Championnat d'Europe individuel
La ville de Jérusalem
Evgeniy Najer annule dans une position gagnante face à Denis Khismatullin et s'octroie le titre de Champion d'Europe ! Etienne Bacrot échoue aux portes de la qualification.

Le Championnat d'Europe d'échecs individuel aura lieu du 23 février au 8 mars 2015 dans la ville de Jérusalem, en Israël, à l'Hôtel Ramada. L'événement est organisé par la Fédération Israélienne des Echecs et la municipalité de Jérusalem, sous les auspices de l'European Chess Union. Site officiel www.eicc2015.com avec parties en direct. Nos remerciements à Mark Crowther pour le fichier pgn.

Evgeniy Najer RUS Champion d'Europe 2015 | Photo http://commons.wikimedia.org | (DR)

Extrait du classement final du Championnat d'Europe 2015

tit Nom FéD Pts.  TB1   TB2   TB3 
1 GM Najer Evgeniy RUS 8.5 2636 70.5 75.0
2 GM Navara David CZE 8.0 2643 72.0 77.5
3 GM Bartel Mateusz POL 8.0 2600 67.5 72.0
4 GM Khismatullin Denis RUS 8.0 2547 66.5 71.5
5 GM Vovk Yuri UKR 7.5 2648 69.0 72.5
6 GM Korobov Anton UKR 7.5 2646 71.0 76.0
7 GM Ipatov Alexander TUR 7.5 2634 66.0 70.0
8 GM Eljanov Pavel UKR 7.5 2623 72.5 78.5
9 GM Volokitin Andrei UKR 7.5 2623 70.0 75.0
10 GM Matlakov Maxim RUS 7.5 2615 64.0 69.5
11 GM Sjugirov Sanan RUS 7.5 2609 66.5 71.5
12 GM Moiseenko Alexander UKR 7.5 2608 66.0 68.5
13 GM Motylev Alexander RUS 7.5 2607 70.5 76.0
14   Iljiushenok Ilia RUS 7.5 2598 69.0 72.5
15 GM Kempinski Robert POL 7.5 2592 65.5 70.5
16 GM Smirin Ilia ISR 7.5 2590 67.0 72.5
17 GM Cheparinov Ivan BUL 7.5 2589 63.0 68.0
18 GM Sargissian Gabriel ARM 7.5 2585 71.0 76.5
19 GM Popov Ivan RUS 7.5 2583 69.0 74.0
20 GM Laznicka Viktor CZE 7.5 2583 63.0 68.5
21 GM Rodshtein Maxim ISR 7.5 2580 69.0 74.0
22 GM Brkic Ante CRO 7.5 2577 61.0 64.5
23 GM Nisipeanu Liviu-Dieter GER 7.5 2540 66.5 71.5
24 GM Grachev Boris RUS 7.5 2531 61.0 65.5
25 GM Nabaty Tamir ISR 7.5 2530 61.5 65.5
26 GM Can Emre TUR 7.5 2463 61.0 65.5
27 GM Nepomniachtchi Ian RUS 7.0 2639 70.5 76.5
28 GM Goganov Aleksey RUS 7.0 2625 66.0 70.5
29 GM Bukavshin Ivan RUS 7.0 2599 68.5 74.0
30 GM Vitiugov Nikita RUS 7.0 2599 66.5 72.5
31 GM Vocaturo Daniele ITA 7.0 2597 65.5 69.5
32 GM Bacrot Etienne FRA 7.0 2596 66.0 71.5

Extrait des résultats de la ronde 11 du 8 mars 2015 (12h)

Nom des blancs FéD elo Pts. Res Pts. Nom des noirs FéD elo
1 Khismatullin Denis RUS 2653 ½-½ 8 Najer Evgeniy RUS 2634
2 Navara David CZE 2735 ½-½ 7 Cheparinov Ivan BUL 2681
3 Bartel Mateusz POL 2631 7 1-0 7 Nepomniachtchi Ian RUS 2714
4 Matlakov Maxim RUS 2695 7 ½-½ 7 Rodshtein Maxim ISR 2660
5 Korobov Anton UKR 2687 7 ½-½ 7 Volokitin Andrei UKR 2646
6 Popov Ivan RUS 2639 7 ½-½ 7 Sjugirov Sanan RUS 2678
7 Laznicka Viktor CZE 2670 7 ½-½ 7 Vovk Yuri UKR 2588
8 Sargissian Gabriel ARM 2668 7 ½-½ 7 Can Emre TUR 2555
9 Motylev Alexander RUS 2665 7 ½-½ 7 Iljiushenok Ilia RUS 2450
10 Eljanov Pavel UKR 2727 1-0 Romanov Evgeny RUS 2625
11 Grandelius Nils SWE 2609 ½-½ Bacrot Etienne FRA 2711
12 Moiseenko Alexander UKR 2695 1-0 Zubov Alexander UKR 2607
13 Kryvoruchko Yuriy UKR 2692 ½-½ Goganov Aleksey RUS 2605
14 Nabaty Tamir ISR 2585 1-0 Alekseev Evgeny RUS 2677
15 Stefansson Hannes ISL 2573 0-1 Grachev Boris RUS 2670
16 Kuzubov Yuriy UKR 2667 0-1 Brkic Ante CRO 2586
17 Akopian Vladimir ARM 2660 0-1 Ipatov Alexander TUR 2592
18 Nisipeanu Liviu-Dieter GER 2654 1-0 Kantarji Pinchas ISR 2420
19 Michalik Peter SVK 2576 0-1 Smirin Ilia ISR 2650
20 Kravtsiv Martyn UKR 2565 ½-½ Dubov Daniil RUS 2632
21 Zhigalko Andrey BLR 2572 ½-½ Khairullin Ildar RUS 2629
22 Kempinski Robert POL 2625 1-0 Mchedlishvili Mikheil GEO 2586
23 Vitiugov Nikita RUS 2735 6 1-0 6 Shimanov Aleksandr RUS 2594
24 Vallejo Pons Francisco ESP 2706 6 ½-½ 6 Svetushkin Dmitry MDA 2592

Dans le cas ou deux ou plusieurs joueurs terminent avec le même nombre de points, l'ordre du départage sera déterminé dans l'ordre suivant : (a) La moyenne des Elo des adversaires -1, le plus grand nombre de victoires ; (b) Buchholz -1, le plus grand nombre de victoires ; (c) Buchholz, le plus grand nombre de victoires et (d) Le plus grand nombre de victoires. Le Buchholz fait la somme des scores des adversaires du joueur (moins le meilleur et le plus mauvais score).

Bartel-Nepomniachtchi
Après 13...Tc8
Bartel-Nepomniachtchi
Après 19.Td4
Bartel-Nepomniachtchi
Après 26.Dg3

Le grand-maître polonais Mateusz Bartel a mangé du lion dans ce championnat d'Europe. Après s'être offert la tête de David Navara lors de la ronde 6, il accroche le scalp de Ian Nepomniachtchi à sa ceinture pour terminer son parcours en beauté. Dans le premier diagramme, le grand-maître russe vient de commettre l'irréparable par 13...Tc8?. Bartel connait ses classiques et joue le très fort 14.Cf5! exf5 15.exf5+ Rf8 16.Ce4 Fc6 17.Cxd6 Dc7 18.Cxc8 Dxc8 19.Td4, deuxième diagramme. Une Tour enterrée en h8, un gros pion en g7, un Roi à l'étroit, tout ça face à deux Tours blanches sur des boulevards, ça sent le sapin pour Nepomniachtchi... 19...Dc7 20.Dd1 Fh6 21.h4 Da5 22.Td8+ Rg7 23.Dg4+ Fg5, le Fou s'est déterré pour aller se faire clouer ailleurs... 24.Tdd1 h6 25.a3 Dc7 26.Dg3! Amusant, troisième diagramme. En cas d'échange des Dames le Fou n'a plus de cases ! 26...Da5 La Dame noire préfère donc reprendre son mouvement pendulaire... 27.f4 Dc5+ 28.Te3 Fxg2 29.hxg5 hxg5 30.fxg5 Th1+ 31.Rxg2 Txd1 32.gxf6+, ça sent le mat maintenant... 32...Rxf6 33.Dh4+ Rg7 35.f6+ Rg8 36.Dg3+ Rf8 37.Db8+ De8 38.Th3 Td2+ 39.Rf3 1-0.

