1e Festival Ruy Lopez
Le 1e Festival International « Ruy Lopez » se déroule à Zafra, lieu de naissance de Ruy Lopez, du 16 au 25 mars 2007. Le tournoi principal verra s'affronter, en 7 rondes de 90 minutes pour 40 coups plus 30 minutes au finish, le tout avec 30 secondes par coup : Ponomariov, Sargissian, Sokolov, Granda, Manuel Perez Candelario, Hou Yifan et Antoaneta Stefanova.

Le Festival est organisé autour de 3 activités: Le tournoi principal ; Un tournoi des jeunes et un tournoi Open « active chess » en 9 rondes de 25 minutes par joueur, les 24 et 25 mars, où toutes les parties débuteront par : 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5. 12,000 Euros de prix au total. Site officiel : http://ruylopez.juntaextremadura.net/modules/news/

Une ronde avant la fin, l'Arménien Gabriel Sargissian, 23 ans et 2658 Elo, remporte ce premier Magistral « Ruy Lopez ». Gabriel Sargissian, malgré son jeune âge, a déjà obtenu des titres importants : Champion du monde des moins de 14 ans, Champion du monde et d'Europe avec la sélection d'Arménie. Sargissian fait partie de la nouvelle génération des maîtres arméniens. Il a aussi été deux fois champion de son pays et récemment il a remporté les Opens de Reykjavik et de Dubai.

Classement final après la ronde 7

Résultats de la ronde 7, Vendredi 23 mars

  Sargissian Gabriel (2658) - Granda Zuniga Julio E (2612) 1-0 (56 coups)
  Hou Yifan (2509) - Perez Candelario Manuel (2515) 1-0 (37 coups)
  Stefanova Antoaneta (2483) - Ponomariov Ruslan (2723) ½-½ (63 coups)
  Sokolov Ivan (2652) - Sasikiran Krishnan (2700) 1-0 (58 coups)

Manuel Perez Candelario (2515) cafouille un peu lors de cette dernière ronde face à Hou Yifan (2509). Le sacrifice de qualité de l'Espagnol semble, dans la position du diagramme ci-dessous, lui avoir offert un fort centre de pions. La jeune Chinoise démontra le contraire après :

30.xf4! d8 [30...exf4 31.ac1 a5 32.xb7 xb7 33.c7+-] 31.xb7 xb7 32.e3 d5 33.ac1 d4 34.c8+ d8 35.d2 e6 36.f4 e4 37.f5 1-0

A rejouer aussi la belle défense de la Bulgare Antoaneta Stefanova devant Ruslan Ponomariov, ainsi qu'une intéressante position de zugzwang qui permit à Ivan Sokolov de l'emporter face à Krishnan Sasikiran.
Quant à Gabriel Sargissian, non content de remporter le tournoi, il marque encore un point entier contre Granda Zuniga pour réaliser une performance à 3044 points Elo !


Résultats de la ronde 6, Jeudi 22 mars

  Granda Zuniga Julio E (2612) - Sokolov Ivan (2652) 1-0 (42 coups)
  Sasikiran Krishnan (2700) - Stefanova Antoaneta (2483) ½-½ (72 coups)
  Ponomariov Ruslan (2723) - Hou Yifan (2509) 1-0 (43 coups)
  Perez Candelario Manuel (2515) - Sargissian Gabriel (2658) 0-1 (73 coups)

La jeune chinoise Hou Yifan (2509) rate ici une excellente occasion de prendre le demi-point à Ruslan Ponomariov.

40...g6? 41.g5 g1+ 42.h6 a7 43.f6 1-0

Dans les autres parties on notera surtout la nouvelle défaite du joueur local, le MI Manuel Perez Candelario (2515) qui, face à Gabriel Sargissian (2658), laissa passer plusieurs opportunités de partager le point dans une finale Tour+pions. En revanche, dans la partie qui mettait aux prises Krishnan Sasikiran (2700) à Antoaneta Stefanova (2483), la Bulgare profita du manque de temps de son adversaire après le 60e coup pour sauver un précieux demi-point.


Résultats de la ronde 5, Mercredi 21 mars

  Perez Candelario Manuel (2515) - Granda Zuniga Julio E (2612) ½-½ (26 coups)
  Sargissian Gabriel (2658) - Ponomariov Ruslan (2723) 1-0 (39 coups)
  Hou Yifan (2509) - Sasikiran Krishnan (2700) ½-½ (56 coups)
  Stefanova Antoaneta (2483) - Sokolov Ivan (2652) 0-1 (47 coups)

Si dans la position ci-dessous, issue de la partie Sargissian Gabriel (2658) - Ponomariov Ruslan (2723), vous pensez que les Noirs contrôlent la colonne « g », et bien vous vous trompez !

