Anand – So, 2016

Viswanathan Anand

« Komodo Boy » : Bien que peu flatteuse, cette expression résume bien cette jolie partie entre Viswanathan Anand et Wesley So, où la préparation du jeune américain doit beaucoup au moteur d'analyse. Je tiens cependant à signaler que la force du vainqueur de la Sinquefield Cup 2016 ne se résume pas seulement à ses préparations.

Cet article est accessible aux abonnés au service Ouvertures - e4.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services
Voir nos offres