Bienne : Caruana vainqueur
La finale du tournoi de Bienne a vu la victoire de Fabiano Caruana face au Vietnamien Nguyen Ngoc Truong Son. Il avait auparavant éliminé Maxime Vachier-Lagrave lors de la demi-finale.

Pour sa 43e édition (17 au 30 juillet 2010), le Festival international d'échecs de Bienne innove en mettant sur pied un «Tournoi de Jeunes Grands Maîtres» avec dix des meilleurs représentants du circuit qui s'affronteront dans une compétition de catégorie 17.
  Retrouvez toutes les informations sur le site officiel www.bielchessfestival.ch
  Parties en direct à partir de 14h00 sur http://live.bielchessfestival.ch
  Photo © Festival d'échecs de Bienne, www.bielchessfestival.ch

Liste des participants

Maxime Vachier-LagraveFRA272319 ans
Evgeny TomashevskyRUS270823 ans
Fabiano CaruanaITA269717 ans
Wesley SoPHI267416 ans
Anish GiriNED267216 ans
Dmitry AndreikinRUS265020 ans
Nguyen Ngoc Truong SonVIE261720 ans
David HowellENG261619 ans
Parimarjan NegiIND261517 ans
Maxim RodshteinISR260921 ans
Catégorie FIDE17(2658)


Classement après la ronde 9

Joueur Elo Score Départage 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Perf
1 Nguyen, Ngoc Truong Son 2617 5,5 24,00 X = = = = 1 = 1 = = 2742
2 Vachier-Lagrave, Maxime 2723 5,5 23,75 = X = = = = 1 = 1 = 2730
3 Caruana, Fabiano 2697 5,5 23,25 = = X = 1 = = = = 1 2733
4 Andreikin, Dmitry 2650 5,0 21,75 = = = X = = = = 1 = 2702
5 So, Wesley 2674 4,5 19,50 = = 0 = X = 1 0 1 = 2656
6 Tomashevsky, Evgeny 2708 4,5 18,75 0 = = = = X = = = 1 2652
7 Rodshtein, Maxim 2609 4,5 18,50 = 0 = = 0 = X 1 = 1 2663
8 Giri, Anish 2672 4,0 17,75 0 = = = 1 = 0 X = = 2613
9 Howell, David W L 2616 3,5 14,50 = 0 = 0 0 = = = X 1 2582
10 Negi, Parimarjan 2615 2,5 12,25 = = 0 = = 0 0 = 0 X 2496

Le départage utilisé est le Sonneborn Berger :
le participant marque la somme des points des adversaires qu'il a battu et la moitié des points des adversaires contre lesquels il a fait match nul (il ne marque rien quand il a perdu).



Départages le 29 juillet à 11h00

Nguyen Ngoc Truong Son, qui devance Caruana et Vachier-Lagrave au départage, est directement qualifié pour la finale, qui se jouera au meilleurs de 2 parties à la cadence 10mn KO (avec 10 secondes d'incrément par coup). En cas d'égalité, 2 blitz de 5 minutes (avec 2 secondes d'incrément par coup) seront disputées. Et si il y a de nouveau égalité, un blitz mort les départegara (5mn pour les Blancs avec l'obligation de gagner contre 4 minutes pour les noirs).
Son adversaire sera determiné lors de la demi-finale, qui se jouera en 2 blitz de 5 minutes (avec 2 secondes d'incrément par coup), et un blitz mort-subite en cas d'égalité.

Finale

rapide (1)Fabiano Caruana-Nguyen Ngoc Truong Son:½-½Défense slave
rapide (2)Nguyen Ngoc Truong Son-Fabiano Caruana:0-1Début du pion dame

Demi-finale

blitz (1)Fabiano Caruana-Maxime Vachier-Lagrave:1-0Défense est-indienne, variante Sämisch
blitz (2)Maxime Vachier-Lagrave-Fabiano Caruana:1-0Début du pion dame
Mort subiteFabiano Caruana-Maxime Vachier-Lagrave:1-0Néo Ouest-indienne


