Caruana-Adams, 2013
Analyse de la position typique de la défense berlinoise de l'Espagnole, où les chances de victoires sont réciproques en raison des nombreux déséquilibres provoqués par les échanges.
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Ouvertures - e4.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions (1)
PoleNord - 23/09/2013 21:11
Bonjour
Au 9eme coup, pourquoi les Blancs ne jouent-ils pas directement Tf1-d1+, mettant ainsi directement la Tour F1 en jeu sur une colonne ouverte avec gain de temps c'est à dire sur échec ?
Cordialement