Amoureux et Gendre (9/11)
Et la délicieuse Clara se montra fort docile aux enseignements du jeune homme...

Episode 1 Episode 2 Episode 3 Episode 4 Episode 5 Episode 6 Episode 7 Episode 8

Episode 9 - Se faire mater par amour !

M. Montrichard rentra chez lui le cœur rempli d'une douce sympathie pour M. de Lacroix, son élève, un musicien sans profondeur dans les idées, qui avait voulu lui donner la Tour et dont tout le Café de la Régence venait de voir la triple défaite.
La nuit se passa sans qu'aucun violon, ni aucun piano se fît entendre ; M. de Lacroix ne chanta pas la plus petite romance. Le lendemain, à trois heures, on sonna chez M. Montrichard, et, après un petit colloque, la porte d'entrée se referma.

  Qu'est-ce donc Victoire ? dit M. Montrichard en courant après sa cuisinière.

  C'est ce monsieur d'hier que vous m'avez défendu de laisser entrer. Ah ! monsieur, je l'ai renvoyé de façon à ce qu'il ne reviendra plus.
Montrichard, furieux, courut après M. de Lacroix qui n'était pas loin et le ramena chez lui, en le priant d'excuser la grossièreté de sa cuisinière. À partir de ce moment, M. de Lacroix fut installé dans la maison de son voisin ; il devint l'homme essentiel, prêta ses journaux à monsieur, conduisit madame au spectacle, fit lire les romans nouveaux à mademoiselle, mit de côté la musique, et ne fit au jeu des échecs que des progrès très lents.

  Vous n'étiez pas fait, mon cher ami, pour le jeu d'échecs ; c'est chez vous une passion malheureuse, lui disait Montrichard ; vous êtes un écolier attentif et assidu, mais le talent vous manque ; vous avez le malheur d'être musicien comme Philidor, et vous ne serez jamais que de troisième force... comme Philidor.
Cependant, si M. de Lacroix profitait peu des leçons de M. Montrichard, Mlle Clara était fort docile aux enseignements du jeune homme qui était parvenu à s'en faire aimer. Mme Montrichard fut la première à s'en apercevoir ; elle en parla à son mari.

  C'est vrai, Nini, répondit M. Montrichard dès les premiers mots de sa femme ; eh bien ! il n'y a pas de mal à cela. M. de Lacroix est riche, il a au moins quinze mille livres de rente, une jolie terre en Bourgogne et de l'argent placé sur l'État.


Publié le 31/12/2006 - 00:00