Résultats de la ronde 9 du 28 juillet 2010

Maxim Rodshtein-Evgeny Tomashevsky:½-½(60)Défense bogo-indienne
Parimarjan Negi-Maxime Vachier-Lagrave:½-½(24)Défense sicilienne, variante Taïmanov
Fabiano Caruana-David Howell:½-½(26)Défense Grünfeld
Wesley So-Dmitry Andreikin:½-½(78)Vieille indienne
Nguyen Ngoc Truong Son-Anish Giri:1-0(59)Début Réti


Le résumé de la ronde 9

Rodshtein - Tomashevsky
Partie équilibrée entre deux joueurs solides. Rodshtein décide de sacrifier un pion par 27.Ce2 pour trouver du jeu, défi relevé par le russe. Il le récupérera peu après, obtenant un avantage intéressant. 37.Dd4 aurait pu faire des dégâts, 40.Ce4 aussi, ainsi que d'autres occasions manquées. Il n'obtiendra finalement qu'une finale de Dames avec un pion de plus mais ingagnable.
Au final assez bon tournoi de Rodshtein mais décevant pour Tomashevsky.

Negi - Vachier-Lagrave
Maxime avait une bonne occasion de marquer sa 3ème victoire consécutive et d'empocher la victoire dans ce tournoi, puisqu'il rencontrait la lanterne rouge en la personne de l'Indien Negi. Mais il n'y a pas d'adversaire facile et, obligé de prendre des risques, il se retrouvait légèrement moins bien après l'ouverture. La position obtenue reste cependant intéressante avec des possibilités d'attaque pour les deux joueurs. C'est le moment choisi par le Français pour proposer nulle. Un choix étonnant puisqu'il disposait de 15 minutes d'avance à la pendule, que son adversaire est en totale méforme dans ce tournoi et que la position semblait jouable. D'autant que c'était risqué puisque Caruana avait encore l'occasion de l'emporter avec les blancs contre Howell ! Peut-être ne sentait-il pas sa position.

Caruana - Howell
Caruana était un peu dans la même situation que Vachier-Lagrave en un peu mieux puisqu'il disposait des blancs. Il a choisi une variante agressive contre la Grünfeld de l'Anglais mais celui-ci a bien réagi. 17.d6 aurait été intéressant car dans la partie à partir de ce moment-là les blancs n'ont plus grand chose et ce sont même les noirs qui sont un peu mieux. Voyant que Maxime avait annulé, Caruana a sagement décidé d'accepter la nulle au 26ème pour s'assurer de disputer les départages de jeudi.

So - Andreikin
Ouverture un peu risquée pour Andreikin qui semble donc jouer pour la première place. Après 23...Ca4 les choses sont en ordre pour les noirs. La position n'est pas facile à déséquilibrer, les pièces s'échangent et une finale survient. Mais les répétitions de coups sont refusées et les noirs prennent l'avantage, profitant du pion c6 faible et d'un fort Cavalier. Avec son Roi très actif également, Andreikin est probablement passé très proche de la victoire. So s'en sortira finalement avec une nulle un peu miraculeuse, Andreikin ne rejoignant donc pas les leaders pour les départages.

Nguyen - Giri
Après sept nulles Nguyen conclut son parcours par deux victoires et en profite pour rejoindre par la même occasion Vachier-Lagrave et Caruana en tête ! Il n'a pas dévié de ses habitudes, jouant un ouverture peu ambitieuse mais toujours aussi rapidement. Les complications découlant de 18...Fd4? s'avèrent à l'avantage des blancs qui cèdent un pion mais contre une forte initiative. Tellement forte finalement que les noirs se retrouvent paralysés et sûrement perdants. Nguyen le démontrera avec facilité, terminant même la partie avec 1h20 contre 5 minutes !
Après Le Quang à Dortmund c'est donc au tour de Nguyen de confirmer qu'on ne termine pas dans les premières places de l'Aéroflot par hasard. Le Vietnam pointe son nez au plus haut niveau mondial.


