4e Festival de Lublin
L'équipe d'Ukraine a battu son homologue polonaise 15,5-9,5 dans les parties longues et 13,5-11,5 en rapide.

Le 4e tournoi de Grands Maîtres se déroule du 23 au 29 mai à Lublin (Pologne). A quelques semaines des Olympiades en Turquie, les équipes olympiques de la Pologne et de l'Ukraine vont s'affronter durant 6 jours. A noter toutefois que les 6 meilleurs Ukrainiens (dont Vassily Ivanchuk et Ruslan Ponomariov) et le meilleur joueur polonais (Radoslaw Wojtaszek) ne participeront pas à cet événement.

Le tournoi se déroulera au système Scheveningue, c'est à dire que chaque joueur d'une équipe rencontrera successivement tous les joueurs de l'autre équipe. La cadence des parties est de 40 coups/ 1h30 + 30 mn. K.O., avec un incrément de 30 secondes par coup. Interdiction de la nulle avant le 40e coup sauf triple répétition de la même position.

A l'issue des parties longues, les organisateurs ont prévu deux tournois, un de parties rapides, l'autre de blitz. Ils se dérouleront également au système Scheveningue.

Parties en direct avec webcams à suivre sur le site officiel.

Participants
 Tit.   Joueur  Fed.  Elo
 GM  Mateusz Bartel  POL  2677
 GM  Bartosz Socko  POL  2635
 GM  Kamil Miton  POL  2622
 GM  Bartlomiej Macieja  POL  2614
 GM  Dariusz Swiercz  POL  2585
 GM  Zahar Efimenko  UKR  2689
 GM  Anton Korobov  UKR  2678
 GM  Yuriy Kryvoruchko  UKR  2676
 GM  Sergei Fedorchuk  UKR  2634
 GM Yaroslav Zherebukh  UKR  2632
Programme
Arrivée des joueurs 23 mai 18h00
Réunion des joueurs 23 mai 20h00
Cérémonie d'ouverture 24 mai 14h00
Ronde 1 24 mai 15h00
Ronde 2 25 mai 15h00
Ronde 3 26 mai 15h00
Ronde 4 27 mai 15h00
Ronde 5 28 mai 15h00
Parties rapides 29 mai 10h00
Tournoi de blitz 29 mai 13h00
Cérémonie de clôture 29 mai 14h00

 

Résultats


  R1 R2 R3 R4 R5 Total
Pologne 1,5 2 1,5 2 2,5 9,5
Ukraine 3,5 3 3,5 3 2,5 15,5

Large victoire de l'Ukraine dans ce match d'entraînement avant les Olympiades qui se dérouleront en Turquie dans quelques semaines. Le score du match est largement en faveur des coéquipiers d'Efimenko, alors que les deux équipes étaient, selon le classement Elo, d'une force sensiblement égale (environ 30 points de plus en moyenne à l'avantage de l'équipe ukrainienne).

Dans le match retour disputé le 29 mai en semi-rapide l'équipe ukrainienne s'impose de nouveau, sur le score de 13,5-12,5. Résultats détaillés sur chess-results.

 

 

Un péché capital :

Efimenko-Bartel après 34...Dg4

Après le 34e coup noir de la partie entre Efimenko et Bartel, la position est égale, et les Blancs doivent jouer 35. Tbd1, pour préserver l'équilibre.

Dans un excès de gourmandise, les Blancs capturent le pion par 35. Dxe5??, qui perd immédiatement.  En effet, grâce à un sacrifice de Cavalier, les Noirs ouvrent la position pour leur pièces lourdes qui vont acculer le Roi, comme le montre la suite de la partie : 35... Cf5 36. Tb3 (si les Blancs avaient joué 35. Tbd1, ils disposaient de la défense 36. Df3 contre le coup 35..Cf5) Cxh4 37. Rg1 (Le Roi doit échapper à l'échec à la découverte) Cf5 (après avoir ouvert le roque, le Cavalier libère la place pour les pièces lourdes) 37. Ce4 Dh3 38. Rf2 Dh2+ et victoire des Noirs quelques coups plus tard.

