5.Cc3 contre la Petrov (02)
Leinier Dominguez Perez
5.Cc3 contre la défense Petrov est une variante attribuée à Aaron Nimzowitsch. Wesley So reprend l'idée de Wang Hao par 8...b6 et 9... Fb7, mais Leinier Dominguez lance une forte attaque par 10.h4 !

Dominguez Perez,Leinier (2754) - So,Wesley (2719)
76th Tata Steel Chess Masters Wijk aan Zee (8), 21.01.2014
Défense Petrov
[C42]
[Europe Echecs]

1.e4 e5 2.f3 f6

La défense russe ou défense Petrov. Connue depuis la Renaissance et particulièrement analysée par l'un des fondateurs de l'école d'échecs de Saint-Pétersbourg, Alexandre Petrov (1794–1867). Elle est réputée pour aboutir à des nulles rapides. Elle peut cependant se révéler piégeuse.

3.xe5

La grande variante de cette ouverture.

Une alternative importante consiste à jouer 3.d4 xe4 (3...exd4 4.e5 e4 5.xd4 d5 6.exd6 xd6 est aussi possible...) 4.d3 d5 5.xe5 d7 6.xd7 xd7 7.0–0 d6 8.c4 c6 9.cxd5 cxd5 10.c3 xc3 11.bxc3 0–0 12.h5 g6 13.xd5 c7 et maintenant les Blancs ont le choix de continuer par 14.c4 (14.h6; 14.f3; 14.g3 ont aussi été essayés.) 14...c6 15.g5 xh2+ 16.h1 d6 17.d2 d8 18.ae1 b6 19.h6 f6 20.d5 d7 21.g5 d4 22.d1 g7 23.h4 f5 24.h6 f6 25.g5 c3 26.e7 xe7 27.xe7 a4 28.e1 a3 29.d2 ae8 30.c1 d6 31.e1 xe1+ ½–½ (31) Kryvoruchko,Y (2678)-Ivanchuk,V (2731) Tromso NOR 2013

3...d6

Il existe un piège très connu si les Noirs jouent 3...xe4!? 4.e2 e7! Le seul coup qui tienne ! (Le piège se referme si les Noirs répondent par 4...f6?? à cause de 5.c6++– qui gagne la Dame !; Défendre le Cavalier par 4...d5? perd un pion après 5.d3 e7 6.dxe4 xe5 7.exd5 xe2+ 8.xe2 et les Noirs n'ont aucune compensation pour le pion perdu.) 5.xe4 d6 6.d4 dxe5 7.dxe5 c6 8.b5 (8.f4 peut mener à de grandes complications. Par exemple : 8...g4 9.d3 h4+ 10.g3 h3 11.c3 0–0–0 12.e3 f5 13.exf6 a3 14.bxa3 he8 15.fxg7 xe4 16.xe4 g2 17.f2 f3 18.c5 d5 19.f8 e8+ 20.f1 d4 21.e1 h3+ 22.xh3 xh1+ 23.g1 xe1+ 24.xe1 xg1+ 25.d2 f3+ 26.e2 d4+ 27.d2 f3+ 28.e2 d4+ 29.d2 f3+ 30.e2 ½–½ (30) Ipatov,A (2586)-Yilmaz,M (2521) Moscow RUS 2012) 8...d7 9.0–0 0–0–0 10.c3 xe5 11.e3 xb5 12.xb5 a6 13.c3 c6 14.c4 e5 ½–½ (16) Kuba,G (2389)-Volkmann,F (2409) St Veit/Glan AUT 2011

4.f3 xe4 5.c3

Encore une fois, le coup principal est ici 5.d4 et après 5...d5 6.d3 d6 cette ligne, par sa symétrie, montre bien le côté annulant de cette ouverture. (6...c6 est cependant le coup moderne.)

5...xc3

La perte de temps 5...f6 laisse les Blancs avec un léger avantage. 6.d4 e7 7.d3 0–0 8.h3 Voici une partie rapide. 8...e8 9.0–0 bd7 10.e2 f8 11.c4 g6 12.b3 d5 13.c2 c6 14.c5 e4 15.b4 a6 16.a4 f6 17.e3 h4 18.xh4 xh4 19.f4 h6 20.ab1 g5 21.h2 e6 22.e5 d7 23.b5 axb5 24.axb5 f6 25.f4 a3 26.f3 a5 27.bxc6 xc6 28.g3 h8 29.c3 a2 30.c2 xe5 31.fxe5 f6 32.d3 xc2 33.xc2 fxe5 34.dxe5 d4 35.d1 d5 36.f5 f8 37.g4 xe5 38.xd4 xd4 39.xd4 f5 40.xe5 xe5 41.c1 e2 42.cc3 h7 43.ce3 xe3 44.xe3 g6 45.e6+ f5 46.d6 h5 47.g3 g5 48.g1 h4 49.gxh4 gxh4 50.f2 f4 51.d4+ g5 52.g4+ h5 53.e3 d7 54.g7 xh3 55.xb7 g2 56.g7 c6 57.f4 h3 58.h7+ g6 59.xh3 f7 60.e5 e7 61.h7+ d8 62.d6 1–0 (62) Nepomniachtchi,I (2717)-Grischuk,A (2785) Riga LAT 2013

