5e Finale du Grand Slam
Fabiano Caruana & Magnus Carlsen
Carlsen remporte le match de départage contre Caruana de manière expéditive, sur le score de 2 à 0.

Cinq des huit meilleurs joueurs d'échecs du monde se donnent rendez-vous pour la cinquième Finale du Grand Slam, un des plus prestigieux tournoi du monde. La capitale économique du Brésil, São Paulo, accueillera le premier tour entre le 24 et le 29 septembre 2012 (repos le 27 septembre), et le second tour aura lieu à Bilbao, en Espagne, du 8 au 13 octobre 2012 (repos le 11 octobre). Début des parties à Bilbao à 17 h 00 heure française, sauf la dernière à 16 h 30.

Cadence : 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 60 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 10 secondes par coup à partir du 41e coup. Le pointage de «Bilbao» est appliqué, avec 3 points pour une victoire et 1 point pour une partie nulle.

En cas d'égalité final à deux joueurs, un match de deux parties de 4 minutes + 3 secondes par coup aura lieu juste après. Si l'égalité persiste, on aura recours à un blitz «mort subite» avec 5 minutes pour les Blancs et 4 minutes pour les Noirs, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter. Si plus de deux joueurs sont à égalité à la fin du tournoi, deux joueurs seront désignés en fonction du point numéro 3 ci-dessous qui déterminera aussi les places 3 à 6. 1. Ponctuation traditionnelle 2. Confrontation directe 3. Système Koya et 4. Système Sonneborn-Berger.

Site officiel de Bilbao www.bilbaomastersfinal.com
Site officiel de São Paulo http://grandslamdexadrez.com.br
Direct, commentaires et vidéos sur www.bilbaomastersfinal.com/es/en-directo

Classement final Elo Age Nat Vic. À 3 pts Pts classiques 1 2 3 4 5 6 Perf
1 Magnus Carlsen 2843 20 NOR 17/30 6,5/10 xx 01 == == =1 11 2881 +5
2 Fabiano Caruana 2773 22 ITA 17/30 6,5/10 10 xx =1 1= == 1= 2892 +17
3 Levon Aronian 2816 30 ARM 11/30 5/10 == =0 xx 1= == == 2774 -10
4 Sergey Karjakin 2778 43 RUS 10/30 4,5/10 == 0= 0= xx == =1 2745 -4
5 Viswanathan Anand 2780 22 IND 9/30 4,5/10 =0 == == == xx == 2745 -4
6 Francisco Vallejo Pons 2697 30 ESP 6/30 3/10 00 0= == =0 == xx 2649 -6

Comme prévu par le règlement, en cas d'égalité finale à deux joueurs, un match de deux parties de 4 minutes + 3 secondes par coup a lieu juste après la dernière ronde. Si l'égalité persiste on aura recours à un blitz «mort subite», avec 5 minutes pour les Blancs et 4 minutes pour les Noirs, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Dans le match de départage entre Fabiano Caruana et Magnus Carlsen, le Norvégien l'emporte de manière expéditive sur le score de 2 à 0, dont une victoire en seulement 17 coups !

Blitz de départage
Résultats de la ronde 10 du 13 octobre 2012 à 16h30 (Bilbao)
Francisco Vallejo 2697 - Fabiano Caruana 2773 : ½-½ (19) Espagnole fermée
Levon Aronian 2816 - Magnus Carlsen 2843 : ½-½ (45) Défense ouest-indienne
Viswanathan Anand 2780 - Sergey Karjakin 2778 : ½-½ (44) Défense slave

La partie entre Vallejo Pons et Caruana aura duré une vingtaine de minutes, avant que la nulle  ne soit signée. On peut comprendre l'intérêt personnel de chacun des joueurs : Vallejo Pons, assuré de finir dernier, a déjà subi 4 défaites, et Caruana s'assure de terminer au pire 2e. Néanmoins, s'agissant de joueurs professionnels, ils sont engagés pour un spectacle dont les spectateurs ont été privés lors de cette dernière ronde. Les diverses mesures comme l'interdiction de la nulle avant X coups n'y changent pas grand chose, si deux joueurs ont décidé de faire nulle il leur est facile de trouver une répétition. Le spectacle est également faussé. 

«Pour jouer aux échecs il faut avoir la foi [ilusión peut être traduit aussi par, confiance, plaisir,  etc. l'idée est qu'il faut croire à ce que l'on fait.] et je l'ai perdue», a déclaré Francisco Vallejo Pons. «Ca fait vingt ans que je suis sur les routes, depuis l'âge de dix ans, il est temps de rentrer à la maison et de me reposer. Je ne dis pas que je ne jouerai plus, d'autres champions se sont retirés et sont revenus avec de très bons résultats. Cependant, j'ai besoin de déconnecter du jeu d'échecs et de m'impliquer dans d'autres projets. Après nous verrons.»
Source : www.chessbase.com/espanola