Ukraine-Pologne (ronde 5)
Miton Kamil 2622   Fedorchuk Sergey A 2634 : 0-1 (46) Partie espagnole
Swiercz Dariusz 2585   Korobov Anton 2678 : 1-0 (43) Sicilienne Najdorf
Efimenko Zahar 2689   Bartel Mateusz 2677 : ½-½ (35) Sicilienne Taïmanov
Kryvoruchko Yuriy 2676   Macieja Bartlomiej 2614 : ½-½ (33) Partie catalane
Zherebukh Yaroslav 2632   Socko Bartosz 2635 : ½-½ (41) Française d'avance
Bartel-Korobov (ronde 4) | Photo © www.szachy.lublin.pl

Gaffes à gogo :

Même les meilleurs ont parfois des absences, et cette 4e ronde nous en a donné deux exemples.

Bartel-Korobov après 39. Cd6

Il ne reste qu'un coup à jouer aux Blancs (le Polonais Mateusz Bartel) pour atteindre le contrôle de temps du 40e coup. Ils possèdent non seulement l'avantage matériel grâce à leur pion de plus, mais également l'initiative. Après 40. Dg8+ Rh6 41 De6 forçant l'échange de Dames, la position serait gagnante pour les Blancs.

Mais dans la partie, le Grand Maître polonais joua 40. Dd8?? qui permet aux Noirs de gagner par 40... Ce4!. Le Cavalier est imprenable car si 41. Fxe4 Dxe4 mat. Pour parer la menace Df3 mat, les Noirs doivent sacrifier la Dame contre le Fou (41. Dg8+ Rh6 42. Dxg7+ Rxg7 43. Fd4+, variante dont le seul mérite est de retarder de quelques coups l'échéance). Les Blancs ont effectué le meilleur choix en abandonnant immédiatement.

 

Macieja-Fedorchuk après 27... Dd8

Autre partie, autre gaffe, mais qui n'est pas un retournement total de situation comme ci-dessus.

Les Blancs, conduits par le Polonais Bartlomiej Macieja sont déjà dans une position délicate. Le Fou en c3 empêche la coordination des Tours blanches, et le Roi se trouve dans une position périlleuse.

Les Blancs vont s'auto-détruire après 28. Cxc3??. Les Noirs, avant de reprendre en c3, disposent d'un échec intermédiaire fatal, comme le montre la suite de la partie : 28... Txf2+ 29. Rg1 (facilite la tâche des Blancs. 29. Rh1 évitait le mat immédiat, mais était sans espoir après 29... Dd2) Dg5+ 30. Rh1 Tf1+ (si 31.Txf1 alors  Txf1 mat) 1-0

Pologne-Ukraine (ronde 4)        
Macieja Bartlomiej 2614 - Fedorchuk Sergey A 2634 : 0-1 (30) Ouest-indienne
Socko Bartosz 2635 - Efimenko Zahar 2689 : ½-½ (40) Ouest-indienne
Swiercz Dariusz 2585 - Kryvoruchko Yuriy 2676 : 1-0 (53) Benoni
Bartel Mateusz 2677 - Korobov Anton 2678 : 0-1 (40) Sicilienne dragon
Miton Kamil 2622 - Zherebukh Yaroslav 2632 : ½-½ (23) Semi slave
Ukrainiens et Polonais, dont les nations sont co-organisatrices de l'Euro de football 2012,
se sont également affrontés sur un terrain. | Photo © www.szachy.lublin.pl
Ukraine-Pologne (ronde 3)
Efimenko Zahar 2689 - Miton Kamil 2622 : ½-½ (47) Caro-Kann, Steinitz
Fedorchuk Sergey A 2634 - Swiercz Dariusz 2585 : 1-0 (55) Caro-Kann, 2 Cavaliers
Zherebukh Yaroslav 2632 - Macieja Bartlomiej 2614 : 0-1 (83) Sicilienne Taïmanov
Korobov Anton 2678 - Socko Bartosz 2635 : 1-0 (29) Gambit Dame accepté
Kryvoruchko Yuriy 2676 - Bartel Mateusz 2677 : 1-0 (44) Espagnole, Tchigorine
Zherebuk-Macieja après 83...Rf7

