15e Championnat d'Europe individuel
Alexander Motylev Champion d'Europe | Photo www.eicc2014.am | (DR)
Alexander Motylev Champion d'Europe 2014, Laurent Fressinet qualifié pour la Coupe du Monde. Etienne Bacrot a battu Alexander Huzman.

Le 15e Championnat d'Europe individuel d'échecs a lieu du 2 au 15 mars 2014 à Erevan en Arménie. Le Championnat est dédié à la mémoire du 9e champion du monde Tigran Petrossian. Tournoi au système suisse en 11 rondes de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Première ronde lundi 3 à partir de 12h (heure française), au Centre d'affaires "Elite Plaza". Jour de repos le 9 mars et dernière ronde vendredi 14 mars à 11h. Site officiel www.eicc2014.am Nos remerciements à Mark Crowther de www.theweekinchess.com pour les parties en pgn.

263 joueurs d'échecs de 27 pays prennent part au 15e Championnat d'Europe individuel d'échecs. Parmi eux, environ 130 grands-maîtres et plus de 200 titrés internationaux. Les plus grandes délégations sont celles d'Arménie (80 participants), Russie (53), Géorgie (17), Israël (17), Ukraine (13), Turquie (10). Les 23 premiers du classement final sont qualifiés pour la prochaine Coupe du Monde. 160.000 Euros de prix dont 20.000 euros au premier. Arbitre principal : Ashot Vardapetyan (Arménie).

Appariements, résultats, classements et statistiques sur http://chess-results.com Parties en direct sur http://www.eicc2014.am/games Streaming sur www.eicc2014.am/live Commentaires sur www.eicc2014.am/commentary

  • Un message a été publié sur le site officiel après la ronde 1 : « Chers visiteurs du Championnat d'Europe individuel 2014, en raison d'un grand nombre d'attaques de la part de pirates informatiques, certains problèmes liés à la diffusion des matchs en direct sont apparus. Nous nous en excusons et nous vous assurons que nos spécialistes informatiques font de leur mieux pour proposer un live de haute qualité. »
     
  • Après la ronde 4, sur Twitter, Silvio Danailov a demandé : « S'il vous plaît, suivez le Championnat d'Europe individuel uniquement sur http://www.eicc2014.am. Personne d'autre n'a la permission ni l'accord de l'ECU, et si c'est diffusé alors c'est illégal. »

Extrait du classement final du Championnat d'Europe

Tit Nom FéD ELO Pts.  Dep.1   Dep.2   Dep.3   Dep.4  Rp elo+/-
1 GM Motylev Alexander RUS 2656 9.0 2633 69.0 74.0 7 2872 28.8
2 GM Anton Guijarro David ESP 2559 8.0 2644 65.0 69.0 7 2775 32.5
3 GM Fedoseev Vladimir RUS 2641 8.0 2642 68.0 72.5 6 2790 21.8
4 GM Solak Dragan TUR 2610 8.0 2632 67.5 71.5 5 2774 24.6
5 GM Eljanov Pavel UKR 2723 8.0 2630 68.5 73.5 6 2790 9.3
6 GM Lupulescu Constantin ROU 2643 8.0 2606 67.5 73.0 6 2759 16.8
7 GM Navara David CZE 2700 8.0 2604 72.0 77.5 6 2763 8.7
8 GM Saric Ivan CRO 2661 8.0 2546 63.5 68.5 6 2695 5.7
9 GM Lysyj Igor RUS 2655 8.0 2539 64.5 69.5 5 2699 6.7
10 GM Melkumyan Hrant ARM 2613 7.5 2651 69.5 74.5 4 2751 21.6
11 GM Wojtaszek Radoslaw POL 2713 7.5 2625 74.5 80.5 4 2742 4.7
12 GM Jakovenko Dmitry RUS 2723 7.5 2623 68.0 73.0 4 2740 3.3
13 IM Artemiev Vladislav RUS 2621 7.5 2614 65.0 70.0 5 2712 15.4
14 GM Smirin Ilia ISR 2644 7.5 2612 70.5 76.0 6 2723 12.3
15 GM Fressinet Laurent FRA 2709 7.5 2612 68.5 74.5 5 2729 3.6
16 GM Sargissian Gabriel ARM 2676 7.5 2607 66.0 70.5 4 2721 7.6
17 GM Areshchenko Alexander UKR 2705 7.5 2600 63.5 68.5 5 2718 2.4
18 GM Perunovic Milos SRB 2617 7.5 2598 65.5 70.5 7 2706 14.4
19 GM Cheparinov Ivan BUL 2681 7.5 2597 63.0 68.0 6 2713 5.1
20 GM Iordachescu Viorel MDA 2583 7.5 2596 63.0 68.0 6 2696 18.4
21 GM Zhigalko Sergei BLR 2671 7.5 2578 67.0 72.5 4 2694 4.1
22 GM Ter-Sahakyan Samvel ARM 2572 7.5 2558 62.0 66.5 5 2656 15.4
23 GM Balogh Csaba HUN 2651 7.5 2539 63.0 67.5 4 2656 2.2
                       
