13èmes Rencontres d’Échecs du Cap d'Agde
Le Cap d’Agde (34300)
Laurent Fressinet remporte le « Trophée Karpov » face à Anatoly Karpov, organisé par CapÉchecs, en partenariat avec la CCAS, des 13es Rencontres Nationales et Internationales. Voir les vidéos.

Les quatre tournois Opens à cadence classique, ouverts aux joueurs de différents niveaux, débuteront le samedi 24 octobre à 16h, le Rapide du Cap se jouera en matinée du lundi 26 octobre au jeudi 29 octobre 2015. Un grand tournoi de Blitz sera organisé le samedi 31 octobre 2015 en matinée.

Le 4e Trophée Anatoly Karpov débutera le vendredi 23 octobre, la Finale est programmée le Samedi 31 octobre à 15h30. La présentation des joueurs et le tirage au sort seront organisés en avant première le jeudi 22 octobre 2015. Site officiel www.capechecs.com

Les participant(e)s du Trophée Karpov 2015 (Elo rapide)
Anna Muzychuk UKR 2520 - Laurent Fressinet FRA 2699
Mariya Muzychuk UKR 2503 - Tigran Gharamian FRA 2652
Marie Sebag FRA 2452 - Anatoly Karpov RUS 2630
Zhansaya Abdumalik KAZ 2281 - Romain Edouard FRA 2629

Laurent Fressinet VAINQUEUR DU TROPHEE Karpov


 
LA FINALE
 
MATCH ALLER - SAMEDI 31/10 À 15H30
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Laurent FRESSINET   (2702)    ½-½    
 
MATCH RETOUR - SAMEDI 31/10 À 17H
Laurent FRESSINET   (2702)       -     Anatoly KARPOV   (2628)    ½-½    
 
MATCH DE DEPARTAGE (3 MINUTES + 2 SECONDES)
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Laurent FRESSINET   (2702)    0-1  
Laurent FRESSINET   (2702)       -     Anatoly KARPOV   (2628)    1-0  
 
Trophée Karpov - Finale : Le 1er Sacre de Laurent Fressinet ! - ©Copyright CAPECHECS/Europe Echecs

Anatoly Karpov - Laurent Fressinet : 0,5-0,5

"Une première partie équilibrée, explique Bachar Kouatly, directeur d'Europe Echecs. Karpov n'était pas moins bien dans l'ouverture, comme il l'a été en demi-finale contre Romain Edouard. Tous les deux ont conduit ce combat jusqu'au bout, en se jaugeant, sans prise de risque particulière de part et d'autre. Une partie intéressante qui correspondait au style des deux joueurs. Faire nulle avec les Noirs est toujours un bon résultat, surtout que Laurent a dû chercher quelques coups, même s'ils n'étaient très difficiles à trouver."   

Laurent Fressinet - Anatoly Karpov : 0,5-0,5

Le flutiste Malik Mezzadri kibbitzait la partie à l'Espace-Rencontres aux côtés de Bachar Kouatly : "Fressinet avait une grosse possibilité d'attaque sur l'aile-Roi, mais Karpov a réussi à provoquer l'échange des Dames et à annihiler l'attaque. Si ça avait été une partie longue, et pas une partie rapide, je pense que Karpov aurait même pu continuer à jouer la finale. Il y avait des Fous de couleurs opposés, mais comme l'a précisé Bachar, ce n'était pas si facile pour Laurent. Une partie très tendue, les deux joueurs nous ont encore offert un beau spectacle !"  

Tie-break : Laurent Fressinet dompte Karpov en blitz !  

Tel un lion, Karpov a jailli dans l'arène, mais Fressinet ne se laisse pas impressionné. Il domine les parties éclair à la cadence de 3 minutes + 2 secondes. Superbe victoire du Français. Laurent était le favori du tournoi. Il a assumé confirmer son statut sans trembler et s'est imposé avec brio !

LES DEMI-FINALES

MATCH 1 ALLER - VENDREDI 30/10 À 15H
Tigran GHARAMIAN   (2654)       -     Laurent FRESSINET   (2702)    ½-½    
 
MATCH 1 RETOUR - VENDREDI 30/10 À 17H
Laurent FRESSINET   (2702)       -     Tigran GHARAMIAN   (2654)    1-0    

MATCH 2 ALLER - VENDREDI 30/10 À 19H
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Romain EDOUARD   (2636)    ½-½    

MATCH 2 RETOUR- VENDREDI 30/10 À 21H
Romain EDOUARD   (2636)       -     Anatoly KARPOV   (2628)    ½-½    
 
MATCHS DE DEPARTAGE (3 MINUTES + 2 SECONDES)
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Romain EDOUARD   (2636)    0-1  
Romain EDOUARD   (2636)       -     Anatoly KARPOV   (2628)    0-1  
 
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Romain EDOUARD   (2636)    1-0  
Romain EDOUARD   (2636)       -     Anatoly KARPOV   (2628)    0-1  
 
Tigran a sans doute raté un avantage décisif dans la partie 1 - ©Copyright Europe Echecs/CAPECHECS

Match 1 : Laurent Fressinet, tête de série et 1er finaliste ! 

Tigran Gharamian - Laurent Fressinet : 0,5-0,5

Une nulle de combat sur un schéma de double fianchetto des Noirs. Son évaluation est claire : Les Blancs ont un net avantage après l'échange des Dames. L'effet visuel est impressionnant. Les Noirs sont acculés en défense. Ils n'ont pas de vrai contre-jeu. Logiquement, selon Karpov, les Blancs auraient dû convertir cette finale. L'idée De2 avant d'ouvrir le centre en poussant le pion "e" était sans doute plus précise. Laurent va retrouver un peu d'activité. L'avantage va basculer d'un camp à l'autre : "En zeitnot, ce n'est pas évident de trouver le bon plan, confirme Tigran. J'ai joué quelques coups douteux. J'ai sacrifié un pion pour prendre son pion c7 et obtenir un pion passé. A la fin, c'est lui qui se retrouve avec un pion de plus. C'était une partie intéressante." 

