Anand-Karpov, 1998
Anastasiya Karlovich, Viswanathan Anand et Eteri Kublashvili
« Avant cette partie j'étais mené 3 à 2 par Anatoly Karpov, qui avait seulement besoin d'une nulle pour décrocher la victoire. Que devais-je faire ? » Viswanathan Anand
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions
Aucune réaction pour le moment