57 GM Bacrot Etienne FRA 2739 6.5 2575 66.5 71.5 4 2630 -14.7

 

Extrait des résultats de la ronde 11 du Championnat d'Europe

Tit Nom FéD Elo Pts. Résul Pts. Tit Nom FéD Elo
1 GM Navara David CZE 2700 ½-½ GM Motylev Alexander RUS 2656
2 GM Saric Ivan CRO 2661 ½-½ GM Fedoseev Vladimir RUS 2641
3 GM Solak Dragan TUR 2610 ½-½ GM Lysyj Igor RUS 2655
4 GM Eljanov Pavel UKR 2723 7 1-0 7 GM Najer Evgeniy RUS 2633
5 GM Wojtaszek Radoslaw POL 2713 7 ½-½ 7 GM Melkumyan Hrant ARM 2613
6 GM Sargissian Gabriel ARM 2676 7 ½-½ 7 GM Fressinet Laurent FRA 2709
7 GM Smirin Ilia ISR 2644 7 ½-½ 7 GM Cheparinov Ivan BUL 2681
8 GM Laznicka Viktor CZE 2681 7 0-1 7 GM Lupulescu Constantin ROU 2643
9 GM Anton Guijarro David ESP 2559 7 1-0 GM Jobava Baadur GEO 2716
10 GM Jakovenko Dmitry RUS 2723 1-0 GM Kuzubov Yuriy UKR 2642
11 GM Moiseenko Alexander UKR 2712 ½-½ GM Postny Evgeny ISR 2635
12 GM Potkin Vladimir RUS 2625 0-1 GM Areshchenko Alex UKR 2705
13 IM Artemiev Vladislav RUS 2621 1-0 GM Matlakov Maxim RUS 2695
14 GM Riazantsev Alexander RUS 2689 ½-½ GM Pashikian Arman ARM 2612
15 GM Akopian Vladimir ARM 2682 0-1 GM Iordachescu Viorel MDA 2583
16 GM Perunovic Milos SRB 2617 1-0 GM Dreev Aleksey RUS 2679
17 GM Grigoryan Avetik ARM 2583 0-1 GM Zhigalko Sergei BLR 2671
18 GM Bartel Mateusz POL 2662 0-1 GM Ter-Sahakyan Samvel ARM 2572
19 IM Bok Benjamin NED 2575 ½-½ GM Khairullin Ildar RUS 2657
20 GM Grigoriants Sergey RUS 2574 ½-½ GM Sjugirov Sanan RUS 2653
21 GM Palac Mladen CRO 2561 ½-½ GM Zvjaginsev Vadim RUS 2653
22 GM Sutovsky Emil ISR 2652 0-1 GM Oparin Grigoriy RUS 2526
23 IM Qashashvili Alexandre GEO 2378 0-1 GM Balogh Csaba HUN 2651
24 GM Korobov Anton UKR 2719 6 1-0 GM Esen Baris TUR 2563
                       
39 GM Huzman Alexander ISR 2569 0-1 GM Bacrot Etienne FRA 2739

Ronde 10 : Ne nous voilons pas la face, avec 5,5 points, Etienne Bacrot doit gagner les deux dernières parties pour conserver des chances « théoriques » de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde avec les 23 premiers du classement final. Quant à Laurent Fressinet, avec 6,0 points, ses chances sont évidemment meilleures, mais il faut gagner !

