20e Tournoi de GM de Barcelone
Alexander Morozevich s'incline dans la dernière ronde devant le Paraguayen Axel Bachmann, mais le Russe remporte malgré tout le tournoi au départage.

Le 20e Tournoi de Grands-maîtres de Barcelone se déroule du 4 au 8 novembre 2015 à Fabra i Coats, en Espagne, avec le MI Hipolito Asis Gargatagli et les GMs Marc Narciso Dublan, Axel Bachmann Csaba Balogh, Karen Grigoryan et Alexander Morozevich. Tournoi fermé à 6 joueurs organisé par la Fédération Catalane des Echecs, en partenariat avec le Barcelona City Hall. 6.400€ de prix dont 2.000€ au premier. Site officiel www.escacs.cat avec parties en direct.

Le classement du 20e Tournoi de GM de Barcelone 2015

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 Perf. +/-
1 Morozevich, Alexander 2711 RUS 3.0/5 X 0 1 ½ ½ 1 2644 -4
2 Bachmann, Axel 2593 PRY 3.0/5 1 X ½ ½ ½ ½ 2668 +5
3 Asis Gargatagli, Hipolito 2483 ESP 2.5/5 0 ½ X ½ 1 ½ 2618 +9
4 Balogh, Csaba 2657 HUB 2.5/5 ½ ½ ½ X ½ ½ 2583 -5
5 Grigoryan, Karen H 2600 ARM 2.0/5 ½ ½ 0 ½ X ½ 2522 -5
6 Narciso Dublan, Marc 2529 ESP 2.0/5 0 ½ ½ ½ ½ X 2536 +0

Cadence : 90 minutes + 30 secondes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes + 30 secondes par coup. Nulle par accord mutuel interdite avant le premier contrôle du temps.

Ronde 1 du 04.11.2015 à 16h30        
Asis Gargatagli Hipolito 2483 - Morozevich Alexander 2711 : 0-1 (46) Najdorf
Narciso Dublan Marc 2529 - Grigoryan Karen H. 2600 : ½-½ (59) Grünfeld
Bachmann Axel 2593 - Balogh Csaba 2657 : ½-½ (22) Anglaise

A première vue, la victoire de la tête de série N°1 Alexander Morozevich, malgré les pièces noires, face au MI et plus petit Elo du tournoi, ne devrait surprendre personne. Cependant, si on ajoute le tweet de Sergey Karyakin : « J'avais parié avec un ami que Morozevich ne perdrait pas après avoir joué 21...Fa2. Bien sûr, il était complètement perdu, mais j'ai gagné mon pari ! » l'intérêt grimpe d'un cran. Voyons ça de plus près...

Asis Gargatagli-Morozevich
Après 17...Cb4
Asis Gargatagli-Morozevich
Après 23...Dxb5
Asis Gargatagli-Morozevich
Après 26...Tf1

Le Mi Hipolito Asis Gargatagli a innové au 16e coup avec 16.Df2 et un coup plus tard, Alexander Morozevich a joué le douteux 17...Cb4?! du premier diagramme. 18.Cxb4 axb4 19.Fxe5 Txa4?! et à nouveau un coup étrange. Il faut avouer que 19...Fxb3 20.cxb3 Txe5 laissait les Noirs en grandes difficultés après 21.Fc4. La partie a continué par 20.Fb5 Ta5!? Voilà ce qui s'appelle pêcher en eau trouble. 21.Cxa5 Fa2+ Le moment du pari de Karjakin. 22.Rxa2 Dxa5+ 23.Rb3 Dxb5 comme dans le deuxième diagramme. Les Blancs sont gagnants, mais 24.Fxd6?! complique la situation, alors que 24.Thf1 Dd7 25.Fd4 De6+ 26.c4 bxc3+ 27.Rxc3 aurait dû mener au gain. Alexander Morozevich reprend du poil de la bête avec 24...Txe4 25.Td4?! Fxd6 26.Tf1?!, troisième diagramme. Et Morozevich retourne la situation d'un joli 26...Dxf1! 27.Dxf1 Txd4 28.Db5 Te4...  Hipolito Asis Gargatagli a laissé passer sa chance de réaliser une grande performance et son adversaire finira même par l'emporter. Jose Raul Capablanca avait pourtant prévenu : « Un bon joueur a toujours de la chance. »

Hipolito Asis Gargatagli - Alexander Morozevich | Photo www.escacs.cat | (DR)
Ronde 2 du 05.11.2015 à 16h30        
Morozevich Alexander 2711 - Balogh Csaba 2657 : ½-½ (49) Anglaise
Grigoryan Karen H. 2600 - Bachmann Axel 2593 : ½-½ (51) Anglaise
Asis Gargatagli Hipolito 2483 - Narciso Dublan Marc 2529 : ½-½ (47) Défense Pirc
Morozevich-Balogh
Après 35...Txh3
Morozevich-Balogh
Après 42...Cxb2
Morozevich-Balogh
Après 45.Rd2