6.dxc3

6.bxc3 n'offre rien aux Blancs. 6...e7 7.d4 0–0 8.d3 g4 9.0–0 d7 10.b1 b6 11.c4 f6 12.e3 avec une facile égalité.

6...e7 7.e3

Pendant quelque temps on jouait surtout 7.f4 0–0 8.d2 d7 9.0–0–0 c5 10.e3 e8 (ou 10...c6 mais dans les deux cas les Noirs ne semblent pas éprouver de réelles difficultés.)

7...0–0

C'est maintenant devenu évident; la partie va se jouer sur le thème des roques opposés.

Une alternative importante est de jouer 7...c6 8.d2 e6 (8...0–0; et 8...g4 sont aussi à envisager.) 9.0–0–0 d7 (9...xa2? est une faute. 10.b3 a5 11.b2 a4 12.xa2 axb3+ 13.xb3 a5 14.b2! a8 15.b1 et le Roi blanc s'échappe.) 10.b1 Il reste à voir la variante principale qui découle de 7...Cc6, avec 10...f6 où les Noirs conservent le choix du roque.

a) Si les Noirs veulent roquer aussi du grand côté, ils doivent commencer par 10...a6!? 11.h3 0–0–0 12.g5 xg5 13.xg5 f6 14.e3 he8 15.e2 (15.b3 f5 16.f3 b8 17.g3 e7 18.g2 de8 19.de1 h5 20.g4 g6 21.f2 xe1+ 22.xe1 xe1+ 23.xe1 e7 24.d2 hxg4 25.hxg4 e6 26.b2 h7 27.f1 g5 28.c4 e5 29.e3 e7 30.e2 e5 31.f2 c6 32.f1 e5 33.c4 g6 34.e3 g3 35.d5 e7 36.f2 e5 37.c4 c6 38.f1 h7 39.g1 g6 40.h2 e7 41.g3 e5 42.e2 e8 43.f4 gxf4 44.xf4 d7 45.f2 g7 46.h4 xg4 47.xg4 ½–½ (47) Bologan,V (2686)-Gashimov,V (2717) Poikovsky 2008) 15...f7 16.b3 e7 17.g4 de8 18.he1 h6 19.f3 d7 20.c4 f5 21.d5 g6 22.g1 fxg4 23.hxg4 e5 24.c5 c6 25.xc6 xc6 26.cxd6 d7 27.f4 cxd6 28.g3 e6 29.d5 e4 30.e3 xg4 31.b6 xg3 32.fxg3 e8 33.a4 b8 34.a5 a7 35.d3 c8 36.c3 f7 37.d4 e7 38.b2 e6 39.g4 f7 40.e3 f6 41.e8 xd4+ ½–½ (41) Almasi,Z (2646)-Rustemov,A (2573) Solingen GER 2006;

b) En revanche, l'immédiat 10...0–0–0?! coûte un pion. 11.d4 xd4 12.xd4 avec une attaque double sur a7 et g7. Les Noirs vont gagner des temps sur la Dame, mais cela ne semble pas donner de compensations suffisantes aux Noirs. Par exemple : 12...c5 13.xg7 dg8 14.h6 g6 15.f4 g5 16.e4 e8 17.d3 et les Blancs sont mieux.;

