50e Mémorial Capablanca
José Raúl Capablanca (1888-1942)
Yu Yangyi annule en 9 coups contre Ian Nepomniachtchi et remporte le tournoi avec 7.0 sur 10. Dmitry Andreikin fait de même en 12 coups contre Leinier Dominguez.

Les six joueurs qui composent le groupe Élite du tournoi d'échecs José Raúl Capablanca ont été confirmés par la commission cubaine, par Carlos Rivero, à Radio Habana Cuba. La 50e édition du Mémorial Capablanca se déroule du 15 au 25 juin 2015, au Salon des Ambassadeurs de l'hôtel Habana Libre. Avec une moyenne Elo à 2716, l'événement sera de catégorie XIX sur l'échelle de la FIDE, le deuxième plus fort de tous les temps. Site officiel http://torneocapablanca.inder.cu/ Voir aussi « Mi Columna Deportiva »  du journaliste cubain Miguel Ernesto Gómez Masjuán. Direct sur http://torneocapablanca.inder.cu/Home/EnVivoElite

Le GM ukrainien Pavel Eljanov, numéro 24 mondial avec 2733 Elo, a été le dernier à confirmer sa participation. Eljanov a rejoint les grands-maîtres Ian Nepomniachtchi (2716) et Dmitry Andreikin (2723), ainsi que leur homologue chinois Yu Yangyi (2724), qui jouera pour la première fois à la Havane. Les grands-maîtres cubains Leinier Domínguez (2729) et Lázaro Bruzón (2691) complètent le plateau.

Le classement du 50e Mémorial Capablanca 2015

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 Perf. +/-
1 Yu, Yangyi 2715 CHN 7.0/10 XX 10 == 11 1= 1= 2864 +20
2 Andreikin, Dmitry 2718 RUS 5.5/10 01 XX == == == 1= 2751 +5
3 Eljanov, Pavel 2718 UKR 5.5/10 == == XX =0 11 01 2751 +5
4 Dominguez Perez, Leinier 2746 CUB 4.5/10 00 == =1 XX 10 == 2673 -10
5 Nepomniachtchi, Ian 2720 RUS 4.0/10 0= == 00 01 XX =1 2642 -11
6 Bruzon Batista, Lazaro 2677 CUB 3.5/10 0= 0= 10 == =0 XX 2613 -8

10 rondes à la cadence de 90 minutes pour 40 coups et 30 minutes au K.O., le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Départages : 1. Résultat direct, 2. Sonnenborn Berger, 3. Plus grand nombre de victoires, 4. Plus grand nombre de victoires avec les Noirs et 5. Sistema Koya. Début des parties à 21h00 heure française.

Les résultats du 50e Mémorial Capablanca 2015

Ronde 1 le 15.06.2015 à 21h00      
Yangyi Yu 2715 - Dmitry Andreikin 2718 : 1-0 (79) Berlinoise
Pavel Eljanov 2718 - Ian Nepomniachtchi 2720 : 1-0 (35) Défense Grünfeld
Leinier Dominguez 2746 - Lazaro Bruzon 2677 : ½-½ (26) Berlinoise

Les premiers à terminer leur duel étaient, comme prévu, Leinier Dominguez et Lazaro Bruzon. Les deux joueurs se connaissent si bien que leurs quatorze derniers affrontements se sont achevés par le partage du point. Les pièces ont rapidement disparu de l'échiquier et les joueurs se sont serrés la main au 26e coup.

Peu de temps après, la partie entre Eljanov et Nepomniachtchi a pris fin. L'Ukrainien a obtenu un clair avantage avec les Blancs face à la défense Grünfeld de son adversaire, avant de gagner le pion d5 dès le 20e coup. Le reste n'a pas été très compliqué, surtout après avoir passé un pion sur la colonne "c".

La persévérance du Chinois Yu Yangyi a été mise à l'épreuve dans sa partie contre Andreikin, un affrontement qui a duré plus de cinq heures. La finale a débouché avec un matériel égal Tour et Cavalier contre Tour et Fou et cinq pions chacun, qui semblait se diriger vers un match nul. Cependant, la structure de pions sur l'aile-Dame de Dmitry Andreikin - avec des pions doublés en c7 et c6 - a permis à son adversaire de prendre l'avantage avant de prendre le point. Extrait de « Mi Columna Deportiva » du journaliste cubain Miguel Ernesto Gómez Masjuán.