Alexander Morozevich a débuté très tranquillement par 1.b3, 2.Fb2, 3.c4 pour revenir dans une Anglaise, ce qui ne l'a pas empêché d'obtenir un avantage positionnel grâce à son Fb2 contre le Hongrois Csaba Balogh. Les Blancs gagnent un pion au 28e coup, la partie semble s'acheminer vers un gain technique pour le Russe, mais voilà, un intrus fait irruption au milieu des débats et Mister zeitnot entre en scène. Dans la position du premier diagramme après 35...Txh3, «Moro», avec moins d'une minute à la pendule, gaffe avec le terrible 36.Txa7??, sévèrement contré par la menace de mat 36...Td8!. Il faut donner de l'air au Roi, alors 37.Tb2, mais Csaba Balogh est lui aussi en manque de temps et au lieu de 37...Td1+ 38.Rf2 gxf4 39.Fxf4 Tf1+ et 40...Txf4 avec une pièce de plus - dans de bonnes conditions - les Noirs jouent 37...Tf3? et Morozevich se faufile comme une anguille avec 38.fxg5 Td1+ 39.Rh2 Cg4+ 40.Rg2 Ce5 41.Ta5! le seul bon coup ! 41...Cd3 42.Rxf3 Cxb2 et si dans le deuxième diagramme les Noirs ont aussi gagné une pièce, c'est dans de mauvaises conditions à cause des deux pions passés sur l'aile-Dame ! 43.Re2 Td4 44.Td5 Txe4+ 45.Rd2. Les Noirs ne prennent ensuite aucun risque et à partir du troisième diagramme rendent la pièce pour prendre le demi-point. 45...Ca4!? 46.bxa4 Txa4 47.Re3 Txa2 48.Rf4 Rg7 ½-½

Alexander Morozevich - Csaba Balogh | Photo www.escacs.cat | (DR)
Ronde 3 du 06.11.2015 à 16h30        
Narciso Dublan Marc 2529 - Morozevich Alexander 2711 : 0-1 (55) Sicilienne fermée
Bachmann Axel 2593 - Asis Gargatagli Hipolito 2483 : ½-½ (40) Sicilienne fermée
Balogh Csaba 2657 - Grigoryan Karen H. 2600 : ½-½ (42) Espagnole
Nacirso-Morozevich
Après 17...Tb8
Nacirso-Morozevich
Après 25.Db3
Nacirso-Morozevich
Après 41...Ta4

Et c'est encore vers l'échiquier d'Alexander Morozevich qu'il faut se tourner pour assister au spectacle. Face à la variante fermée de la Sicilienne proposée par l'Espagnol Marc Nacirso Dublan, «Moro» répond par un 2...a6!? qui mène à tout !? Une bonne occasion de constater que cette ligne blanche ne donne pas grand-chose face à un très fort joueur. Tout se passe à peu près bien jusqu'au premier diagramme, 17...Tb8 du joueur russe, sauf que les Blancs sont en manque de temps - moins de 9 minutes pour 36 à son adversaire - un zeitnot relativement léger mais suffisant pour mener à la catastrophe : 18.d4?, alors que 18.Dd2 Cc6 19.Fxe7 laissait les Blancs avec une position tenable. Morozevich s'empare maintenant de l'initiative par 18...c3 19.Te1 Cc4 20.Fc3? Txb1 21.Dxb1 Cxa3 22.Db2 Dc7 23.Tc1 Cb5 24.Fb4 a3! 25.Db3, comme dans le deuxième diagramme. Alors que le gros des troupes blanches se trouve sur l'aile-Roi, l'action se passe à l'aile-Dame avec un pion noir passé qui va mettre une Tour hors-jeu. 25...Fxb4 26.Dxb4 Cc3 27.Ta1 a2 28.Da3... Avançons jusqu'au contrôle du temps, troisième diagramme après 41...Ta4, pour voir le résultat. La suite est assez facile à trouver : 42.Rg3 Tb4 43.Cc1 Tb2 44.Rxh3 Cd2 et le pion a2 coûte une pièce. 45.Cxa2 Cxa2, etc. le reste n'a posé aucun problème pour un joueur de la classe de Morozevich.

Marc Narciso Dublan - Alexander Morozevich | Photo www.escacs.cat | (DR)
Ronde 4 du 07.11.2015 à 16h30        
Morozevich Alexander 2711 - Grigoryan Karen H. 2600 : ½-½ (45) 4 Cavaliers
Asis Gargatagli Hipolito 2483 - Balogh Csaba 2657 : ½-½ (40) Italienne
Narciso Dublan Marc 2529 - Bachmann Axel 2593 : ½-½ (64) Est-Indienne
Narciso-Bachmann
Après 33.Cd4
Narciso-Bachmann
Après 37...Cxe4
Narciso-Bachmann
Après 58...Ch7