Résultats de la ronde 8 du 27 juillet 2010

Evgeny Tomashevsky-Nguyen Ngoc Truong Son:0-1(45)Partie anglaise
Anish Giri-Wesley So:1-0(44)Partie anglaise
Dmitry Andreikin-Fabiano Caruana:½-½(55)Défense sicilienne
David Howell-Parimarjan Negi:1-0(52)Défense sicilienne, variante Alapin
Maxime Vachier-Lagrave-Maxim Rodshtein:1-0(54)Défense Grünfeld


Le résumé de la ronde 8


Andreikin - Caruana
Après quelques transpositions les joueurs obtiennent une structure typique de sicilienne. 22...b4 se serait heurté à 23.Ce4. Le jeu reste compliqué, même après l'échange des Dames, mais toujours relativement équilibré. Les blancs gagnent un pion mais l'activité noire compense et la partie s'achève logiquement par une répétition de coups. C'est la seule partie nulle du jour d'une ronde enfin combattive, toutes les parties dépassant le 40ème coup pour la première fois du tournoi.

Tomashevsky - Nguyen
Le prodige vietnamien a joué plusieurs parties intéressantes mais il pointait avec 7 nulles en 7 parties. Il est finalement récompensé aujourd'hui avec une belle victoire.
Tomashevsky pensait peut-être encore faire une nulle rapide et calme avec les blancs mais cette fois son adversaire ne l'entendait pas ainsi. Les noirs étaient déjà mieux après 15 coups, 13...a5 et 14...a4 étant très astucieux. Si on se fie à l'ordinateur, Nguyen a joué de manière parfaite les 20 premiers coups ! Sa décision de sacrifier la qualité n'était pas nécessaire mais un bon moyen de progresser. Il a par contre un peu relâché l'avantage en permettant au Russe de rendre la qualité. Mais Nguyen a trouvé 36...d5! et la position blanche s'est écroulée petit à petit.

Giri - So
Encore une partie anglaise, qui pouvait laisser présager une partie assez tranquille pour l'affiche de cette ronde 8. Les échanges rapides de pièces semblaient confirmer cette impression, cependant les Dames étaient toujours sur l'échiquier et Wesley So a dû faire tomber beaucoup d'observateurs de leur chaise en sacrifiant son Fou au 19ème coup. Mais Giri ne s'est pas affolé, a trouvé une bonne suite lui permettant d'obtenir une finale de Dames légèrement supérieure. C'est Giri qui était en zeitnot mais c'est So qui a joué des coups malheureux : 34...f4?! et surtout le catastrophique échange des Dames au coup suivant qui offre la partie sur un plateau au jeune Hollandais, ce dernier ne se faisant pas prier pour trouver 37.Rf1 (seul coup) et la triviale triangulation finale.

Howell - Negi
Rencontre entre les deux joueurs un peu en dessous des autres dans ce tournoi et une partie qui semble le confirmer. Howell a complètement raté son ouverture et s'est en plus retrouvé en grand zeitnot. Il a été obligé de sacrifier la qualité pour espérer tenir la position. La finale semblait assez égale mais Negi a commencé à jouer des coups étranges et lui a finalement carrément donné le point entier !

Vachier-Lagrave - Rodshtein
Les batailles de préparation font rage car on voit plusieurs habitués de 1.e4 passer à 1.d4. Maxime a pris des risques par 21.g4!? et 23.g5, sacrifiant un pion pour affaiblir le roque noir. Il pourra le récupérer au 30ème et au 32ème mais préférera augmenter la pression, à juste titre puisque son adversaire en zeitnot ne trouve pas 35...Tg8! et se retrouve tout de suite perdant, son Roi étant obligé de monter en plein centre, poursuivi par Dame et Tour. Maxime jouera cependant 2 coups imprécis avant le contrôle de temps, ce qui lui compliquera un peu la tâche, Rodshtein abandonnant tout de même 14 coups plus tard.
Maxime rejoint ainsi Caruana en tête du tournoi !