Bacrot-Guijarro
Après 34...d5
Bacrot-Guijarro
Après 40.Tdd3
Bacrot-Guijarro
Après 43...Txf5

Ronde 10 : C'en est fini des chances de qualifications d'Etienne Bacrot. Dans la position du premier diagramme les Noirs sont mieux et le Français - condamné à marquer 2 points sur 2 pour terminer dans les 23 premiers - va tenter de retourner la situation avec une combinaison à sacrifice : 35.Fxc5?! Dxc5 36.Dxg6 Te7 37.Cf3 Dd6 38.Ch4 Dxf4 39.Cf5 Tce8 40.Tdd3, les Noirs sont complètement gagnants, deuxième diagramme, mais le zeitnot pousse David Anton Guijarro à jouer 40...Dc7?? - alors que 40...De5! forçait pratiquement l'abandon. Après 41.Tdf3 Tf8 42.g5 Cg4+ 43.Rh3 Txf5 rien n'est clair, troisième diagramme, mais c'est au tour de Bacrot de se tromper avec 44.Txf5? - 44.Dxf5 laissait peut-être encore des chances de compliquer la position - 44...Ce3! avec un avantage décisif. 0-1 au 48e coup.

Fressinet-Hammer
Après 36...Cd7

Ronde 10 : Laurent Fressinet affrontait Jon Ludvig Hammer, pratiquement un collègue puisqu'ils sont tous deux secondants de Magnus Carlsen. 33.Cdc5! donnait déjà un bel avantage et dans la position du diagramme après 36...Cd7, Laurent va conclure avec brio : 37.Cf6+ Cxf6 38.Dxd5 Cxd5 39.Txe6 avec une qualité de plus et 1-0 au 44e coup !

Ronde 10 : Alexander Motylev a certainement fait le pas décisif vers le titre de Champion d'Europe avec sa victoire d'aujourd'hui. Dans une position équilibrée, Ilia Smirin prend la mauvaise décision d'échanger les Dames et la finale est menée de main de maître par le Russe.

Ronde 9 : Alexander Motylev n'est pas un inconnu. Il apprend à jouer aux échecs à quatre ans et demi et, à l'âge de onze ans, il atteint le niveau de candidat maître. Il devient champion de Russie des moins de 16 ans puis des moins de 18 ans. En 2001, il remporte le championnat de Russie mais alterne ensuite les bons et les moins bons résultats en tournoi, ne terminant le match Russie contre le reste du monde à Moscou qu'avec 1 point sur 6. En 2006, il remporte l'Open de Corse à Bastia devant Loek van Wely, Krishnan Sasikiran et Sergei Tiviakov. En 2006, il remporte le tournoi de Wijk aan Zee B avec Magnus Carlsen. En juin 2009, il est premier du tournoi Karpov de Poïkovski, un catégorie XVIII.

Ronde 9 : Etienne Bacrot n'avait pas la tâche facile face à Ivan Lopez Salgado. L'Espagnol venant d'annuler 4 parties consécutives contre des +2700. Aujourd'hui encore la partie s'est soldée par la nulle. Laurent Fressinet a fait de son mieux contre Emil Sutovsky, mais avec les Noirs lui aussi il a dû se contenter du demi-point. Un petit mot sur Judit Polgar, seule femme sur les premiers échiquiers. La Hongroise, invaincue avant la ronde 9, démontre à 38 ans qu'elle est toujours capable de rivaliser avec les hommes, même si elle a perdu aujourd'hui...

Alexander Motylev | Photo www.fredlucas.eu | (DR)

Ronde 8 : A égalité des points les deux Français risquaient de se rencontrer; ce qui est toujours un peu gênant dans une course aux places qualificatives. Cet écueil évité, Laurent Fressinet aura l'occasion de jouer pour le gain contre le Géorgien Gaioz Nigalidze (2527), un maître international qui vient de repasser au-dessus de 2500 Elo. Quant à Etienne Bacrot, il a les Noirs contre l'Arménien Robert Hovhannisyan (2611), un grand-maître qui vient de repasser les 2600 Elo. A quatre rondes de la fin de ce championnat les places sont de plus en plus chères...

Navara-Shomoev
Après 17...Da5

« Les fautes sont là sur l'échiquier, attendant d'être commises », a dit un jour Xavier Tartakover. Et c'est ce qui est arrivé à Anton Shomoev dans sa partie contre David Navara. Dans la position du diagramme, au lieu de 17...Dd5-a5? il fallait retirer le Fou de e5 en d6. En revanche, après 17...Da5? (qui propose d'échanger le Fe5 contre le Fa3), tout s'écroule à cause de 18.Fe7!. Les Noirs sont obligés de jouer 18...Td5 pour défendre le Fe5, mais les Blancs avaient une deuxième carte dans leur manche : 19.b4! le « petit coup » qui a sans doute échappé aux Noirs, 19... Dc7 20.De4! avec une attaque double, sur la Td5 et avec la menace 21.Dh7 mat ! Anton Shomoev a tenté de résister par 20...Fxf2+ 21.Rh1 Tf5, mais a abandonné après 22.Tac1.