Etienne Bacrot FRA (2711)
Grandelius-Bacrot
Après 22.a3
Grandelius-Bacrot
Après 33...g5
Grandelius-Bacrot
Après 41...Cxh4

Dans le premier diagramme, Nils Grandelius vient d'innover par 22.a3 au lieu de 22.Dd2 d'une partie Wojtaszek,R (2716)-Bacrot,E (2722) Shamkir AZE 2014, ½-½ (82), ce qui ne change pas grand-chose puisque les joueurs ont continué exactement comme dans cette partie, avec le coup a3 en plus, jusqu'au 28e coup. 22...Dxe6 23.Dd4 Cf5 24.Dh8+ Rf7 25.Dh7+ Re8 26.Dxb7 Tf7 27.Db5+ Rf8 28.Dd3 Ch4 29.Fe2 De4 30.Ff1 Tc8 31.Dxe4 dxe4 32.Fd4 Tc2 33.Te1 g5, nous sommes 11 coups plus tard, dans le deuxième diagramme. Grandelius joue 34.Fc5+ Rg7 35.Txe4 avec maintenant deux pions pour la qualité. Etienne Bacrot conserve bien entendu une pression certaine sur la position blanche, surtout après 35...Tc1. 36.Te7 n'était pas le plus gênant apparemment, 36.a4!? étant le coup préféré du module. 36...Txe7 37.Fxe7 Cf5 38.Fc5 a5! 39.a4h5 40.g3 h4 41.gxh4 Cxh4. Comme dans le troisième diagramme, où l'on rêve d'un réseau de mat quelque part... Mais de mat point, sinon une répétition de la position par 42.Fe3 Cf3+ 43.Rg2 Ch4+, etc. et nulle au 45e coup. Un demi-point qui devrait faire échouer le Français aux portes de la qualification.

Tout n'est cependant pas perdu pour Etienne Bacrot. Il est 4e sur la liste des remplaçants au Elo : 1. Wang Hao, 2. Pendyala Harikrishna, 3. Alexander Morozevich, 4. Etienne Bacrot, 5. Teimour Radjabov, 6. Ruslan Ponomariov et 7. Wang Yue, en cas de désistement de certains qualifiés. Carlsen et Anand pourraient décliner l'invitation, ainsi que les 2 qualifiés des Grand-Prix. Etienne Bacrot pourrait donc rejoindre Maxime Vachier-Lagrave, Laurent Fressinet et Romain Édouard déjà qualifiés. http://en.wikipedia.org/wiki/Chess_World_Cup_2015

  • Francisco Vallejo Pons était bien entendu déçu après avoir obtenu un énorme avantage : «Quelle partie jusqu'au 40e coup !! Et allez, 42...g5!!! pour me faire nulle ! Je suis encore en train d'halluciner.»
  • Ce championnat d'Europe a été difficile pour le second français en lice, le MI Gabriel Battaglini (2460). Une victoire sur le non-classé Lior Duek à la première ronde, une défaite face au GM Yuri Vovk (2588), puis une nouvelle victoire face au non-titré Ben-Natan Yigal (2138). Gabriel Battaglini a ensuite essuyé deux défaites, contre le GM Vladimir Potkin (2605) et le GM Nils Grandelius (2609), avant de concéder deux nulles, contre le MF Ofir Aharon (2311) et Philip Zisman (2238). Heureusement, une victoire (avec beaucoup de chance il faut l'avouer), sur le GM Victor Mikhalevski (2559) a mis du baume au coeur du Français, avant de s'incliner de nouveau lors de ronde 9 face au GM Samvel Ter-Sahakyan (2580). Dans la dixième ronde, Gabriel Battaglini a annulé contre le MF David Gershkowich (2227). Et enfin, ronde 11, une défaite avec les Noirs contre l'Arménien Vladimir Pogosian (2124) et Gabriel Battaglini, avec 5 points sur 11 et une 162e place, lâche 17 points dans l'affaire.
  • En revanche, excellente tournoi pour la jeune russe Aleksandra Goryachkina, 16 ans et 2451 Elo, avec des gains contre son compatriote et GM Anton Demchenko (2615), ainsi que face au GM Mihail Marin (2603) et des nulles face aux GMs Zdenko Kozul (2630), Grigoriy Oparin (2551) et dans le dernière ronde face au Néerlandais Robin Van Kampen (2626). Goryachkina termine ainsi 68e avec 6,5 points, et un gain de 17,3 points Elo.

Khismatullin-Eljanov
Après 43...Rg5
Khismatullin-Eljanov
Après 48...Dxf7
Khismatullin-Eljanov
Après 53.De5

Revenons un instant sur le coup de la ronde 9 qui a fait le tour de la planète échiquéenne. Dans le position du premier diagramme, opposé à Pavel Eljanov, Denis Khismatullin va jouer un coup extraordinaire. 44.Rg1!! Non, vous ne rêvez pas, les Blancs donnent une Tour sur échec. 44...Dxd1+. A noter que l'ordinateur ne prend pas la Tour et préfère une variante totalement inhumaine qui débute par 44...Td5 45.Rh2 Rf6 46.Dh8+ Re7, etc. sans arriver à un jugement clair de la situation. Toujours est-il que la suite de la partie vaut aussi le coup d'oeil. 45.Rh2 Txc6 46.De7+ Rh6 47.Df8+ Rg5 48.Dxf7, deuxième diagramme. Les Blancs menacent de mater par 49.Df4+, etc. 48...Tf6?! 49.f4+ Rh6 50.Dxf6 De2 51.Df8+ Rh5 52. Qg7 h6 53.De5+, troisième diagramme. La suite est déjà plus simple à calculer. 53...Rh4 54.Df6+ Rh5 55.f5 gxf5 56.Dxf5+ Rh4 57.Dg6 1-0.

Extrait des résultats de la ronde 10 du 6 mars 2015 (11h)

Nom des blancs FéD elo Pts. Res Pts. Nom des noirs FéD elo
1 Najer Evgeniy RUS 2634 7 1-0 7 Korobov Anton UKR 2687
2 Sjugirov Sanan RUS 2678 ½-½ 7 Navara David CZE 2735
3 Khismatullin Denis RUS 2653 1-0 Eljanov Pavel UKR 2727
4 Nepomniachtchi Ian RUS 2714 ½-½ Popov Ivan RUS 2639
5 Iljiushenok Ilia RUS 2450 ½-½ Sargissian Gabriel ARM 2668
6 Volokitin Andrei UKR 2646 ½-½ Motylev Alexander RUS 2665
7 Rodshtein Maxim ISR 2660 ½-½ Bartel Mateusz POL 2631
8 Bacrot Etienne FRA 2711 6 ½-½ 6 Kempinski Robert POL 2625
9 Sutovsky Emil ISR 2626 6 0-1 6 Matlakov Maxim RUS 2695
10 Romanov Evgeny RUS 2625 6 ½-½ 6 Moiseenko Alexander UKR 2695
11 Cheparinov Ivan BUL 2681 6 1-0 6 Bukavshin Ivan RUS 2622
12 Grachev Boris RUS 2670 6 ½-½ 6 Zubov Alexander UKR 2607
13 Shimanov Aleksandr RUS 2594 6 1-0 6 Laznicka Viktor CZE 2670
14 Ipatov Alexander TUR 2592 6 ½-½ 6 Kuzubov Yuriy UKR 2667
15 Vovk Yuri UKR 2588 6 1-0 6 Howell David W L ENG 2663
16 Brkic Ante CRO 2586 6 ½-½ 6 Akopian Vladimir ARM 2660
17 Mchedlishvili Mikheil GEO 2586 6 ½-½ 6 Nisipeanu Liviu-Dieter GER 2654
18 Smirin Ilia ISR 2650 6 ½-½ 6 Stefansson Hannes ISL 2573
19 Can Emre TUR 2555 6 1-0 6 Postny Evgeny ISR 2647
20 Dubov Daniil RUS 2632 6 ½-½ 6 Zhigalko Andrey BLR 2572
21 Khairullin Ildar RUS 2629 6 ½-½ 6 Kravtsiv Martyn UKR 2565
22 Svetushkin Dmitry MDA 2592 ½-½ Vitiugov Nikita RUS 2735
23 Hovhannisyan Robert ARM 2592 ½-½ Vallejo Pons Francisco ESP 2706
Bacrot-Kempinski
Après 18...Tfe8
Bacrot-Kempinski
Après 31.De4
Bacrot-Kempinski
Après 38...Txb2

