carlsen-Kamsky
Après 29...g4
Carlsen-Kamsky
Après 32...hxg2
Carlsen-Kamsky
Après 37.Dh5

Le numéro un mondial, avec encore 27 minutes, allait en effet s'emparer de la victoire en seulement quelques coups : 30.f3 gxh3 31.Fxh4 Rf7 32.De1 hxg2 mène au deuxième diagramme, où après 33.Tc7+ l'avantage blanc est décisif ! La suite est relativement facile à trouver : 33...Te7 34.Fxf6 Rxf6 35.Tc8 avec invasion du camp noir et un échec mortel de la Dame en h4 à venir. 35...Dd6 36.Dh4+ Rf7 37.Dh5+ comme dans le troisième diagramme. A noter la symétrie des positions et, une fois le pion g2 repris, la parfaite égalité matérielle. 

Nakamura-Aronian
Après 27.Tad1
Nakamura-Aronian
Après 30...Db5
Nakamura-Aronian
Après 35...Ch4

Beaucoup plus tranquille, la rencontre entre Hikaru Nakamura et Levon Aronian est longtemps restée symétrique et égale (premier diagramme), tant au niveau du placement des pièces que de la structure des pions... Et puis Levon Aronian a gaffé ! Dans la position du deuxième diagramme, le joueur arménien vient de jouer 30...Db5?. Nakamura saute sur l'occasion de gagner la qualité par le simple 31.Dxb5 axb5 32.Cd7!. Quelques coups plus tard, troisième diagramme, Aronian est perdu. L'Arménien déclarait peu de temps après la partie : « Bien sûr, c'est embarrassant, je fais rarement des bourdes comme ça. » Aronian pensait qu'il allait forcer la nulle suite à l'échange des Dames.

résultats de la Ronde 2 du 10 Septembre 2013 À 20H00
Aronian, Levon 2813
-
Carlsen, Magnus 2862 : ½-½ (40) Défense Hollandaise
Nakamura, Hikaru 2772
-
Kamsky, Gata 2741 : 1-0 (42) Sicilienne Paulsen

En général, lorsque les Noirs dominent avec une défense hollandaise de Leningrad, c'est par une forte attaque sur l'aile-Roi. Cependant, avec Magnus Carlsen les choses se passent autrement et le numéro un mondial a dominé Levon Aronian positionnellement toute la partie. Cette fois l'Arménien n'a pas gaffé, malgré le zeitnot réciproque, et la nulle a été signée dès le 40e coup. Carlsen est impressionnant de facilité. Il semble pouvoir tout jouer, et ce contre n'importe qui. 

Nakamura-Kamsky
Après 34...d5
Nakamura-Kamsky
Après 39...Tb2
Nakamura-Kamsky
Après 42.Txd5

C'est à Hikaru Nakamura qu'est revenue la victoire du jour, aux dépens de son compatriote Gata Kamsky. Comme hier Kamsky a joué l'attaque en sacrifiant un pion, et comme hier il n'est pas parvenu à ses fins. Les derniers coups valent le coup d'oeil. Dans le premier diagramme après 34...d5, Hikaru joue 35.Dc5! avec l'idée, si 35...Dc6 (35...dxc4?? 36.Td6 gagne) de pseudo-sacrifier la Dame par 36.Dxd5!! Fxd5 37.Fxd5 Txc2 38.Fxc6+ Rxc6 avec avantage blanc, mais sans doute insuffisant pour le gain. Dans la partie, Kamsky, en zeitnot, va jouer 35...Td8? et permettre 36.Dxa5 Txc2 37.Tf2 Txf2 38.Dxd8 Tg2+ 39.Rf1 Tb2 (deuxième diagramme), et maintenant : 40.Fxd5+ Fxd5 41.Dxd5+ Dxd5 42.Txd5 et abandon des Noirs dans la position du troisième diagramme. En effet, après 42...Txb3 43.Txf5 la finale de Tours est gagnante pour Nakamura, seul en tête avec 2 points sur 2 !