Ronde 2 le 16.06.2015 à 21h00      
Dmitry Andreikin 2718 - Lazaro Bruzon 2677 : 1-0 (43) Gambit Dame
Ian Nepomniachtchi 2720 - Leinier Dominguez 2746 : 0-1 (50) Anglaise
Yangyi Yu 2715 - Pavel Eljanov 2718 : ½-½ (32) Berlinoise

Domínguez a reconnu qu'il était bien sorti de l'ouverture, mais qu'ensuite il a laissé échapper quelques coups tactiques qui auraient consolidé sa position; nonobstant, il a continué à presser jusqu'à ce que son rival se trompe de plan défensif en plaçant son Roi en g4. A partir de là, le pion passé sur la colonne "e", combiné avec l'activité du Cavalier et de la Tour, ont donné un avantage décisif au Cubain. C'est la seconde victoire de Leinier sur Nepomniachtchi en parties classiques, avec cinq nulles. Curieusement, le gain précédent a aussi été obtenu dans un Mémorial Capablanca, en 2012.

Leinier Dominguez Perez | Photo Fernando Medina / Cubahora | (DR)

L'autre Russe, Dmitry Andreikin, a pris un mauvais départ en perdant contre Yu Yangyi; mais vingt-quatre heures plus tard il a dominé Lázaro Bruzón en 43 coups. Les Noirs ont essayé de se défendre des menaces sur le flanc dame; cependant, la paire de Tours a été incisive et, après l'échange des pièces lourdes, les joueurs sont arrivés dans une finale Fou contre Cavalier dans laquelle les Blancs possédaient deux pions de plus. Bruzón décidait alors que ça ne valait pas la peine de prolonger les souffrances et inclina son Roi. Extrait de « Mi Columna Deportiva » du journaliste cubain Miguel Ernesto Gómez Masjuán.

Ronde 3 le 17.06.2015 à 21h00      
Pavel Eljanov 2718 - Dmitry Andreikin 2718 : ½-½ (47) Gambit Dame
Leinier Dominguez 2746 - Yangyi Yu 2715 : 0-1 (38) Bogo-Indienne
Lazaro Bruzon 2677 - Ian Nepomniachtchi 2720 : ½-½ (109) Hollandaise
Dominguez-Yu Yangyi
Après 32...Rg7
Dominguez-Yu Yangyi
Après 35...Te5
Dominguez-Yu Yangyi
Après 38...Rf8

Dans la position apparemment tranquille du premier diagramme après 32...Rg7, le Cubain Leinier Dominguez va commettre une première faute avec 33.Te2? qui permet au Chinois Yu Yangyi de couper la retraite de la Dame blanche par 33...g4! Leinier a dû être surpris parce que son 34.Fe3? est une deuxième faute qui, cette fois, offre un clouage à son adversaire avec 34...Te7! et la menace 35...f4 avec gain matériel. Il faut donc prendre immédiatement des mesures avec 35.Rf1 Te5 Renouvelle la menace, comme dans le deuxième diagramme. 36.Ff4 semble avoir évité le pire, mais ce n'est pas le cas. 36...Txe2 37.Rxe2 Fxf4 38.gxf4 Rf8! 0-1 comme dans le troisième diagramme. Les Noirs se retournent maintenant vers la Dame blanche avec la menace imparable 39...Fe8 qui justifie l'abandon des Blancs.

Yu Yangyi | Photo Fernando Medina Fernández | (DR)
Ronde 4 le 18.06.2015 à 21h00      
Dmitry Andreikin 2718 - Ian Nepomniachtchi 2720 : ½-½ (86) Anglaise
Yangyi Yu 2715 - Lazaro Bruzon 2677 : 1-0 (66) Berlinoise
Pavel Eljanov 2718 - Leinier Dominguez 2746 : ½-½ (39) Anglaise
Yu Yangyi-Bruzón
Après 56.Db1

En seulement quatre jours, le grand-maître chinois Yu Yangyi, 21 ans, est devenu l'attraction de la 50e édition du Mémorial Capablanca. Surtout après sa troisième victoire du tournoi, cette fois sur le local Lázaro Bruzón. Les joueurs sont arrivés dans une finale avec Dame, Tour, Cavalier et quatre pions, où les pions centraux blancs donnaient l'avantage à Yu Yangyi. La pendule aussi entrait en ligne de compte, puisque Lázaro Bruzón était en manque de temps. Dans le diagramme, le Cubain va commettre l'irréparable avec 56...Tf3?? alors que 56...Cf3! semble mener à la nulle. 57.Dc1+ g5 58.Te3 Tf2 59.Te4! et les Noirs ont abandonné peu après.