Laurent Fressinet - Tigran Gharamian : 1-0

"C'était un match très tendu, souligne Laurent. Les parties du tournoi de qualification étaient évidemment plus tranquilles. Cette fois, ce sont des parties couperets. Il y a plus de pression. Une seule erreur et on est "dehors". Tigran est toujours extrêmement préparé dans les ouvertures. C'est l'une de ses grandes forces. J'ai essayé de le surprendre avec cette Sicilienne Najdorf avec g3 en choisissant une ligne que je n'avais jamais jouée. J'étais toujours un peu mieux au temps, avec près de 10 minutes d'avance. J'ai commencé à pas mal réfléchir pour essayer de trouver le plan le plus simple. Je n'ai pas dû jouer au mieux cette finale (Dame + Tour avec un pion passé), mais mon avantage n'a jamais été remis en cause. Je n'avais pratiquement aucun risque de perdre. Au pire, je pouvais annuler, et j'ai fini par gagner."

Romain Edouard et Anatoly Karpov - ©Copyright Photo Pierre Textoris/CapEchecs (DR)

Match 2 : Karpov en finale… à 64 ans !

Anatoly Karpov - Romain Edouard : 0,5-0,5

Une défense Nimzo-Indienne avec Dc2. L'aile-Roi et le centre sont stabilisés. Il n'y aucune place pour la tactique. La seule option dynamique est une attaque de minorité des Blancs à l'aile-Dame. "C'est thématique", précise Laurent Fressinet. Karpov ouvre les lignes sur cette ligne. Les Noirs se créent un pion passé en a5. "C'est la réaction typique, poursuit Laurent. La position est déséquilibrée. L'évaluation est difficile, mais il y a du jeu concret des deux côtés, avec quand même un avantage aux Noirs." Karpov est sous pression. L'expérience parle ! Les Blancs trouvent des ressources en contre-attaquant sur le Roi noir isolé. Karpov sacrifie son Cavalier et s'en sort avec un échec perpétuel. 

Romain Edouard - Anatoly Karpov : 0-1

Superbe engagement des deux joueurs ! Romain semble à nouveau mieux, mais Karpov trouve à nouveau du contre-jeu. La finale est déséquilibrée et sa technique force la décision avec les Noirs. La salle Molière est archicomble et Laurent Fressinet, assis sur une marche d'escalier,  apprécie le spectacle : "Romain a dominé la 1re partie du match en rapides, mais Karpov, en grand champion, s'est battu jusqu'au bout. Quand il a trouvé sa petite chance, il s'est engouffré dedans. Il a mangé sa proie !"   

Tie-break : Karpov avec des nerfs d'acier 

Hélas pour Romain, le scénario des Rapides va se répéter en blitz de 3 minutes + 2 secondes. Le Français croit tenir sa qualification après avoir gagné le 1er avec les Noirs, mais Karpov égalise à nouveau. Jouant à la vitesse de l'éclair, il remporte 2-0 le 2e match en blitz aller/retour. Fantastique démonstration de force du 12e Champion du Monde qui se qualifie pour la finale de ce Trophée Karpov. A 64 ans, c'est magique !

Blitz opposant Anatoly Karpov et Romain Edouard - ©Copyright Europe Echecs/CAPECHECS
LE CLASSEMENT DES QUALIFICATIONS APRÈS LA RONDE 14

Joueurs Elo Pays Pts SB
Laurent FRESSINET (2702) FRA 9.5 59.75
Anatoly KARPOV (2628) RUS 9.5 56.5
Romain EDOUARD (2636) FRA 9 56
Tigran GHARAMIAN (2654) FRA 7 47.5
Marie SEBAG (2496) FRA 6.5 44
Anna MUZYCHUK (2549) UKR 6 45.25
Mariya MUZYCHUK (2528) UKR 4.5 25.25
Zhansaya ABDUMALIK (2390) KAZ 4 24.75

ronde 1 (ALLER) : Vendredi 23/10 à 15h00
Mariya MUZYCHUK   (2528)        -     Laurent FRESSINET   (2702)    0-1  
Marie SEBAG   (2496)     -     Tigran GHARAMIAN   (2654)  1-0     
Anatoly KARPOV   (2628)     -     Romain EDOUARD   (2636)  ½-½  
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Anna MUZYCHUK   (2549)  1-0  
 
RONDE 2 (ALLER) : VENDREDI 23/10 À 21H00
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)    1-0
Tigran GHARAMIAN   (2654)     -     Mariya MUZYCHUK   (2528)  ½-½
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Marie SEBAG   (2496)  ½-½
Romain EDOUARD   (2636)     -     Laurent FRESSINET   (2702)  ½-½
 
RONDE 3 (ALLER) : SAMEDI 24/10 À 15H00
Mariya MUZYCHUK   (2528)       -     Anna MUZYCHUK   (2549)    1-0    
Marie SEBAG   (2496)     -     Anatoly KARPOV   (2628)  ½-½     
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Romain EDOUARD   (2636)  0-1     
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Tigran GHARAMIAN   (2654)  ½-½     
 
RONDE 4 (ALLER) : SAMEDI 24/10 À 18H00
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Mariya MUZYCHUK   (2528)    1-0  
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Marie SEBAG   (2496)  ½-½   
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Laurent FRESSINET   (2702)  ½-½   
Romain EDOUARD   (2636)     -     Tigran GHARAMIAN   (2654)  1-0     
 