Appariements de la Ronde 3 du 11 Septembre 2013 À 20H00
Carlsen, Magnus 2862
-
Nakamura, Hikaru 2772 : ½-½ (42) Est-Indienne
Kamsky, Gata 2741
-
Aronian, Levon 2813 : ½-½ (43) Pion Dame
Mikhail Tal vs. Pal Benko, 1959
Nakamura vs. Carlsen, 2013

En 1959, lors de l'Interzonal de Belgrade, Pal Benko portait des lunettes noires pour empêcher Mikhail Tal de « l'hypnotiser ». Des légendes couraient sur le « magicien de Riga », les gens essayaient d'expliquer ses victoires incroyables par de la chance et des pouvoirs hypnotiques... Quelques instants après le début de la ronde, Tal s'est levé et a demandé à Tigran Petrosian ses grosses lunettes de soleil, et le public a commencé à rire. Benko a enlevé ses lunettes aussitôt et Tal a fait de même.

Carlsen-Nakamura
Après 21...Ff5
Carlsen-Nakamura
Après 31.Th1
Carlsen-Nakamura
Après 40.Dc8

Le duel entre Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura n'a pas déçu. Nakamura, sur ses terres, avec 2 points sur 2, semblait bien décidé à jouer une grande partie. Une poussée agressive sur l'aile-Roi dans l'ouverture - 10...g5!?, une autre sur l'aile-Dame trois coups plus tard - 13...b5, et une première position critique apparaissait après 18.a4. La situation était déjà très tendue et le dernier coup de Carlsen plongeait son adversaire dans une longue réflexion. La suite doit être précise de part et d'autre : 18...Ce4 19.Cdxb5 Cxc3 20.Cxc3 Fxc3 21.Txc3 Ff5 - premier diagramme et le Norvégien sacrifie la qualité par 22.Dxd5 Dxc3 23.Dxf5 Tfd8 24.Ff3 Ta8, avec 8 minutes pour Carlsen et 28 pour Nakamura ! 25.De4 a été critiqué par la plupart des commentateurs, lui préférant 25.Df4 avec égalité. 25...Df6! revient en défense et menace 26...Td4. 26.Db4 Ta7 27.Rg2 (4 minutes)... Le 31.Th1 de Carlsen est joué avec seulement 30 secondes dans le deuxième diagramme. 31...Rg7 32.Tb1 a tempo. 32...Txa4 33.Tb7, le pion blanc en c6 tient la baraque à lui seul ! 33...T4b7 34.De7! Malgré la forte pression à la pendule, Carlsen reste précis. 34...Txb7 35.cxb7 36.Dd7!... 40.Dc8! vaut bien un troisième diagramme. La position est jugée équilibrée par les modules d'analyse et la nulle signée au 42ème coup sur proposition du joueur américain.

Kamsky-Aronian
Après 40...Rf6

Totalement accaparé par la rencontre entre Carlsen et Nakamura, la lutte entre Gata Kamsky et Aronian, même si elle n'a pas manqué d'intérêt, est passée au second plan. Levon Aronian possédait un avantage pendant quelques coups, un avantage dilapidé en manque de temps. Le contrôle atteint, les joueurs ont obtenu la position du diagramme ci-contre après 40...Rf6, avec égalité. Les joueurs s'accordèrent pour partager le point dès le 43ème coup, quelques secondes après la nulle de Carlsen et Nakamura.

 