Comme on a pu le lire ces derniers temps ici et là, la Catalogne souhaiterait obtenir son indépendance; la preuve, les joueurs Hipolito Asis Gargatagli et Marc Narciso Dublan sont identifiés sur le site officiel par CAT au lieu de ESP. Quant à nous, en attendant que cette indépendance soit officielle - si elle l'est un jour - nous préférons conserver ESP dans le tableau du classement. Dans cette quatrième ronde nous aurions pu voir la première victoire d'un joueur autre que Alexander Morozevich, mais en fait non ! L'Espagnol Marc Narciso Dublan et le Paraguayen Axel Bachmann ont commencé par démontrer qu'il est possible de sortir rapidement des sentiers battus, même dans une ouverture aussi analysée que l'Est-Indienne : 6...Fg4!? au lieu du classique 6...e5 ; 10.0-0-0!? au lieu de 10.Cg1, voire 10.h3, abandonnaient les combattants en terra incognita. Dans la position du premier diagramme après 33.Cd4 les Blancs ont deux pions de plus en échange d'un «mauvais» Fou et de deux beaux Cavaliers noirs. Les Noirs récupèrent tout avec 33...Cxd3+ 34.Fxd3 Cxd3+ 35.Rd2 Cxf2 36.Cf5+ Rd7 37.h4 Cxe4+, comme dans le deuxième diagramme, avec une finale de Cavaliers et pions toujours très délicate à jouer. Marc Narciso Dublan prend l'avantage, mais il est en zeitnot extrême et, dans la position du troisième diagramme, ne trouve rien de mieux que de répéter les coups par 59.Rg7 (59.Cb5! Cg5+ 60.Rg6 Ce6 61.Rf6 Cf8 62.Rf7 Ch7 63.Cd4!, le Cavalier noir n'a plus accès à la case e6 et les Blancs gagnent.) 59...Cg5 60.Rg6 Ce6 61.Rf6 Cf8 62.Rf7 Ch7 63.Rg7 Cg5 64.Rg6 ½-½.

Marc Narciso Dublan - Axel Bachmann | Photo www.escacs.cat | (DR)
Ronde 5 du 08.11.2015 à 16h30        
Bachmann Axel 2593 - Morozevich Alexander 2711 : 1-0 (34) Néo-Grünfeld
Balogh Csaba 2657 - Narciso Dublan Marc 2529 : ½-½ (32) Pirc Autrichienne
Grigoryan Karen H. 2600 - Asis Gargatagli Hipolito 2483 : 0-1 (68) Défense Benoni
Bachmann-Morozevich
Après 29...Cc7
Bachmann-Morozevich
Après 34.Fg5
Grigoryan-Gargatagli
Après 62.Rd5

Il faut l'avouer, le Russe Alexander Morozevich a eu beaucoup de chance pour réussir à mener le tournoi jusqu'à la dernière ronde. Complètement perdant dans la ronde 1 contre Hipolito Asis Gargatagli, il l'a finalement emporté. Perdant aussi, après avoir gaffé, contre Csaba Balogh, «Moro» a arraché le demi-point. Dans cette dernière ronde, opposé au Paraguayen Axel Bachmann, Morozevich s'est retrouvé avec une position inférieure. Dans le premier diagramme, les Noirs viennent de jouer le coupable 29...Cc7?. La sanction est immédiate : 30.Fc1! Cxd5 31.Dh5 avec une attaque irrésistible. 31...Cf7 32.Dxg6+ Rf8 33.Dg7+ Re7 34.Fg5+ 1-0, comme dans le deuxième diagramme. Le seul maître international de la compétition, l'Espagnol Hipolito Asis Gargatagli, termine en fanfare avec une victoire technique sur l'Arménien Karen Grigoryan. Dans le troisième diagramme, Hipolito Asis Gargatagli force la surcharge du Fou des Blancs avec 62...Cc3!? 63.bxc3?! mais ne pas prendre ne changeait pas grand-chose. 63...f4! 64.Re4 fxg3 65.Re3 Rf5 66.Fa3 g2 67.Rf2 Re4 68.Rxg2 Rd3 0-1.

Les prix n'étant pas divisés entre les joueurs à égalité, le départage prévu était le suivant : a) Plus grand nombre de parties jouées avec les Noirs, b) rencontre directe, c) Sonnenborn-Berger et d) Plus grand nombre de victoires. Alexander Morozevich ayant joué 3 fois les Noirs, Axel Bachmann seulement 2, «Moro» remporte donc le tournoi au départage.

Axel Bachmann et Alexander Morozevich | Photo https://twitter.com/AnaMatnadze | (DR)

Le grand-maître Alexander Morozevich a débuté jeudi après-midi par une séance de 20 parties simultanées. L'événement était organisé par la Fédération Catalane des échecs, à l'occasion de l'International Magistral Ciutat de Barcelona. Le célèbre joueur russe a remporté 17 parties, annulé contre Adrián García Jiménez Ruano et Nico Lopez, et perdu face à Daniel Romero Castejon.

Alexander Morozevich en simultanée | Photo www.escacs.cat | (DR)

Publié le 08/11/2015 - 08:57 , Mis à jour le 09/11/2015 - 11:17
Les réactions (1)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
gribouille - 07/11/2015 09:34
Morozevich c'est toujours du spectacle positif ou négatif il retourne des positions perdantes comme dans la première partie.
C'est amusant comme la psychologie aux échecs est toujours aussi présente lol Que le show continue c'est vraiment agréable à suivre!