Ronde 8 : Laurent Fressinet a obtenu et conservé l'avantage toute la partie, même si son adversaire a longtemps résisté avant de lâcher prise dans la position du diagramme après 37.Rg2. Ici, Gaioz Nigalidze a joué 37...Cc7 et Laurent a pris un avantage décisif avec la suite 38.Cf6 (38.Txc7! était aussi très fort.) 38...Fxf6 39.exf6 g4 40.Dxg4 Ce8 41.Ff4, comme dans le deuxième diagramme, et 1-0 au 46e coup.

Fressinet-Nigalidze
Après 37.Rg2
       
Fressinet-Nigalidze
Après 41.Ff4
   
Hovhannisyan-Bacrot
Après 57...Rc8

Ronde 8 : Moins de chance en revanche pour Etienne Bacrot, son adversaire Robert Hovhannisyan, avec les pièces blanches, est resté solide tout au long de la partie. Etienne a bien tenté de forcer en sacrifiant un pion pour détruire la structure adverse, mais dans la position du diagramme de droite, Robert Hovhannisyan va sacrifier une pièce par 58.Fxh4! Cxh4 59.g4 Ch4 60.Td6! (60.g5 ne marche pas encore à cause de 60...Txg5! et fourchette en f3) et face à la menace de se retrouver avec la Tour coincée à tout jamais en g6, Etienne doit jouer 60...Th6. La position s'est simplifiée et le Français a dû se contenter d'un demi-point. Une mauvaise opération au vu des nombreuses parties décisives sur les premiers échiquiers.

David Navara | Photo www.fredlucas.eu | (DR)

Ronde 7 : « Nous avons eu une journée de repos hier et comme une "vraie professionnelle" je suis allée en excursion à Erevan où j'ai appris beaucoup de choses sur ​​l'histoire arménienne. » Irina Bulmaga http://irinabulmaga.blogspot.ru

Nous ne savons pas si nos deux représentants ont aussi profité de l'excursion, mais ce qui est certain c'est qu'aujourd'hui ils ont repris leur course pour terminer dans les 23 premiers du classement final, synonyme de qualification pour la prochaine Coupe du Monde. Il reste 5 rondes à jouer et Laurent Fressinet et Etienne Bacrot vont devoir mettre un coup d'accélérateur parce que devant ça ne chôme pas...

Quparadze-Dubov
Après 46...h2

Pedro Damiano a dit « Lorsque vous avez trouvé un bon coup, cherchez-en un meilleur. » C'est ce qu'a fait Giga Quparadze (2507) dans sa partie contre Daniil Dubov (2618). Dans la position du diagramme, 47.a8=D h1=D gagne, mais il y a mieux : 47.Th6! 1-0. En effet, sur 47...Rxh6 48.a8=D h1=D 49.Dh8+ gagne la Dame nouvellement promue.
Laurent Fressinet n'avait pas la tâche facile opposé au très jeune joueur russe Vladislav Artemiev, maître international « seulement », mais déjà 2621 Elo à 16 ans ! La position obtenue en milieu de jeu n'offrait guère de chance d'un résultat décisif et les joueurs ont partagé le point au 41e coup dans une finale avec Fous de couleur opposée.

Etienne Bacrot FRA (2739) | Photo www.eicc2014.am | (DR)
Bacrot-Antipov
Après 26.Ce2
Bacrot-Antipov
Après 29...Dd8
Bacrot-Antipov
Après 38.Dc3

Ronde 7 : Etienne Bacrot aussi affrontait un jeune loup; Mikhail Al. Antipov, 17 ans, mais le Français avait les Blancs. Dans la position du premier diagramme nous sommes au 26e coup et Bacrot vient de jouer 26.Ce2. Mikhail Antipov, qui depuis le début de la partie a joué « petit bras », renonce à la variante 26...Fxe5 27.fxe5 Dxe5 28.Cxd4 qui laissait, il est vrai, un petit avantage blanc, et joue 26...Fb7?! qui est douteux. 27.Cxd4 Te8 28.b4, Antipov est en zeitnot et perd le fil de la partie avec 28...Fxe5?! 29.fxe5 Dd8 comme dans le deuxième diagramme. 30.a4 Tf8 31.e6, les Noirs jouent avec une poignée de secondes à la pendule. 31...De7 32.Cf5 Df6 33.Cd6 Fc6 34.e7 Tb8 35.Cc8 Fxa4 36.Tf1 Dxf1 37.Fxf1 Txc8 38.Dc3, troisième diagramme, avec une position gagnante pour Etienne Bacrot. 38...Fd7 39.Fxa6 et 1-0.