Tout a commencé lorsque Robert Kempinski a amélioré avec 18...Tfe8 une partie Edouard,R (2686)-Ernst,S (2556) Wijk aan Zee NED 2013, 0-1 (45) qui, malgré le résultat final, avait donné un avantage blanc en continuant par 18...exd5. Etienne Bacrot se lance immédiatement à l'attaque par 19.Ce5 Dg5 et le sacrifice de pion 20.f4 Dxf4 21.dxe6 fxe6 22.Td7. Kempinski se défend bien avec 22...Fd5 23.Tf1 Dd4+ 24.Rh1 Tf8 25.Fxd5 Cxd5 26.Cf3 Df6 27.Te1 Tac8 28.Txa7, Etienne récupère le pion, même si le temps lui manquait sérieusement. 28...Cf4 29.De5 Dg6 30.Ch4 Dg4 31.De4, deuxième diagramme. Les Noirs vont regagner un pion après 31...Dxh4 32.g3 Dg4 33.gxf4 Txf4 34.Dxe6+ Dxe6 35.Txe6 Tg4 36.Te1 Tc2 37.Tg1 Txg1+ 38.Txg1 Txb2, troisième diagramme. Après 39.a5 bxa5 40.Txa5, etc. le reste est une affaire de technique, avec une nulle à la clé au 56e coup. Samedi est jour de repos, dernière ronde dimanche 8 mars à 12h.

  • Francisco Vallejo Pons était évidemment déçu par sa nulle du jour : «Et à la fin ils me font une variante d'échange de la Française qui me force à la nulle le jour où j'ai le plus besoin de gagner.»

Extrait des résultats de la ronde 9 du 5 mars 2015

Nom des blancs FéD elo Pts. Res Pts. Nom des noirs FéD elo
1 Navara David CZE 2735 6 1-0 Nepomniachtchi Ian RUS 2714
2 Korobov Anton UKR 2687 6 1-0 6 Smirin Ilia ISR 2650
3 Sargissian Gabriel ARM 2668 6 ½-½ 6 Popov Ivan RUS 2639
4 Motylev Alexander RUS 2665 6 ½-½ 6 Bartel Mateusz POL 2631
5 Volokitin Andrei UKR 2646 6 ½-½ 6 Rodshtein Maxim ISR 2660
6 Najer Evgeniy RUS 2634 6 1-0 6 Nisipeanu Liviu-Dieter GER 2654
7 Iljiushenok Ilia RUS 2450 6 ½-½ 6 Khismatullin Denis RUS 2653
8 Eljanov Pavel UKR 2727 1-0 Saric Ivan CRO 2661
9 Akopian Vladimir ARM 2660 ½-½ Bacrot Etienne FRA 2711
10 Matlakov Maxim RUS 2695 ½-½ Khairullin Ildar RUS 2629
11 Moiseenko Alexander UKR 2695 ½-½ Dubov Daniil RUS 2632
12 Shimanov Aleksandr RUS 2594 ½-½ Cheparinov Ivan BUL 2681
13 Sjugirov Sanan RUS 2678 1-0 Lupulescu Constantin ROU 2626
14 Laznicka Viktor CZE 2670 ½-½ Sutovsky Emil ISR 2626
15 Howell David W L ENG 2663 ½-½ Romanov Evgeny RUS 2625
16 Kravtsiv Martyn UKR 2565 ½-½ 5 Alekseev Evgeny RUS 2677
17 Vitiugov Nikita RUS 2735 5 ½-½ 5 Hovhannisyan Robert ARM 2592
18 Vallejo Pons Francisco ESP 2706 5 ½-½ 5 Aleksandrov Aleksej BLR 2603
Navara-Nepomniachtchi
Après 17...axb6
Navara-Nepomniachtchi
Après 24.Txb2
Navara-Nepomniachtchi
Après 27...Td6

Dans le match au sommet, la première question qui se pose est : pourquoi Ian Nepomniachtchi n'a-t-il pas rejoué son 6...g6 des parties Tomashevsky,E (2586)-Nepomniachtchi,I (2506) Cheboksary 2006, ½-½ (57), Le Quang Liem (2712)-Nepomniachtchi,I (2717) Khanty-Mansiysk RUS 2013, 0-1 (67), même s'il avait perdu dans Svidler,P (2740)-Nepomniachtchi,I (2702) Nizhny Novgorod RUS 2013, 1-0 (66). David Navara, au lieu de continuer par 7.d4 des parties Carlsen,M (2881)-Giri,A (2752) Stavanger NOR 2014, ½-½ (32) et Potkin,V (2621)-Salgado Lopez,I (2622) Dubai UAE 2014, 1-0 (51), va développer une nouvelle idée : ne pas toucher au pion d. Ian Nepomniachtchi jugeant alors que l'aile-Roi serait trop risquée pour son Roi, joue 17...0-0-0, mais les Blancs ont aussi la possibilité d'agir sur cette aile. 18.axb6 axb6 comme dans le premier diagramme. Les Blancs auraient pu ici consolider d'abord leur aile-Roi par 19.Fe2, puis soit roquer petit côté, soit placer leur Roi en f2, évacuer la colonne "b" par Fc3, et enfin, jouer la Th1 en b1, toutefois, David Navara va préférer la manière forte par 19.Fxf5!? Cxf4 20.Fe4 Fxe4 21.Dxe4 Cd3+ 22.Re2 Cxb2 23.Thb1 The8 24.Txb2, comme dans le deuxième diagramme, avec un grand avantage blanc. Non seulement à cause de l'insécurité du Roi noir, mais aussi à cause des faiblesses en e6 et g7 qui laissent à tout instant l'occasion aux Blancs de se détourner de l'aile-Dame pour chercher à s'en emparer. Le suite aurait pu nous donner raison. 24...Db7 25.Db1 Fc7 26.Tba2 Fb8 27.Ta8 Td6, troisième diagramme. Dans cette position, alors que les Noirs sont engoncés sur l'aile-Dame, 28.Dg6! nous semblait évident et fort. David Navara est d'un autre avis et se tourne vers l'échange de ses Tours contre la Dame par 28.T1a7!? Dxa7 29.Txa7 Fxa7 30.Ce5. Nous vous laisserons ensuite apprécier la réalisation technique du Tchèque, qui a parfaitement jugé que sa Dame dominerait totalement les Tours noires et la supériorité de son Cavalier sur le Fou. Une grande partie de David Navara.