11.h4 (11.g5!?) 11...h6 (11...0–0–0!?) 12.d4 xd4 (12...xd4 13.cxd4 d5 14.b5 0–0–0 15.c3 a6 16.xc6 xc6 17.xc6 bxc6 18.de1 de8 19.f3 h5 20.f4 d7 21.c1 xe1+ 22.xe1 e8 23.xe8+ xe8 24.d2 d7 25.b3 f5 26.a4 d7 27.b4 f6 28.a5 e6 29.e3 f5 ½–½ (29) Li Chao2 (2693)-Wang Yue (2713) Wuxi CHN 2013) 13.xd4 (13.cxd4 c6 14.f3 d5 15.f4 e7 16.e1 d6 17.d3 0–0–0 18.e2 xf4 19.xf4 d6 20.xd6 xd6 21.c1 d8 22.d2 d7 23.b3 e8 24.g4 de6 25.xe6 xe6 26.g1 c7 27.f4 d6 28.h5 h8 29.e3 b6 30.b4 d7 31.f3 a8 32.b1 a5 33.bxa5 b5 34.a4 bxa4 35.a6 c8 36.a1 xa6 37.xa4 b7 38.xa8 xa8 39.g5 b7 40.c3 c8 41.g3 f6 42.gxh6 gxh6 43.f3 d7 44.g3 c8 45.f3 d7 46.g3 c8 ½–½ (46) Leko,P (2762)-Wang Yue (2736) Nanjing 2009) 13...xd4 14.xd4 0–0 15.e2 (15.g1 ae8 16.g4 c6 17.g2 a6 18.b3 d7 19.g5 h5 20.g6 e7 21.d5 e6 22.de1 c5 23.d1 fe8 24.xh5 fxg6 25.xe6 1–0 (25) Caruana,F (2652)-Landa,K (2664) Reggio Emilia 2010) 15...ae8 16.f3 b6 17.g4 b5 18.g5 (18.d2 f6 19.he1 f7 20.e4 d5 21.d3 a5 22.xe8 xe8 23.b3 c5 24.h5 f8 25.b2 d4 26.f5 dxc3+ 27.xc3 xc3+ 28.xc3 a5 29.a4 e5 30.d8+ e8 31.d3 e5 32.d8+ e8 33.d3 e5 34.h3 e7 35.f4 c5+ 36.b2 d5 37.c3 c5+ 38.b2 d5 39.c3 c5+ 40.d3 d5+ 41.e2 d4 42.e3+ d8 43.e4 d7 44.f5+ ½–½ (44) Ni Hua (2657)-Giri,A (2588) Wijk aan Zee 2010) 18...c4

19.gxh6 xd4 20.xd4 gxh6 21.c6 d8 22.a4 a5 23.b4 axb4 24.cxb4 d7 25.xd7 xd7 26.e1 g7 27.b2 g6 28.a3 h5 29.g3 f5 30.e6 b5 31.b3 f4 32.gg6 h7 33.f3 f5 34.c4 bxc4+ 35.xc4 e5 36.ef6 xh4 37.xf4+ h3 38.fg4 h5 39.g3+ h2 40.g2+ h1 41.g1+ h2 42.6g2+ h3 43.g7 xg7 44.xg7 e3 45.a4 a3 46.b5 c5 47.bxc5 ½–½ (47) Ponomariov,R (2751)-Wang Hao (2733) Bucharest ROU 2013

8.d2

Le grand roque était bien entendu l'idée du début avec 5.Cc3.

8...b6

Une idée de Wang Hao. Né en 1989, le Chinois est devenu grand-maître dès l'âge de seize ans en 2005. Il a remporté le Festival de Bienne en août 2012 devant Magnus Carlsen. Son meilleur classement Elo est de 2748 points, obtenu en octobre 2012.

9.0–0–0 b7

La question qui se pose après 8...b6 et 9...Fb7 est : les Noirs avaient-ils le temps pour se permettre ce développement relativement lent ?

10.h4

Une nouveauté ! On peut facilement imaginer que Weysley So était préparé contre le seul coup utilisé avant cette partie, 10.d4 c6 11.f5 f6 12.h4 (12.g3 e7 13.h5 f5 14.f4 e5 15.h4 g6 16.d3 gxh5 17.xf5 f6 18.xe5 dxe5 19.d3 g7 20.e2 e4 21.c4 h6+ 22.b1 ad8 23.a3 f5 24.b3 g6 25.h3 f4 26.xd8 xd8 27.g4 c5 28.h1 f3 29.c4 d5 30.a4 xb3 31.cxb3 f4 32.e1? hxg4 33.xe4 f5 34.a2 h5 35.e1 h6 36.xa7 g3 37.fxg3? f2 38.f1 g4 39.g7+ f3 40.g4 f4 41.b7+ e2 42.b1 d3 43.g2 d1 44.xd1 xd1 45.f1+ d2 46.g5 hxg5 47.hxg5 g3 48.b5 d3 0–1 (48) Caruana,F (2779)-Wang Hao (2733) Bucharest ROU 2013) 12...e7 (12...e8 13.g5 e5 14.f4 g4 15.b5 e4 16.g3 e6 17.de1 xe1+ 18.xe1 h6 19.e2 c8 20.d3 e6 21.xe6 fxe6 22.xf6 xf6 23.xe6 xg2 24.e7 d5 25.c4 f8 26.xd5 xe7 27.xg2 f8 28.f5 f6 29.d2 d5 30.e3 e5 31.h3 d8 32.e2 c5 33.f3 d7 34.f4 f6 35.h5 a6 36.b3 d8 37.e6 d7 38.f4 a5 39.f1 c4 40.a4 d6 41.g2 d7 42.f3 1–0 (42) Nakamura,H (2775)-Wang Hao (2743) Sandnes NOR 2013) 13.g3 d5 14.g5 h6 15.c4 hxg5 16.xd5 xd5 17.xd5 gxh4 18.e4 e8 19.f5 e5 20.xf6+ xf6 21.xf6 gxf6 22.xh4 ae8 23.b3 e1 24.xe1 xe1+ 25.d2 e5 26.d3 f5 27.c4 d5+ 28.d4 e5 29.f4 e1 30.d5 g1 31.xf5 xg2 32.g5+ xg5 33.fxg5 g7 34.e4 g6 35.f4 b5 36.c4 b4 37.g4 a5 38.f4 c6 39.g4 c5 40.f4 f5 41.gxf6 xf6 42.e4 e6 43.f4 f6 44.e4 1/2–1/2 (44) Karjakin,S (2756)-Wang Hao (2735) Beijing CHN 2013