Irina Bulmaga ROU (2375) | Photo www.eicc2014.am | (DR)

Le 8 mars est la Journée Internationale de la Femme. Cette journée est issue de l'histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. Le 28 février 1909, une Journée nationale de la femme (National Woman's Day) est célébrée aux États-Unis à l'appel du Parti socialiste d'Amérique. L'Internationale socialiste célèbre le 19 mars 1911 la première journée internationale et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Mais ce n'est qu'en 1977 que la journée est officialisée par les Nations unies, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. Avant cette sixième ronde : GM Judit Polgar HUN (2693) est la mieux placée avec 3,5. GM Nana Dzagnidze GEO (2546), GM Elina Danielian ARM (2467) et GMF Daria Charochkina RUS (2374) possèdent 3,0 points. MI Irina Bulmaga ROU (2375), GM Antoaneta Stefanova BUL -2476) et MI Lilit Mkrtchian ARM (2465) suivent avec 2,5 points. MI Salome Melia GEO (2453), MI Lilit Galojan ARM (2317) et GMF Aleksandra Goryachkina RUS (2424) ont 2,0 points.

Journée Internationale de la Femme

Ronde 6 : Mauvaise opération pour Etienne Bacrot, qui a dû se contenter de la nulle face à Mladen Palac. En revanche, Laurent Fressinet recolle au peloton grâce à sa victoire face à Vladislav Kovalek. A noter aussi la belle victoire de Pavel Tregubov RUS (2614) sur Zoltan Almasi (2704). Mais intéressons-nous à la partie Ivan Cheparinov-Hrant Melkumyan. Dans le premier diagramme les Noirs acceptent le sacrifice "troyen" des Blancs : 13...hxg5 14.hxg5 Ch7 15.f4 Cxg5 16.Fc4 Fe6 17.fxg5 Fxc4 18.bxc4 c6, deuxième diagramme. Ici, les Blancs pouvaient gagner par 19.Th3! Fa5 20.Df4 f6 21.g6 Dc7 22.Txd6, etc. Au lieu de ça, Cheparinov a joué 19.Df4?! et sur 19...Dd7 le Bulgare a raté 20.Dh4 qui doit gagner aussi, et a préfèré 20.Th4?! Tad8 21.Tdh1 Rf8 22.g6?!. Ici, selon Houdini, la manoeuvre 22.Ce2 avec l'idée 23.Cg3 et ensuite soit Ch5 soit Cf5 mène à un gain blanc. Finalement, dans le troisième diagramme, après 24...Df6, les Blancs vont à nouveau se tromper en jouant 25.Dg3? (25.Dxf6+ gxf6 26.Ce2 laissait des chances de nulle) qui a été réfuté par 25...Ff2! qui gagne la qualité après 26.Dg4 Fxh4 27.Txh4 avec une finale gagnante. 0-1 au 50e coup. Comme quoi, l'adage : « Une des choses les plus difficiles à réaliser est de gagner une position gagnante » semble avoir un fond de vérité.

Cheparinov-Melkumyan
Après 13.f3
Cheparinov-Melkumyan
Après 18...c6
Cheparinov-Melkumyan
Après 24...Df6
La ville d'Erevan en Arménie | Photo www.eicc2014.am | (DR)

Dans la ronde 5, Etienne Bacrot est opposé à Vladimir Fedoseev, l'adversaire de Laurent Fressinet de la ronde 4. Quant à Laurent, il affronte le GM arménien Hrant Melkumyan. Plusieurs femmes participent à ce championnat d'Europe individuel mixte, par exemple : GM Polgar Judit HUN (2693) avec 3,0 points et qui espère certainement revenir dans le Club des +2700; GMF Charochkina Daria RUS (2374) elle aussi avec 3,0; MI Mkrtchian Lilit ARM (2465) sur ses terres avec 2,5; GMF Goryachkina Aleksandra RUS (2424) qui a joué lors du Cap d'Agde 2012, avec 2,0 points; MI Bulmaga Irina ROU (2375) très active sur son blog http://irinabulmaga.blogspot.ru avec 2,0; GM Stefanova Antoaneta BUL (2476) 2,0; GM Danielian Elina ARM (2467) 2,0; GMF Kursova Maria ARM (2326) 2,0; GMF Arabidze Meri GEO (2388) 1,5; MI Melia Salome GEO (2453) 1,5 point.