La partie David Navara - Ian Nepomniachtchi
David Navara | Photo www.eicc2015.com | (DR)

Extrait des résultats de la ronde 8 du 4 mars 2015

nom des blancs féd elo rés nom des noirs

féd

elo
1 Nepomniachtchi Ian RUS 2714 1-0 Howell David W L ENG 2663
2 Nisipeanu Liviu-Dieter GER 2654 ½-½ Korobov Anton UKR 2687
3 Sargissian Gabriel ARM 2668 ½-½ Volokitin Andrei UKR 2646
4 Popov Ivan RUS 2639 ½-½ Motylev Alexander RUS 2665
5 Bartel Mateusz POL 2631 ½-½ 5 Eljanov Pavel UKR 2727
6 Navara David CZE 2735 5 1-0 5 Kempinski Robert POL 2625
7 Bacrot Etienne FRA 2711 5 ½-½ 5 Shimanov Aleksandr RUS 2594
8 Dubov Daniil RUS 2632 5 ½-½ 5 Matlakov Maxim RUS 2695
9 Khairullin Ildar RUS 2629 5 ½-½ 5 Sjugirov Sanan RUS 2678
10 Romanov Evgeny RUS 2625 5 ½-½ 5 Akopian Vladimir ARM 2660
11 Rodshtein Maxim ISR 2660 5 1-0 5 Duda Jan-Krzysztof POL 2591
12 Khismatullin Denis RUS 2653 5 1-0 5 Stefansson Hannes ISL 2573
13 Smirin Ilia ISR 2650 5 1-0 5 Zhigalko Andrey BLR 2572
14 Gajewski Grzegorz POL 2646 5 0-1 5 Iljiushenok Ilia RUS 2450
15 Esen Baris TUR 2571 5 0-1 5 Najer Evgeniy RUS 2634
16 Swiercz Dariusz POL 2617 ½-½ Vitiugov Nikita RUS 2735
17 Erdos Viktor HUN 2615 ½-½ Vallejo Pons Francisco ESP 2706

Avant de vouer aux gémonies les joueurs qui ont annulé en quelques coups : Nisipeanu-Korobov ½-½ (11), Popov-Motylev ½-½ (13) et Khairullin-Sjugirov ½-½ (10), tentons de comprendre le point de vue des professionnels : Sur sa page Facebook, le grand-maître espagnol Francisco Vallejo Pons a tenu à mettre les points sur les i aux anti-nulles. «Le thème des parties nulles semble n'avoir pas de fin pour certains. Beaucoup ne pensent plus par eux-même et répètent les mêmes choses inlassablement comme des perroquets, sans faire aucune distintion. Je suis désolé, mais je ne suis pas de ceux qui se taisent surtout si je vois de mauvaises intentions. Que le jeu d'échecs soit une lutte, tout le monde est d'accord, mais : chacun joue selon les règles du tournoi. Les organisateurs changent les cadences, la manière de proposer nulle, et on respecte ces règles en pensant à son intérêt en particulier dans chaque situation. C'est facile à comprendre. Cependant, peu importe que la partie dure 100 coups, que la position soit insipide et annulante, peu importe que ce soit une ronde du matin, un tournoi de café ou un championnat du monde, il y aura toujours quelqu'un pour donner des leçons, et jusqu'à quelle ouverture on aurait dû jouer.»

Rodshtein-Duda
Après 28.Td1
Nepomniachtchi-Howell
Après 25.Dxc7
Bacrot-Shimanov
Après 27.Txd5
  • Jan-Krzysztof Duda souhaitait certainement renouveler sa performance de la ronde 4, nulle contre Daniil Dubov (2632), en répétant sa défense Slave. Sauf que Maxim Rodshtein a changé dès le 10e coup et Duda s'est retrouvé «hors-book» et en manque de temps. Dans la position du diagramme de gauche après 28.Td1, en jouant 28...g4?!, les Noirs espéraient simplement échanger le pion g4 contre b3 sur 29.Dxg4 Txb3??. Sauf que le simple échec 30.Td8+! mène à la défaite. Sur 30...Rh7 31.Dh4+ Dh5 32.Df6 et mat à suivre. Et sur le coup de la partie, 30...Rg7 31.Dh4 a forcé l'abandon. Si 31...Dh5 32.Dd4+ f6 33.Dd7+ Rh6 34.Th8+ Rg5 35.f4#
     
  • Le match très attendu par l'Angleterre (sur Twitter), mettait aux prises le Russe Ian Nepomniachtchi et l'Anglais David Howell. Rappelons que Ian Nepomniachtchi a déjà remporté le titre de Champion d'Europe, en 2010 à Rijeka (Croatie). Les joueurs ont suivi la rencontre Nepomniachtchi,I (2711)-Karjakin,S (2788) Moscow RUS 2011, ½-½ (44) jusqu'au 14e coup. David Howell joue parfaitement les coups suivants, mais se retrouve en manque de temps. Dans la position du diagramme central après 25.Dxc7, le joueur anglais pouvait toutefois maintenir l'équilibre par 25...Dxc7 26.Fxc7 Fa2! et le pion b3 devient très dangereux. Au lieu de ça, 25...Fd7? va le conduire à la défaite après 26.Dd6 Dxe2!? 27.Dxd7 Tbc8 28.De6! et les Noirs n'ont plus rien. 1-0 au 35e coup.
     
  • Quant à Etienne Bacrot, malgré tous ses efforts, il a dû concéder la nulle à Aleksandr Shimanov. Après avoir déjà repoussé une tentative de son adversaire de niveler le jeu au 21e coup, dans la position du diagramme de droite, le Français vient de jouer 27.Tg5xd5. Shimanov place alors la pointe de son sacrifice de pion, 27...Fxh3! 28.gxh3 Si 28.Rxh3? De6+ gagne une qualité. 28...Dh4 29.Fc4 Df2+ 30.Rh1 Df3+ et nulle par répétition. Etienne Bacrot reste cependant au contact des places qualificatives avec encore 3 rondes à jouer.
David Howell W L ENG (2663)

Extrait des résultats de la ronde 7 du 3 mars 2015

nom des blancs FéD elo Pts. Res Pts. Nom des noirs FéD elo
1 Motylev Alexander RUS 2665 5 ½-½ 5 Nepomniachtchi Ian RUS 2714
2 Bartel Mateusz POL 2631 5 ½-½ 5 Sargissian Gabriel ARM 2668
3 Eljanov Pavel UKR 2727 ½-½ Khairullin Ildar RUS 2629
4 Korobov Anton UKR 2687 1-0 Sutovsky Emil ISR 2626
5 Howell David W L ENG 2663 1-0 Lupulescu Constantin ROU 2626
6 Nisipeanu Liviu-Dieter GER 2654 1-0 Bukavshin Ivan RUS 2622
7 Shimanov Aleksandr RUS 2594 ½-½ Khismatullin Denis RUS 2653
8 Duda Jan-Krzysztof POL 2591 ½-½ Smirin Ilia ISR 2650
9 Volokitin Andrei UKR 2646 1-0 Goganov Aleksey RUS 2605
10 Popov Ivan RUS 2639 1-0 Kantarji Pinchas ISR 2420
11 Zhigalko Andrey BLR 2572 ½-½ Najer Evgeniy RUS 2634
12 Iljiushenok Ilia RUS 2450 ½-½ Dubov Daniil RUS 2632
13 Stefansson Hannes ISL 2573 ½-½ 4 Vitiugov Nikita RUS 2735
14 Potkin Vladimir RUS 2605 4 0-1 4 Navara David CZE 2735
15 Ipatov Alexander TUR 2592 4 0-1 4 Bacrot Etienne FRA 2711
16 Matlakov Maxim RUS 2695 4 1-0 4 Andriasian Zaven ARM 2612
17 Moiseenko Alexander UKR 2695 4 ½-½ 4 Grandelius Nils SWE 2609
18 Vovk Yuri UKR 2588 4 ½-½ 4 Cheparinov Ivan BUL 2681
19 Sjugirov Sanan RUS 2678 4 1-0 4 Solak Dragan TUR 2607
20 Laznicka Viktor CZE 2670 4 ½-½ 4 Erdos Viktor HUN 2615
21 Kuzubov Yuriy UKR 2667 4 ½-½ 4 Aleksandrov Aleksej BLR 2603
22 Brkic Ante CRO 2586 4 ½-½ 4 Saric Ivan CRO 2661
23 Akopian Vladimir ARM 2660 4 1-0 4 Parligras Mircea-Emilian ROU 2583
24 Nabaty Tamir ISR 2585 4 0-1 4 Rodshtein Maxim ISR 2660
25 Mamedov Rauf AZE 2650 4 ½-½ 4 Svetushkin Dmitry MDA 2592
26 Ter-Sahakyan Samvel ARM 2580 4 0-1 4 Gajewski Grzegorz POL 2646
27 Yilmaz Mustafa TUR 2570 4 ½-½ 4 Ivanisevic Ivan SRB 2638
28 Van Kampen Robin NED 2626 4 ½-½ 4 Mchedlishvili Mikheil GEO 2586
29 Kempinski Robert POL 2625 4 1-0 4 Dvoirys Semen I. RUS 2578
30 Sanal Vahap TUR 2460 4 0-1 4 Romanov Evgeny RUS 2625
31 Beliavsky Alexander G SLO 2623 4 0-1 4 Esen Baris TUR 2571
32 Demchenko Anton RUS 2615 4 ½-½ 4 Mikaelyan Arman ARM 2418
33 Vallejo Pons Francisco ESP 2706 1-0 4 Klein David NED 2505
Kryvoruchko-Dvirnyy
Après 19.c4
Kryvoruchko-Dvirnyy
Après 23...Txf2
Kryvoruchko-Dvirnyy
Après 31.cxb5