A l'occasion de la partie entre Yaroslav Zherebukh et Bartlomiej Macieja, une finale peu commune, mais toujours intéressante à connaître, est survenue : Roi, Fou, Cavalier, contre Roi.

Le Polonais, vainqueur du Championnat d'Europe en 2002, a démontré ses compétences techniques et n'a eu aucune difficulté à gagner. Après 83... Rf7 son adversaire a abandonné à 5 coups du mat, dans la position du diagramme ci-contre. Saurez-vous, vous aussi, trouver la suite de coups qui mène au mat ?

Bartosz Socko - Yuriy Kryvoruchko (ronde 2) | Photo © www.szachy.lublin.pl
Pologne-Ukraine (ronde 2)
Macieja Bartlomiej 2614 - Efimenko Zahar 2689 : 0-1 (36) Nimzo-indienne
Bartel Mateusz 2677 - Fedorchuk Sergey A 2634 : ½-½ (43) Partie espagnole
Swiercz Dariusz 2585 - Zherebukh Yaroslav 2632 : 1-0 (40) Partie espagnole
Socko Bartosz 2635 - Kryvoruchko Yuriy 2676 : ½-½ (41) Gambit Dame refusé
Miton Kamil 2622 - Korobov Anton 2678 : 0-1 (42) Est-indienne, fianchetto

Jolie touche finale :

Macieja-Efimenko après 34. Re1

Dans la partie entre Bartlomiej Macieja et Zahar Efimenko, les Blancs n'ont jamais pu résoudre le problème de leur Roi, qui a été déroqué au 14e coup (14. Fxf1 Rxf1). Au 23e coup, il se trouve en f3, alors que les Noirs possèdent Dame, Tours et Cavaliers. La sanction ne tarde pas, et grâce à leur exploitation tactique de la grande diagonale blanche (a8-h1), les Blancs gagnent une qualité et se retrouvent dans une position écrasante.

Les Noirs vont trouver une belle manière de mettre un terme à la partie (voir diagramme) : après 34... Tc1+! 35. Dxc1 Dg1+ 1-0. En effet sur le seul coup pour protéger la Dame (36. Rd2), les Noirs jouent Dxd4+, gagnant la Tour, et après 37. Re2 (Rc2 ou Rc3 sont contrés par Tc8+) Te8 gagne.

Zherebukh-Bartel, ronde 1 | Photo © www.szachy.lublin.pl

 

Ukraine-Pologne (ronde 1)
Efimenko Zahar 2689 - Swiercz Dariusz 2585 : 1-0 (45) Sicilienne Najdorf
Korobov Anton 2678 - Macieja Bartlomiej 2614 : 0-1 (99) Gambit Dame refusé
Kryvoruchko Yuriy 2676 - Miton Kamil 2622 : ½-½ (41) Caro-Kann d'avance
Fedorchuk Sergey A 2634 - Socko Bartosz 2635 : 1-0 (36) Sicilienne dragon
Zherebukh Yaroslav 2632 - Bartel Mateusz 2677 : 1-0 (66) Française d'avance
Efimenko-Swiercz après 41. Cd6-f5