Anand-Karjakin après 16...Ccb4
Anand-Karjakin après 27...Ce8
 

Heureusement pour les spectateurs, ils ont pu reporter leur attention sur la partie Anand-Karjakin. Dans une défense Slave, la première position critique survient au 16e coup (diagramme de gauche), quand l'Indien décide de jouer 16.Fg4 plutôt que 16.Fxc4, qui égalisait. Les Noirs répliquaient par 16...Ccb4, qui invite les Blancs à prendre. La question est de savoir avec quelle pièce (Fou ou Cavalier) et quel pion (f7 ou e6). Par exemple une suite possible était 17.Fxe6 g6 18.Fxf7+ Dxf7 19.Cxf7 gxh5 20.Cd6+ Rd7 21.Cxb7. Après quelques minutes de réflexion, le Champion du Monde préfère 17.Cxe6. S'ensuit une longue séquence tactique jouée très rapidement, peut-être trop par Karjakin, dont le coup 22...Cd5 est critiqué par les moteurs d'analyse, qui lui préfèrent 22..c2. Au 27e coup, les Noirs ont deux pions de plus mais une Tour complètement enfermée en h8. Grâce à ses pièces plus actives, Anand combine les menaces et récupère le matériel, tandis que Karjakin parvient à activer sa Tour.  La finale Dame-Tour-4 pions dans chaque camp qui en résulte est complètement égale, et la nulle est conclue au 45e coup après une répétition.

Aronian-Carlsen après 14...d5
Aronian-Carlsen après 19...b5
 

La dernière partie a opposé Levon Aronian à Magnus Carlsen. Dans une défense Ouest-indienne, le Norvégien innove par 14...d5 (voir diagramme de gauche). Etaient connus jusqu'à présent 14...Fxe5 et 14...c5. Au 16e coup, les Blancs refusent l'échange des Dames et interposent leur Cavalier en c6 sur la diagonale entre leur Dame en a4 et celle de l'adversaire en e8. Dans une partie pleine de manoeuvres, le Norvégien est le premier à dynamiser la partie par 19...b5 (voir diagramme). Après l'échange des pions a6 et b5 contre leurs homologues c4 et a2, l'action se poursuit à l'aile-Dame, où les Noirs ont une de leur Tour isolée dans le camp blanc. Au 30e coup, il reste une dizaine de minutes à Aronian contre 25 à Carlsen. Mais le zeitnot se passe sans soucis, les pièces s'échangent pour aboutir à une finale Tour-5 pions dans chaque camp absolument plane.

Résultats de la ronde 9 du 12 octobre 2012 à 17h00 (Bilbao)
Sergey Karjakin 2778 - Francisco Vallejo 2697 : 1-0 (38) Française Winawer
Magnus Carlsen 2843 - Viswanathan Anand 2780 : 1-0 (30) Sicilienne de Moscou
Fabiano Caruana 2773 - Levon Aronian 2816 : 1-0 (39) Espagnole anti-Marshall
Carlsen-Anand, après 15.Rh1
Carlsen-Anand, après 27.Cg5
Carlsen-Anand, après 30.a4

Début tranquille pour Magnus Carlsen : une variante de Moscou - 3.Fb5+ - contre la défense Sicilienne du champion du monde. Anand préfère s'écarter des grandes lignes de cette ouverture avec 9...Dc7, joué seulement deux fois, alors que 9...0-0 est le coup logique et le plus pratiqué. Dans la position du premier diagramme, Viswanathan Anand va réaliser la fameuse poussée libératrice de la Sicilienne 15...d5. Carlsen répond alors par 16.Cxc6 bxc6 17.De1 Tdc8 18.e5 Ce8 et 19.e6, avec une position tendue. Pourtant, quelques coups plus tard, quand le numéro un mondial joue 27.Cg5, deuxième diagramme, les Noirs commencent à avoir des problèmes. Le Roi est bien seul alors que les pièces blanches se font menaçantes. Après 27...d3 28.Te5! Rh8 29.Td1 Da6 30.a4, les Noirs abandonnent. Première défaite du tournoi pour Anand.

Caruana-Aronian, après 21.Fb1
Caruana-Aronian, après 26...Ff6
Caruana-Aronian, après 29...Te7

Dans une variante dirigée contre le gambit Marshall de l'Espagnole, avec 8.d3, Caruana et Aronian ont obtenu une position équilibrée avec 20 coups. C'est dans la position du premier diagramme que les choses ont basculé. Après 21.Fb1, Levon Aronian se lance dans une combinaison par 21...Cxg4!? 22.Cxg6 Cxf2. Et ici, au lieu de reprendre directement en f2, l'Italien joue le subtil 23.Ce7+!?. Et après 23...Txe7 24.Rxf2 Te5 25.Rg2 c4 26.Cf5 Ff6, deuxième diagramme, la question est de savoir si la pression noire sur l'aile-Dame est suffisante pour compenser le matériel sacrifié. Sur 27.Df3, l'Arménien joue son va-tout avec 27...c3 et seulement 5 minutes à la pendule ! 28.Ch6+ Rh8!? 29.Fd3 (pare le menace ...c3) et les Noirs n'ont plus rien. 29...Te7? sera la dernière faute. Troisième diagramme, et 30.e5! mène Fabiano Caruana à la victoire !