Un exemple de l'impact psychologique d'un mauvais coup nous a été donné dans la partie entre Yuriy Kryvoruchko (2692) et Danyyil Dvirnyy (2533). Dans le premier diagramme après 19.c4, les Blancs ont une position plus libre, mais rien de concret encore. Dvirnyy va commettre alors une imprécision en abandonnant le contrôle de la case d6 par 19...c6?!. Kryvoruchko se jette évidemment sur cette belle case avec 20.Fd6!. L'échange était impossible sous peine de perdre la qualité, mais 20...f5!? était jouable avec des chances de tenir la position. Cependant, le choc produit aussi bien par le mauvais coup 19...c6?! que par celui de son adversaire, a déstabilisé les Noirs qui jouent maintenant 20...Df8?. Les Blancs prennent immédiatement un avantage décisif par 21.Cxf6+! Fxf6 (21...gxf6?! ou 21...Txf6?! sont encore plus mauvais) 22.Fxf8 Fxd4 23.Fb4 Txf2, deuxième diagramme. Les Noirs récupèrent la Dame, mais la partie est perdue. 24.Dxf2 Fxf2+ 25.Rxf2 cxb5 26.Te7 Tf8+ 27.Rg1 Tf7 28.Tae1 h6 29.Txf7 Rxf7 30.Te7+ Rf6 31.cxb5 1-0, comme dans le troisième diagramme.

Ipatov-Bacrot
après 51.Tc8

Il en a fallu de la ténacité à Etienne Bacrot pour l'emporter ! Opposé à Alexander Ipatov, le Français a égalisé avec sa défense Est-Indienne, mais sans obtenir d'avantage. Au 33e coup cependant, Etienne obtient une finale avec Tour et Cavalier contre Tour et mauvais Fou. Un avantage favorisé par les pions imbriqués les uns dans les autres. Bacrot manoeuvre beaucoup et conserve la pression sur un adversaire qui commence à manquer de temps. Ipatov perd finalement un pion au 51e coup dans la position du diagramme par 51...Txa2. 52.Tc6+ Ra7 53.Rd1 Ta1+ 54.Rd2 a4! et le Français l'emporte au 59e coup après 55.Tc4 axb3 56.Fxb3 Cc5 57.Txb4 Tf1 58.Fc4 Txf2+ 59.Re1 Tf3 0-1

Vue de la ronde 5 | Photo Lana Afandiyeva | (DR)

Extrait des résultats de la ronde 6 du 2 mars 2015

Nom des blancs FéD elo Pts. Res Pts. Nom des noirs FéD elo
1 Nepomniachtchi Ian RUS 2714 4 1-0 Korobov Anton UKR 2687
2 Navara David CZE 2735 4 0-1 4 Bartel Mateusz POL 2631
3 Najer Evgeniy RUS 2634 4 ½-½ 4 Eljanov Pavel UKR 2727
4 Sargissian Gabriel ARM 2668 4 1-0 4 Kempinski Robert POL 2625
5 Motylev Alexander RUS 2665 4 1-0 4 Vovk Yuri UKR 2588
6 Dubov Daniil RUS 2632 4 ½-½ 4 Nisipeanu Liviu-Dieter GER 2654
7 Smirin Ilia ISR 2650 4 ½-½ 4 Shimanov Aleksandr RUS 2594
8 Sutovsky Emil ISR 2626 4 ½-½ 4 Volokitin Andrei UKR 2646
9 Vitiugov Nikita RUS 2735 ½-½ Beliavsky Alexander G SLO 2623
10 Bacrot Etienne FRA 2711 ½-½ Van Kampen Robin NED 2626
11 Bukavshin Ivan RUS 2622 1-0 Vallejo Pons Francisco ESP 2706
12 Erdos Viktor HUN 2615 ½-½ Matlakov Maxim RUS 2695
13 Andriasian Zaven ARM 2612 ½-½ Moiseenko Alexander UKR 2695
14 Grandelius Nils SWE 2609 ½-½ Sjugirov Sanan RUS 2678
15 Goganov Aleksey RUS 2605 0-1 Inarkiev Ernesto RUS 2675
Nepomniachtchi-Korobov
Après 11.Cg5
Nepomniachtchi-Korobov
Après 22...De5
Nepomniachtchi-Korobov
Après 30.Tc7

La préparation de Ian Nepomniachtchi a eu raison du leader Anton Korobov. Dans une défense semi-Slave anti-Méran avec 6.Dc2, Nepomniachtchi a d'abord évité de répéter le classique 11.e4 que son adversaire connaissait bien pour l'avoir emporté dans Moranda,W (2591)-Korobov,A (2693) Wroclaw POL 2014, 0-1 (47) et s'est tourné vers le rare 11.Cg5 du premier diagramme. Surpris, Anton Korokov va dépenser énormément de temps pour trouver les bons coups, jusqu'au 22...De5?! du deuxième diagramme et des pendules à 1h35-0h28. Sous pression, les Noirs vont préférer sacrifier une qualité plutôt que d'obtenir une très mauvaise position après 23.Dxe5 Cxe5 24.Cb6 de Ian Nepomniachtchi (1h22-0h16) 25.Cxa8 Txa8 26.Fxf6 gxf6 27.f4 Cc6 28.Td7 (1h21-0h08) 28...Ca5 29.Tfd1 Rg7 30.Tc7, troisième diagramme. La position est suffisamment éloquente et le joueur russe va l'emporter au 46e coup.

Etienne Bacrot a obtenu une position favorable contre le Néerlandais Robin Van Kampen, mais le temps a commencé à lui manquer. Au lieu de de prendre le risque d'hypothéquer ses chances de qualification pour la prochaine Coupe du Monde FIDE, qui se tiendra plus tard cette année, à Bakou, en Azerbaïdjan, le Français a sagement annulé. Rappelons que les 23 premiers du classement final seront qualifiés.

A noter la défaite amère du grand-maître espagnol Francisco Vallejo Pons. Après avoir obtenu une position supérieure sur l'aile-Roi, un moment de relâchement et tout est parti en vrille ! «Paco» Vallejo twittait peu après : «Quelle manière de balancer une partie et un tournoi ! Touriste à Jérusalem, j'aurai le temps de visiter tout ce que je n'ai pas encore vu.»