Maurice Ashley
Appariements de la Ronde 4 du 13 Septembre 2013 À 20H00
Kamsky, Gata 2741
-
Carlsen, Magnus 2862 : 0-1 (59) Espagnole d'échange
Aronian, Levon 2813
-
Nakamura, Hikaru 2772 : 1-0 (61) Est-Indienne
Kamsky-Carlsen
Après 18...Fg3
Kamsky-Carlsen
Après 41...Txe2
Kamsky-Carlsen
Après 50.Fc3
A partir d'une variante d'échange de l'Espagnole, Kamsky et Carlsen ont obtenu une position de la rencontre entre Fritz 4-Beliavsky (2620), Bled 1996 (1-0) 46, où les Blancs avaient préféré jouer 16.Rh1 au lieu de 16.Rf1. Les Noirs un bon jeu de pièces - 16...Tae8 - pour contre-balancer la bonne structure de pions des Blancs. Surtout que Kamsky joue alors 17.Cd2?!, un coup qui se veut solide, mais après 17...Td8! l'avantage noir prend forme. Sur 18.f3 Fg3!, les cases noires sont tombées aux mains de Carlsen, le Cavalier en d2 est cloué, la position blanche est mal en point. Premier diagramme. Temps : 0h30-0h35. 19.Rg1 Ce5 20.b3, pour, enfin, terminer le développement, et après 20...Cg6 21.Cf1 Fe5, Kamsky décide de donner un pion par 22.c3?! pour se libérer. Carlsen prend le matériel après 22...Fxc3 23.Fb2 Cf4 24.Tc2 Fa5!, préférant conserver les pièces qui lui ont permis de prendre l'avantage. Dix coups plus tard, Kamsky n'a plus que 6 minutes à la pendule, sa position a empiré, mais Gata se défend bec et ongles. Dans la position du deuxième diagramme, Magnus a toujours l'avantage, mais sera-t-il suffisant pour l'emporter ? La réponse est venue dans la position du troisième diagramme, lorsque Gata Kamsky a joué 50.Fc3? et Magnus a répondu 50...b4!, avec un avantage décisif grâce à la posssibilité de se créer un pion passé de chaque côté de l'échiquier. Une victoire à l'énergie !
 
Aronian-Nakamura
Après 22.Dxb3
Aronian-Nakamura
Après 23...C6xd5
Aronian-Nakamura
Après 40...Fxc1
De son côté, Hikaru Nakamura n'a pas hésité à jouer une défense Est-Indienne contre Levon Aronian. Les longues réflexions des joueurs ont débuté après 14...Ce8, avec sans doute un plan à base de ...Cc7, puis l'échange des Fous de cases blanches en a6, ...Ca6 et ...Cb4. Pourtant, après 15.Te1 Cc7 16.Tc1 Ca6, l'Américain avait une idée légèrement différente. 17.b3 Cb4 18.Fb1 Fb7. La partie a continué par 19.Ce2 Tc8 et sur 20.h4, au lieu du logique 20...h5, Nakamura lance son action sur l'aile-Dame par 20...c4. Le coup était prévu par Aronian qui a répondu rapidement par 21.h5 cxb3 22.Db3, premier diagramme, avec avantage blanc grâce aux possibilités d'attaque sur le roque noir. 22...g5 23.Cg3 et là, Nakamura, plutôt que de passer en défense, sacrifie du matériel par 23...C6xd5?! 24.exd5 Fxd5 25.Txc8, avant de passer en finale par 25...Fxb3 26.Txd8 Txd8... Les pions de l'aile-Dame disparaissent et l'Américain a encore quelques chances d'annuler avec deux pions pour le Cavalier. Toutefois, lorsqu'un des pions succombe, la position est critique pour Hikaru. Le contrôle du temps est passé dans le troisième diagramme. 1-0 au 61ème coup.
La retransmission en direct de la « Sinquefield Cup »
Appariements de la Ronde 5 du 14 Septembre 2013 À 20H00
Nakamura, Hikaru 2772 - Magnus, Carlsen 2862 : ½-½ (32) Espagnole berlinoise
Aronian, Levon 2813
-
Kamsky, Gata 2741 : ½-½ (44) Défense Hollandaise
Nakamura-Carlsen
Après 28...Dg6

Bonne opération pour Magnus Carlsen. Leader après sa victoire sur Gata Kamsky dans la ronde 4, le numéro un mondial pouvait laisser venir Hikaru Nakamura. Dans une variante berlinoise de l'Espagnole, les Noirs ont même obtenu une position très agressive sur le roque blanc. Dans la position du diagramme ci-contre, le joueur américain - qui avait de nouveau chaussé ses lunettes noires pour l'occasion - a sagement répété les coups par 29.Fh5 Df5 30.Ff5 Dg6, etc. Sur twitter, Daniel King écrivait : « Considérant que Nakamura joue un Kamsky hors de forme demain et que Carlsen joue Aronian, Nakamura a encore une chance de partager la première place. »

