1959-2009 : Europe Echecs fête ses 50 ans
Ce numéro anniversaire de janvier 2009 est bien sûr très spécial : 100 pages dédiées au passé d'Europe Echecs, au présent et au futur des échecs.

Chaque mois, un nouvel événement ! Europe Echecs célèbre son 50e anniversaire : 584 numéros dédiés aux amoureux du jeu depuis 1959. 50 ans de passion au service des échecs ! Au total, ce sont des milliers d'amateurs de haut niveau, de MI, de GMI et naturellement tous les plus grands joueurs qui ont collaboré avec la revue depuis un demi-siècle, y compris les anciens champions du monde. Souvenez-vous des analyses signées Euwe, Tartakover, Najdorf, Keres, Bronstein!?

Il fallait clairement que la revue sorte un numéro du cinquantenaire très spécial et qu'il soit annoncé par une interview vidéo elle aussi très spéciale : « Une chaussure lancée dans une vidéo d'échecs - Non, ceci n'est pas une conférence de presse de Georges W. Bush ! »

Un Esprit typiquement français

C'est ainsi que les membres de la communauté échiquéenne considère aujourd'hui la revue francophone. Europe Echecs est un peu comme un « grand sourire mensuel » dédié à leur passion, dans un monde très dur ! Comme l'on dit : « Il n'y a rien jamais de rien de personnel dans les attaques, elles sont toujours formulées sous un angle professionnel ». Ce fut d'ailleurs la ligne principale si typiquement française suivie par Europe Echecs depuis ses débuts. La revue a toujours été totalement indépendante financièrement. Elle s'autofinance grâce à ses ventes et en gagnant de nouveaux abonnés !

Une Citadelle des Echecs

Europe Echecs a été publié à Besançon sans interruption depuis 1959. C'est dans cette ville de province si réputée pour sa beauté qu'étaient nés Victor Hugo et les Frères Lumière. Cette véritable « Citadelle des échecs » a également accueilli Kasparov, Karpov ou encore Kramnik, qui y ont passé des séjours inoubliables. Le siège de la revue étant également situé près de la Suisse, Europe Echecs a toujours été un partenaire traditionnel des grands événements organisés par nos voisins, comme le Festival de Bienne ou le Young Masters de Lausanne.

Les liens avec les Soviétiques

C'est pour ainsi dire un miracle si les meilleurs joueurs du monde ont envoyé régulièrement leurs analyses à Besançon, depuis 1959. Pendant longtemps, ces envois se faisaient par la Poste, comme au temps du « Palamède » de La Bourdonnais, la première revue d'échecs créée en 1836. Aujourd'hui, c'est par email ! Les performances des champions du monde et des stars du circuit toujours été évaluées avec passion, mais aussi le plus objectivement possible, qu'ils soient gagnants ou perdants ! Cette manière de traiter l'information a été rendue possible dès les premiers temps grâce aux analyses de joueurs soviétiques du calibre de Smyslov, Keres, Averbakh, Taimanov, Bronstein ou Tal. Ces parties commentées et ces interviews ont donné au magazine sa première crédibilité. C'est dans ce même esprit qu'ont été évaluées les décisions prises par les leaders de la politique échiquéenne : présidents de la FIDE ou de fédérations nationales, bureaux exécutifs, organisateurs, sponsors, et plus récemment managers.

Un numéro du Jubilé

Ce numéro anniversaire de janvier 2009 est bien sûr très spécial : 100 pages dédiées au passé d'Europe Echecs, au présent et au futur des échecs.

Le Passé : Un demi-siècle dans un numéro !

La rédaction a sélectionné 50 couvertures (1 pour chaque année) et 50 pages parmi ces anciens numéros. Tous sont réunis dans ce dossier spécial. C'est clairement un choix arbitraire. Chacun aurait pu faire sa propre sélection, et ce n'est qu'un aperçu de ces 584 numéros, dont le premier fut publié en janvier 1959. Pour les analystes les plus pointilleux, il n'y a pas d'erreur dans les comptes (50x12 = 600). Car la revue publie un « numéro double d'été » couvrant les mois de juillet et août.

Le Présent : La Vidéo à la Demande !

La marque “Europe Echecs” est aujourd'hui célèbre dans le monde entier pour son magazine, mais aussi pour sa couverture en vidéo des plus grands événements. Ces vidéos sont le plus souvent diffusées simultanément en Français, en Anglais et parfois en Russe sur le site d'Europe Echecs. Elles sont reprises régulièrement par les plus grands sites internationaux, comme ChessBase. Des milliers d'amoureux du jeu ont ainsi pu apprécier la « French Touch » journalistique du GMI Robert Fontaine ! Souvenez-vous de Mexico, du MTel de Sofia, du Mémorial Tal, du Grand Prix de Sochi et plus récemment de Bonn, du Cap d'Agde ou des Olympiades de Dresde. C'est aussi l'une des caractéristiques historiques d'Europe Echecs : la revue francophone a toujours cherché à être pionnière.