Les frères Zhigalko ont emprunté la variante des soeurs Kosintseva pour annuler : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fxc6 dxc6 5.O-O Fg4 6.h3 h5 7.c3 Dd3 8.hxg4 hxg4 9.Cxe5 Fd6 10.Cxd3 Fh2+ 11.Rh1 Fg3+ 12.Rg1 Fh2+ 13.Rh1 Fg3+ 14.Rg1 Fh2+ 1/2-1/2, de façon à éviter tout soupçon de « petits arrangements entre amis ».

Fedoseev-Bacrot
Après 23.d5
Fedoseev-Bacrot
Après 27.Ce6
Fedoseev-Bacrot
Après 34.h4

Ronde 5 : Etienne Bacrot a obtenu du jeu contre les pions pendants de Vladimir Fedoseev et une très dangereuse diagonale h1-a8, que son adversaire a tout fait pour fermer, comme dans le premier diagramme après 23.d5. Toutefois, Bacrot est en manque de temps avec moins de 5 minutes à la pendule et 23...exd5?! est immédiatement sanctionné par le module d'analyses. 24.cxd5 Txc1 25.Txc1 et ici, avec 1 minute et 20 secondes, 25...Fxe5 26.Fc6 Db8 27.Ce6 les deux derniers coups blancs ont été joués a tempo. Deuxième diagramme, et maintenant le coup qui perd le Fe5 : 27...Fxc6? 28.dxc6 Cc5 29.Fxe5. Suite aux simplifications, la finale Tour + Fou + 2 pions pour les Blancs contre Tour + 3 pions ne laissait guère d'espoir au Français. 1-0 au 34e coup, troisième diagramme.

Melkumyan-Fressinet
Après 28.Dc7
Melkumyan-Fressinet
Après 33...Fb7
Melkumyan-Fressinet
Après 42...Ta2

Ronde 5 : La défense Ragozine de Laurent Fressinet n'a pas montré son potentiel dynamique aujourd'hui. Bien au contraire, malgré une Dame agressivement postée, le Fc8 de Laurent (et donc la Ta8), a eu beaucoup de mal à entrer en jeu contre Hrant Melkumyan. En fait, ces deux pièces se sont retrouvées complètement hors-jeu comme le montre l'effrayant premier diagramme après 28.Dc7. Houdini donne maintenant 28...g5 comme le seul coup qui tienne la position, mais c'est 28...b5? qui est apparu sur l'échiquier. Houdini, toujours lui, propose 29.Td3! qui gagne sur la ligne 29...Da7 30.De5+ f6 31.Dd6 Df7 32.Tc3 avec l'idée Tc7, puis Fe4 et Fc6 si les Noirs interposent leur Fou en d7... Hrant Melkumyan a pris tout son temps mais a joué 29.Fa2?. Laurent Fressinet saute sur l'occasion d'échanger les Dames avec 29...g5 30.f5 Df4+ 31.Dxf4 gxf4 32.fxe6 fxe6 33.Fxe6 Fb7, deuxième diagramme, la défaite immédiate a été évitée, mais la finale reste difficile pour les Noirs. 34.Td7+ Rf6 35.Fg4 Fe4 36.Td6+ Rg7 37.Td7+ Rf6 38.Td6+ Rg7. Melkumyan va cependant donner un petit coup de main à Laurent avec son 39.b4?! - alors que 39.Td4 Te8 40.Td7+ Rg6 41.Td6+ gagnait un pion dans de meilleures conditions que dans la partie - et sur 34...a5! le plus dur est passé car la Tour noire entre [enfin] en jeu ! 40.Td4 Fc6 41.Txf4 axb4 42.axb4 Ta2, troisième diagramme, force le passage en finale de Tours et pions. Alors, nulle ? Et bien non, l'adage « Les finales de Tours sont toujours nulles » a des exceptions et Laurent s'est incliné au 69e coup. « Very bad day » pour nos frenchies !