Hikaru Nakamura

Le duel entre Levon Aronian et Gata Kamsky n'a pas manqué d'intérêt. L'Américain fait toujours confiance à la défense Hollandaise et les joueurs ont suivi la partie Aronian-Carlsen de la ronde 2 jusqu'à 8.Fg3, où L'Arménien avait préféré jouer avec h3 et Fh2. Comme dans pratiquement toutes ses parties de la « Sinquefield Cup », Gata a tenté de monter une attaque sur l'aile-Roi. Dans la position du premier diagramme, les Noirs viennent de jouer 27...Df6. Evidemment prendre le pion h5 serait extrêmement dangereux pour Aronian... Et pourtant, Levon l'a pris ! Temps : 7'49"-10'50". 28.Cxh5 Dh6 29.Cf4 Td7 30.Rf1 Dh1+ 31.Re2 Dxg2 récupère le pion avec une position d'attaque. Les Dames sont échangées et le deuxième diagramme atteint après 37...Rf6. Les Tours sont échangées sur la colonne «h» et la nulle est devenue évidente.

Aronian-Kamsky
Après 27...Df6
Aronian-Kamsky
Après 37...Rf6
Aronian-Kamsky
Après 41.Rxh1
Appariements de la Ronde 6 du 15 Septembre 2013 À 18H00
Carlsen, Magnus 2862
-
Aronian, Levon 2813 : 1-0 (70) Anti-Marshall
Kamsky, Gata 2741
-
Nakamura, Hikaru 2780 : ½-½ (34) Sicilienne Najdorf

Dès l'ouverture les objectifs de Carlsen et Nakamura sont affichés. L'anti-Marshall du Norvégien avec échange des Dames précoce montrait qu'une nulle lui convenait. De son côté, l'attaque par 14...g4 de Nakamura, au contraire, démontrait ses intentions belliqueuses sur un Gata Kamsky hors de forme dans ce tournoi. Toutefois, comme le montre les diagrammes ci-dessous, les choses ne semblent pas se passer tout-à-fait comme prévu. Les pièces d'Aronian sont très actives, le Roi de Nakamura cherche encore un abri.

Carlsen-Aronian
Après 19...Tb5
Kamsky-Nakamura
Après 18...Fe5

Pour ne rien arranger, Carlsen et Nakamura se retrouvent tous deux très en retard à la pendule : 1h07-0h33 pour Carlsen et 0h58-0h39 pour Nakamura après le 20ème coup.

Carlsen-Aronian
Après 28.Ta4
Kamsky-Nakamura
Après 28...Rd7
Carlsen-Aronian
Après 32.f3

Quelques coups plus tard, Magnus Carlsen luttait pour la nulle, avec un pion a5 en grand danger. Après 28...Cbxa5 29.Ce3 combine les attaques sur e5, le Cavalier a5 et le pion a6. 29...h5 30.Tea1. De son côté, Hikaru Nakamura luttait pour mettre sa Tour h8 en jeu. Ici, Gata Kamsky aurait pu continuer par 29.Tc1, proposé par Houdini, et maintenir son avantage. Cependant, après 29.Td1 Td8! 30.Dg3 Re8, la position s'équilibre. Gata n'insiste pas et répète la position. Il restait à ce moment-là à Carlsen de prendre le demi-point à Levon Aronian pour s'emparer de la victoire finale. La qualité offerte par l'Arménien refusée et la position du diagramme ci-dessus à droite est obtenue. Les modules d'analyses affichent un clair 0.00 et Fabiano Caruana, qui passait par-là, affirmait : « Les Blancs ne devraient pas être moins bien après 32.f3. » Nakamura confirmait d'un : « Very drawish, je ne vois pas la moindre idée de part et d'autre. »

Carlsen-Aronian
Après 47...Rb7
Carlsen-Aronian
Après 51.Cc4
Carlsen-Aronian
Après 60...Rf7

Au 47ème coup, après 47...Rb7, Levon Aronian a proposé nulle... Et à la surprise générale, Magnus Carlsen a refusé ! Malgré le pion de moins, les modules accordent un léger avantage aux Blancs. 48.Cd1 Rc8 49.C1b2 Td6. Temps : 8'12"-4'41" et l'avantage blanc augmente ! 50.Ta1 Rd8 et là, le coup qui offre une position pratiquement gagnante au Norvégien; 51.Cc4!!. Levon est en zeitnot, 51...Cxc4 52.bxc4 et 4'52"... 52...Tb8 et seulement 45 secondes ! 53.c5! Td7?! 54.Txa6 b3?!... Le 60ème coup est atteint dans la position du troisième diagramme. Il reste encore à sortir la Tc6 de sa prison, mais Aronian est perdu !