Karjakin-Vallejo, après 19.Fc1
Karjakin-Vallejo, après 32.Tg2
Karjakin-Vallejo, après 38.Dc8+

Dans la troisième partie de la journée, «Paco» Vallejo a vécu un incroyable retournement de situation ! Dans une défense française variante Winawer, les joueurs ont atteint la position du premier diagramme, après 19.Fc1. Les choses sont claires : les Noirs jouent à l'aile-Dame, les Blancs visent le Roi noir. 19...Fxa4 prend un pion, et la majorité de pions va se mettre en marche. Dans le deuxième diagramme la position a évolué et au lieu de 32...b3!? le joueur espagnol - en zeitnot extrême - préfère jouer 32...Db5 qui abandonne l'aile-Roi. Le suite est terrible : 33.Tag1 bxc3+ 34.Re2! Cxe5 35.Dh6 Tff7 36.Dxe6 Cg4 37.Cg5 Db2?? 38.Dc8+ 1-0 c'est mat !

Quelques heures après cette partie, sur Facebook, c'est un «Paco» très déçu qui écrivait : « Bon, encore une partie ridicule aujourd'hui. Merci à tous pour vos encouragements, mais j'ai décidé de me retirer des échecs de compétition pour un certain temps. Evidemment je vais respecter les engagements déjà pris, mais heureusement il y en a peu. »

Francisco Vallejo après sa défaite contre Sergey Karjakin.
Résultats de la ronde 8 du 11 octobre 2012 à 17h00 (Bilbao)
Francisco Vallejo 2697 - Levon Aronian 2816 : ½-½ (56) Défense Pirc
Viswanathan Anand 2780 - Fabiano Caruana 2773 : ½-½ (45) Défense Grünfeld 3.f3
Sergey Karjakin 2778 - Magnus Carlsen 2843 : ½-½ (35) Française Winawer

Si la variante 3.f3 contre la défense Grünfeld n'est pas une surprise entre les mains d'Anand - le champion du monde a gagné une partie en seulement 17 coups contre Boris Gelfand - la variante Winawer de la Française pour Magnus Carlsen et, plus encore, la défense moderne transposée en Pirc pour Levon Aronian, en étaient certainement. La journée de repos de la veille a été bien utilisée apparemment...

Cependant, à part le manque de temps qui a affecté Caruana et Karjakin, ces deux parties sont restées équilibrées bien que très tendues. En revanche, Levon Aronian a souffert, et nous ne devrions pas le revoir de sitôt se lancer dans une défense moderne/Pirc. Francisco Vallejo a obtenu un bon avantage, comme le montre le premier diagramme ci-dessous après 25...cxd4.

Vallejo-Aronian, après 25...cxd4
Vallejo-Aronian, après 29...Th8!
Vallejo-Aronian, après 35...Cc4

Levon Aronian se retrouve en zeitnot et «Paco», au lieu de 26.Fxd4, pense pouvoir profiter du manque de temps de son adversaire et se lance dans une combinaison à sacrifices par 26.hxg6 fxg6 27.Txh7+ Rxh7 28.Th1+ Ch6 29.Fxh6, mais là, Aronian joue le fort 29...Th8! Voir le diagramme central ci-dessus. L'Espagnol rattrappe l'Arménien au temps et dans la position du diagramme de droite, joue : 36.Fe6+ Txe6 37.Cxg7 Cxd2 38.Cxe6 Txh1 39.Txh1 Cxf3, tout s'échange et la finale de Cavaliers s'est terminée sur le partage du point.