Laurent Fressinet | Photo www.eicc2014.am | (DR)
Fressinet-Fedoseev
Après 17.a5
Fressinet-Fedoseev
Après 21...Tb8
Fressinet-Fedoseev
Après 28.Cxc5

Ronde 4 : Depuis le début de ce championnat d'Europe 2014, Laurent Fressinet joue de manière très entreprenante. Aujourd'hui, dans une partie anglaise, les joueurs ont, certainement sans le savoir, obtenu la même position que celle d'une partie Mikhalevski,V (2551)-Lenderman,A (2567) Las Vegas USA 2013 ½-½ (41), comme dans le premier diagramme. Cependant, au lieu de 17...Ca6, Vladimir Fedoseev a continué par 17...Cc6?! et, selon les modules d'analyses, des répliques telles que 18.a6!? et surtout 18.Da4!?, donnaient l'avantage aux Blancs. Laurent a joué 18.Fb2?! et une grande partie de l'initiative s'est envolée ! Les Noirs trouvent le temps de roquer après 18...Fe7 19.a6 0-0 et les Blancs en ont à peine pour leurs deux pions sacrifiés. 20.Da4 Dc7 21.Tfc1 Tb8 a mené au deuxième diagramme. Un pion est récupéré sur 22.Cd2 Dd8 23.Fxc6 bxc6 24.Dxd4 et le deuxième après 24...Dxd4 25.Fxd4 Td8 26.Fe3 c5 27.Ce4 Tb6 28.Cxc5... troisième diagramme. La nulle est signée au 40e coup. Ce n'est pas passé loin, mais Laurent Fressinet doit à nouveau se contenter du demi-point.

Bacrot-Popilski
Après 22.Te1
Bacrot-Popilski
Après 33...Ff8
Bacrot-Popilski
Après 40...Fxb4

Ronde 4 : Dans la partie entre Etienne Bacrot et Gil Popilski, le temps a joué un facteur important. Après 14...Te8, les pendules affichaient : 0h30-0h17 ! Dans le premier diagramme, les Noirs se débarrassent du « bout de bois » en b7 par 22...Fc8 23.Fxc8 Taxc8, mais le temps manque aux deux joueurs qui cherchent avant tout à atteindre le contrôle du temps. 33...Ff8?! comme dans le deuxième diagramme semble faire pencher la balance en faveur de Bacrot après 34.g5 Te6 35.gxh6 (35.h4! selon Houdini 3 Pro x64). Le contrôle du 40e coup passé, troisième diagramme, les Blancs ont gagné une qualité, pour deux pions, avant d'en récupérer un. Etienne refuse de prendre un perpétuel et préfère jouer sa chance à fond... et avec raison !  Au 57e coup Gil Popilski se trompe en jouant 57...Ce6? et 58.hxg6 mène à la victoire ! Quelle énergie !

Vue de la ronde 3 avec Etienne Bacrot | Photo www.eicc2014.am | (DR)
Dubov-Fressinet
Après 22.Ff3
Dubov-Fressinet
Après 29.Fxe4
Dubov-Fressinet
Après 32.Fxd5

Ronde 3 : Etienne Bacrot annule sans aucune difficulté face à Dragan Solak dans une variante berlinoise de l'Espagnole que le Français connait bien. Laurent Fressinet a élargi sa palette des défenses contre 1.d4 avec, pour la première fois, la Grünfeld. Daniil Dubov est surpris et, à son tour, tente de surprendre son adversaire avec 4.Fg5. Laurent était de toute évidence paré à toutes les éventualités et joue la ligne qui sacrifie un pion par 4...Fg7. Les joueurs quittent les sentiers connus avec 9.Cge2, avant d'obtenir la position du premier diagramme après 22.Ff3, où les Noirs ont une excellente position malgré le pion de moins. Laurent Fressinet renonce à jouer 22...Fe5 - le premier coup de l'ordinateur - sans doute à cause de 23.Cge4 Cxe4 24.Cxe4 f5 25.Dh6! et le Roi noir est en danger, et préfère 22...Fc4+ 23.Rg1 Te6. Dans la deuxième diagramme les Noirs récupèrent finalement leur pion par 29...Txd6 30.Txd6 Dxd6. Les Blancs n'insistent pas et proposent l'échange des Dames avec 31.Dd5 Dxd5 32.Fxd5 - troisième diagramme - et la finale avec des Fous de couleur opposée s'est achevée par la nulle au 41e coup. Une très bonne partie de Laurent.