31.g1 ! Le pion avancé interdit la prise de la Tour en g1. 31...xh4 32.xg4 fxg4+ 33.g2 e6 34.h1 e7 35.g3 f5 36.h7 h8 37.h5+ g6 38.xg4 f8 39.e6 1-0


Terrible déconvenue pour Antoaneta Stefanova (2483) face à Sokolov,Ivan (2652). Contre la Trompowsky (une spécialité de la Bulgare de 27 ans), Ivan opposa une sorte de Benoni qui plongea les deux joueurs dans de très longues réflexions dès les premiers coups. Néanmoins, dans la position ci-dessous, Antoaneta a bien 2 pions de plus. Malheureusement pour elle, le manque de temps va affecter la suite de la partie, qui va tourner au cauchemar.

24.b5?
24.xd5 xe5 25.xe6 xd4 26.xc8 xe4 27.d8+ h7 28.fxe5 xe3+ 29.d2 +-

24...e7 25.d6 c7 26.e4 c5 27.xc5 bxc5 28.e2 xc6 29.xc6 a5+ 30.f2 xa4 31.xc5 f8 32.c7 xd6 33.xd6 dc8 34.e7 xc2 35.h4 e4 36.e1 c4 37.g4 xb5 38.e6 xe6 39.f3 xf3+ 40.xf3 b3+
Le contrôle du temps atteint les Blancs sont perdus. Ils abandonneront quelques coups plus tard.


Résultats de la ronde 4, Mardi 20 mars

  Granda Zuniga, Julio E (2612) - Stefanova, Antoaneta (2483) ½-½ (40 coups)
  Sokolov, Ivan (2652) - Hou, Yifan (2509) 1-0 (64 coups)
  Sasikiran, Krishnan (2700) - Sargissian, Gabriel (2658) 0-1 (39 coups)
  Ponomariov, Ruslan (2723) - Perez Candelario, Manuel (2515) 1-0 (36 coups)

En difficulté à cause du clouage de son Cavalier en d4, Krishnan Sasikiran (2700) décide de lancer une contre-attaque de la dernière chance sur le Roi de Gabriel Sargissian (2658).

28.c7 f4 29.h5 fxe3 30.xg7+ xg7 31.f5+ f6 32.a6+ e6 « Bien, oublions le mat et cherchons au moins un perpétuel, » dut se dire Krishnan...

33.xh6+ xf5 34.g4+ xg4 35.hxg4+ xg4 36.g7+ g5 !? Le plus simple. Les Noirs rendent du matériel pour passer en finale gagnante.

37.xg5+ xg5 38.xe6 exf2+ 39.xf2 d5 0-1

Et le MI Manuel Perez Candelario (2515) dans tout ça ? Et bien il n'a pas à rougir de sa défaite face à Ruslan Ponomariov (2723). Les joueurs suivirent les sentiers déjà battus jusqu'à 15.a1 [au lieu de 15.g4 ou 15.c1] et après une manoeuvre de Dame simple mais efficace [Dc2-a4-d4] la position fut la suivante :

Les Noirs ne sont pas si mal que ça, même si leur Cavalier en f8 est éloigné du combat et la diagonale du Fou en e6 correctement bloquée. Après, 20...a5 21.c1 b8 22.e4 d8 23.xc8 xc8 24.d6 d7 25.b6 a4 26.a3 bd7 27.d4 c6 28.e8 survint la position critique où la partie bascula.

28...e5 ?! [Seul 28...f6!? semblait tenir la position, selon l'ordinateur.] 29.xe5 xe8 30.c7 a4 31.d4 b4 32.b1 b6 33.c1 a4 34.c3 d7 35.c2 a5 Et les Noirs abandonnèrent après,

36.b1 1-0 La Tour noire n'a pas de bonnes cases, par exemple : 36...e7 37.xb6 a4 38.xa4 xa4 39.f4.