Levon Aronian & Francisco Vallejo | Photo www.bilbaomastersfinal.com
Résultats de la ronde 7 du 09 octobre 2012 à 17h00 (Bilbao)
Magnus Carlsen
2843 - Francisco Vallejo 2697 : 1-0 (42) Défense Française
Fabiano Caruana
2773 - Sergey Karjakin 2778 : ½-½ (40) Espagnole berlinoise
Levon Aronian
2816 - Viswanathan Anand 2780 : ½-½ (33) Défense Ragozine
Carlsen-Vallejo, après 15.Df3
Carlsen-Vallejo, après 21.h5
Carlsen-Vallejo, 31...c5
Il serait un peu trop facile d'affirmer que Magnus Carlsen joue sans théorie des ouvertures. Parce que pour jouer en dehors des «grandes lignes», il faut déjà les connaitre ! Dans le cas contraire le Norvégien tomberait régulièrement dans des variantes connues comme perdantes. En fait, ce que Magnus semble refuser de faire, c'est passer son temps avec l'ordinateur à chercher de nouveaux coups dans les grandes variantes. Aujourd'hui, contre la défense Française de «Paco» Vallejo, Carlsen a transposé dans la variante d'échange, après 3...Fb4 4.exd5. Après 15.Df3 (voir le diagramme) Vallejo a joué 15...c6 et Carlsen 16.h4!?. Le joueur espagnol s'arc-boute et son adversaire prend immédiatement l'initiative, comme le montre le deuxième diagramme après 21.h5. Francisco répond par 21...gxh5 et après 22.Dxh5 joué a tempo, Vallejo doit calculer toutes les possibilités d'attaque avant de continuer. Carlsen est mieux même s'il ne possède rien de décisif. Les choses s'accélèrent cependant quelques coups plus tard, il reste 5 minutes (13 à Carlsen), après 31...c5. Troisième diagramme. Ici Houdini propose 32.g4 avec avantage blanc, mais Carlsen a joué 32.b3. Vallejo est en grand zeitnot, avec seulement quelques secondes pour atteindre le contrôle du temps, et sa position s'écroule ! Le numéro un mondial rejoint ainsi l'Italien Fabiano Caruana en tête du tournoi. Demain est un jour de repos.
Caruana-Karjakin, après 18.Rg2
Caruana-Karjakin, après 28...a5
Caruana-Karjakin, après 40...Cxb5
A l'opposé de cette conception des choses, Fabiano Caruana et Sergey Karjakin se sont lancés dans la variante berlinoise de la partie Espagnole. 14 coups de théorie, et puis la nouveauté de Karjakin : 14...Fb4. Une poussée g4 plus tard, l'Italien a ensuite pris son temps avant de continuer. Après 18.Rg2, sa pendule affichait 0h38 et plus d'une heure pour Sergey. 10 coups plus tard, dans la position du deuxième diagramme, Caruana a obtenu de sa majorité à l'aile-Roi un pion passé. Karjakin bloque alors sans attendre le fameux bandit en g5 avec son Cavalier placé sur la case g6. Le Roi blanc monte et face à la menace de déloger le Cavalier, Karjakin sacrifie la qualité pour éliminer le pion dangereux. Le troisième diagramme montre la position finale au moment de la nulle.
Aronian-Anand, après 16.Ce5
Aronian-Anand, après 20...Tc8
Aronian-Anand, après 33...Rxe5
Au sujet de la partie entre Levon Aronian et Viswanathan Anand, il ne faut pas perdre de vue que le joueur arménien mène sur le score de 6 à 1 contre le champion du monde ! Une fois en possession de cette information, et sachant que Anand a les Noirs, disons qu'une partie nulle suffirait à satisfaire le joueur indien. Anand a préféré 5...h6, un coup qu'Aronian ne joue pas, alors qu'il est un spécialiste de la défense Ragozine. Dans le premier diagramme, les Noirs ont  joué 16...Fd7 et Aronian a pris pour ne pas laisser la paire de Fous à son adversaire. Les Blancs restent avec un avantage d'espace. Ceci-dit, la position du deuxième diagramme, après 20...Tc8,  laisse peu de chances d'échapper au partage du point si tout s'échange en c6. Aronian prend alors une longue respiration et préfère jouer 21.Tc1, mais il ne lui reste plus que 6 minutes à la pendule, contre 43 pour Anand. Finalement presque tout sera échangé et la nulle sera signée dans la position du troisième diagramme. 
La ronde 7 | Photo www.bilbaomastersfinal.com
Résultats de la ronde 6 du 08 octobre 2012 à 17h00 (Bilbao)
Francisco Vallejo 2697 - Viswanathan Anand 2780 : ½-½ (39) Espagnole Archangelsk
Magnus Carlsen 2843 - Fabiano Caruana 2773 : 1-0 (66) Française fermée
Sergey Karjakin 2778 - Levon Aronian 2816 : ½-½ (33) Gambit Marshall
Karjakin-Aronian, après 20...Ff4
Karjakin-Aronian, après 24...Fe6
Karjakin-Aronian, après 33...Ff5+

Il y a des choses qui resteront toujours mystérieuses pour le commum des mortels. Dans la position du premier diagramme, au lieu du 20...Cf6 d'une partie Motylev,A (2645)-Vajda,L (2564) Predeal 2007 1/2-1/2 (48), Levon Aronian joue l'incroyable 20...Ff4!? Et là, Sergey Karjakin, après quelques minutes de réflexion, répond par 21.Fxd5. Evidemment, Houdini prend la pièce par 21.gxf4 et après 21...Cxf4 22.Dd1 Cd3 23.f4 Fg4 24.Dg3 et on ne sait pas trop quoi en penser. Karjakin avait-il déjà analysé ce sacrifice ? A-t-il joué la prudence ? Le duel a continué par 21...Fxd2 22.Fxd2 Dxd5 23.De4 Dd7 24.Te1 Fe6, deuxième diagramme. Temps : 1h05 - 1h28. Ensuite les joueurs ont tout échangé et se sont retrouvés dans une finale typique de cette ouverture : un pion de plus pour les Blancs, mais des Fous de couleur opposée et nulle au 33e coup. Troisième diagramme.

Lors de la conférence de presse nous avons finalement appris que la nouveauté a été préparée il y a 3 ans, à Nalchik, par Aronian. Sergey Karjakin a déclaré : «Après une nouveauté comme le sacrifice d'une pièce de la part d'Aronian, il semblait très risqué de prendre en f4. J'ai joué la sécurité en prenant en d5 et la nulle était ensuite normale.»