Résultats de la ronde 7 du 26 juillet 2010

Maxime Vachier-Lagrave-Evgeny Tomashevsky:½-½(38)Partie espagnole, variante Breyer
Maxim Rodshtein -David Howell:½-½(57)Partie anglaise
Parimarjan Negi -Dmitry Andreikin:½-½(28)Défense sicilienne, variante Kan
Fabiano Caruana -Anish Giri:½-½(32)Début catalan
Wesley So-Nguyen Ngoc Truong Son:½-½(26)Défense Grünfeld


Le résumé de la ronde 7

Vachier-Lagrave - Tomashevsky
Maxime mettra un peu la pression à son adversaire dans cette espagnole classique, il gagnera même un pion au 37ème coup mais sa majorité se retrouvant bloquée il proposera nulle dans la foulée. Dommage car c'était une bonne occasion de rejoindre Caruana en tête !

Rodshtein - Howell Rodshtein , dans une position légèrement supérieure, a longtemps cherché le gain face à Howell, mais l'Anglais a été solide et a pu obtenir le partage du point.

Negi - Andreikin
La présence de la Dame blanche en h3 permet aux noirs de réaliser facilement la poussée d6-d5, ils prendront même leur temps pour reprendre le pion d condamné (même si ça a failli leur coûter cher !). Il restait encore de quoi faire au moment où la nulle a été signée, même si c'était égal, mais il semblerait que la journée de repos n'ait pas redonné du fighting spirit.

Caruana - Giri
Choix étonnant de la part de Caruana qui joue - lui aussi - une catalane. Le centre blanc leur procure un petit avantage qui disparaît avec 27.exf5, la finale débouchant ensuite étant complètement égale. On attendait mieux de ce choc.

So - Nguyen
Sûrement la partie la plus intéressante du jour, avec de grandes complications tactiques. Nguyen mit le feu aux poudres avec 16...Cxe5!, obtenant un bon avantage qu'il laissera échapper par la suite avec 20...Fe5 (joli mais Td8 était mieux) puis 23...Ff5, laissant So revenir dans la partie.


Journée de repos le 25 juillet 2010


Résultats de la ronde 6 du 24 juillet 2010

Evgeny Tomashevsky-Wesley So:½-½(24)Défense slave
Nguyen Ngoc Truong Son-Fabiano Caruana:½-½(31)Attaque Levitsky
Anish Giri-Parimarjan Negi:½-½(20)Défense semi-slave
Dmitry Andreikin-Maxim Rodshtein:½-½(20)Partie anglaise, variante des 4 cavaliers
David Howell-Maxime Vachier-Lagrave:0-1(40)Défense est-indienne


Le résumé de la ronde 6

Tomashevsky - So
5ème nulle en 6 rondes pour Tomashevsky, pour une moyenne de 22 coups joués. N'a-t-il pas envie de jouer ? Est-il malade et attend-il un regain de forme ? Ses ouvertures débouchent-elles systématiquement sur des positions plates et égales ? En tout cas s'il y a un problème il aura encore le jour de repos pour tenter d'y remédier.

Nguyen - Caruana
Encore un début rare pour Son Nguyen (d4 d5 Fg5, l'attaque Levitsky), et toujours une avance confortable à la pendule. Il aurait pu conserver un petit plus avec 26.Td3 (avec l'idée de doubler soit sur b soit sur d) tandis que son 26.Dd3 relâche l'avantage et le leader Caruana accepte la répétition de coups.

Giri - Negi
Giri, le plus jeune champion des Pays-Bas de l'histoire (2009), ne semble pas en forme dans ce tournoi. N'ayant rien obtenu de l'ouverture il accepte la nulle au 20ème coup.
Il aura la journée de repos pour préparer le choc de lundi contre Caruana.

Andreikin - Rodshtein
Possédant un petit plus, notamment la colonne c, Andreikin qui avait l'occasion de rejoindre Caruana en tête en cas de victoire a pourtant préféré ne pas prendre de risques et a proposé nulle au 20ème coup...