Ronde 5 le 19.06.2015 à 21h00      
Leinier Dominguez 2746 - Dmitry Andreikin 2718 : ½-½ (13) Sicilienne Taïmanov
Lazaro Bruzon 2677 - Pavel Eljanov 2718 : 1-0 (61) Sicilienne Sveshnikov
Ian Nepomniachtchi 2720 - Yangyi Yu 2715 : 0-1 (43) Espagnole fermée
Nepomniachtchi-Yu Yangyi
Après 21.Thf1
Nepomniachtchi-Yu Yangyi
Après 25...Tf7
Nepomniachtchi-Yu Yangyi
Après 29...a3

Dans la position du premier diagramme la tension est à son comble. Les prise possibles sont nombreuses et le calcul doit être précis. Le Chinois Yu Yangyi va alors décider de sacrifier un pion de l'aile-Dame par 21...a4. L'idée stratégique est bonne, mais échoue tactiquement à cause de thématique réaction centrale 22.fxe5 dxe5 23.Dxb4 Tb8 24.De7! La suprise de Ian Nepomniachtchi ! Sur l'échange des Dames l'attaque noire s'évaporerait et Yu Yangyi resterait simplement avec un pion de moins sur 24...Dxe7 25.Cxe7+ Rf7 26.exf5 Rxe7 27.fxe6 Rxe6. Après une très longue réflexion, les Noirs insistent pour attaquer avec 24...Da5?! 25.exf5, si 25...gxf5 26.Cxf5 Fxf5 27.Fxf5 avec deux pions de plus, même si la position reste compliquée. Yu Yangyi a poursuivi par 25...Tf7 comme dans le deuxième diagramme. Ian Nepomniachtchi  aurait pu continuer par 26.Dg5, mais le Russe, qui n'a marqué que deux demi-points, veut une victoire avec le style. Alors, 26.fxe6!? Txe7 27.Cxe7+ Rh7 28.Fxg6+ Rh8 29.C7d5 a3, troisième diagramme.

Nepomniachtchi-Yu Yangyi
Après 35.Cf4
Nepomniachtchi-Yu Yangyi
Après 37...Dxc4
Nepomniachtchi-Yu Yangyi
Après 40...Dxg6

Finalement, Nepomniachtchi est sans doute déjà en train de regretter son sacrifice de Dame... Toujours est-il qu'ici seul 30.e7! conserve un peu d'avantage, mais pas 30.b3?!. Yu Yangyi aurait pu revenir dans la partie avec 30...e4!?, mais la position semble avoir échappé aux deux joueurs et 30...Cxb3? redonne un grand avantage aux Blancs. 31.axb3 a2+ 32.Rc2 Da3 33.Rd3 e4+ 34.Rxe4 Dd6 35.Cf4 Premier diagramme où les Noirs semblent perdus. 35...Dc6+ 36.Ced5 Txb3 37.e7? Dxc4+, deuxième diagramme avec un seul coup légal pour les Blancs !! 38.Rf5 Dc8+ 39.Ce6 Dc2+ 40.Rf4 Dxg6 comme dans le troisième diagramme avec un avantage noir décisif ! 41.Cxg7 Rxg7 42.Tfe1 Df7+ 43.Re5 Tb5! 0-1 Une partie complètement dingue et une journée de repos bien méritée.

Ronde 6 le 21.06.2015 à 21h00      
Dmitry Andreikin 2718 - Yangyi Yu 2715 : 1-0 (66) Rossolimo
Ian Nepomniachtchi 2720 - Pavel Eljanov 2718 : 0-1 (52) Ecossaise
Lazaro Bruzon 2677 - Leinier Dominguez 2646 : ½-½ (13) Berlinoise
Nepomniachtchi-Eljanov
Après 32...Rd6
Nepomniachtchi-Eljanov
Après 37...Fd4
Nepomniachtchi-Eljanov
Après 52.Rf1

Ian Nepomniachtchi est un spécialiste de la partie Ecossaise, ce qui n'a pas empêché le Russe d'obtenir une mauvaise position après le 32e coup du premier diagramme. Pavel Eljanov ne menace rien de moins de deux mats en 1 coup par 33...Ff2# et 33...Fc3#. Le Russe doit rendre la qualité pour parer les menaces par 33.Tb5 Fc3+ 34.Rd3 Txg2 35.Fe4 Fxb5+ 36.axb5 Tg3+ 37.Re2 Fd4, avec deux pions de moins et une position désespérée comme dans le deuxième diagramme. La présence des Fous de couleur opposée va permettre de repousser l'échéance, mais rien ne privera l'Ukrainien Pavel Eljanov de la victoire. Dans le troisième diagramme après 52.Rf1, les Noirs mettent un terme à la partie avec le fort coup 52...Txg2! 0-1. Sur 53.Txg2 Ff2! les Blancs jouent avec une Tour de moins et les pions blancs vont tomber comme des fruits trop mûrs. Une défaite qui sort Ian Nepomniachtchi du club des +2700 Elo !

Andreikin-Yu Yangyi
Après 49.Th6
Andreikin-Yu Yangyi
Après 57.Rxf5
Andreikin-Yu Yangyi
Après 62.Tb1

Malgré les pièces noires, le Chinois Yu Yangyi sort de l'ouverture Rossolimo avec une position équilibrée avant de s'emparer de l'initiative. Dmitry Andreikin défend comme il peut et réussit à échanger les pièces jusqu'à obtenir au moment du contrôle du temps une finale avec quatre Tours au prix d'un pion. Yu Yangyi ne va pas jouer cette finale avec une grande précision et dans le premier diagramme après 47.Th6, commettre une erreur avec 49...Te7?. Dmitry Andreikin saute sur l'occasion de prendre l'avantage avec 50.Th8+ Rf7 51.Txe7+ Rxe7 52.Rh7+ Re6 53.Rxa7 Tb2 54.Ta6+ Rf7 55.g6+ Rg7 56.Rf4 Rh6 57.Rxf5. Non seulement les Blancs ont récupéré le pion, deuxième diagramme, mais ils en ont gagné un et se retrouvent avec deux pions passés ! 57...Tf2+ 58.Re5 Tf3 59.Rxd4 Txg3 60.b5 le pion qui va donner le gain à Andreikin. 60...h4 61.Ta1 Txg6 62.Tb1, troisième diagramme, avec un avantage décisif. 62...Tg8 63.b6 Tb8 64.b7 Rg5 65.Rxd5 h3 66.Rc6 1-0.

Ronde 7 le 22.06.2015 à 21h00      
Lazaro Bruzon 2677 - Dmitry Andreikin 2718 : ½-½ (24) Début Réti
Leinier Dominguez 2746 - Ian Nepomniachtchi 2720 : 0-1 (61) Grünfeld
Pavel Eljanov 2746 - Yangyi Yu 2715 : ½-½ (69) Anglaise
Leinier Dominguez et Ian Nepomniachtchi | Photo Miguel Ernesto Gómez Masjuán www.cubahora.cu | (DR)

Leinier Dominguez, avec les Blancs face au Russe Ian Nepomniachtchi, a un mauvais tournoi avec trois défaites et aucune victoire. Le Cubain a joué 1.d4 et son rival a utilisé la défense Grünfeld. Pendant une grande partie de la rencontre, Domínguez a eu une position commode et il semblait qu'il pouvait remporter la finale de Dame et Cavalier, contre Dame et Fou, avec un pion de plus; néanmoins, un fait terrible est survenu : Leinier n'a pas pris en compte le temps et, une fois sa pendule à zéro, à la stupeur du joueur et des spectateurs, les arbitres ont accordé la victoire à Nepomniachtchi. La position du Cubain, au 61e coup, était favorable, ce qui est encore plus frustrant. Traduction d'un extrait de l'article de Miguel Ernesto Gómez Masjuán publié sur www.cubahora.cu

Ronde 8 le 23.06.2015 à 21h00      
Dmitry Andreikin 2718 - Pavel Eljanov 2718 : ½-½ (25) Berlinoise
Yangyi Yu 2715 - Leinier Dominguez 2715 : 1-0 (49) Najdorf
Ian Nepomniachtchi 2720 - Lazaro Bruzon 2677 : 1-0 (40) Ecossaise
Yu Yangyi-Dominguez
Après 25...Fe7
Yu Yangyi-Dominguez
Après 28...Cd7
Yu Yangyi-Dominguez
Après 40...Tc7

La partie du jour, et peut-être du tournoi, s'est jouée entre le Chinois Yu Yangyi et Leinier Dominguez Perez. L'ouverture est instructive; d'une variante Najdorf avec 5.Fe3 Cg4 les joueurs ont transposé dans la variante à la mode 6.h3, mais avec quelques coups supplémentaires. Dans le premier diagramme le décor est planté et le Chinois ouvre le feu par 26.f6! gxf6 27.gxf6 Ff8. Si 27...Fxf6 28.e5! dxe5 29.Fxe5 Fxe5 30.Txe5 et ici aussi les Blancs ont obtenu l'ouverture des lignes. 28.De3 Cd7, comme dans le deuxième diagramme, où Yu Yangyi tire une deuxième salve par 29.Cd5! Dc5. Si 29...exd5 30.exd5+ Ce5 31.Fxe5 dxe5 32.Dxe5+ et les problèmes demeures. 30.Cxe6!! Et ça continue, la troisième salve ! 30...Dxe3. Sur 30...fxe6? 31.f7+! Rxf7 32.Df3+ Re8 33.Dh5+ avec une attaque irrésistible. 31.Cg7+ Fxg7 32.fxg7 Dxb3+ 33.cxb3 Tg8 34.Ce3 Fxe4+ 35.Ra1 Rd8 36.Cc4!?. Selon le module d'analyse 36.Fh4+! était plus fort, mais Leinier Dominguez est comme à son habitude en grand zeitnot et il n'aura pas le temps de trouver les meilleurs coups défensifs. 36...d5 37.Cd6 Txg7 38.Txd5!? Txg3!? 39.Cxe4 Tg6 40.Ted1 Tc7 et le contrôle du temps est atteint dans la position du troisième diagramme. Les Blancs vont maintenant gagner une qualité avec 41.Cc5 Txc5 42.Txc5 et remporter la partie quelques coups plus tard.

Ronde 9 le 24.06.2015 à 21h00      
Ian Nepomniachtchi 2720 - Dmitry Andreikin 2718 : ½-½ (38) Ecossaise
Lazaro Bruzon 2677 - Yangyi Yu 2715 : ½-½ (14) Grünfeld
Leinier Dominguez 2718 - Pavel Eljanov 2718 : 1-0 (36) Espagnole
Ronde 10 le 25.06.2015 à 21h00      
Dmitry Andreikin 2718 - Leinier Dominguez 2718 : ½-½ (12) Semi-Tarrasch
Pavel Eljanov 2718 - Lazaro Bruzon 2677 : 1-0 (34) Anglaise
Yangyi Yu 2715 - Ian Nepomniachtchi 2720 : ½-½ (9) Sicilienne

Le Mémorial Capablanca, dans sa 50e édition, inauguré le 14 juin 2015, au Salon des Ambassadeurs de l'hôtel Habana Libre, coïncide avec la naissance d'Ernesto “Che“ Guevara, un des précurseurs de la pratique de ce sport à Cuba. Le lendemain, première des dix rondes du tournoi qui se déroulera en double ronde jusqu'au 25 juin, avec un jour de repos après la cinquième ronde. Source www.radiohc.cu

El Président de la Fédération Internationale des Echecs (FIDE) Kirsan Ilyumzhinov, reviendra à La Havane cinq ans après sa dernière visite à Cuba. Ilyumzhinov était venu à Cuba en 2010, pour la 45e édition du Mémorial Capablanca, en pleine campagne électorale, au même moment que son rival du moment pour la présidence de la FIDE, Anatoly Karpov. Lors de son voyage, Ilyumzhinov s'était rendu au Cimetierre Colón où se trouve la tombe de José Raúl Capablanca.


Publié le 26/06/2015 - 09:07 , Mis à jour le 26/06/2015 - 11:42
Les réactions (3)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!