Carlsen-Caruana, après 20.bxc3
Carlsen-Caruana, après 40...Fc7
Carlsen-Caruana, après 48.gxf5

Ce n'est une surprise pour personne, Magnus Carlsen a joué un début qui ne lui a apporté aucun avantage d'ouverture. Une variante fermée contre la défense Française de Fabiano Caruana. Ce désir de jouer hors des sentiers battus n'est pas nouveau et, d'une certaine manière, c'est ce qui nous plait dans les parties du numéro un mondial. Il développe ses pièces et manoeuvre. Dans la position du diagramme, après 20.bxc3, le joueur italien a provoqué des échanges avec 20...e4 21.dxe4 Fxf3 22.Fxf3 Ce5 23.De2 Cxf3+ 24.Dxf3 Dd3. Les Dames sont échangées, le pion récupéré par les Noirs, mais la position reste plus agréable à jouer pour les Blancs. Meilleur Roi, meilleur Fou, meilleures Tours. Et le contrôle du temps est atteint dans la position du second diagramme, après 40...Fc7. Le Norvégien prend ensuite l'avantage. N'oublions pas que lors des matchs aller, Carlsen avait obtenu une position pratiquement gagnante contre Caruana, avant de la gâcher en manque de temps. Cette fois, Magnus est en avance au temps. Dans la position du troisième diagramme, les dés sont jetés, Caruana plonge dans une très longue réflexion, mais les Noirs sont perdus ! Le pion h6 tombe, puis c'est au tour du pion b6 et la finale de Fous est sans espoir. Une victoire «à la Carlsen» !

Vallejo-Anand, après 22...Dd6

Une première position critique de la rencontre entre Francisco Vallejo et Viswanathan Anand est survenue après 22...Dd6. L'Espagnol a gagné un pion par 23.Fxh7+ Rxh7 24.Dxh5+ Rg8, avec la menace Tc3-Th3 et mat en h7 ou g8. Cependant, au lieu de 25.Tc3 Fd4 26.Th3 Dg6+ avec égalité, «Paco» Vallejo a joué 25.Df3. Et après 25...Tfd8 26.f5 Dd3 et l'échange des Dames, le pion de plus des Blancs est doublé et la position reste équilibrée. La dernière pièce mineure est échangée aussi et la finale avec quatre Tours - et un pion de plus doublé pour les Blancs - s'est achevée par le partage du point après une répétition de la position par Viswanathan Anand.

Anand, Caruana, Vallejo & Carlsen | Photo http://davidkaufmannchess.com (DR)
Résultats de la ronde 5 du 29 septembre 2012 à 20h00 (São Paulo)
Francisco Vallejo
2697 -  Sergey Karjakin 2778 : ½-½ (55) Espagnole, défense de Berlin
Viswanathan Anand
2780 -  Magnus Carlsen 2843 : ½-½ (58) Ouest-Indienne
Levon Aronian
2816 -  Fabiano Caruana 2773 : ½-½ (73) Anglaise symétrique

Cinquième et dernière ronde des matchs aller de São Paulo, au Brésil. Cette 5e finale du Grand Slam reprendra ensuite à partir du 8 octobre à Bilbao, en Espagne. Avec son début de tournoi tonitruant, Fabiano Caruana gagne 12 points Elo et pointe désormais à la 5e place mondiale avec 2785. L'Italien devrait rechercher la nulle aujourd'hui afin de conserver une avance confortable sur Levon Aronian. On ne peut pas dire que l'air du Brésil réussisse vraiment à Magnus Carlsen, nous verrons ce qu'il en sera en Espagne. Viswanathan Anand ne se montre pas non plus sous son meilleur jour. Et Sergey Karjakin encore moins !

Vallejo Pons-Karjakin après 26.f4

Dans la partie entre Vallejo Pons et Karjakin, il s'agissait avant tout de ne pas perdre. Ces deux joueurs ont chacun deux nulles et deux défaites sur les quatre premières rondes. Le Russe a déjà perdu 8 points Elo dans le tournoi.

Aussi n'est-il pas surprenant d'avoir rapidement assisté à un échange massif de pièces, initié par 15.Fxe4 et conclut par l'échange des Dames au 21e coup. Dans la finale, les Blancs ont certes un pion de plus, mais ils possèdent des pions doublés sur les colonnes "c" et "f". Les Noirs regagnent le pion grâce à une petite combinaison tactique : dans la position ci-contre, ils jouent 26...Tg6+ 27.Rh1 Fxf2! et après 28.Txf2, 28...Txc1+ regagne la pièce. Avec un matériel égal mais des pions doublés dans le camp blanc, l'avantage est en faveur des Noirs. Malgré ses efforts, le Russe ne parviendra pas à forcer la décision en finale de Tours et la nulle sera conclue au 55e coup.

L'une des affiches du tournoi était le match entre le numéro 1 mondial, Magnus Carlsen, et le Champion du Monde Vishwanatan Anand. La première de leurs deux rencontres a eu lieu à l'occasion de cette cinquième ronde. On a assisté à un jeu quasi parfait mais sans réelle émotion, la position restant égale tout au long de la partie. La défense Ouest-Indienne choisie par Carlsen a été l'occasion de longues manoeuvres de chaque joueur derrière ses lignes. Le premier pion n'a été échangé qu'au 16e coup et il a fallu attendre 11 coups avant de voir un autre échange de pion. Après la disparition des Dames au 30e coup, on aboutit à une finale Tours-Cavalier pour les Blancs, contre Tours-Fou pour les Noirs. Ces joueurs ne manquent évidement pas de technique et la finale se joue paisiblement. Pièces et pions s'échangent et la partie s'achève alors qu'il ne reste plus que les Rois sur l'échiquier.