Bukavshin-Vallejo Pons
Après 17.g3

Sans doute après avoir vérifié sur l'ordinateur, l'Espagnol ajoutait : «J'ai vu la ligne gagnante et j'ai joué autre chose. 17...Cxf2 gagne dans toutes les variantes. C'est triste, très triste façon de perdre. Je rentrerais déjà chez moi.» Dans le diagramme ci-contre après 17.g3 d'Ivan Bukavshin, en effet, sur 17...Cxf2! 18.Rxf2 Txh2+ 19.Rg1 Dg5, les Blancs doivent déjà rendre la pièce par 20.Cf3 Txc2 21.Cxg5 h6 Oups ! Le Cavalier n'a plus de case et les Noirs restent avec un grand avantage. Cependant, les Noirs ont joué 17...Cxb4?!. «Je ne me souviens pas d'avoir perdu une partie aussi bêtement que celle-ci. C'est parfois bon d'avoir une mauvaise mémoire, j'espère l'oublier rapidement.» Francisco Vallejo Pons.

Extrait des résultats de la ronde 5 du 1er mars 2015

Nom des blancs FéD elo Pts. Res Pts. Nom des noirs FéD elo
1 Korobov Anton UKR 2687 4 ½-½ Navara David CZE 2735
2 Kempinski Robert POL 2625 ½-½ Motylev Alexander RUS 2665
3 Vovk Yuri UKR 2588 ½-½ Smirin Ilia ISR 2650
4 Najer Evgeniy RUS 2634 ½-½ Sutovsky Emil ISR 2626
5 Eljanov Pavel UKR 2727 3 1-0 Grigoryan Karen H. ARM 2596
6 Van Kampen Robin NED 2626 3 ½-½ 3 Vitiugov Nikita RUS 2735
7 Nepomniachtchi Ian RUS 2714 3 1-0 3 Romanov Evgeny RUS 2625
8 Beliavsky Alexander SLO 2623 3 ½-½ 3 Bacrot Etienne FRA 2711
9 Matlakov Maxim RUS 2695 3 ½-½ 3 Bukavshin Ivan RUS 2622
10 Moiseenko Alexa UKR 2695 3 ½-½ 3 Erdos Viktor HUN 2615
11 Sjugirov Sanan RUS 2678 3 ½-½ 3 Andriasian Zaven ARM 2612
12 Inarkiev Ernesto RUS 2675 3 ½-½ 3 Solak Dragan TUR 2607
13 Pantsulaia Levan GEO 2615 3 0-1 3 Sargissian Gabriel ARM 2668
14 Kuzubov Yuriy UKR 2667 3 ½-½ 3 Goganov Aleksey RUS 2605
15 Howell David W L ENG 2663 3 ½-½ 3 Svetushkin Dmitry MDA 2592
16 Akopian Vladimir ARM 2660 3 ½-½ 3 Mchedlishvili Mikheil GEO 2586
17 Shimanov Aleksandr RUS 2594 3 1-0 3 Rodshtein Maxim ISR 2660
18 Nisipeanu Liviu-D GER 2654 3 1-0 3 Parligras Mircea-Emilian ROU 2583
19 Ipatov Alexander TUR 2592 3 ½-½ 3 Khismatullin Denis RUS 2653
20 Duda Jan-Krzysztof POL 2591 3 ½-½ 3 Gajewski Grzegorz POL 2646
21 Volokitin Andrei UKR 2646 3 1-0 3 Vocaturo Daniele ITA 2579
22 Brkic Ante CRO 2586 3 ½-½ 3 Dreev Aleksey RUS 2643
23 Popov Ivan RUS 2639 3 ½-½ 3 Stefansson Hannes ISL 2573
24 Godena Michele ITA 2502 3 ½-½ 3 Ivanisevic Ivan SRB 2638
25 Rombaldoni Axel ITA 2488 3 0-1 3 Dubov Daniil RUS 2632
26 Bartel Mateusz POL 2631 3 1-0 3 Ducarmon Quinten NED 2482
27 Kozul Zdenko CRO 2630 3 ½-½ 3 Goryachkina Aleksandra RUS 2451
28 Yilmazyerli Mert TUR 2465 3 ½-½ 3 Khairullin Ildar RUS 2629
29 Salgado Lopez Ivan ESP 2628 3 ½-½ 3 Kantarji Pinchas ISR 2420
30 Iljiushenok Ilia RUS 2450 3 ½-½ 3 Lupulescu Constantin ROU 2626
31 Vallejo Francisco ESP 2706 1-0 Timofeev Artyom RUS 2564
Anton Korobov | Photo www.eicc2015.com | (DR)

Extrait des résultats de la ronde 4 du 27 février 2015

tit Nom blancs FéD elo Pts. Res Pts. tit Nom noirs FéD elo
1 GM Navara David CZE 2735 3 ½-½ 3 GM Najer Evgeniy RUS 2634
2 GM Lupulescu Constantin ROU 2626 3 0-1 3 GM Korobov Anton UKR 2687
3 GM Vitiugov Nikita RUS 2735 1-0 3 GM Vovk Yuri UKR 2588
4 GM Eljanov Pavel UKR 2727 ½-½ GM Beliavsky Alexander SLO 2623
5 GM Bukavshin Ivan RUS 2622 ½-½ GM Moiseenko Alexander UKR 2695
6 GM Erdos Viktor HUN 2615 ½-½ GM Sjugirov Sanan RUS 2678
7 GM Andriasian Zaven ARM 2612 ½-½ GM Inarkiev Ernesto RUS 2675
8 GM Grigoryan Karen H. ARM 2596 1-0 GM Laznicka Viktor CZE 2670
9 GM Motylev Alexander RUS 2665 1-0 GM Demchenko Anton RUS 2615
10 GM Goganov Aleksey RUS 2605 ½-½ GM Akopian Vladimir ARM 2660
11 GM Rodshtein Maxim ISR 2660 ½-½ GM Pantsulaia Levan GEO 2615
12 GM Smirin Ilia ISR 2650 1-0 GM Grandelius Nils SWE 2609
13 GM Mchedlishvili Mikheil GEO 2586 ½-½ GM Volokitin Andrei UKR 2646
14 GM Dreev Aleksey RUS 2643 ½-½ GM Ipatov Alexander TUR 2592
15 GM Vocaturo Daniele ITA 2579 ½-½ GM Popov Ivan RUS 2639
16 GM Dubov Daniil RUS 2632 ½-½ GM Duda Jan-Krzysztof POL 2591
17 GM Stefansson Hannes ISL 2573 ½-½ GM Kozul Zdenko CRO 2630
18 GM Godena Michele ITA 2502 ½-½ GM Salgado Lopez Ivan ESP 2628
19 GM Sutovsky Emil ISR 2626 1-0 GM Michalik Peter SVK 2576
20 GM Van Kampen Robin NED 2626 ½-½ GM Rombaldoni Axel ITA 2488
21 IM Kanmazalp Ogulcan TUR 2457 0-1 GM Kempinski Robert POL 2625
22 GM Esen Baris TUR 2571 2 0-1 2 GM Nepomniachtchi Ian RUS 2714
23 GM Bacrot Etienne FRA 2711 2 1-0 2 GM Ter-Sahakyan Sam ARM 2580
24 GM Yilmaz Mustafa TUR 2570 2 ½-½ 2 GM Vallejo Francisco ESP 2706
David Navara | Photo www.eicc2015.com | (DR)