Howell - Vachier-Lagrave
Le public échiquéen français attendait une première victoire de Maxime dans ce tournoi et elle est finalement arrivée, aux dépends du joueur anglais peu en forme. Howell qui ne joue presque que 1.e4 a opté pour 1.Cf3 et Vachier-Lagrave a logiquement opté pour une Est-indienne. Howell a craqué dès le 12ème coup, jouant 12.a3? (le coup normal est 12.Fe2), une erreur étonnante à ce niveau, son aile Dame se retrouvant fixée après 12...a4. Maxime a pris des risques avec 18...f5?! et les blancs se sont retrouvés mieux à cause de la fragilité du roque noir. Howell n'en a pas profité, 24.Fb5? et 26.Cc3? permettant à Maxime de prendre l'initiative. Finalement 31.Ra2? (l'ordinateur donne 31.Cxa4! avec idée Cxa4 Da5) scelle le sort des blancs puisque les noirs obtiennent peu après une finale gagnante.
Vachier-Lagrave - Tomashevsky sera l'autre affiche de lundi.


Résultats de la ronde 5 du 23 juillet 2010

David Howell-Evgeny Tomashevsky:½-½(16)Giucco Pianissimo
Maxime Vachier-Lagrave-Dmitry Andreikin:½-½(56)Partie espagnole, gambit Jänisch
Maxim Rodshtein-Anish Giri:1-0(39)Début catalan
Parimarjan Negi-Nguyen Ngoc Truong Son:½-½(22)Défense française, variante Winawer
Fabiano Caruana-Wesley So:1-0(49)Défense semi-slave


Le résumé de la ronde 5

Howell-Tomashevsky :
Une non partie, dans laquelle ni pion ni pièces ne furent échangés. A chacun de juger l'attitude de ces "professionnels".

Caruana - So :
La partie oppasant le deuxième du classement au premier a tenu toutes ses promesses. L'Italien, avec les blancs, joue une grande ligne de la défense semi-slave. Au 20e coup, So joue b5? (Cd5 semblait plus prudent), ce qui permet 21 Fc7 puis 22 Dc6, exploitant la passivité des pièces noires. Au 30e coup, So était contraint de donner un pion pour espérer trouver du contre-jeu, mais la position des blancs restait agréable. A l'approche du contrôle de temps, les noirs gaffaient (39e... Txb2+?), le sacrifice d'une pièce pour 3 pions ne suffisait pas, la paire de fous et la tour se coordonnant pour faire rendre grâce au roi noir. Caruana passe ainsi en tête du classement.

Vachier-Lagrave-Andreikin :
Andreikin a réussi à suprendre Maxime Vachier-Lagrave, en jouant le rare gambit Jänisch. Les échanges de pièces soulageaient la tâche des blancs, qui réussissait à gagner un pion au 34e coup. Après avoir échangé les pions de l'aile dame, le Français ne pouvait faire progresser sa majorité à l'aile-roi, et devait se résoudre à sa 5e nulle consécutive.

Rodshtein - Giri :
Après un début catalan, les noirs offraient un pion au 16e coup, contre un peu de contre-jeu. Ils récupéraient ce pion au 22e coup, mais conservaient un pion c très faible. Les blancs réussissaient à le capturer, et se retrouvaient avec un pion passé soutenu. En voulant couper ce soutien, Giri allait permettre le joli sacrifice 27 Dxc5 !, Rodshtein donnant sa dame contre tour et fou afin de conserver son pion. En manoeuvrant parfaitement, il allait forcer son adversaire à abandonner, la promotion devenant inévitable.

Negi-Nguyen :
Le Vietnamien employait encore une fois la défénse française. Negi semblait avoir l'avantage, les tours noires en f8 et h8 étaient passive tandis que la dame et le cavalier étaient exilés à l'aile dame. Ca laissait toute lattitude aux blancs pour attaquer le pion f7. Néanmoins, les noirs enfermaient la tour blanche, ce qui apparemment a ôté toute velleité au joueur indien.


Résultats de la ronde 4 du 22 juillet 2010

Evgeny Tomashevsky-Fabiano Caruana:½-½(21)Défense semi-slave
Wesley So-Parimarjan Negi:½-½(28)Gambit dame refusé
Nguyen Ngoc Truong Son-Maxim Rodshtein:½-½(36)Début Réti
Anish Giri-Maxime Vachier-Lagrave:½-½(43)Défense est-indienne
Dmitry Andreikin-David Howell:1-0(30)Partie anglaise


Le résumé de la ronde 4, par SR

Tomashevsky - Caruana
La non partie du jour pour un Tomashevsky décidément peu ambitieux et qui se contente de son +1 pour l'instant. Un pion et deux Cavaliers échangés et circulez.