Aronian-Caruana après 18.f3

On a le sentiment que rien ne peut arriver dans ce tournoi à Fabiano Caruana. Auteur d'un début de  tournoi exceptionnel, l'Italien est parvenu aujourd'hui à sauver un demi-point dans une partie plus que compromise. Avec les Blancs, Levon Aronian opte pour une partie anglaise. Lorsque les joueurs quittent l'ouverture, les Blancs ont un léger avantage. Les Noirs ont certes la paire de Fous, mais elle est muselée par les Cavaliers blancs. De plus, le pion c6 est une faiblesse durable.

Au 18e coup, les Blancs dominent stratégiquement. Le Fou en d5 n'est qu'un gros pion, il ne peut aller sur aucune case (voir diagramme) ! Pour contre-attaquer, Caruana va se lancer dans une attaque un peu désespérée à l'aile-Roi. Aronian repousse sans difficulté l'attaque, et gagne même 2 pions. On ne donne alors que peu de chance aux Noirs.

Aronian-Caruana après 37.Rd2

 

Les Blancs ne vont pas trouver de gain direct et à l'approche du contrôle de temps, l'Italo-Américain va compliquer la situation en sacrifiant une qualité. Dans la position ci-contre, après 37...Txc5 38.dxc5 Fxb3+ 39.Rc1 Fxa2, il a obtenu deux pions contre le matériel sacrifié. Aronian ne joue pas 40.Te1!, qui menace mat par Te8, obligeant les Noirs à jouer 40...Ff7. Après l'échange 41.Cxf7, les Blancs se seraient simplifiés la tâche (40...Te8 force également les échanges après 41.Tg4 Rh8 42.Ce6).

L'Arménien va préférer 40.Ce4. Au 44e coup, il rend la qualité et transpose dans une finale où il a Tour, Cavalier et 3 pions contre Tour, Fou et pion pour son adversaire. Malgré le déséquilibre matériel il semble que cette finale soit nulle. Une analyse pertinente de cette fin de partie requiert des compétences bien au-delà de celles de l'auteur de ces lignes. Aronian tentera tout, y compris de rendre un pion, mais sa chance est passée et la nulle est conclue au 73e coup.

Résultats de la ronde 4 du 28 septembre 2012 à 20h00 (São Paulo)
Fabiano Caruana 2773 - Francisco Vallejo 2697 : 1-0 (24) Française d'avance
Magnus Carlsen 2843 - Levon Aronian 2816 : ½-½ (48) Espagnole berlinoise
Sergey Karjakin 2778 - Viswanathan Anand 2780 : ½-½ (31) Défense Slave
Caruana-Vallejo, après 20.Df3

L'idée du sacrifice de deux pions blancs, reprise dans la partie Caruana-Vallejo, a été jouée pour la première fois dans la rencontre entre Petukhov,D (2234)-Doroshkievich,V (2410) Krasnodar 2003, 1/2 (44). Fabiano Caruana innove par 14.O-O (au lieu de 14.Tc1), mais ça ne change pas grand-chose à l'évaluation de la position. Les Noirs ont deux pions passés liés sur l'aile-Dame, mais l'attaque blanche sur le Roi noir leur donne au moins l'égalité. En fait, dans la partie d'aujourd'hui, la partie prenait aussi le chemin de la nulle, lorsque, dans la position du diagramme après 20.Df3, «Paco» Vallejo a gaffé par 20...Dd8??. La réfutation est cinglante : 21.Cxf7!! Fxe3+ 22.Rh1 Dh4 23.Fxg6 Fg5 24.Fh7+! 1-0

Rien à dire sur la partie entre Sergey Karjakin et Viswanathan Anand. Les pièces mineures sont échangées et les joueurs ont répété la position. Un début de tournoi très poussif de la part du champion du monde.
 
Carlsen-Aronian, après 26...Dh3
Aurions-nous assisté à un double aveuglement dans le duel entre Magnus Carlsen et Levon Aronian ? Si cela arrive de temps en temps, c'est très rare avec les deux meilleurs joueurs du monde. Dans la position du diagramme, après 26...Dh3, Carlsen cherche à s'émanciper de la forte pression exercée par son adversaire et joue 27.Ff4??. Levon Aronian réplique par 27...Fc3??. Apparemment les deux joueurs n'ont pas vu qu'après 27...T8xf4! 28.gxf4 Cxf4, l'échec 29.Ta8+ est paré par 29...Ff8!. Surtout pas 29...Rh7 qui perd la Dame après 30.Cg5+. Après 28...Cxf4, si 29.Tg1 les Noirs matent par 29...Dxh2+! 30.Rxh2 Th3#. Après le coup de la partie 27...Fc3, 28.Dxf3 Fxa1 29.Dg2 la partie reste équilibrée.
Fabiano Caruana
Résultats de la ronde 3 du 26 septembre 2012 à 20h00 (São Paulo)
Levon Aronian 
2816 -  Francisco Vallejo 2697 : ½-½ (33) Défense Ragozine
Fabiano Caruana 
2773 -  Viswanathan Anand 2780 : ½-½ (70) Sicilienne de Moscou
Magnus Carlsen 
2843 -  Sergey Karjakin 2778 : ½-½ (67) Ouest-Indienne