Dans la partie entre Zahar Efimenko et Dariusz Swiercz, les Noirs craquent au dernier coup avant le contrôle de temps : 40...Td8? (Tf8 maintenait l'égalité). Les Blancs vont trouver une suite spectaculaire pour réfuter ce coup :  41. Cf5! (voir diagramme). Efimenko amène une 3e pièce à l'assaut du Roi adverse, avec gain de temps car la Dame est attaquée et doit bouger. 41... Dxb4 42. Dg5 (les Blancs, plutôt que de protéger leur Fou attaquent la Tour noire, rapprochant ainsi leur Dame du Roi adverse) De4+ (certains appellent ce genre de coup un « échec de consolation ») 43. Rg1 Tf8 44. Ch6+ (le couple Dame-Cavalier va s'avérer mortel) Rg7 45. Txf8 et les Noirs abandonnent à cause de la menace de mat (si 45... Rxf8, alors 46. Df6 mat), parable uniquement en donnant la Dame. Remarquons que toutes les pièces blanches participent (le Fou b5 contrôle la case e8) tandis que les Cavaliers noirs font de la figuration à l'aile Dame.

 

Lublin

Lublin est la neuvième ville de Pologne, considérée comme la plus importante ville de Pologne orientale, même si Varsovie est géographiquement située dans le centre-est du pays. Lublin est le chef-lieu de la voïvodie de Lublin.
La ville est le chef-lieu du Powiat de Lublin ainsi que du Powiat-Ville de Lublin.

Histoire
 

Lublin | Photo de Szater, licence CC3

Même si Lublin n'est devenue officiellement une ville qu'en 1317, elle était déjà mentionnée au VIe siècle comme un centre de commerce. En 1569, c'est à Lublin qu'a été signée l'Union polono-lituanienne. Par la suite la ville a connu un développement rapide. Lors du troisième partage de la Pologne en 1795 Lublin s'est trouvée sous l'occupation autrichienne mais en 1817 Lublin passa aux mains de la Russie jusqu'en 1918 lorsque la Pologne regagna son indépendance. Détruite par l'armée allemande en 1939, la ville fut rebâtie après la Seconde Guerre mondiale.
Éducation et économie
Lublin

Sur le territoire de la ville se trouvent six écoles de niveau universitaire dont le Katolicki Uniwersytet Lubelski (Université catholique de Lublin) qui est l'une des plus prestigieuses universités de Pologne. La ville a une infrastructure relativement moins développée que d'autres grandes villes de Pologne et est la seule grande ville de Pologne à ne pas avoir un aéroport public. Les autorités régionales sont cependant efficaces dans leur lutte contre le chômage et la mise en place d'une structure pour la création de nouvelles entreprises.


Personnalités

- Karol Józef Wojtyła, pape Jean-Paul II, professeur d’éthique à l’Université catholique de Lublin de 1954 à 1958.
- Ryszard Kornacki, poète, romancier, essayiste et traducteur polonais, né à Lublin en 1940
- Armand Dutertre, comédien, né à Lublin en 1854
- Jean-Jacques Goldman, chanteur, dont la famille paternelle est originaire de Lublin
- Robert Goldman, compositeur, dont la famille paternelle est originaire de Lublin
- Pierre Goldman, révolutionnaire, dont la famille paternelle est originaire de Lublin
- Henryk Wieniawski, violoniste
- Jacek Bąk, footballeur
- Meir Shapiro, rabbin hassidique, fondateur de la fameuse yeshiva "Chachmei Lublin" et initiateur du Daf Yomi.
 

Source : fr.wikipedia.org/wiki/Lublin

 

Géographie


Agrandir le plan

 


Publié le 28/05/2012 - 06:00 , Mis à jour le 30/05/2012 - 19:54
Les réactions (2)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
stephane - 27/05/2012 20:29
Dans la position du diagramme, c'est aux Blancs de jouer, d'où le mat en 5 coups.

ErnestDF - 27/05/2012 17:52
Petite erreur, il s'agit d'un mat en 4 dans le diagramme Zherebuk-Macieja !
1. Ff4 Rh8 2. Ce6 Rg8 3. Cf8+ Rh8 4. Fe5#