RONDE 5 (ALLER) : DIMANCHE 25/10 À 15H00
Mariya MUZYCHUK   (2528)       -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)    ½-½     
Marie SEBAG   (2496)     -     Romain EDOUARD   (2636)  ½-½     
Tigran GHARAMIAN   (2654)     -     Anna MUZYCHUK   (2549)  1-0     
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Anatoly KARPOV   (2628)  ½-½     
Trophée Karpov Ronde 5 : La détresse d'Anna Muzychuk

Et Anna, livide, sortit la dernière de la Salle Molière. La n°4 mondiale avait le regard dans le vide, épaulée par sa sœur cadette Mariya, championne du Monde en titre. Analyse expresse en direct de la Salle Molière    

Mariya Muzychuk - Zhansaya Abdumalik : 0,5-0,5

"C'est un bon résultat, estime naturellement la jeune Kazakh. A un moment donné, je pense que j'étais un peu mieux, mais j'ai commis une erreur. Ensuite, nous avons annulé. Elle était peut-être mieux, je ne sais pas. Mon objectif est juste de montrer de belles parties. J'avais déjà joué contre Karpov (en blitz et elle en avait gagné un !), mais c'est toujours fantastique d'affronter un tel champion. Ici, je n'étais pas trop impressionnée (ronde 2 avec une victoire de Karpov). Nous sommes un peu comme des amis." 

Tigran Gharamian - Anna Muzychuk : 1-0

"Je suis très heureux d'avoir gagné ma 1re partie. Mn début de tournoi n'avais pas été exceptionnel. Je n'avais pas grand-chose à l'ouverture, mais la position était très compliquée. Je ne sais pas si elle a "gaffé" ou sacrifié volontairement le pion h6. J'étais obligé d'y aller, en sachant qu'elle avait beaucoup de jeu ! La finale de Fous de couleurs opposées m'avait l'air gagnante. Il y avait de nombreux schémas de zugzwang."  

Marie Sebag - Romain Edouard : 0,5-0,5

Après cette nulle relativement rapide, Marie a précisé : "Je ne gère pas du tout mon tournoi. Ce n'était pas mon intention de faire nulle contre lui, mais il me l'a proposé. Je me suis dit : Pourquoi pas !?" 

Laurent Fressinet - Anatoly Karpov : 0,5-0,5

"Je suis content de la qualité de cette partie. J'ai joué à l'aile-Dame sur la colonne "a". J'ai essayé de gagner le pion c7. La position était très dure à tenir pour les Noirs. S'il échange les Dames, évidemment, il va perdre. Il a cherché du contre-jeu à l'aile-Roi avec un pseudo sacrifice de pion. En fait, il a obtenu beaucoup de jeu. La finale était très complexe. Je ne sais pas vraiment qui était mieux, peut-être chacun à tour de rôle. Il faudra analyser. En tous cas, c'était une partie très intéressante !"

Anna Muzychuk - Tigran Gharamian - Photo Pierre Textoris/CapEchecs (DR)
RONDE 6 (ALLER) : DIMANCHE 25/10 À 21H00
Marie SEBAG   (2496)       -     Mariya MUZYCHUK   (2528)    ½-½     
Anatoly KARPOV   (2628)     -     Tigran GHARAMIAN   (2654)  ½-½     
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Laurent FRESSINET   (2702)  0-1     
Romain EDOUARD   (2636)     -     Anna MUZYCHUK   (2549)  ½-½     
Ronde 6 : Le Choc des Extrêmes
Laurent Fressinet, tête de série n°1, affrontait Zhansaya Abdumalik, tête de série n°8. Le Français a remporté logiquement ce choc des extrêmes. La jeune Kazakh commet régulièrement des fautes. Néophyte à un tel niveau d'exigence, elle a néanmoins déjà démontré que son invitation était légitime. A mi-parcours du tournoi fermé qualificatif pour les demi-finales, Romain a rejoint Anatoly Karpov et Romain Edouard à la 1re place. Tous trois sont invaincus avec 4/6. C'est aussi le cas de Marie Sebag (3,5) qui pointe seule à la 4e place. Inspirée, déterminée ou hyper réaliste selon les circonstances, la n°1 française précède un duo composé de Tigran Gharamian et Mariya Muzychuk (2,5). Anna Muzychuk était gagnante contre Romain Edouard, mais la réussite, une fois de plus, lui a donné le dos. Après cette nouvelle journée noire (0,5/2), la n°4 mondiale est seule dernière (=3 -3). Trouvera-t-elle les ressources mentales pour réagir au 2e tour ?
Marie Sebag et Mariya Muzychuk - Photo Pierre Textoris/CapEchecs (DR)
RONDE 7 (ALLER) : LUNDI 26/10 À 15H00
Mariya MUZYCHUK   (2528)     -     Romain EDOUARD   (2636)  0-1     
Tigran GHARAMIAN   (2654)     -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)  ½-½   
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Marie SEBAG   (2496)  1-0  
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Anatoly KARPOV   (2628)  ½-½   

Ronde 7 : Edouard et Fressinet virent en tête

La victoire des deux Français (5/7) conjuguée à la nulle de Karpov leur a permis de se détacher avec un demi-point d'avance sur le Russe. La défaite de Marie (3,5/7) relance la course à la 4e place qualificative pour les demi-finales : le 1er jouera contre le 4e, le 2e contre le 3e. Analyse expresse en direct de la Salle Molière    

Laurent Fressinet - Marie Sebag : 1-0

"Je connais son style. Avec l'initiative, elle est très dangereuse. J'ai fait un peu d'antijeu en choisissant un Début Réti. C'est la troisième fois que je la bats avec cette ouverture qui ne conduit pas à des positions dynamiques. Je ne voulais pas que son talent puisse s'exprimer pleinement. En finale, mon Cavalier domine son Fou. La conclusion était facile. Mon bilan  est raisonnable (invaincu avec 5/7), mais ce n'est pas extraordinaire. Je devrais avoir 6/7 (cf. son portrait). Mon objectif est de finir 1er pour ne pas avoir à affronter le "grand Anatoly Karpov" en demi-finale. Je pense qu'il va jouer de mieux en mieux !"   

