Amoureux et Gendre (8/11)
Tout va pour le mieux sur le chemin du retour pour ces deux enthousiastes de La Régence !

Episode 1 Episode 2 Episode 3 Episode 4 Episode 5 Episode 6 Episode 7

Episode 8 - Un pousseur de bois rusé

En parlant ainsi, M. de Lacroix avait trouvé le moyen de s'asseoir vis-à-vis M. Montrichard, il avait placé les pièces du jeu sur leurs cases.

  Je vous offre votre revanche, monsieur, dit-il.
La galerie regardait, et comme M. Montrichard venait de se vanter d'être supérieur au nouveau venu, il lui était bien difficile de refuser. Il commença donc en hésitant une partie dont l'issue lui paraissait au moins incertaine, et, à son grand étonnement, il trouva son adversaire d'abord timide et indécis, puis follement téméraire. M. Montrichard gagna trois parties à son voisin, et sa bonne humeur étant revenue, il lui proposa de regagner avec lui leur logis commun.

  Monsieur, lui dit en chemin M. de Lacroix, j'ai une passion violente pour le jeu que nous venons de jouer et auquel vous êtes si supérieur... Seriez-vous assez bon pour me donner quelques leçons ?

  Je ne sais pas, monsieur, répondit M. Montrichard ; c'est que le travail peut être long, vous n'êtes pas fort.

  À propos, monsieur, dit encore le jeune homme, est-ce que mon piano vous a réveillé cette nuit ?

  Sans doute, monsieur.

  Et votre femme aussi, peut-être ?

  Et oui, monsieur.

  Que je suis coupable ! dit M. de Lacroix. Veuillez présenter à madame votre femme l'expression de mes regrets, et soyez sûr que mon piano se taira.

  Et vos violons, monsieur ?

  Mes violons aussi.

  Bonne nuit, mon voisin.

  Bonne nuit, monsieur.


Publié le 30/12/2006 - 00:00