Résultats de la ronde 3

  Ponomariov, Ruslan (2723) - Granda Zuniga, Julio E (2612) 0-1 (78 coups)
  Perez Candelario, Manuel (2515) - Sasikiran, Krishnan (2700) ½-½ (47 coups)
  Sargissian, Gabriel (2658) - Sokolov, Ivan (2652) ½-½ (63 coups)
  Hou, Yifan (2509) - Stefanova, Antoaneta (2483) 0-1 (53 coups)

Evidemment, en ce début de tournoi, toute l'attention se porte sur le « local » et surprenant maître international de 23 ans, né à Zafra, Manuel Pérez Candelario. Plusieurs fois champion d'Espagne en différentes catégories : 2 fois en jeunes, 2 fois en moins de 18 ans, 2 fois comme champion universitaire, et récemment, champion d'Espagne par équipe. De plus, il a représenté son pays au championnat d'Europe où il a remporté une médaille de bronze.

Dans cette troisième ronde (sur 7), Manuel Pérez Candelario affrontait l'Indien Sasikiran, un des 20 meilleurs joueurs du monde, classé à 2700 points Elo. Candelario espérait jouer une ouverture espagnole, dont Sasikiran est un expert, mais Krishnan préféra la variante Najdorf de la défense Sicilienne. Sans doute dans le but de jouer pour le gain face à un joueur plus faible de 185 points Elo.

Candelario obtint une position très compliquée avec des chances pour les deux camps. Dans la finale, l'Espagnol eut même des chances de l'emporter grâce à sa paire de Fous. Néanmoins, avec le manque de temps, plus la fatigue, Candelario préféra prendre la nulle. Ce qui ne l'empêche pas de réaliser, à ce moment du tournoi, une performance à 2885 Elo !

Hou Yifan (2509), avec les pièces blanches, commit ce que l'on pourrait appeler « une faute psychologique », dans sa partie contre Stefanova,Antoaneta (2483). N'ayant obtenu aucun avantage d'ouverture, la jeune chinoise échangea toutes les pièces jusqu'à arriver en finale de Tour et pions, sans doute avec l'idée d'annuler. Ce qui donna l'occasion aux Noirs de démontrer leur supériorité dans cette phase de jeu.

27...d8 28.a7 xd4 29.xa6 d1+ 30.h2 c1 31.a7 c2 32.c7 b4 33.g1 f5 34.g3 g7 35.g2 f6 36.b7 c5 37.b6+ e5 38.c6 h5 39.c8 d6 40.d8+ e7 41.d3 e6 42.e3+ d6 43.d3+ c6 44.f1 xb2 45.e1 c2 46.f3 c3

47.xf5 xb3 48.d2 c4 49.xf7 d3+ 50.c1 b3 51.e7 c3 52.e1 d2 53.f4 a2 0-1


Résultats de la ronde 2

  Granda Zuniga, Julio E (2612) - Hou, Yifan (2509) ½-½ (39 coups)
  Stefanova, Antoaneta (2483) - Sargissian, Gabriel (2658) 0-1 (63 coups)
  Sokolov, Ivan (2652) - Perez Candelario, Manuel (2515) 0-1 (42 coups)
  Sasikiran, Krishnan (2700) - Ponomariov, Ruslan (2723) ½-½ (40 coups)

La partie la plus intéressante de la journée fut sans aucun doute celle qui opposa Ivan Sokolov (2652) au MI Manuel Perez Candelario (2515). Un sacrifice de pièce dès le 21e coup, effectué par les Blancs, amena la position suivante :

Et ici, pressé par la temps, les Blancs jouèrent : 33.Td4? Alors que 33.f7+! Dxf7 34.e6 Df6 35.exd7 Txd7 36.Te8+ Rf7 37.Db8 donnait un avantage décisif. Par la suite, les Noirs opposèrent une bonne défense et finirent par s'imposer. 33...Cf8 34.Tg4 Th5 35.Th4 Txh4 36.Cxh4 Df7 37.Dg4 Cc7 38.Td1 Cce6 39.Dxb4 g5 40.Dg4 Dh7 41.Cf3 Fxf3 42.Dxf3 Cf4 0-1

Résultats de la ronde 1

  Sasikiran, Krishnan (2700) - Granda Zuniga, Julio E (2612) ½-½ (50 coups)
  Ponomariov, Ruslan (2723) - Sokolov, Ivan (2652) 1-0 (31 coups)
  Perez Candelario, Manuel (2515) - Stefanova, Antoaneta (2483) 1-0 (48 coups)
  Sargissian, Gabriel (2658) - Hou, Yifan (2509) 1-0 (56 coups)


Publié le 26/03/2007 - 00:00