Mariya Muzychuk - Romain Edouard : 0-1

"J'ai trop réfléchi et j'étais très en retard au temps, explique Mariya. C'était une position inhabituelle et je me suis trompée dans mes calculs. Je vais devoir l'analyser, c'est sûr ! Il y a encore 7 rondes. Il est trop tôt pour tirer des conclusions de ma performance dans le tournoi. Je ne sais pas si le scénario sera le même qu'en 2013 (qualifiée pour les demi-finales après avoir débuté avec 2 défaites et 2 nulles). Jusqu'à la fin, chaque victoire va revêtir une importance capitale."

Anna Muzychuk - Anatoly Karpov : 0,5-0,5

"Mon jeu durant ce 1er tour est un désastre, admet Anna. J'ai perdu ma 1re partie contre Abdumalik. J'ai eu des possibilités de gagner, mais j'ai fait une erreur. J'étais très déçue, et ce mauvais résultat m'a peut-être affectée plus que je ne l'aurais cru. Contre ma sœur, la finale était égale, mais nous avons joué toutes les deux pour le gain, et j'ai encore perdu (à la ronde 3). Je ne suis pas "chanceuse", d'une manière générale, mais je ne crois pas beaucoup à la chance. Je crois plutôt à la qualité de mon jeu. Je suis très loin de la 4e place (2/7). Je vais me battre. Qui sait ? Peut-être que je réussirai à remonter au classement !"     

Tigran Gharamian - Zhansaya Abdumalik : 0,5-0,5

"Je pensais être un petit peu mieux après l'ouverture, mais ce n'était pas forcément le cas, confie Tigran. Elle a eu une bonne initiative. J'ai un peu souffert. Il fallait que je trouve les bons coups. Le zeitnot était compliqué. Elle a gaffé peut-être trois fois d'affilée. J'ai commencé à avoir des chances, mais ce n'était pas facile d'être précis avec si peu de temps. Vu la tournure générale de la partie, cette nulle n'est pas un mauvais résultat. J'aurais peut-être pu gagner, mais j'aurais pu facilement perdre. Maintenant, je vais essayer de jouer un peu mieux et voir ce que ça donne."
 
RONDE 8 (RETOUR) : LUNDI 26/10 À 21H00
Tigran GHARAMIAN   (2654)       -     Marie SEBAG   (2496)    1-0  
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Mariya MUZYCHUK   (2528)  1-0     
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)  ½-½     
Romain EDOUARD   (2636)     -     Anatoly KARPOV   (2628)  ½-½     
 
RONDE 8 : L'envol de Laurent Fressinet !

Le Français, tête de série n°1, gère son tournoi à sa main. Il est désormais seul en tête avec un demi-point d'avance sur Romain Edouard et un point d'avance sur Karpov. 

Laurent Fressinet - Mariya Muzychuk : 1-0

Seul 1er avec 6/8 (+4 =4), Laurent a signé ses quatre victoires face aux Féminines. Il a battu la Championne du Monde Mariya Muzychuk avec les deux couleurs. Seule sa sœur Anna a réussi à sauver un demi-point (ronde 4). Le super GMI français a annulé ses 3 parties disputées jusqu'alors face à ses rivaux masculins. 

Romain Edouard - Anatoly Karpov : 0,5-0,5

"J'avais une très bonne position, souligne Romain, mais il a défendu "à la Karpov". Il a été très précis dans ses placements de pièces. J'étais mieux, mais dans chaque position critique, il m'a dominé dans ses décisions. C'est Karpov ! Avoir annulé mes deux parties contre lui dans ce tournoi, c'est un excellent résultat !" 

Tigran Gharamian - Marie Sebag : 1-0

Une journée noire pour Marie qui encaisse sa 2e défaite d'affilée, ce qui permet à Tigran de lui ravir la 4e place (avec 4/8). Après un départ difficile, le vice-Champion de France 2015 semble avoir pris ses marques dans le tournoi : +2 =2 lors des 4 dernières rondes !   

Anna Muzychuk - Zhansaya Abdumalik : 0,5-0,5

Après la ronde 7, Anna avait déclaré qu'elle se battrait jusqu'au bout. Ses adversaires sont prévenus. Dans une finale de Tour + Fous de couleurs opposés, l'Ukrainienne a poussé sa jeune rivale Kazakh dans ses ultimes retranchements, mais Zhansaya n'a pas craqué. 

Laurent Fressinet - Photo Pierre Textoris/CapEchecs (DR)
 
RONDE 9 (RETOUR) : MARDI 27/10 À 15H00
Mariya MUZYCHUK   (2528)       -     Tigran GHARAMIAN   (2654)    ½-½     
Marie SEBAG   (2496)     -     Anna MUZYCHUK   (2549)  0-1     
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Anatoly KARPOV   (2628)  0-1     
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Romain EDOUARD   (2636)  ½-½     
 
Ronde 9 : Anna Muzychuk de la 8e place à la 5e !

Fressinet reste seul leader (6,5/9). Karpov rejoint Edouard à la 2e place (6). Gharamian profite de la 3e défaite d'affilée de Marie Sebag pour conforter sa 4e place (4,5). A 5 rondes de la fin du tournoi qualificatif, tout peut basculer très vite et Anna Muzychuk se retrouve propulsée à la 5e place grâce à sa victoire contre la n°1 française. L'Ukrainienne, n°4 mondiale, va-t-elle rééditer l'exploit de sa sœur Mariya, qui s'était qualifiée pour les demi-finales, en 2013, après avoir réalisé un 2e tour sensationnel ?