Aronian-Vallejo, après 23...Cxc4
Levon Aronian a répliqué à la défense Ragozine - dont il est un des experts mondiaux - proposée par Vallejo Pons, par le rare 6.a3 au lieu du classique 6.e4. Juste après les joueurs ont quitté les bases de données avec 8...cxd4 au lieu de 8...Da5 joué dans Lysyj,I (2633)-Lu Shanglei (2516) Moscow RUS 2012 ½-½ (48). Vers le 20e coup les deux Rois sont à découvert et le joueur espagnol gagne le pion c4. Voir le diagramme après 23...Cxc4. Des pièces noires manquent pour augmenter l'avantage et Francisco Vallejo préfère prendre sagement le demi-point en répétant la position. Demain est un jour de repos et votre serviteur va pouvoir aller se coucher un peu plus tôt :)
 

Carlsen-Karjakin, après 27...Cd6

Comme pour Levon Aronian, l'avantage du trait n'a donné aucun avantage d'ouverture à Magnus Carlsen face à la défense Ouest-Indienne (ou Indienne de la Dame), de Sergey Karjakin. Au 25e coup les Noirs ont un pion isolé en c5, mais un centre de pions supérieur - voir le diagramme  - après 27...Cd6. La partie s'accélère après le 30e coup, lorsque Karjakin s'est retrouvé en manque de temps. Carlsen trouve alors le moyen d'échanger son Fou contre le Cavalier noir et se retrouve avec Tour et un bon Cavalier contre Tout et un mauvais Fou ! La Tour est échangée au 47e coup, Carlsen tente ensuite tout ce qui est possible... et Karjakin aussi ! Avec le sacrifice du Fou contre deux pions sur le zeitnot de son adversaire.

Caruana-Anand, après 30...Ch7

Fabiano Caruana est sur un nuage ! Malgré une ouverture réputée tranquille, solide, mais peu ambitieuse : la variante de Moscou de la Sicilienne 3.Fb5+, l'Italien a pris l'avantage sur le champion du monde Viswanathan Anand, jusqu'à gagner le pion a6 au 23e coup ! Anand force cependant des échanges pour obtenir tous les pions sur la même aile et une position plus facile à défendre. Voir le diagramme après 30...Ch7. Nous ne pouvons nous empêcher de comparer les performances de Boris Gelfand et d'Anand. Alors que l'Israélien caracole en tête du Grand Prix FIDE de Londres, Anand semble à la peine. Ceci-dit, le champion du monde a défendu admirablement pour prendre le demi-point malgré deux pions de moins. A rejouer !

Conférence de presse après la partie entre Aronian et Vallejo.
Résultats de la ronde 2 du 25 septembre 2012 à 20h00 (São Paulo)
Francisco Vallejo 2697 - Magnus Carlsen 2843 : 0-1 (41) Défense Philidor
Sergey Karjakin 2778 - Fabiano Caruana 2773 : 0-1 (36) Espagnole Archangelsk
Viswanathan Anand 2780 - Levon Aronian 2816 : ½-½ (35) Espagnole berlinoise

Pas grand-chose à dire sur la rencontre entre Viswanathan Anand et Levon Aronian. Les joueurs ont suivi jusqu'au 19e coup une partie Aronian,L (2820) - Kramnik,V (2801) Zurich SUI 2012, 1/2-1/2 (37), la position est égale, des pièces échangées et la position répétée. Nulle.

Vallejo-Carlsen, après 32...h4
Karjakin-Caruana, après 30.Tg1

Magnus voulait-il jouer une défense Philidor ? Toujours est-il qu'il débuta la partie avec l'ordre moderne des coups 1.e4 d6 2.d4 Cf6 3.Cc3 e5. Ici, l'Espagnol «Paco» Vallejo joua un échange réputé pour ne rien donner aux Blancs : 4.dxe5 dxe5 5.Dxd8+ Rxd8. Dès le 25e coup les Blancs sont cantonnés sur trois rangées et les Noirs ont l'initiative. Dans la position du diagramme de gauche, le numéro un mondial vient de jouer la poussée gagnante 32...h4!. La suite est sans appel, le pion "h" file à Dame après 33.gxh4 gxh4 34.Cxa6 Fd3! 35.Cb4 Ff1, etc. et 0-1 au 41e coup.