So - Negi
Le leader contre la lanterne rouge. Un solide gambit Dame pour Negi et l'imprécision 18.Ca4? qui gâche l'avantage blanc, l'Indien ne manquant pas sa chance de débloquer son compteur avec son premier demi-point.

Nguyen - Rodshtein
Difficile d'obtenir l'avantage à ce niveau avec l'ouverture jouée par Nguyen. Il n'obtiendra effectivement rien et la finale s'achèvera rapidement et logiquement par une répétition.

Giri - Vachier-Lagrave
L'affiche du jour suite à la nulle rapide de Tomashevsky-Caruana, avec une Est-indienne animée. Giri a toujours été un peu mieux mais bizarrement il n'a pas voulu essayer de valoriser son pion h dans la finale... Les deux joueurs pointent maintenant à 4 nulles. Maxime reste à un point de Wesley So qu'il a déjà affronté.

Andreikin - Howell
Dans la seule partie décisive du jour, Howell s'est trompé rapidement avec 16...Dd6? (il fallait se résoudre à prendre en g5) parce que la pression devient déjà trop désagréable après 18.Tac1. Andreikin gagne un pion qu'il rendra pour envahir la 7ème rangée avec ses Tours. Howell manque alors 24...Tad8, jouant à la place 24...Ff8? qui se heurte à 25.Cg5! et la position noire devient tout de suite désespérée. Andreikin marque sa première victoire tandis que la route s'annonce longue pour Negi et Howell dans ce tournoi.


Résultats de la ronde 3 du 21 juillet 2010

Dmitry Andreikin(2650)-Evgeny Tomashevsky(2708):½-½(22)Partie indienne
David Howell(2616)-Anish Giri(2672):½-½(27)Défense Petroff
Maxime Vachier-Lagrave(2723)-Nguyen Ngoc Truong Son(2617):½-½(54)Défense française
Maxim Rodshtein(2609)-Wesley So(2674):0-1(39)Défense Grünfeld
Parimarjan Negi(2615)-Fabiano Caruana(2697):0-1(39)Défense sicilienne fermée


Le résumé de la ronde 3, par SR

Rodshtein - So
Le Philippin était beaucoup mieux préparé et a pris beaucoup d'avance à la pendule dans l'ouverture, avance qui s'est réduite ensuite mais après 22.Tf4? le jeu des noirs est très agréable et l'attaque se déroule naturellement. Rodshtein a bien résisté à la pression mais a fini par craquer avec 38.Dh4? (38.Df4 était équilibré) laissant une combinaison de mat à son adversaire. So passe donc seul en tête du tournoi.

Howell - Giri
Beaucoup de temps utilisé par les deux joueurs mais une nulle en peu de coups dans une Petroff qui n'a jamais vacillé.

Vachier-Lagrave - Nguyen
Maxime a un peu de mal à rentrer dans le tournoi. Aujourd'hui il n'a jamais vraiment été en mesure d'inquiéter la française de son adversaire, devant même défendre une finale de Tours avec un pion de moins, mais sans trop de frayeurs.
A noter que le jeune Vietnamien a joué le rare 3...h6 sur la française Tarrasch, un coup que l'on peut attribuer à l'inventif Grand Maître français Emmanuel Bricard.

Andreikin - Tomashevsky
Nulle sans saveur entre les deux Russes de ce tournoi. Andreikin avait un peu raté son ouverture mais Tomashevsky n'en a pas profité au mieux et la position s'est aplanie.

Negi - Caruana
L'Indien est complètement à court de forme dans ce tournoi et il perd sa 3ème partie consécutive. La sicilienne fermée semblait un choix solide mais 17.Cd5? permet à Caruana de placer 19...Tb4! qui prend l'avantage. La domination de la seule colonne ouverte posera trop de problèmes à Negi et Caruana ne laissera pas passer sa chance en trouvant 25...h6! et l'invasion des Tours en 2ème rangée sera décisive.