Laurent Fressinet - Romain Edouard : 0,5-0,5

Un Gambit Dame accepté avec un échange de Dames très tôt dans la partie et de nombreuses manœuvres. Les deux joueurs connaissent bien cette ouverture. Ils se neutralisent. La nulle est logique. 

Zhansaya Abdumalik - Anatoly Karpov : 0-1

Karpov sait parfaitement comment placer ses pièces, ce qu'il va faire 10 coups à l'avance. Il est précis. Quand la partie est finie, on a "la bouche qui pend" ! Quand il échange les Dames, c'est vraiment une position karpovienne. Il a sa finale. Il connait tellement de structures. Quand il y a encore les Dames, une petite chose peut encore lui échapper, surtout avec la pression du temps. Sans les Dames, tout va très vite ! Il voit tout. On a l'impression qu'il ne réfléchit même plus. Son jeu est complètement mécanique.  

Mariya Muzychuk - Tigran Gharamian : 0,5-0,5

C'est assez curieux car on a la sensation que Mariya a fait n'importe quoi dans l'ouverture, et finalement, ça s'enchaîne très bien pour elle. C'est une partie à étudier. Elle sacrifie un Cavalier qu'elle récupère rapidement en poussant e5, mais ça a l'air mauvais. En fait, elle retombe sur "ses pattes" et même plutôt bien grâce à f4. Je ne sais pas si c'est de la chance. En tous cas, c'est bien joué. A mon avis, elle a quand même fait preuve de pas mal d'opportunisme. Au final, c'est une bonne nulle pour Tigran (seul 4e avec 1 point d'avance) puisque Marie a perdu.

Marie Sebag - Anna Muzychuk : 0-1

Anna rejoue un système que son adversaire avait elle-même utilisé avec les Blancs contre Laurent Fressinet. L'Ukrainienne avait eu 3 pions de moins, mais elle avait réussi à sauver la nulle de manière complètement miraculeuse (ronde 4). Le scénario est le même. On ne comprend pas tellement ce que cherchent les Blancs. Les Noirs font une récitation. Marie a encore cherché à jouer très vite, comme si elle se disait : Je n'ai peut-être pas les meilleurs résultats, mais c'est moi qui joue le plus vite. Il lui restait notamment 25 minutes à la pendule après 27.f4 ! Elle joue avec des idées, mais elle n'est pas très précise. Il est possible qu'elle soit sortie de son tournoi. Elle voit que la 4e place qualificative lui échappe."     

Eric Prié aux commentaires aux côtés de Marc Quenehen - © Copyright Europe Echecs/CAPECHECS
 
RONDE 10 (RETOUR) : MARDI 27/10 À 21H00
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Marie SEBAG   (2496)    1-0  
Tigran GHARAMIAN   (2654)     -     Laurent FRESSINET   (2702)  ½-½   
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Mariya MUZYCHUK   (2528)  ½-½     
Romain EDOUARD   (2636)     -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)  1-0     
 
Ronde 10 : Echecs et Jazz dans la Salle Molière
 
Sans un brin de nostalgie, mais avec une émotion renouvelée, Mariya Muzychuk se souvient de ses premiers Rencontres en 2013 : "Je retrouve l'atmosphère si particulière de ce tournoi, avec les musiciens qui viennent nous succéder, le soir, dans la salle de jeu. J'ai pu parler avec eux au dîner. C'était un grand plaisir !"

Romain Edouard - Zhansaya Abdumalik : 1-0

Elle est très bien préparée, mais un peu comme tout le monde. On sent qu'elle travaille beaucoup. J'avais remarqué une "petite faille" dans son répertoire. Pour résumer, j'ai essayé de la sortir de ses schémas habituels dans l'ouverture en jouant un peu anti-théorique. Elle a été très rapidement en danger, mais elle a encore une fois très bien défendu. Elle est créative. Je pense malgré tout que je suis toujours resté gagnant. J'ai dû batailler. D'autres joueurs auraient sans doute craqué plus vite."

Tigran Gharamian - Laurent Fressinet : 0,5-0,5

"Tigran a voulu annuler très vite et il a réussi", précise encore Romain. Ce demi-point  conforte la 4e place du GMI nordiste puisque sa première poursuivante au classement, Anna Muzychuk, a annulé contre sa sœur cadette Marya.   

Anatoly Karpov - Marie Sebag : 1-0

Entre deux coups, Romain a aussi pris le temps de jeter un œil sur cette partie déjà décisive pour Marie, qui devait enrayer l'hémorragie : "Je pensais qu'elle était bien. Elle avait l'initiative, mais c'était un peu "ça passe ou ça casse". Visiblement, ça a cassé." C'est la 4e défaite d'affilée pour la n°1 française.   

Anna Muzychuk - Mariya Muzychuk : 0,5-0,5

"C'était une partie intéressante, analyse Mariya. J'ai décidé de jouer la défense Russe (la Petrov). C'est toujours difficile de choisir une ouverture lorsque je dois jouer contre ma sœur. Nous avons déjà disputé tant de parties. J'étais peut-être un peu mieux dans la finale, mais je n'ai pas trouvé de plan de gain. Nous sommes arrivées l'une après l'autre à la salle de jeu, mais nous étions ensemble juste avant. Nous voulions juste respirer "un peu d'air frais" chacune de notre côté."

Maria Muzychuk - ©Copyright Pierre Textoris/CAPECHECS
 
RONDE 11 (RETOUR) : MERCREDI 28/10 À 15H00
Mariya MUZYCHUK   (2528)       -     Anatoly KARPOV   (2628)    0-1     
Marie SEBAG   (2496)     -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)  ½-½     
Tigran GHARAMIAN   (2654)     -     Romain EDOUARD   (2636)  ½-½     
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Anna MUZYCHUK   (2549)  ½-½     
 
RONDE 11 : Anatoly Karpov seul leader !

