1er tournoi international de Madagascar
Organisé par la fédération malgache avec le soutien de la CACDEC, un organe de la FIDE destiné à aider les fédérations les plus défavorisées

Le premier tournoi international de Madagascar s'est déroulé à Tananarive du 26 août au 3 septembre 2010.
Organisé par la fédération malgache avec le soutien de la CACDEC, un organe de la FIDE destiné à aider les fédérations les plus défavorisées, le tournoi opposait cinq des meilleurs joueurs malgaches non-classés FIDE à cinq représentants de la France, de l'Afrique du Sud et du Botswana.
Vincent Moret, le représentant français, remporte le tournoi avec 7/9, devant le joueur local José Raharijaona qui devrait ainsi obtenir un premier classement FIDE à plus de 2100.

La fédération malgache est présidée depuis le mois de mai par Yves Rakotomaharo. Le nouveau président fait preuve d'un grand dévouement pour le développement des échecs à Madagascar, mais il manque cruellement de moyens.
Madagascar, qui a obtenu son indépendance en 1960, traverse actuellement une grave crise politique depuis les évènements de janvier 2009. L'Île, située à 600 km à l'ouest de la Réunion et peuplée de 17 millions d'habitants, est un des 10 pays les plus pauvres du monde. Le salaire moyen ne dépasse pas 60 euros.

Yves Rakotomaharo, président de la fédération malgache

La fédération d'échecs de Madagascar compte près de 200 licenciés pour une vingtaine de clubs officiels. Mais le coût de la licence, qui est de 4 euros, rebute encore de nombreux pratiquants occasionnels.
La fédération possède seulement une douzaine de pendules électroniques. C'est pourquoi le président lance un appel à la solidarité, notamment avec la France qui a toujours entretenu des liens très forts avec Madagascar. Jeux, même dépareillés, pendules électroniques ou mécaniques, livres d'échecs d'occasion, anciens Europe-Echecs, ou même invitation dans des tournois, tout serait le bienvenu pour cette fédération en plein essor, mais qui manque de tout.
Les clubs français, ou même les particuliers, qui souhaiteraient soutenir la fédération de Madagascar, peuvent se mettre en contact avec le président: fmje.mad123@gmail.com

Rizières malgaches

En même temps que ce tournoi de Madagascar se déroulaient les championnats d'Afrique des jeunes. Fy Rakotomaharo, le fils du président, en ramène une exceptionnelle médaille de bronze chez les moins de douze ans. Par ailleurs, Madagascar participera aux prochaines Olympiades de Khanty-Mansiyk, avec, pour la première fois, une équipe complète.

Parallèlement à ce premier tournoi fermé de Madagascar, le maître FIDE Olivier Letréguilly est venu en voisin de la Réunion pour y faire une simultanée et des conférences, notamment pour présenter l'Association internationale des échecs francophones (ADIF) et envisager des actions de coopération. L'accueil enthousiaste des joueurs malgaches a été excellent. Madagascar organisera son premier open international en 2011 et aimerait mettre sur pied des rencontres avec les fédérations francophones de l'océan Indien, à savoir la Réunion, l'Île Maurice et les Seychelles. Olivier Letréguilly, missionné par l'ADIF, a d'ailleurs poursuivi son périple avec son bâton de pèlerin par une visite aux Seychelles, où il a animé un stage pour l'équipe Olympique, et il se rendra ce week-end à l'Île Maurice.

Information et photos aimablement communiquées par Vincent Moret.

Alain Ranaivoharisoa
France - Afrique du Sud
Fy Rakotomaharo
Jose Raharijaona
Joueurs malgaches
Mendrika Langlois
Olivier Letreguilly
Photo de famille

Photo de famille pour les participants du tournoi

Baobabs
Lemurien
Les taxis malgaches
Tananarive
Tananarive
Transport malgache


Publié le 10/09/2010 - 03:21