Résultats de la ronde 2 du 20 juillet 2010

Evgeny Tomashevsky(2708)-Parimarjan Negi(2615):1-0(94)Gambit dame refusé
Fabiano Caruana(2697)-Maxim Rodshtein(2609):½-½(25)Défense Grünfeld
Wesley So(2674)-Maxime Vachier-Lagrave(2723):½-½(64)Défense Néo-Grünfeld
Nguyen Ngoc Truong Son(2617)-David Howell(2616):½-½(35)Attaque Trompovsky
Anish Giri(2672)-Dmitry Andreikin(2650):½-½(109)Défense moderne


Le résumé de la ronde 2, par SR

Tomashevsky - Negi
Negi qui doublait les noirs après sa défaite de la veille semblait avoir égalisé mais la séquence 27.e5 28.Tf4 et 29.Txf7! a permis aux blancs de gagner un pion et surtout de rester avec un très fort pion passé. Negi a alors sacrifié une Tour pour trouver du contre-jeu et espérer un échec perpétuel. Tomashevsky a ensuite dû rendre la Tour afin de rester avec un pion de plus et jouer pour le gain. La présence des Dames lui compliqua beaucoup la tâche mais il parvint finalement à empocher le point après un marathon de 94 coups (qu'il aurait pu abréger avec 81.Dc7).

Caruana - Rodshtein
Intéressant gambit de pion dans la Grünfeld de la part de l'Israélien. Caruana rend le pion pour activer sa majorité centrale, se créant un fort pion passé, mais son roque s'avère trop fragile et il doit concéder l'échec perpétuel.

So - Vachier-Lagrave
La partie est restée à peu près égale jusqu'à une finale Dame Tour Fou légèrement favorable à Maxime où le Philippin a pris des risques par 34.h5 puis donnant le pion au coup suivant pour essayer de trouver du jeu, ce qui a payé lorsqu'il a gagné la qualité au 40ème coup, Maxime restant cependant avec deux pions pour la qualité et une finale complètement nulle.

Nguyen - Howell
Ouverture sans prétention pour le jeune Vietnamien mais qui a mis beaucoup de pression à la pendule. Le joueur anglais est même allé jusqu'à accuser une heure de retard ! Cependant la position est toujours restée proche de l'équilibre, Howell gérant bien son zeitnot, et c'est même lui qui aurait pu continuer la finale de Tours (Carlsen l'aurait sans doute fait !).

Giri - Andreikin
Giri a finalement pu mettre en route sa majorité centrale par 25.e5, restant ensuite avec un fort pion passé en e6. Mais le jeu s'est beaucoup compliqué puisqu'Andreikin a implanté un fort cavalier en e3 et a gagné le pion d5. Après le zeitnot c'est Giri qui a émergé avec une qualité pour un pion, il essaiera longtemps mais la finale n'a pas semblé comporter trop de danger pour le Russe.


Résultats de la ronde 1 du 19 juillet 2010

Anish Giri(2672)-Evgeny Tomashevsky(2708):½-½(28)Défense bogo-indienne
Dmitry Andreikin(2650)-Nguyen Ngoc Truong Son(2671):½-½(28)Défense française, variante Winawer
David Howell(2619)-Wesley So(2674):0-1(32)Défense Caro-Kann, variante d'échange
Maxime Vachier-Lagrave(2723)-Fabiano Caruana(2697):½-½(44)Partie espagnole
Maxim Rodhstein(2609)-Parimarjan Negi(2615):1-0(30)Début catalan


Le résumé de la ronde 1 par SR

Giri - Tomashevsky
Tomashevsky, champion d'Europe 2009, et doyen de cette compétition de jeunes Grand-Maîtres à 23 ans, a utilisé la Bogo-indienne pour neutraliser le prodige hollandais et cela a bien fonctionné. Giri a innové par 14.Tac1 (14.b4 a déjà été joué) mais après Cxc5, 15.Cxe5 n'a pas déséquilibré la position et la nulle a logiquement été signée au 28ème coup.