- Levon Aronian : « J'ai eu un gros avantage, mais ensuite j'ai joué comme un idiot. »
- « Nous ne sommes pas vraiment ici pour l'argent, nous jouons aux échecs. »
Aronian n'a pas été surpris de voir Carlsen refuser le partage du point.
- Magnus Carlsen sur pourquoi il a refusé la nulle : « J'ai pensé qu'il avait perdu le contrôle, et à partir de là je ne vois pas pourquoi ne pas continuer à jouer. Et il s'est effondré. »

- Susan Polgar : « Magnus n'a pas peur de se battre. Il n'a pas besoin de règles Sofia pour jouer chaque partie. Il est courageux ! » 
- Mark Crowther : « J'ai toujours dit que la meilleure façon d'obtenir un bon tournoi est d'inviter les bons joueurs. Les règles de Sofia pas tellement. »
Rex Sinquefield

Programme de la compétition

Jour Date Heure Activités Lieu
Dimanche 08 Septembre 2013 19h00 Autographes et Photos Lester's Restaurant
Lundi 09 Septembre 2013 20h00 Ronde 1 Chess Club
Mardi 10 Septembre 2013 20h00 Ronde 2 Chess Club
Mercredi 11 Septembre 2013 20h00 Ronde 3 Chess Club
Jeudi 12 Septembre 2013 Journée de repos
Vendredi 13 Septembre 2013 20h00 Ronde 4 Chess Club
Samedi 14 Septembre 2013 20h00 Ronde 5 Chess Club
Dimanche 15 Septembre 2013 18h00 Ronde 6 Chess Club
Dimanche 15 Septembre 2013 01h00 Départages Chess Club
Dimanche 15 Septembre 2013 02h00 Clôture et Conférence TBD

Le directeur exécutif du CCSCSL, Tony Rich, a déclaré que cet événement marque une étape importante pour les échecs US. « Accueillir un événement de cette ampleur est encore un signe que les Etats-Unis deviennent un acteur majeur du jeu d'échecs sur la scène mondiale. »

Jennifer Shahade et Yasser Seirawan

La Coupe Sinquefield, du nom des fondateurs du CCSCSL, Jeanne et Rex Sinquefield ont reçu de la Fédération américaine des échecs la médaille d'or Koltanowski en 2012, une médaille que Rex avait également reçue en 2009, 2010 et 2011. Le prix est décerné chaque année à la ou les personne(s) qui ont le plus fait pour promouvoir les échecs aux Etats-Unis.


Publié le 15/09/2013 - 12:00 , Mis à jour le 15/09/2013 - 23:52
Les réactions (28)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

jaskarov - 16/09/2013 20:46
@ armaout: L'autre c'est jaskarov. Mais bon on est d'accord. Un aussi jeune joueur à ce niveau est à respecter.

Pmarie - 16/09/2013 18:31
Oui! Carlsen a lui même dit qu'il lui était arrivé de perdre après avoir refusé une nulle. C'est une prise de risque impressionnante et très très classe. A,nand doit commencer à transpirer sérieux!


gregyard - 16/09/2013 10:27
Même si rien n'est fait (on aurait tord de penser le contraire) Anand doit sacrément se poser des questions !
N’importe quel joueur avant une finale de championnat du monde perd des points élo lors de ses derniers tournois car il ne peut pas montrer ses préparations et joue donc des positions inconfortables.
Carlsen finit le tournoi avec une perf a 2968 ! Même dans des positions moins agérables il s'en sort toujours ! Flippant !