Vue partielle de la salle de jeu | Photo www.eicc2014.am | (DR)
Fressinet-Parligras
Après 38...Tad8
Fressinet-Parligras
Après 64...Ta4

Ronde 2 : Après un milieu de jeu très tendu, Laurent Fressinet a obtenu la position du premier diagramme et une attaque gagnante avec 39.Txh5! Dd6 (Si 39...gxh5 40.Dg5+ Rh7 41.Dxh5+ Rg7 42.Tg4+ Rf6 43.Dg5+ Re6 44.Te4+ Rd6 45.Txd4+ gagne la Dame et la partie.) 40.Txb5 avec 2 pions de plus contre Mircea Parligras. La finale de Tours ne semblait pas poser de problèmes particuliers, encore fallait-il connaître la manoeuvre suivante à partir du deuxième diagramme après 64...Ta4 : 65.h5! Rxh5 66.g4+ qui joue sur le clouage pour obtenir 2 pions passés. 66...Rh6 67.gxf5...

Dans une défense Est-Indienne, Vladimir Onischuk a réalisé un sacrifique de qualité thématique contre Etienne Bacrot, en échange de deux pions. Toujours un peu mieux, le Français a cependant dû se contenter du demi-point.

Le président de l'ECU Silvio Danailov joue le premier coup symbolique de la partie Petenyi-Bacrot, en présence du grand-maître Smbat Lputyan. | Photo www.eicc2014.am | (DR)
Petenyi-Bacrot
Après 47.Df2

Ronde 1 : Depuis déjà quelques coups, dans cette finale de pièces lourdes, les modules affichent une égalité approximative. Mais voilà, position égale ne veut pas dire position nulle : 47....b4 48.axb4 axb4 49.cxb4 Rc1 50.b5?? une faute décisive ! 50...Tf1!! 51. De3 h4! et c'est mat ! 52. g4 Th1+ 0-1. Les choses ont été plus faciles pour Laurent Fressinet. Son adversaire du jour, le MI Robert Kreisl, donne une qualité pour se lancer à l'attaque, mais son 19.Dh5? est aussitôt réfuté et le Français reste avec une Tour de plus quelques coups plus tard. A noter quelques bonnes performances : Lilit Mkrtchian (2465) ½-½ Jakovenko Dmitry (2723) : Irina Bulmaga (2375) ½-½ Zvjaginsev Vadim (2653) ainsi que celle du Maître FIDE Roman Kozlitin (2365) 1-0 Ragger Markus (2644).

Erevan en hiver, sur fond d'Ararat | Photo http://fr.wikipedia.org/wiki/Erevan | (DR)

Erevan ou Yerevan est la plus grande ville d’Arménie et sa capitale depuis 1918. La ville actuelle est en partie fondée sur l'ancienne cité urartéenne d'Erebouni. Elle est située à l'ouest du pays, à l'extrémité orientale de la plaine de l'Ararat, au-dessus des gorges de la rivière Hrazdan.

Erevan a connu une histoire mouvementée faite de batailles, de pillages, d'incendies et de séismes pendant plus de 2 500 ans, devient la capitale de l'éphémère première République d'Arménie après la Première Guerre mondiale et recueille une partie des rescapés du génocide arménien. La ville s'étend rapidement au XXe siècle lorsque l'Arménie devient une des quinze républiques de l'URSS. D'une petite bourgade de quelques milliers d'habitants sous la première République, elle devient en moins de cinquante ans le principal centre culturel, artistique et industriel du pays, ainsi que le siège de ses institutions politiques. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Erevan

Le jeu d'échecs en Arménie
L'Arménie est considérée comme l'une des plus fortes nations échiquéenne aujourd'hui. Au cours des dernières années, l'équipe nationale arménienne masculine a remporté le championnat du monde par équipe (2011) et l'Olympiade d'échecs (2006, 2008, 2012). L'équipe féminine a eu son couronnement au Championnat d'Europe 2003. Levon Aronian est actuellement n°2 mondial. Au mois de mars 2013, Europe Echecs est allé, en compagnie de Mme Lara Parrenin, à la rencontre du grand artisan des échecs en Arménie, le grand-maître Smbat Lputyan. Voir le reportage vidéo.

Publié le 16/03/2014 - 00:05 , Mis à jour le 16/03/2014 - 00:31
Les réactions (30)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!