Extrait des résultats de la ronde 3 du 26 février 2015

tit Nom blancs FéD elo Pts. Res Pts. tit Nom noirs FéD elo
1 GM Shimanov Aleksandr RUS 2594 2 0-1 2 GM Navara David CZE 2735
2 GM Ipatov Alexander TUR 2592 2 ½-½ 2 GM Eljanov Pavel UKR 2727
3 GM Korobov Anton UKR 2687 2 1-0 2 GM Solak Dragan TUR 2607
4 GM Laznicka Viktor CZE 2670 2 ½-½ 2 GM Goganov Aleksey RUS 2605
5 GM Duda Jan-Krzysztof POL 2591 2 ½-½ 2 GM Motylev Alexander RUS 2665
6 GM Vovk Yuri UKR 2588 2 1-0 2 GM Gajewski Grzegorz POL 2646
7 GM Volokitin Andrei UKR 2646 2 ½-½ 2 GM Grigoryan Karen ARM 2596
8 GM Najer Evgeniy RUS 2634 2 1-0 2 GM Hovhannisyan Robert ARM 2592
9 GM Nabaty Tamir ISR 2585 2 0-1 2 GM Lupulescu Constantin ROU 2626
10 GM Beliavsky Alexander SLO 2623 2 ½-½ 2 GM Mchedlishvili Mikheil GEO 2586
11 GM Bukavshin Ivan RUS 2622 2 ½-½ 2 GM Vocaturo Daniele ITA 2579
12 GM Demchenko Anton RUS 2615 2 ½-½ 2 GM Godena Michele ITA 2502
13 GM Grandelius Nils SWE 2609 2 ½-½ 2 IM Kanmazalp Ogulcan TUR 2457
14 GM Vitiugov Nikita RUS 2735 1-0 GM Aleksandrov Aleksej BLR 2603
15 GM Nepomniachtchi Ian RUS 2714 ½-½ GM Svetushkin Dmitry MDA 2592
16 GM Zubov Alexander UKR 2607 ½-½ GM Bacrot Etienne FRA 2711
17 GM Vallejo Francisco ESP 2706 ½-½ GM Iordachescu Viorel MDA 2590
Vue générale | Photo www.eicc2015.com | (DR)

Extrait des résultats de la ronde 2 du 25 février 2015

tit Nom blancs FéD elo Pts. Res Pts. tit Nom noirs FéD elo
1 GM Navara David CZE 2735 1 1-0 1 GM Parligras Mircea-Emilian ROU 2583
2 GM Huzman Alexander ISR 2582 1 ½-½ 1 GM Vitiugov Nikita RUS 2735
3 GM Eljanov Pavel UKR 2727 1 1-0 1 GM Banusz Tamas HUN 2582
4 GM Jojua Davit GEO 2579 1 ½-½ 1 GM Nepomniachtchi Ian RUS 2714
5 GM Matlakov Maxim RUS 2695 1 ½-½ 1 GM Ter-Sahakyan Samvel ARM 2580
6 GM Stefansson Hannes ISL 2573 1 ½-½ 1 GM Moiseenko Alexander UKR 2695
7 GM Riazantsev Alexander RUS 2688 1 0-1 1 GM Vocaturo Daniele ITA 2579
8 GM Esen Baris TUR 2571 1 0-1 1 GM Korobov Anton UKR 2687
9 GM Yilmaz Mustafa TUR 2570 1 ½-½ 1 GM Inarkiev Ernesto RUS 2675
10 GM Timofeev Artyom RUS 2564 1 0-1 1 GM Laznicka Viktor CZE 2670
11 GM Sargissian Gabriel ARM 2668 1 ½-½ 1 GM Zhigalko Andrey BLR 2572
12 GM Motylev Alexander RUS 2665 1 1-0 1 GM Hansen Sune Berg DEN 2571
13 GM Smirin Ilia ISR 2650 1 ½-½ 1 GM Kravtsiv Martyn UKR 2565
14 GM Gajewski Grzegorz POL 2646 1 1-0 1 GM Kogan Artur ISR 2555
15 GM Can Emre TUR 2555 1 0-1 1 GM Volokitin Andrei UKR 2646
                       
52 GM Bacrot Etienne FRA 2711 ½ 1-0 ½ IM Petenyi Tamas SVK 2428
Etienne Bacrot | Photo www.eicc2015.com | (DR)

Extrait des résultats de la ronde 1 du 24 février 2015

tit Nom blancs FéD elo pts Res Pts tit Nom noirs FéD elo
1 IM Damaso Rui POR 2451 0 0-1 0 GM Navara David CZE 2735
2 GM Vitiugov Nikita RUS 2735 0 1-0 0 WGM Goryachkina Aleksandra RUS 2451
3   Iljiushenok Ilia RUS 2450 0 0-1 0 GM Eljanov Pavel UKR 2727
4 GM Nepomniachtchi Ian RUS 2714 0 1-0 0 FM Makhmutov Rail RUS 2448
5 IM Forster Richard SUI 2446 0 ½-½ 0 GM Bacrot Etienne FRA 2711
6 GM Vallejo Francisco ESP 2706 0 ½-½ 0 GM Gruenfeld Yehuda ISR 2444
7 GM Kantsler Boris ISR 2435 0 0-1 0 GM Matlakov Maxim RUS 2695
8 GM Kryvoruchko Yuriy UKR 2692 0 ½-½ 0 IM Nakar Eylon ISR 2435
9 IM Draskovic Luka MNE 2432 0 0-1 0 GM Riazantsev Alexander RUS 2688
10 GM Korobov Anton UKR 2687 0 1-0 0 GM Murey Jacob ISR 2428
11 IM Petenyi Tamas SVK 2428 0 ½-½ 0 GM Cheparinov Ivan BUL 2681
12 GM Sjugirov Sanan RUS 2678 0 ½-½ 0 IM Ferreira Jorge Viterbo POR 2427
13 IM Sipila Vilka FIN 2425 0 ½-½ 0 GM Alekseev Evgeny RUS 2677
14 GM Inarkiev Ernesto RUS 2675 0 1-0 0 FM Kantarji Pinchas ISR 2420
15   Sarana Alexey RUS 2419 0 1-0 0 GM Zhigalko Sergei BLR 2675
16 GM Melkumyan Hrant ARM 2673 0 ½-½ 0   Mikaelyan Arman ARM 2418
17 IM Usmanov Vasily RUS 2414 0 ½-½ 0 GM Grachev Boris RUS 2670
18 GM Laznicka Viktor CZE 2670 0 1-0 0 FM Kobo Ori ISR 2410
19 FM Ben Artzi Ido ISR 2408 0 0-1 0 GM Sargissian Gabriel ARM 2668
Iljiushenok-Eljanov
Après 20...f6
Iljiushenok-Eljanov
Après 23.Tg7
Iljiushenok-Eljanov
Après 25...Fb5

Dans une première ronde on guette surtout les surprises; qu'un David terrasse un Goliath. Et cela a bien failli arriver dans le duel entre le MI russe Ilia Iljiushenok (2450) et le GM ukrainien Pavel Eljanov (2727), et avec la manière ! Dans une défense Sicilienne les choses allaient leur petit bonhomme de chemin jusque dans la position du premier diagramme après 20...f6. Eljanov joue évidemment sur le clouage du pion e5, et comme 21.exf6? Dxf4 22.Txf4 gxf6 est mauvais pour les Blancs, Iljiushenok joue 21.Cxf6+. Pavel Eljanov aurait dû continuer maintenant par 21...Fxf6 22.exf6 Dxf4 23.Txf4 gxf6 avec une approximative égalité, mais voilà, l'Ukrainien a oublié une petite pierre et joue 21...gxf6??. La suite va nous éclairer : 22.Tg3+ Rh8... «Il plongea la main dans son sac, et en retira un caillou qu’il lança avec sa fronde. Il atteignit le Philistin au front, le caillou s’y enfonça, et Goliath tomba la face contre terre.» 1er livre de Samuel. 23.Tg7!! Voilà le caillou ! Deuxième diagramme. Sur 23...Rxg7? 24.exf6+ Fxf6 25.Dxc7 les Noirs perdent la Dame. Il faut donc jouer 23...fxe5 24.Dh6 Txf1+ 25.Rxf1 Fb5+, troisième diagramme. Toujours dans le 1er livre de Samuel, l'histoire se poursuit par : «David se précipita, et arrivé près du Philistin, il lui prit son épée, qu’il tira du fourreau, et le tua en lui tranchant la tête.» Malheureusement pour Ilia Iljiushenok, aucune épée à l'horizon pour achever le travail, et le Russe a joué 26.Rg1?, alors que la tête de Pavel Eljanov aurait roulé sur le sol après 26.Re1! Fd3 27.Cxe6 Ff8 28.Txc7 Fxh6 29.Cxd8. L'occasion ne se représentera pas et après 26...Fd3 27.Cxe6 Db6+ 28.Rh1 Ff8 29.Df6 Dxe6 30.Tg8+ Txg8 31.Dxe6+ Ilia Iljiushenok a fini par perdre au 60e coup.