La variante Archangelsk de l'Espagnole a encore de beaux jours devant elle. Fabiano Caruana joue cette variante depuis déjà longtemps et Sergey Karjakin ne pouvait être surpris. Sa nouveauté, 13.De2, était d'ailleurs le premier coup de l'ordinateur, même si elle ne donnait aucun avantage aux Blancs. Sans doute dans l'optique d'une future attaque sur l'aile-Roi, Karjakin refuse les échanges, mais c'est au prix du recul de ses pièces. Quelque chose tourne mal et le pion blanc en e4 tombe au 28e coup. Dans la position du diagramme de droite, après 30.Tg1, Fabiano Caruana joue et gagne par 30...Txe3! La suite est terrible pour Karjakin : 31.fxe3 Dxe3 32.Tbf1 Fe2 33.Df5 Fd3 34.Dd7 Fe5+ 35.Rh1 Fe4 36.De8+ Cf8 0-1

Fabiano Caruana | Photo www.fredlucas.eu
Résultats de la ronde 1 du 24 septembre 2012 à 20h00 (São Paulo)
Viswanathan Anand 2780 - Francisco Vallejo 2697 : ½-½ (59) Défense Ragozine
Levon Aronian 2816 - Sergey Karjakin 2778 : 1-0 (30) Ouest-Indienne
Fabiano Caruana 2773 - Magnus Carlsen 2843 : 1-0 (91) Défense Française
Aronian-Karjakin, 24...Da4?

C'est parti pour cette 5e Finale du Grand Slam. Levon Aronian a ouvert la marque grâce à une victoire en seulement 30 coups face à Sergey Karjakin. Dans la position du diagramme, les Noirs viennent d'éloigner leur Dame par 24...Da4?. La sanction est immédiate : 25.Txd7! Les Noirs ne peuvent prendre en d7 à cause de 26.Cf6+ qui gagne la Dame. 25...Fxe4 26.Td8 Fg6 27.Fg5 Da3 28.Dd4 h6 29.Dd6 Rh7 30.Dxf8 1-0. La qualité de plus l'emporte facilement.

L'ouverture de Magnus Carlsen, une défense Française qui a rapidement échappé aux suites théoriques, n'a convaincu personne. Ni les logiciels d'analyses ni les commentateurs. Après 10 coups, à notre avis, les Blancs étaient bien mieux. Cependant, le Norvégien a réussi à retourner la situation en échangeant quelques pièces. Fabiano Caruana a ensuite perdu le pion "h". Heureusement pour l'Italien, la présence de Fous de couleurs opposées limitait au minimum cet avantage matériel. Carlsen manoeuvre et manoeuvre encore, tente de forcer le gain, mais au prix d'un temps précieux. Tout-à-coup la position lui échappe et non seulement il manque le gain, mais gaffe et soudain tout était fini. Le numéro un mondial s'incline au 91e coup. Lors de l'analyse post-mortem, Caruana était encore choqué par la tournure des événements. Magnus Carlsen twittait peu après : « La victoire était proche, mais il a bien défendu, et il semble qu'il y avait toujours assez de ressources. C'est la vie. » 

L'Espagnol Francisco Vallejo a parfaitement maîtrisé l'ouverture Ragozine pour obtenir l'égalité contre le champion du monde Viswanathan Anand. Après le contrôle du temps la position est égale. Anand abandonne ensuite son pion f2 pour une contre-attaque... qui gagne la Dame contre Tour et Fou ! Néanmoins, le matériel est trop réduit et le champion du monde préfère répéter les coups.

Viswanathan Anand & Magnus Carlsen

Premier Tour à São Paulo, Brésil
Arrivée 23 septembre 2012
Ronde 1 24 septembre 2012
Ronde 2 25 septembre 2012
Ronde 3 26 septembre 2012
Jour de repos 27 septembre 2012
Ronde 4 28 septembre 2012
Ronde 5 29 septembre 2012
Second Tour à Bilbao, Espagne
Arrivée 7 octobre 2012
Ronde 6 8 octobre 2012
Ronde 7 9 octobre 2012
Ronde 8 10 octobre 2012
Jour de repos 11 octobre 2012
Ronde 9 12 octobre 2012
Ronde 10 13 octobre 2012

Publié le 16/10/2012 - 12:20 , Mis à jour le 16/10/2012 - 13:22
Les réactions (32)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

europeechecs - 13/10/2012 22:59
@jpg64 Merci, c'est corrigé.

@benezet Le propos était général, et ne visait pas les 2 joueurs. L'article précise également que, de leur point de vue, cette attitude est justifiée.

JPG64 - 13/10/2012 22:40
Heu.. Aronian à 2843 ? Ca lui ferait sans doute plaisir, mais il y a une petite erreur !

monstrix - 13/10/2012 18:32
je comprend pas pourquoi on veut interdir les nulles , ça fait partie des échecs ...
il y a de belles nulles ...
ce qu'il faut ' forcer ' la combativité , c'est beaucoup plus réaliste ..

Benezet - 13/10/2012 18:31
@EE:Il me paraît éxagéré de dire que Caruana et Pons ne sont pas des joueurs combatifs parce qu'ils ont fait nul,et même rapidement,à la dernière ronde.Si c'était le cas Caruana ne serait pas en tête à l'entrée de la dernière ligne droite;et Pons ,quant à lui ,a joué de superbes parties,même s'ils les as perdues(voir celle contre Aronian entre autres).