10...d7

Si 10...c6 les Blancs obtiennent une position prometteuse par 11.d3 e5 12.xe5 dxe5 13.e2

11.d3 f6

Ainsi, les Noirs ont ramené le meilleur défenseur du roque : un Cavalier en f6.

12.d4 c5 13.xf6

Les Blancs n'hésitent pas une seconde à se débarrasser du Cavalier, même au prix de la paire de Fous.

13...xf6 14.f4

Créé un vis-à-vis entre la Tour blanche en d1 et la Dame noire en d8, tout en s'approchant de l'aile-Roi noir. A noter que la Dame blanche est en sécurité sur la case f4.

14...d5 15.h5 e8

Les Noirs auraient bien aimé éjecter le Fd3 de la dangereuse diagonale par 15...c4? mais ça ne fonctionne pas à cause du simple. 16.xc4 qui exploite le vis-à-vis Dame/Tour.

16.g4

L'attaque à la baïonnette est lancée. La menace est simplement 17.g5, simple mais extrêmement forte.

16...g6?

Si forte que les Noirs se trompent immédiatement !

Houdini propose ici 16...d4; et 16...h6 avec des positions incertaines, bien que la position soit plus agréable à jouer.

17.hxg6 hxg6

17...fxg6? est encore pire. Par exemple : 18.xh7! xh7 19.g5 g7 20.f7 et la menace Th1+ gagne.

18.g5 g7

19.h7!!

Le même motif tactique que vu précédemment : une sorte de mat du couloir sur une colonne au lieu de l'habituelle première (huitième) rangée.

19...d4

19...xh7? 20.xf7 e7 21.h1#

20.c4 e7?

20...xf3!? était la dernière chance de résister. Par exemple : 21.xg7+ xg7 22.xf7+ h8 23.xg6 e7! Le seul coup qui tienne encore la position noire. 24.f6+ g7 25.xf3 xg5+ 26.b1 d8 27.cxd4 et si les Blancs sont mieux - malgré la qualité de moins mais grâce au Roi noir complètement à découvert - rien n'est encore décisif.

21.h4 d6

Il est trop tard pour jouer du Fou avec 21...xf3?! 22.xg7+! xg7 23.h6+ g8 24.xg6+ f8 25.h6+ g8 26.g6 avec un mat imparable.

22.h1 f8

Il est aussi trop tard pour fuir... 22...xf3? 23.h8+ xh8 24.xh8#

23.xg7! xg7?

23...d5 était meilleur mais ne sauvait pas les Noirs. 24.h8+ e7 25.e1+ d7 26.b5+ c7 27.xe8 xe8 28.xe8 avec deux pièces de plus et un Cf3 imprenable à cause du mat. 28...xf3?! 29.xf7+ e7 30.xe7+ d6 31.d7#

24.h6+ g8 25.h8# 1–0

Pas une grande partie de la part du Philippin Wesley So, mais n'oublions pas ce qu'à écrit Rudolf Spielmann dans son ouvrage "L'art du sacrifice aux échecs" : « L'attaquant a engagé favorablement ses troupes dans le combat, il dispose d'une plus grande liberté d'espace, il peut opérer des déplacements et des opérations rapides comme l'éclair et il peut, outre l'objectif principal, poursuivre encore des buts secondaires de toutes sortes. Par contre, le défenseur ne peut concentrer son attention qu'à percer à jour les plans ennemis, ou même seulement à les deviner. Dans les cas les plus favorables, il peut détecter un trou quelconque dans le plan adverse. Cette tâche exige beaucoup plus de soin et de volonté que l'attaquant; elle est par conséquent plus épuisante et mène fréquemment à une paralysie de la force de résistance, que les problèmes soient trop durs à résoudre, ou que la foi dans la position soit perdue. »


Publié le 18/04/2014 - 00:01 , Mis à jour le 21/06/2014 - 09:46
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment