53e Reggio Emilia
9e et dernière ronde: Vugar Gashimov et Francisco Vallejo Pons annulent en 17 coup, respectivement contre Alexander Onischuk et Sergei Movsesian, mais c'est l'Azéri qui remporte, au départage, le 53e Torneo di Capodanno.

Le 53e Torneo di Capodanno est organisé comme toujours par le Cercle Hippogriffe de Reggio Emilia. Le tournoi qui se déroule du 28 Décembre 2010 au 06 Janvier 2011 est de catégorie XVIII.
Le tenant du titre, l'américain Gata Kamsky, ne participera pas à l'épreuve cette année.
Lieu du tournoi : hôtel Astoria Mercure in Reggio Emilia.
Site officiel avec parties en direct www.ippogrifoscacchi.it/tornei_capodanno/53 Les parties débutent à 15 h 00 ; Jour de repos le 1er Janvier 2011
D'autres informations sur www.accademiainternazionalediscacchi.com
Photo d'illustration : Reggio Emilia, Italie, Duomo di Reggio Emilia, duomo di notte. Auteur : Paolo da Reggio

Le classement final après la ronde 9

Joueur
Elo
Ti
Age
Nat
Score
SB
1
2
3
4
5
6
7
8
9
0
Perf Chg
01
Gashimov, Vugar
2733
gm
24
AZE
6.0 / 9
26.50
X
1
=
1
1
=
=
=
0
1
2821 +10
02
Vallejo Pons, Francisco
2698
gm
28
ESP
6.0 / 9
23.75
0
X
=
1
=
=
1
=
1
1
2826 +16
03
Movsesian, Sergei
2723
gm
32
SVK
5.0 / 9
21.75
=
=
X
=
=
=
=
=
1
=
2739 +2
04
Navara, David
2731
gm
25
CZE
5.0 / 9
19.25
0
0
=
X
1
1
=
0
1
1
2741 +1
05
Ivanchuk, Vassily
2764
gm
41
UKR
5.0 / 9
19.00
0
=
=
0
X
=
=
1
1
1
2737 -4
06
Caruana, Fabiano
2709
gm
18
ITA
4.5 / 9
19.50
=
=
=
0
=
X
=
=
1
=
2700 -2
07
Onischuk, Alexander
2701
gm
35
USA
4.5 / 9
19.25
=
0
=
=
=
=
X
1
=
=
2701 +0
08
Morozevich, Alexander
2715
gm
33
RUS
4.0 / 9
17.25
=
=
=
1
0
=
0
X
0
1
2656 -8
09
Short, Nigel D
2690
gm
45
ENG
3.5 / 9
13.75
1
0
0
0
0
0
=
1
X
1
2622 -8
10
Godena, Michele
2549
gm
43
ITA
1.5 / 9
7.00
0
0
=
0
0
=
=
0
0
X
2445 -9



Les résultats de la ronde 9 du 6 Janvier 2011 à 12 h 00

David Navara(2708)-Nigel Short(2680):1-0(43)Début Anglais
Vassili Ivanchuk(2764)-Alexander Morozevich(2700):1-0(69)Nimzo-Indienne
Michele Godena(2549)-Fabiano Caruana(2709):½-½(53)Défense Pirc
Sergei Movsesian(2721)-Francisco Vallejo Pons(2698):½-½(17)Française Tarrasch
Alexander Onischuk(2683)-Vugar Gashimov(2733):½-½(17)Slave Chebanenko

Les deux nulles de salon des leaders expédiées en 17 coups - qui pourrait leur reprocher ? - il restait 3 parties sur lesquelles se pencher.

David Navara a parfaitement contré le coup 24...d5?! de Nigel Short, ramassant au passage un bon pion. La suite ne laissa aucune chance à Nigel de revenir. Contraint dans un premier temps de défendre son pion faible en b7 avec tout son matériel, l'Anglais dut faire face à un rapide changement d'objectif de la part de Navara avec les jolis coups : 34.Ta8 et 35.Da1 clouant sur la grande diagonale qui menait au Roi noir, le Cavalier en e5. Cependant Navara ne joua pas le coup gagnant 36.f4! qui aurait pratiquement forcé Nigel Short à l'abandon, sinon 36.Tb1 qui conservait malgré tout un grand avantage. Le contrôle du temps passé, en deux coups la position de Nigel méritait néanmoins d'être abandonnée mais, pince sans rire, Short préféra se faire mater en un coup !

La rencontre entre Vassily Ivanchuk et Alexander Morozevich fut encore plus intéressante. L'Ukrainien nous a gratifié de quelques coups bien à lui, comme 17.Re2, d'un joli repositionnement de Fou par 20.Fg3-e5-b2, pour obtenir une finale Fou et Cavalier contre deux Cavaliers pour Morozevich. A première vue simple et égale, la fin de partie a assez rapidement tourné en faveur des Blancs après quelques coups précis d'Ivanchuk. Sans doute influencé par Nigel Short, Alexander Morozevich poursuivit la partie Roi contre Fou et Cavalier et abandonna à deux coups du mat.

Ceux qui jouent en compétitions savent à quel point il est difficile de jouer aux échecs une fois la confiance envolée. Michele Godena, qui a enregistré 5 défaites consécutives, doit être au 36e dessous et aujourd'hui encore, avec 2 minutes pour jouer les 10 derniers coups, ne semblait pas pouvoir lutter efficacement contre son compatriote d'adversaire, Fabiano Caruana. Pourtant, à force d'attendre que le fruit soit mûr et qu'il tombe de lui même, l'Italo-américain a vu Michele Godena passer le contrôle du temps avec une position tout à fait jouable ! La finale était égale et Michele Godena termine son tournoi en prenant le demi-point ! Bravo Michele !


Les résultats de la ronde 8 du 5 Janvier 2011

Francisco Vallejo Pons(2698)-Alexander Onischuk(2683):1-0(28)Partie Ecossaise
Fabiano Caruana(2709)-Sergei Movsesian(2721):½-½(27)Sicilienne Scheveningen
Alexander Morozevich(2700)-Michele Godena(2549):1-0(44)Ouverture Reti
Nigel Short(2680)-Vassili Ivanchuk(2764):0-1(37)Sicilienne Rossolimo
Vugar Gashimov(2733)-David Navara(2708):1-0(54)Espagnole Breyer

Avec Nigel Short la question n'est pas de savoir si une nouvelle idée, plus ou moins étrange, va arriver, mais quand ? Aujourd'hui, face à Vassily Ivanchuk, à la peine dans ce tournoi, il a tenté 7.g4 dans une Sicilienne Rossolimo, un coup encore jamais joué. Il en faut plus pour déstabiliser Ivanchuk et l'Ukrainien égalise sans peine, avant de s'en prendre directement à un Roi blanc resté dans les courants d'air. La manière dont les moteurs évaluent les coups et les positions à partir de 10...Cd8 peut être rapprochée de la vidéo de Garry Kasparov et Peter Andreas Thiel sur l'intelligence artificielle. Et il a fallu attendre 27.Df2 et ses -2.06 pour voir ressortir du bois « les réciteurs de variantes d'ordinateur ». 10 coups plus tard, un mat était imparable et Nigel Short abandonna.

Dans la partie Vallejo Pons - Onischuk, l'Espagnol a pris et conservé un léger avantage sitôt l'ouverture terminée. « Paco » a construit ensuite une attaque très agressive sur le roque noir, jusqu'à ce que Alexander Onischuk « craque » en prenant le pion h4 par 23...Dxh4?, ouvrant ainsi une ligne menant directement à son Roi. La fin a été très rapide, le pseudo-sacrifice de Dame par 27.Cxh7! n'ayant pas de défense décente. Une victoire qui fait du bien à Vallejo après son brillant parcours.

Les partie la plus dramatique de cette huitième manche fut celle qui opposait Gashimov à Navara. Le grand-maître azéri a mal réagi face à la variante Breyer de la partie espagnole jusqu'à tomber dans une position difficile. Puis, un moment critique, David Navara s'est trompé et la partie a complètement basculé en faveur de Gashimov, qui peut encore lutter pour la première place.

Nigel Short - Vassily Ivanchuk. Photo © WGM Julia Kochetkova



Les résultats de la ronde 7 du 4 Janvier 2011

Vassili Ivanchuk(2764)-David Navara(2708):0-1(42)Ouverture Reti
Michele Godena(2549)-Nigel Short(2680):0-1(59)Caro-Kann Bronstein-Larsen
Sergei Movsesian(2721)-Alexander Morozevich(2700):½-½(44)Française Tarrasch
Alexander Onischuk(2683)-Fabiano Caruana(2709):½-½(29)Slave gambit Tollush-Geller
Francisco Vallejo Pons(2698)-Vugar Gashimov(2733):0-1(57)Défense "Moderne"

L'attaque à sacrifice de Vassily Ivanchuk ne donne pas les fruits escomptés face à un solide David Navara. La position glisse peu à peu vers un avantage noir et, malgré trois pions pour un Fou, Ivanchuk se retrouve en zugzwang en finale et doit abandonner.

Francisco Vallejo Pons, qui réalise ici une des meilleures performances de sa carrière, aurait bien aimé annuler avec les pièces blanches contre Vugar Gashimov. Cependant, l'Azéri ne l'entendait pas de cette oreille et comptait bien refaire son retard d'un point sur l'Espagnol. La défense Moderne avec ...c6 sortait rapidement des sentiers battus pour plonger dans les complications. « Paco » se défendait bien jusqu'à 46.Ce3?, alors que 46.Cb2 maintenant l'équilibre. Un pion noir en a2 qui immobilisait la Tour et un Roi blanc qui se retrouvait en manque de coups c'était trop. 0-1 en 57 coups.

La victoire de Nigel Short sur un Michele Godena à la dérive dans ce tournoi, ne souffre n'aucune contestation, l'Anglais était plus fort.


Les résultats de la ronde 6 du 3 Janvier 2011

Fabiano Caruana(2709)-Francisco Vallejo Pons(2698):½-½(24)Semi-Slave Meran
Alexander Morozevich(2700)-Alexander Onischuk(2683):0-1(47)Gambit Dame 5.Ff4
Nigel Short(2680)-Sergei Movsesian(2721):0-1(20)Sicilienne irrégulière
David Navara(2708)-Michele Godena(2549):1-0(38)Gambit Dame
Vugar Gashimov(2733)-Vassili Ivanchuk(2764):1-0(27)Caro-Kann d'avance

Défaite étrange de Vassily Ivanchuk contre Vugar Gashimov. Sans commettre de grosses fautes, l'Ukrainien a glissé rapidement vers une position perdante, avec des pièces éparpillées, pendant que Gashimov envahissait les 7e et 8e rangée. Défaite étrange, puisqu'au moment de l'abandon, au 27e coup, il restait encore 55 minutes à Vugar Gashimov et 1 h 15 à Vassily Ivanchuk !

Il est toujours difficile de critiquer le jeu des grands-maîtres, mais il faut avouer qu'aujourd'hui Nigel Short a vraiment fait n'importe quoi. Contre Sergei Movsesian, les sacrifices à l'emporte-pièce de l'Anglais étaient dignes d'un bullet 1 minute sur Internet. Si le sacrifice du Fou en g5 par 12.0-0-0!? était encore intéressant, celui du premier Cavalier par 14.Cxg5? n'était pas très sérieux et celui du second par 15.Cxe6? encore moins. Offrir trois pièces pour donner un échec, c'est cher payé. 0-1 en 20 petits coups.

Quant à Michele Godena, ce tournoi semble trop fort pour lui. Toujours en zeinot après 20 coups, il ne peut lutter efficacement. Il s'est incliné à nouveau aujourd'hui, face à David Navara.

Autre victime du zeinot, le Russe Alexander Morozevich qui, sur son 40e coup, 40.Da5? donne la partie à l'autre Alexander, Onischuk, après une partie très compliquée.


Les résultats de la ronde 5 du 2 Janvier 2011

Michele Godena(2549)-Vassili Ivanchuk(2764):0-1(32)Espagnole 5.d4
Sergei Movsesian(2721)-David Navara(2708):½-½(26)Sicilienne Moscou
Alexander Onischuk(2683)-Nigel Short(2680):½-½(46)Bogo-Indienne
Francisco Vallejo Pons(2698)-Alexander Morozevich(2700):½-½(26)Sicilienne Najdorf
Fabiano Caruana(2709)-Vugar Gashimov(2733):½-½(22)Nimzo-Indienne

L'année a commencé en douceur pour les joueurs, beaucoup de matches se sont conclus par des nulles rapides. La seule partie décisive fut la victoire d'Ivanchuk face à Godena, victime encore une fois de sa mauvaise gestion du temps. En zeitnot, depuis quelques coups, l'Italien gaffe avec le terrible 31. f4 et abandonne juste après.


Le résultat de la ronde 1 (1er Janvier 2011)

Alexander Morozevich(2700)-David Navara(2708):1-0(38)Semi-Slave Meran

Alexander Morozevich ayant été bloqué à Moscou par la neige le premier jour, les organisateurs et les joueurs (en particulier son adversaire David Navara), ont accepté que Morozevich joue le premier tour le 1er Janvier, jour de repos du tournoi.

Alexander Morozevich - David Navara. Photo © WGM Julia Kochetkova

Dans une défense semi-Slave, avec les pièces noires, David Navara innove le premier par 24...Fc8 au lieu du 24...Dd6 d'une partie Kasimdzhanov,R (2672)-Aronian,L (2768), Jermuk 2009, 1-0 (41), sans parvenir à résoudre les problèmes noirs. Après 30.Tbd1 l'avantage est aux Blancs et les Noirs ont des pièces éparpillées. La tentative de Navara de pêcher en eaux troubles par 32...Cxe4?! n'a pas empêché la perte d'une qualité, puis, face à la perte d'une pièce, de la partie. Morozevich rejoint ainsi un groupe de sept joueurs à 2 points sur 4.


Les résultats de la ronde 4 du 31 Décembre 2010

Alexander Morozevich(2700)-Fabiano Caruana(2709):½-½(24)Semi-Slave Meran
Nigel Short(2680)-Francisco Vallejo Pons(2698):0-1(39)Défense Française
David Navara(2708)-Alexander Onischuk(2683):½-½(22)Espagnole Archangelsk
Vassili Ivanchuk(2764)-Sergei Movsesian(2721):½-½(41)Anglaise
Vugar Gashimov(2733)-Michele Godena(2549):1-0(30)Espagnole Archangelsk

Le premier résultat du jour à tomber est la victoire de Vugar Gashimov aux dépends de Michele Godena. L'Italien, une nouvelle fois en zeinot, pense gagner un tempo sur la Dame adverse par 29...Tb8?? et abandonne après le terrible 30.Ce7+, qui gagne une pièce et une qualité.

Face à la défense Française du leader espagnole, l'Anglais Nigel Short joue l'attaque « primitive » à base de h4, Th3, etc. 18.Ced4?! est une première imprécision. Francisco Vallejo sacrifie d'abord une pièce pour deux pions centraux, puis récupère la pièce en échange d'une qualité, mais en gardant les deux pions ! Il faudra attendre le 26e coup pour voir l'agressive Tour blanche, restée 13 coups en h3, venir en g3. 31.c4? libère les pions centraux noirs et accélère une défaite qui surviendra au 39e coup.

Vassily Ivanchuk a eu une superbe occasion de marquer le point contre Sergei Movsesian. A l'approche du contrôle du temps, avec seulement quelques minutes à la pendule, Movsesian joua l'erroné 36...Cd7??. Vassily Ivanchuk, emporté dans son élan, poursuivit son idée sans se rendre compte que 37.Cxd7! gagnait ! Déstabilisé, l'Ukrainien proposera la nulle quelques coups plus tard dans une position encore supérieure.

Vassily Ivanchuk. Photo © WGM Julia Kochetkova



Les résultats de la ronde 3 du 30 Décembre 2010

Sergei Movsesian(2721)-Michele Godena(2549):½-½(52)Espagnole Archangelsk
Alexander Onischuk(2683)-Vassili Ivanchuk(2764):½-½(26)Défense Hollandaise
Francisco Vallejo Pons(2698)-David Navara(2708):1-0(46)Espagnole d'échange
Fabiano Caruana(2709)-Nigel Short(2680):1-0(59)Française Tarrasch
Alexander Morozevich(2700)-Vugar Gashimov(2733):½-½(87)Défense Grünfeld

Vassily Ivanchuk semble reprendre goût à la défense Hollandaise. Si l'Ukrainien avait déjà utilisé cette défense en parties classiques dans les années 90, depuis 2005 il ne la jouait plus qu'au championnat du monde de blitz. Face à Onischuk, « Tchouky » égalise sans trop de peine et les joueurs annulent.

Dans une partie Espagnole variante d'échange, chère à Bobby Fischer, « Paco » Vallejo semblait vouloir se contenter de la nulle. En effet, en prenant le pion par 12.Dxb7, les Noirs ont un perpétuel sur la Dame quelques coups plus tard. David Navara refusa cependant cette possibilité et se lança dans une ligne assez risquée. Le 27.Txg7! de Vallejo lui donnait l'avantage - la Tour étant imprenable sous peine de perdre la Dame - puis Navara se retrouva obligé d'échanger sa Dame contre Tour et Cavalier après 29.Dc8+. Grâce à leur fort pion passé et au manque d'harmonie des pièces noires, les Blancs mirent rapidement un terme à la partie.

Le manque de coordination des pièces fut encore plus flagrant dans la partie entre Sergei Movsesian et Michele Godena. Sergei dut se livrer à de véritables acrobaties entre le 20e et 30e coup pour défendre ses pièces mineures sur l'aile-dame, au prix malgré tout d'une qualité. Michele Godena rendra cet avantage un peu plus tard pour passer en finale avec pion de plus, mais la partie s'achèvera par le partage du point.

Nous écrivions hier que Nigel Short était un joueur chanceux et cela a encore failli se confirmer aujourd'hui. Lors du zeinot réciproque Short gaffe par 33...bxc3?? et Caruana, en répondant immédiatement par l'automatique 34.bxc3??, rate le mat alors que 34.Fxf7+! menait au gain de la partie. La finale de Dames semblait se diriger vers la nulle, mais Fabiano Caruana, qui s'était certainement rendu compte de son gain raté, joua toutes ses chances à fond jusqu'à l'emporter ! Une victoire à l'énergie.

Difficile retour à la compétition pour Alexander Morozevich. Après plusieurs mois sans jouer, le Russe a manqué d'enregistrer ici sa deuxième défaite consécutive. Après de longues manoeuvres dans une position très fermée, « Moro » permit, par l'imprécis 64.Cd3?!, à Vugar Gashimov d'infiltrer le camp des Blancs. Le gain d'un pion au 74e coup, suivi du passage en finale Fou contre Cavalier, ne semblait laisser aucune chance à Morozevich de sauver le demi-point. Pourtant, 79...Fe8? ruinait tous les efforts de Gashimov, alors que 79...Rg5! gagnait, et Morozevich échappait à la déroute.

Sergei Movsesian jouera désormais pour l'Arménie. Photo © WGM Julia Kochetkova

Un jour particulier pour Sergei Movsesian qui, à partir d'aujourd'hui, officialise sa transition de la République Slovaque vers la Fédération Arménienne des échecs. Sergei Movsesian vit en République Tchèque depuis 1994, un pays qu'il a représenté dans les compétitions internationales, avant de jouer pour la Slovaquie. Les photos ci-dessous sont de sa compagne, la WGM Julia Kochetkova.


Les résultats de la ronde 2 du 29 Décembre 2010

Nigel Short(2680)-Alexander Morozevich(2700):1-0(44)Défense Française
David Navara(2708)-Fabiano Caruana(2709):1-0(70)Sicilienne Sveshnikov
Vassili Ivanchuk(2764)-Francisco Vallejo Pons(2698):½-½(13)Défense Slave
Michele Godena(2549)-Alexander Onischuk(2683):½-½(64)Ecossaise
Vugar Gashimov(2733)-Sergei Movsesian(2721):½-½(19)Sicilienne Taïmanov

La dramatique partie du jour fut celle qui oppposait Nigel Short à Alexander Morozevich. Pour sa première confrontation du tournoi (le Russe jouera la ronde 1 lors du jour de repos), « Moro » aurait pu signer une casi miniature avec sa défense Française fétiche. Cependant, il rate d'abord « le coup venu d'ailleurs » 23...Ce4!!, puis 27...Fxf3 puis encore 29...Cf4+... Nigel Short n'en demandait pas tant pour revenir dans la partie et l'emporter. Après un gain contre Gashimov (qui rata son attaque) dans la ronde 1 et le gain d'aujourd'hui, le chanceux joueur anglais est premier avec 100% des points !

David Navara, qui jouait lui aussi sa première partie du tournoi, pousse Fabiano Caruana au zeinot et l'Italien détériore sa position avant le contrôle du temps.

Nigel Short - Alexander Morozevich. Photo © WGM Julia Kochetkova



Les résultats de la ronde 1 du 28 décembre 2010

Nigel Short(2680)-Vugar Gashimov(2733):1-0(55)Sicilienne Najdorf
Alexander Morozevich(2700)-David Navara(2708):--1er Janvier
Fabiano Caruana(2709)-Vassili Ivanchuk(2764):½-½(43)Défense Hollandaise
Francisco Vallejo Pons(2698)-Michele Godena(2549):1-0(35)Gambit Evans
Alexander Onischuk(2683)-Sergei Movsesian(2721):½-½(34)Nimzo-Indienne

Alexander Morozevich, bloqué par la neige à Moscou, nous a donné quelques frayeurs quant à sa participation. Le grand-maître russe a tout fait pour atteindre le tournoi, il a voyagé en train de nuit de Moscou à Saint-Pétersbourg et, de là, a pris un avion pour Milan où il est arrivé ce matin. Bien sûr, les organisateurs et les joueurs ont accepté que Morozevich ne joue pas le premier tour aujourd'hui sinon le 1er Janvier, jour de repos du tournoi. Remerciements à David Navara, l'adversaire de Morozevich, qui est arrivé seulement la nuit dernière après un voyage long et ardu.
Information communiquée par le site officiel.

Michele Godena gaffe sur son 35e coup et laisse une pièce en prise contre Francisco Vallejo Pons.
L'attaque de Vugar Gashimov, qui a donné une Tour entière, n'aboutit pas et Nigel Short marque le point.

Nigel Short - Vugar Gashimov. Photo © WGM Julia Kochetkova



Tournoi d'échecs de Reggio Emilia

Le tournoi d'échecs de Reggio Emilia est une compétition d'échecs qui se tient à Reggio d'Émilie en Italie. En Italie, il est connu sous le nom de Torneo di Capodanno (tournoi du nouvel an), parce qu'il commence juste après Noël et se termine le 6 janvier.
Disputé pour la première fois en 1947, il a lieu tous les ans depuis 1959, sous l'impulsion du grand maître italien Enrico Paoli. En 1982/1983, le tournoi a attiré un nouveau mécène et à la fin des années 1990, il avait acquis une certaine réputation internationale, culminant avec l'édition 1991/1992 : ce fut le premier tournoi de catégorie 18 jamais joué, il fut remporté par l'Indien Viswanathan Anand.
C'est le tournoi italien le plus ancien et le plus renommé, 10 à 16 joueurs y participent habituellement dans un tournoi toutes rondes.
Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Tournoi_d'%C3%A9checs_de_Reggio_Emilia


Histoire de Reggio Emilia

Rhegium Lepidi appartenait à la Gaule cisalpine, chez les Boïens quand Lépide la colonisa. Détruite par les Goths en 409, elle fut relevée par Charlemagne. Devenue l'une des républiques lombardes au Moyen Âge, elle finit par tomber sous la domination de la maison d'Este en 1290.
Elle fut prise par les Français en 1702, par le prince Eugène en 1706 et par le roi de Sardaigne en 1742.
Au xixe siècle, Reggio fit partie de la République cispadane, puis cisalpine, où elle fut le chef-lieu du département du Crostolo. Napoléon Ier donna le titre de duc de Reggio au maréchal Oudinot.
Le congrès de Vienne donna Reggio au duc de Modène. En 1831, une révolte y éclata, Carlo Zucchi prend la tête d'une troupe et, le 7 mars, est nommé chef du gouvernement provisoire , qui fut aussitôt réprimée par les autrichiens. Elle fut ensuite rattachée au royaume de Sardaigne et finalement à celui d'Italie.
Au xxe siècle, après la Seconde Guerre mondiale, Reggio fut gouvernée à la majorité absolue par le Parti communiste italien, ce qui lui valut comme au reste de la région l'épithète de rouge. Depuis les années 1990, elle est dirigée par la coalition de l'Olivier.
Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Reggio_Emilia



Agrandir le plan


Publié le 09/01/2011 - 04:00