Le 12e Champion du Monde a profité des errements de la Championne du Monde ! Mariya Muzychuk se trompe de plan et Karpov surgit en contre. Cette victoire lui permet de se détacher seul en tête avec 8/11. Le duo français Fressinet et Edouard suit à un demi-point. Gharamian reste 4 avec 5,5 et un point d'avance sur Anna Muzychuk. 

Tigran Gharamian - Romain Edouard : 0,5-0,5

Cette partie s'est jouée sur le thème d'une Sicilienne fermée, variante de Moscou. "Je n'ai pas été très ambitieux dans l'ouverture, consent Tigran. J'ai aussi pensé que Romain, qui partageait la 1er place, serait satisfait de la nulle. On verra demain soir (après la 14e ronde) si c'était un choix intelligent."

Laurent Fressinet - Anna Muzychuk : 0,5-0,5

"Cette nulle avec les Noirs contre Fressinet est un bon résultat, explique Anna. J'étais sans doute moins bien après l'ouverture, mais la cadence ne nous laisse pas beaucoup de temps pour tout évaluer. Ce n'était pas facile de trouver un bon chemin. J'ai vu l'idée e5 qui me donne du contre-jeu. Ensuite, je pense que je suis mieux, mais j'étais en retard au temps. Il ne me restait que 2 ou 3 minutes, et je n'avais rien de précis. En ce qui concerne la 4e place, je vais d'abord essayer de jouer à mon meilleur niveau. On verra si je réussis à me qualifier pour les demi-finales." 

Mariya Muzychuk - Anatoly Karpov : 0-1

"La position était égale ou un peu mieux pour les Blancs en milieu de partie, analyse le GMI Christian Bauer, Champion de France en titre. Mariya a pris beaucoup de temps pour réfléchir, mais elle a joué un plan qui ne devait pas être terrible avec le transfert de sa Dame en c4. Elle voulait mettre de la pression à l'aile-Dame. Quand elle a ouvert la colonne "b", elle a fini par avoir des problèmes. Karpov était prêt à bondir !" 

Marie Sebag - Zhansaya Abdumalik : 0,5-0,5

"Marie joue vraiment trop vite, constate Christian. Elle avait une position avec un net avantage, et surtout un pion de plus passé en d6 qui bloquait la diagonale du Fou noir en f8. Elle a avancé ce pion, et elle l'a perdu. A la fin de la partie, il lui reste 7 minutes. C'est dommage. Elle n'a pas raté un gain en un coup, ni en deux ou trois coups, mais elle avait une finale super avantageuse à long terme. Il lui suffisait d'être patiente."

Anatoly Karpov (8/11) seul leader à 3 rondes de la fin du tournoi qualificatif, avec Romain Edouard (7,5) dans son sillage. - ©Copyright Pierre Textoris/CAPECHECS
 
RONDE 12 (RETOUR) : MERCREDI 28/10 À 21H00
Anatoly KARPOV   (2628)       -     Laurent FRESSINET   (2702)    0-1  
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Mariya MUZYCHUK   (2528)  ½-½   
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Tigran GHARAMIAN   (2654)  0-1    
Romain EDOUARD   (2636)     -     Marie SEBAG   (2496)  ½-½     
 
Ronde 12 : L'empreinte de Laurent Fressinet ! 

Le super GMI français a marqué les esprits en remportant une victoire d'école contre Karpov, alors leader. Laurent reprend seul la tête du tournoi avec 8,5/12 ! Romain Edouard rejoint Karpov à la 2e place avec 8 points. Rien n'est encore joué pour la 4e place après la victoire de Marya Muzychuk, conjuguée avec la nulle de combat de sa sœur Anna contre Tigran Gharamian. Suspense total et ambiance de feu dans la salle Molière pour les deux dernières rondes !  

L'analyse de Romain Edouard en direct de la Salle Molière 

Romain Edouard - Marie Sebag : 0,5-0,5

J'étais probablement un petit mieux au début, mais la position noire était très solide. Je n'avais rien de concret. J'ai commencé à très mal jouer, et j'ai presque eu de la chance de ne pas être moins bien. La nulle est normale. 

Anatoly Karpov - Laurent Fressinet : 0-1

Laurent a battu très facilement Anatoly. Il a obtenu très vite une bonne position. Il a gagné comme dans les livres avec un joli sacrifice de pièce. 

Zhansaya Abdumalik - Mariya Muzychuk : 0-1

J'ai regardée cette partie rapidement, et ça avait l'air d'être bien pour les Blancs. A la fin, j'ai cru que ça devait s'achever par la nulle, mais la Championne du Monde a réussi à gagner à l'usure contre la jeune Kazakh.    

Anna Muzychuk - Tigran Gharamian : 0,5-0,5 

C'était une partie très importante en vue de la qualification. Une confrontation directe avec une ouverture compliquée, mais théorique sur la Caro-Kann (avec la poussée rapide des pions en g4 et h4). Les Blancs semblaient très bien à un moment donné, mais Tigran a bien tenu le choc. La position était égale.

Ronde 12 Salle Molière - ©Copyright /CAPECHECS
 
RONDE 13 (RETOUR) : JEUDI 29/10 À 15H00
Mariya MUZYCHUK   (2528)       -     Marie SEBAG   (2496)    0-1     
Tigran GHARAMIAN   (2654)     -     Anatoly KARPOV   (2628)  ½-½     
Laurent FRESSINET   (2702)     -     Zhansaya ABDUMALIK   (2390)  1-0     
Anna MUZYCHUK   (2549)     -     Romain EDOUARD   (2636)  1-0     
 
Ronde 13 : Anna Muzychuk L'orgueil d'une Championne !
 
La n°4 mondiale était pratiquement contrainte de battre Romain Edouard pour rester au contact de la 4e place. Elle a joué sa carte à fond et exécuté une partition magnifique, conclue par une attaque de mat ! Seul 4e, Tigran Gharamian a annulé contre Karpov en 10 coups. Un nouveau pari sur l'avenir pour le Français, qui avait les Blancs. 

