Boris Spassky se remet d'une attaque cérébrale
Dimanche, un jour après donné une simultanée de 6 heures sur 25 échiquiers, lors de la conférence à l'institut de mécanique, Boris Spassky a semble-t-il été victime d'une attaque cérébrale.

Dimanche, un jour après donné une simultanée de 6 heures sur 25 échiquiers (+20, =5), j'ai observé lors de la conférence de deux heures à l'institut de mécanique que Boris Spassky a perdu le fil de la conversation et a dû s'asseoir. Le soir même il était confus et nous l'avons conduit à l'hôpital où on lui a diagnostiqué une attaque cérébrale.

Après l'avoir laissé avec son épouse Marina, je suis rentré chez moi à Los Angeles ce matin. Par téléphone, aujourd'hui, il disait se sentir très bien et avait toujours autant d'humour. Comme il ne doit pas encore manger, il m'a dit qu'il était en « grève de la faim. » Mais le plus grand gentleman de l'histoire des échecs n'est pas encore sorti d'affaire. D'autres examens doivent lui être prodigués et les médecins veulent qu'il reste à l'hôpital toute la semaine et qu'il décommande sa participation au tournoi « Western States Open de Reno » prévu cette semaine.

Information du MI Anthony Saidy, recueillie sur le site de Susan Polgar

Dès que nous avons appris la nouvelle nous avons contacté Marina Spassky par émail. Elle vient de répondre (le 5 octobre) et nous rassure : « Boris va très bien maintenant. »


Publié le 08/10/2006 - 00:00