Le Futur c'est déjà demain : Lisez 50 ans en ligne !

C'est la révolution française du Nouvel An : dès janvier 2009, il sera possible de « lire en ligne » les 584 numéros qui ont été numérisés page après page. C'est une sacrée performance, et c'est aussi un outil très utile pour tous les forts joueurs du 21e siècle ! Il y a tant de « vieilles bonnes idées » en sommeil, couchées sur le papier depuis des années.

Une base unique

Toutes ces « vielles idées » sont à portée de mains. Elles attendent juste qu'on les réintroduise dans la pratique après les avoir validées avec Rybka ou Fritz. Car c'est une base de données de milliers de parties commentées par des joueurs du calibre de Max Euwe, Tartakover, Najdorf, Smyslov, Gligoric, Fischer, les « 3K » Karpov, Korchnoi, Kasparov et toutes les stars actuelles : le Roi Anand, le n°1 mondial Topalov, le génial Ivanchuk, le prodige Carlsen qui commentent régulièrement ou non dans la revue.

Des problèmes par milliers

Il y a également des collections d'études et des problèmes par milliers comme ceux crées par Sam Loyd et tous les plus grands problémistes, des articles sur les finales. Ces 584 numéros mis en ligne, cela signifie aussi les reportages de tous les événements organisés durant un demi-siècle, comme les Tournois de Candidats et les championnats du monde.

Une première mondiale

Qui n'a pas envie, par exemple, de relire l'analyse du match Fischer-Spassky 1972 signée par Boris Spassky lui-même !? Europe Echecs est le premier magazine échiquéen à réaliser un tel travail. En un clic de souris, les abonnés à ce nouveau service, qu'ils soient GMI, historiens, collectionneurs et tous les amoureux des échecs vont pouvoir trouver tout ce qu'ils recherchent, depuis un demi-siècle.

Qui a dirigé Europe Echecs ?

C'est peut-être la performance la plus spectaculaire de la revue. Elle n'a connu que trois directeurs de la publication en 50 ans ! Trois hommes d'action cultivant une passion commune, comme autant d'ambitions au service des échecs en France et pour le développement de la revue ! Tous trois ont eu naturellement une vision différente de la gestion d'un magazine. Et chacun a accompli sa révolution :

1959-1991 - Raoul Bertolo
La revue fut fondée en janvier 1959 par Raoul Bertolo. « Cet homme grand, sévère, debout, immobile et silencieux », comme le décrit Sylvain Zinser, fut aidé par quelques amis fidèles. Comme Michel Roos, il avait la passion chevillée au corps. « On ne m'ôtera pas de l'idée que sans Raoul et la revue, la France échiquéenne ne se serait pas sortie du septième dessous dans lequel elle était tombée dans l'après-guerre », se souvient avec émotion Sylvain dans ce numéro du cinquantenaire. Raoul Bertolo devait décéder en 1991. Il avait organisé avec Europe Echecs les Olympiade 1974 à Nice.

1991-1997 - Jean-Claude Fasquelle
Cette passation de témoin avait été voulue par Raoul Bertolo. Ce fut au tour de deux grands professionnels de la presse et de l'édition de prendre en charge la revue : Jean-Claude Fasquelle, qui dirigeait par ailleurs les Editions Grasset, et son épouse Nikki, qui s'occupait alors du « Magazine Littéraire ». C'est sur l'initiative de ce nouveau patron que la revue franchit un nouveau cap essentiel. Elle fut diffusée en kiosques par le biais des NMPP, élargissant ainsi son audience en France, mais aussi à l'étranger.

1997-2009 - Bachar Kouatly
La revue fête ses 50 ans avec son troisième directeur de la publication, Bachar Kouatly : premier GMI français et ancien organisateur du championnat du monde Kasparov-Karpov à Lyon en 1990. Europe Echecs a entamé sa révolution numérique dès 1997 avec le lancement de son propre site. Onze ans et quelques mois plus tard, www.europe-echecs.com est le site n°1 des échecs francophone. Au programme : jeu en ligne, initiation, entraînement, actualités 7 jours 7, et bien sûr reportages vidéos de tournois et journal télévisé. L'aventure de la revue « toujours jeune » de Raoul continue... En route vers le 100e anniversaire !


Publié le 01/02/2009 - 00:00