Andreikin - Nguyen
On n'a pas vu souvent ce gambit Alekhine-Maroczy de la française Winaver chez les Grand-Maîtres ces derniers temps, gambit décliné par le jeune Vietnamien. Le Russe, vice-champion du monde junior 2009 derrière Maxime, a essayé le rare 9.f4 pour empêcher e5 mais ça ne va visiblement pas révolutionner la variante. Les pièces se sont échangées rapidement et la nulle a été conclue au début de la finale de Tours, où les noirs allaient vraisemblablement répliquer 28...Th8, l'activité et l'avantage d'espace des blancs compensant la majorité noire.

Howell - So
Une ouverture peu agressive de la part du joueur anglais, peut-être surpris par la caro-kann de Wesley So, 2ème plus jeune joueur de ce tournoi. La nouveauté surprenante 10.Rf1 ne sera peut-être pas rejouée de si tôt. Howell a rapidement eu des problèmes, son adversaire s'emparant de la colonne a. 29.Te3? est la faute décisive (29.Tb2 résistait). Après 31...Cc6 la Tour b3 manque de cases et le Cb1 va donc tomber.

Vachier-Lagrave - Caruana
Une nulle de combat entre le n°1 français et le prodige italien, qui a passé virtuellement la barre des 2700. Après un début tranquille dans une espagnole d'échange, les choses se sont animées lorsque le Roi de Maxime s'est retrouvé sous le feu des pièces noires. Caruana a sûrement manqué quelques occasions (notamment 36...Fxb4 37.Txb4 Th2 38.De6+ Rh8 39.De5 Dc2 avec une forte attaque, au lieu de 36...Th2) et après 39.Rg4 (menaçant Th5!), ce sont les noirs qui doivent prendre l'échec perpétuel.

Rodshtein - Negi
Catalane intéressante entre l'Israëlien et le jeune Indien, potentiel successeur d'Anand. Après 24...Ce5 les noirs ont assez de compensations pour le pion mais 26...Txd4? s'avère être une gaffe (26...Ce1+ maintenait l'équilibre) car après 27.Ca3 les noirs ne peuvent pas résoudre tous leurs problèmes : le Cf3 en prise, la pression sur la Tour c8 et les mats du couloir sous-jacents. Ils perdent une pièce de manière forcée.


Place au Tournoi des jeunes Grands Maîtres

Vainqueur à Bienne l'été passé (devant Morozevich et Ivanchuk), Maxime Vachier-Lagrave reviendra au Palais des Congrès défendre son trophée. Le Parisien (19 ans), champion du monde juniors en titre, sera le mieux classé sur la ligne de départ, juste devant le Russe Evgeny Tomashevsky (champion d'Europe 2009) et l'Italien Fabiano Caruana (18 ans), qui s'est établi avec sa famille à Lugano. A noter la première visite à Bienne de l'actuel champion de Grande-Bretagne, David Howell, et d'Anish Giri (16 ans), champion des Pays-Bas 2009, qui a remporté en janvier le tournoi B de Wijk aan Zee.

Le continent asiatique sera représenté en force. Avec le Philippin Wesley So (16 ans), qui a notamment fait fureur l'hiver passé en éliminant Ivanchuk et Kamsky de la Coupe du monde. Le second plus jeune grand maître de l'histoire des échecs en 2006 (à 13 ans, 3 mois et 22 jours), l'Indien Parimarjan Negi fera ses débuts dans le tournoi fermé.

Au total, ce sont neuf tournois différents qui seront proposés. L'Open des maîtres aura lui aussi fière allure, avec en tête de liste les grands maîtres russes Alexander Riazantsev (N° 58 mondial, 2674 points Elo) et Boris Grachev (N° 65, 2667).L'offre sera complétée par le deuxième open (tournoi général) et par trois tournois Fischer, Rapide, Blitz.

Un peu de géographie


Voir une carte plus grande


Publié le 28/07/2010 - 20:15 , Mis à jour le 30/07/2010 - 23:21