Si Goliath l'a échappé belle sur ce coup-là, d'autres ont eu moins de chance : Sarana Alexey RUS (2419) 1-0 GM Zhigalko Sergei BLR (2675), Bochkarev Yuriy RUS (2076) 1-0 GM Bok Benjamin NED (2587) et GM Postny Evgeny ISR (2647) 0-1 IM Birnboim Nathan ISR (2347).

Ilia Iljiushenok - Pavel Eljanov | Photo www.eicc2015.com | (DR)
tit Nom FéD Elo
1 GM Navara David CZE 2735
2 GM Vitiugov Nikita RUS 2735
3 GM Eljanov Pavel UKR 2727
4 GM Nepomniachtchi Ian RUS 2714
5 GM Bacrot Etienne FRA 2711
6 GM Vallejo Pons Francisco ESP 2706
7 GM Matlakov Maxim RUS 2695
8 GM Moiseenko Alexander UKR 2695
9 GM Kryvoruchko Yuriy UKR 2692
10 GM Riazantsev Alexander RUS 2688
11 GM Korobov Anton UKR 2687
12 GM Fedoseev Vladimir RUS 2684
13 GM Cheparinov Ivan BUL 2681
14 GM Sjugirov Sanan RUS 2678
15 GM Alekseev Evgeny RUS 2677
16 GM Inarkiev Ernesto RUS 2675
17 GM Zhigalko Sergei BLR 2675
248 participant(e)s
Jour Date Rondes
Dimanche 22 Février 2015 Arrivée
Lundi 23 Février à 19h Ouverture
Mardi 24 Février à 09h Meeting
Mardi 24 Février à 14h Ronde 1
Mercredi 25 Février à 14h Ronde 2
Jeudi 26 Février à 14h Ronde 3
Vendredi 27 Février à 10h Ronde 4
Samedi 28 Février 2015 Repos
Dimanche 1 Mars à 14h Ronde 5
Lundi 2 Mars à 14h Ronde 6
Mardi 3 Mars à 14h Ronde 7
Mercredi 4 Mars à 14h Ronde 8
Jeudi 5 Mars à 14h Ronde 9
Vendredi 6 Mars à 10h Ronde 10
Samedi 7 Mars 2015 Repos
Dimanche 8 Mars à 12h Ronde 11
Dimanche 8 Mars à 19h30 Clôture
Lundi 9 Mars 2015 Départ

Le Championnat d'Europe 2015 est ouvert à tous les joueurs des 54 fédérations d'échecs de l'European Chess Union. Le Championnat d'Europe est aussi une épreuve de qualification pour la prochaine Coupe du Monde FIDE qui se tiendra plus tard cette année, à Bakou, en Azerbaïdjan. Les 23 premiers du classement final sont qualifiés. 250 joueurs de 33 pays participent. 113 grands-maîtres (6 appartiennent à la prestigieuse élite avec un Elo à plus de 2700), 2 grands-maîtres féminins, 33 maîtres internationaux, 2 maîtres internationaux féminins, 18 maîtres FIDE. Le N°2 d'Israël, Maxim Rodshtein, mènera le groupe de participants locaux. Le montant total des prix est de 120.000 euros. Les organisateurs ont ajouté un montant de 10.000 euros pour les joueurs d'échecs au-dessus de 50 ans. De plus, 10.000 euros (20 prix supplémentaires) sont réservés exclusivement aux membres premium de l'Association des échecs professionnels (ACP). Tournoi Open en 11 rondes à la cadence de 90 minutes pour 40 coups, plus 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

La ville de Jérusalem

Un peu d'histoire...

La ville de Jérusalem est considérée comme « trois fois sainte » car elle contient les lieux les plus sacrés des religions juive et chrétienne et le troisième lieu saint de l'islam :

  • pour les juifs, depuis plus de 3000 ans car Jérusalem est considérée à la fois comme un lieu important des pérégrinations bibliques des patriarches hébreux ; la capitale du roi David et plus tard du royaume juif hasmonéen. Après les deux destructions du temple de Jérusalem et des dispersions du peuple juif qui ont suivi, le judaïsme a toujours évoqué un retour à Jérusalem, ancienne capitale du Royaume d'Israël de David. C'est un lieu de pèlerinage religieux au cours des trois fêtes de pèlerinage: ainsi, tous les ans durant la fête de Pessa'h (Pâque juive), les mots « L’an prochain à Jérusalem » viennent clôturer les cérémonies. La prière quotidienne traditionnelle (toujours adressée en se tournant vers la ville) bénit la construction de Jérusalem et appelle au retour des exilés.
     
  • pour les chrétiens, depuis le Ier siècle et les récits de la vie de Jésus de Nazareth telle que décrite dans les Évangiles, depuis sa montée au Temple de Jérusalem jusqu'à sa crucifixion et sa résurrection, selon le dogme chrétien ; consécutivement, on y trouve et on y vénère aussi des souvenirs de Marie de Nazareth, de saints Étienne et Jacques qui y furent martyrisés, etc. Sainte Hélène, mère de Constantin, et les empereurs byzantins y érigèrent des sanctuaires somptueux sur les lieux saints. Ce lien entre les chrétiens et Jérusalem a également été entretenu par les Croisades successives en Terre Sainte au Moyen Âge. Jérusalem fut la capitale du Royaume latin de Jérusalem de 1099 à 1187.
     
  • pour les musulmans, depuis le VIIe siècle, s'inspirant de toutes les raisons précédemment citées et également parce que la tradition fait de Jérusalem le lieu d'où le prophète de l'islam Mahomet aurait effectué son voyage nocturne. De plus les premiers musulmans priaient en direction de Jérusalem, la direction de La Mecque ayant été établie par Mahomet plus tard. Si le Coran ne mentionne pas explicitement le nom de la ville, mais décrit comment Mahomet, étant arrivé à la Mosquée la plus lointaine, monte au Ciel (al Mi'raj: l'ascension) accompagné par l'ange Gabriel, le nom de Jérusalem comme lieu du voyage nocturne est par contre parfaitement explicite dans le récit d'Ibn Ishaq transmis selon Mahomet. L'islam a déclaré Jérusalem comme sa troisième ville sainte pour des raisons religieuses et politiques : c'est là que les musulmans se réuniront le jour du Jugement Dernier. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9rusalem

Publié le 09/03/2015 - 00:02 , Mis à jour le 09/03/2015 - 14:12
Les réactions (14)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

youyie - 08/03/2015 18:54
Peut-être que Étienne Bacrot peut se qualifier par son classement élo ou être invité pour prendre part à la coupe du monde ? Je ne connais pas très bien le règlement mais j'espère.


SpiritOfTal - 05/03/2015 22:34
Navava semble être en grande forme. Après la sicilienne qu'il a détruit hier, il fait aujourd'hui encore une grosse partie. Impressionnant.

fzbof - 05/03/2015 13:24
N'en déplaise à M Vallejo Pons mais pour moi, une nulle en 10 coups, ce n'est pas une partie d'échecs. Après ils n'enfreignent aucune règle et je ne suis pas anti nulles, il y a des nulles magnifiques...