Carlsen et Kasparov joignent leurs forces
Dans le plus grand secret, Magnus Carlsen, 18 ans, a engagé le plus grand joueur d'échecs de l'histoire, Garry Kasparov, comme entraîneur personnel.

L'objectif pour le Norvégien, classé quatrième meilleur joueur mondial, est de devenir le meilleur joueur du monde au cours de l'année à venir. En outre, Magnus Carlsen, de Lommedalen, a pour but d'être la marque la plus importante des échecs internationaux.

« Vous ne trouverez pas un nom plus grand que Kasparov, affirme l'ancien mentor de Carlsen, le GM Simen Agdestein, ni un entraîneur plus compétent. » Lorsque Kasparov a pris sa retraite en 2005, il avait été le numéro un mondial incontesté entre 1985 à 2000.

Cette collaboration, qui jusqu'à présent avait été gardée secrète, est en cours depuis six mois, confirme Magnus Carlsen lui-même. Il ne veut pas révéler le coût du programme de formation, mais confirme qu'il est très coûteux.

Maintenant, l'ancien directeur de la Hjemmet Mortensen, Espen Agdestein, travaille à plein temps à trouver des sponsors pour Carlsen. « Alors que Kasparov est une légende vivante, Carlsen est la plus grande attraction qui existe dans le monde des échecs d'aujourd'hui. Il s'agit d'une Dream Team » a déclaré Espen Agdestein.

La coopération avec Kasparov est initialement prévue pour durer toute l'année à venir, avec une possibilité de prolongation. Le 15 Septembre Kasparov ira en Norvège pour une autre session de travail avec Carlsen, qui a été deux fois à Moscou visiter Kasparov. Cet été, Carlsen a passé 14 jours dans une résidence de Kasparov en Croatie.

« Avec tant de victoires à venir, son immense talent et l'esprit combatif : l'ingrédient final essentiel du travail, vont permettre de garantir sa place dans l'histoire », a déclaré Garry Kasparov. Il croit que Carlsen est déjà très proche d'être le numéro un, malgré son jeune âge. « En six mois de travail avec Magnus j'ai vu en lui un grand nombre des qualités des grands champions », a ajouté Kasparov.

On estime que Kasparov a gagné plus de 30 millions US, soit 23 millions d'euros, au cours de sa carrière aux échecs et il a un effectif de vingt personnes travaillant pour lui, y compris des chauffeurs, gardes du corps et des cuisiniers. Après sa retraite, il a écrit plusieurs livres sur les échecs et s'est impliqué en politique. Mais ce n'est pas l'argent qui motive Kasparov. « Il est le formateur d'une seule personne dans le monde et c'est Carlsen, parce qu'il croit que Carlsen est le joueur qui a le plus de talent », explique Espen Agdestein, qui a aidé à trouver le premier sponsor de Carlsen à l'âge de 13 ans. « Mon travail consiste maintenant à faire de Magnus un produit très intéressant pour le marché et à choisir les bons commanditaires », a expliqué Agdestein.

Magnus Carlsen a dit qu'il a hâte de travailler avec Kasparov. « Il a une capacité de travail extrême, une détermination extrême pour gagner et un perfectionnisme extrême », a déclaré Carlsen. « Maintenant, j'espère avoir un peu plus de ces qualités pour moi-même. Le but est de devenir numéro un mondial. »

Source : http://chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=5742


Publié le 08/09/2009 - 10:00 , Mis à jour le 08/09/2009 - 11:54