Tigran Gharamian - Anatoly Karpov: 0,5-0,5

A chacun sa stratégie de tournoi. L'enjeu d'une qualification en demi-finales dans ce prestigieux tournoi est considérable. Rien à ajouter, si ce n'est que les deux joueurs finissent avec plus de 26 minutes à la pendule. 

Laurent Fressinet - Zhansaya Abdumalik : 1-0

"J'ai gagné, mais c'était très difficile, J'étais très bien dans l'ouverture, et j'ai commis une imprécision, explique Laurent. Je n'ai plus jamais de jeu actif à l'aile-Dame. C'était mon plan. Ensuite, elle m'a posé beaucoup de problèmes. La position n'était pas claire et nous n'avions plus qu'une minute chacun. Je fais moins d'erreurs. A la fin, c'est l'expérience qui a fait la différence et un peu le contrôle des nerfs. Elle résiste bien et a vraiment un grand talent. Elle ne cherche pas à annuler vite et joue toutes ses parties à fond, pour apprendre. A 15 ans, je pense que c'est la meilleure école !"  

Mariya Muzychuk - Marie Sebag : 0-1

Une belle victoire face à la Championne du Monde, "mais ce n'est que du rapide, tempère Marie. J'ai gagné et je me suis raccrochée, et j'ai réussi à ne pas craquer. J'ai pas mal réfléchi. Dans mes autres parties, j'avais joué un peu trop vite. Contre Karpov (ronde 10), notamment, j'avais eu une bonne position, mais j'avais tout "laissé rentrer" et j'avais perdu. Maintenant, je suis toujours très fatiguée. J'ai du mal à me concentrer."

Anna Muzychuk - Romain Edouard : 1-0

"J'ai joué évidemment pour le gain, mais je voulais pas non prendre tous les risques, analyse Anna. Je pense que j'étais mieux après l'ouverture. J'avais une position plus facile à jouer. Attaquer directement son Roi était le plan principal. Tout a bien fonctionné. Mon attaque était gagnante. D'habitude, c'est plus ma sœur qui joue de manière aussi agressive. Mon style est plus équilibré. Il est plutôt orienté sur la stratégie, mais je peux aussi jouer tactique. C'est effectivement agréable à vivre pendant la partie, quand on cherche à mater son adversaire. On ressent une certaine euphorie, mais si votre attaque échoue, c'est une autre histoire."

Anna Muzychuk face à Romain - ©Copyright Europe Echecs/CAPECHECS
 
RONDE 14 (RETOUR) : JEUDI 29/10 À 18H00
Marie SEBAG   (2496)       -     Laurent FRESSINET   (2702)    1-0     
Anatoly KARPOV   (2628)     -     Anna MUZYCHUK   (2549)  1-0  
Zhansaya ABDUMALIK   (2390)     -     Tigran GHARAMIAN   (2654)  ½-½     
Romain EDOUARD   (2636)     -     Mariya MUZYCHUK   (2528)  1-0  

Ronde 14 : Merci Championnes pour ce spectacle sensationnel !

A l'ouverture de la 14e et dernière ronde, Tigran Gharamian (6,5/13) ne comptait qu'un demi-point d'avance sur Anna Muzychuk et un point sur Marie Sebag. Seul en tête, Laurent Fressinet (9,5) devançait Karpov d'un point. A l'arrivée, les 4 féminines sont éliminées. Au programme des demi-finales en matchs aller-retour : Gharamian face à Fressinet suivi du duel Karpov-Edouard. 

Marie Sebag - Laurent Fressinet : 1-0

La n°1 française (6,5/14) avait encaissé 4 défaites d'affilée aux rondes 7 à 10. Elle échoue à un demi-point d'un départage contre Tigran (7/14). Marie peut nourrir des regrets après ce bouquet final ébluissant ! Après avoir battu la Championne du Monde (ronde 13), elle pousse Laurent Fressinet dans ses ultimes retranchements, et le leader du tournoi, jusqu'alors invaincu, s'écroule. 

Zhansaya Abdumalik - Tigran Gharamian : 0,5-0,5

Une défense de Berlin annulée rapidement, qui aura laissé la porte ouverte à Anna Muzychuk. Pour Tigran, ce fut finalement un "risque" gagnant. Pour Zhansaya Abdumalik (4/14), ce demi-point vient saluer une performance remarquable à 15 ans.   

Anatoly Karpov - Anna Muzychuk : 1-0

Le choc de cette 14e ronde a tenu ses promesses. Anna a cherché l'initiative, mais elle n'a rien trouvé de concret. Au 28e coup, la partie transpose dans une finale de Tours + Cavalier. Karpov est dans son jardin. Sa technique admirablement rodée par un demi-siècle de combats au Top niveau fait la différence. Le 12e Champion du Monde a joué pratiquement tous ses derniers coups à tempo. Anna est éliminée, mais elle a tout tenté, comme elle l'avait promis. Chapeau, Championne !  

Romain Edouard - Mariya Muzychuk : 1-0

"Une position compliquée sur une Nimzo-Indienne, explique Romain. Stratégiquement, les Blancs sont bien mais les Noirs ont beaucoup d'initiative. Elle a tenté une attaque à l'aile-Roi. C'était logique, mais par chance pour moi, ses variantes ne fonctionnaient pas." 

Marie Sebag face à Laurent Fressinet - ©Copyright Europe Echecs/CAPECHECS
 
Photo des participants lors de la cérémonie d'ouverture, en attendant Anatoly Karpov.

Les inscriptions aux différents tournois Open proposés dans le cadre des 13es Rencontres Nationales et Internationales d'Echecs du Cap d'Agde sont ouvertes : tournois à cadence classique, avec quatre open de différents niveaux qui se dérouleront du 24 au 31 octobre ou tournoi à cadence rapide du 26 au 29 octobre, faites votre choix !

Les 13es Rencontres Nationales et Internationales d'Echecs du Cap d'Agde qui rassemblent chaque année près de huit cent joueurs d'échecs de tous niveaux, débuteront par l'ouverture du 4e Trophée "Anatoly KARPOV" le 23 octobre à 15h dans la résidence de vacances CCAS du Cap d'Agde. La veille le jeudi 22 octobre les huit joueurs et joueuses de ce Trophée auront été présentés au public Aghatois au Moulin des Évêques, au terme d'une journée d'initiation aux échecs destinée aux enfants de la ville d'Agde. Pour cette édition la Jeune Championne du Monde en titre, l’Ukrainienne Mariya Muzychuk, participera à la compétition au côté du légendaire Anatoly Karpov, 12e Champion du Monde, dont ce sera la 13e participation aux Rencontres !

Samedi 24 octobre débuteront à 16h les 4 tournois Opens de différents niveaux qui permettent de rassembler chaque année au Cap d'agde des joueurs débutants aux cotés d'un grand nombre de joueurs titrés internationaux. Ces tournois "opens" ouverts au public se dérouleront tout au long de la semaine dans les résidences de vacances CCAS et Belambra. Un tournoi à cadence rapide débutera le lundi 26 octobre et se disputera en matinée jusqu'au jeudi 29 octobre. Ce tournoi est ouvert à tous les joueurs.

Nous retrouverons également les Échecs à l'occasion de l'ouverture du salon nautique, sur le port du Cap d'agde le mercredi 28 octobre pour une "démonstration de "Chess Boxing". L'ensemble des tournois sont ouverts au public et l'accès est gratuit. Vous pouvez retrouver les horaires des différents tournois sur le site www.capechecs.com.

Mariya Muzychuk et Anatoly Karpov | Photo https://www.facebook.com/CapTurPictures (DR)

Le Tournoi du « Monde des Artistes »

Une idée qui a fait son chemin depuis plusieurs éditions, lorsque se côtoient artistes et musiciens, joueurs d’échecs, au fil des rencontres, au bord des échiquiers, en marge des tournois, sur la scène de la salle Molière : Les 13es Rencontres Nationales et Internationales d’Echecs « étoffent » encore la folie Echiquéenne qui baigne le Cap d’Agde depuis 1994 en proposant un nouveau tournoi !

Aux cotés du Trophée Karpov, du Rapide du Cap, du Grand Prix, du Tournoi du Cavalier, de l’Open de l’Avenir et de l’Open Fil Rouge, vient s’ajouter cette année : Le Tournoi du « Monde des Artistes ».

Il se déroulera du 27/10 au 30/10 - 5 rondes à la cadence de 45 minutes + 30 secondes/coup, dans la Bibliothèque de la résidence de Vacances CCAS, à deux pas du point rencontre, zone névralgique de l’aventure échiquéenne. C’est ainsi que les organisateurs ont concrétisé l’envie exprimée par nombre d’Artistes, mordus des Echecs et de l’événement CAPECHECS, qui viennent tour à tour bénévolement partager leurs Arts au Cap d’Agde pour le plaisir de tous ! Ce sont des moments magiques…

Ils ont confirmés leur participation

René URTREGER (pianiste) ; Jean BECKER (cinéaste) ; Ahmet GÜLBAY (pianiste) ;Alexis LOGRADA (violoniste) ; Milan OLLIER (Guitariste) ; Kader BERKANI (guitariste) ; Malik MEZZADRI (flutiste) ; Alice LABOURE (Beaux Arts) ; Emmanuel BEX (organiste) ; Jonathan JOUBERT (guitariste) ; Duhnin NGUYEN (bassiste). Plus d'infos sur http://capechecs.com/tournoi_artistes

image02

Dès le dimanche 20 septembre vous pouviez vous retrouver autour de l'échiquier en vous inscrivant aux rencontres régionales qui étaient organisées dans plusieurs villes. Pour cette édition, deux nouveaux lieux étaient proposés : Amiens et Ambés, proche de Bordeaux. Vous pouviez aussi participer dans les lieux habituels, tels que Paris, Metz, Marseille, Lyon, Rennes, Toulouse, Annecy, Le Cap d'Agde, Avoine, ainsi qu'à Brive-la-Gaillarde, nouveau lieu en 2014 !

En attendant le lancement du 4e Trophée Anatoly Karpov, le 23 octobre dans l'arène de la salle Molière du centre de vacances CCAS du Cap d'Agde, plusieurs initiatives échecs sont proposées, avec notamment des parties majoritaires sur Internet.

Comme pour chaque édition nous vous proposons sur le site internet Capechecs dans l’onglet «INFO PRATIQUES» les offres de nos partenaires Belambra et la CCAS pour votre hébergement. Nouveauté cette année, le village de Bungalows de la résidence de vacances CCAS a été entièrement rénové et reconstruit durant les huit mois qui ont suivi les dernières rencontres. Il a été inauguré le 29 juin dernier.

Les nouveaux bungalows

Vous trouverez les descriptifs des logements proposés, les formules possibles ainsi que les tarifs dans les pages de chacun de nos partenaires. Pour cette édition les tarifs sont restés inchangés pour Belambra. La CCAS vous propose une nouvelle formule tarifaire à l’hébergement et non plus à la personne. Pour votre restauration, quelque soit votre lieu de séjour, vous pourrez opter pour deux formules dans le restaurant de la CCAS :

  • la pension complète, comme les autres années.
  • la demi-pension, nouveau cette année.

Rendez vous au Cap d’Agde pour la fête des Echecs !


Publié le 04/11/2015 - 22:10 , Mis à jour le 04/11/2015 - 23:04
Les réactions (1)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!