Championnat du Monde d'Echecs au Mexique (R1)
Ronde 1 du championnat du monde d'Echecs 2007 de Mexico. Du 12 septembre au 1er octobre 2007, avec Vladimir Kramnik, Vishwanathan Anand, Peter Svidler, Alexander Morozevich, Peter Leko, Boris Gelfand, Levon Aronian et Alexander Grischuk. Vidéos : Ronde 1 ; Interview de Peter Svidler et Levon Aronian !

Programme et Informations

Date : du 12 septembre au 1er octobre, 2007. Lieu : District Fédéral de Mexico, au « Sheraton Centro Histórico Hotel ». Prix : 1,3 million de dollars américains. Tournoi à double ronde (14 rondes). Site officiel : www.chessmexico.com

Première ronde le 13 septembre à 14H00 (21H00 en France) ; Jours de repos les 17, 21 et 26 septembre ; Ronde 14 le 29 septembre à 14H00 (21H00 en France) et départages (si nécessaire), le 30 septembre 2007 à 12H00 (19H00 en France).

Liste des participants

Vishwanathan Anand(2792) Inde
Vladimir Kramnik(2769) Russie
Alexander Morozevich(2758) Russie
Peter Leko(2751) Hongrie
Levon Aronian(2750) Arménie
Peter Svidler(2735) Russie
Boris Gelfand(2733) Israël
Alexander Grischuk(2726) Russie


Début de la ronde 1 des Championnats du monde de Mexico, dans une belle cohue !


Interview de Peter Svidler, par Robert Fontaine.


Interview de Levon Aronian, par Robert Fontaine.

Résultats de la ronde 1

Vladimir Kramnik(2769)-Peter Svidler(2735):½-½(23)Slave Méran
Alexander Morozevich(2758)-Levon Aronian(2750):½-½(25)Ouest-Indienne
Vishwanathan Anand(2792)-Boris Gelfand(2733):½-½(22)Petrov
Alexander Grischuk(2726)-Peter Leko(2751):½-½(28)Espagnole

Les résumés du GMI Robert Fontaine

Première ronde du championnat du Monde: la cohue! L'organisation ayant permis aux journalistes de monter sur scène pendant les cinq premières minutes, les joueurs se sont retrouvés envahis par les caméras et gênés par les flashes d'appareils photo, ce qui perturba indéniablement les débuts des parties. Cependant des mesures devraient être prises demain afin de préserver la concentration des candidats au titre mondial... Mais place au jeu!

Grischuk-Leko : ½-½
Pas de surprise dans l'ouverture : les deux joueurs optent pour l'espagnole fermée, Grischuk évitant par la même occasion le gambit Marshall. Ce dernier semble imperturbable et la présence de la foule des journalistes autour de lui le laisse de marbre. Il joue vite et Leko semble prendre plus de temps pour sortir de l'ouverture, notamment après 13.Ce2. Le Hongrois décide d'ouvrir le jeu par d5. La position de Grischuk reste cependant un peu plus agréable à jouer avec un Pion Noir b4 relativement faible. Mais Leko trouve du jeu grâce à ses pièces actives, notamment sur la grande diagonale a8-h1. Les pièces s'échangent et la position devient égale. Nulle.

Morozevich-Aronian : ½-½
Le match des artistes! Morozevich lance 8.h4! amenant ainsi le débat dans une position non théorique. Aronian semble quelque peu surpris. L'Arménien développe ses pièces de manière classique et décide de contre-attaquer au centre par 11...e5!
La position noire semble saine mais Morozevich continue de faire monter la pression en échangeant les Fous de cases blanches. Malgré le jeu sur la colonne "h", Aronian tient bon et semble même prendre un petit avantage. Morozevich choisit alors la simplification de la position et la nulle est conclue.

Kramnik-Svidler : ½-½
La surprise du jour dans l'ouverture. Svidler n'emploie pas son habituelle défense Gruenfeld et opte pour la Méran. Après quelques longues minutes de réflexion et la tête dans les mains, Kramnik décide de jouer 5.Fg5. Les Blancs prennent l'avantage au sortir de l'ouverture. Svidler hoche la tête à plusieurs reprises et ne semble pas du tout satisfait de sa position après 14.De2. Kramnik accentue la pression et Svidler décide de donner le Pion b5, décision surprenante...qui fonctionne! Deux coups plus tard, Kramnik décide de proposer nulle face à son ancien secondant... Accepté! Tous les abonnés à au moins un service Echecs.com ont un accès privilégié à cette partie, commentée par le GMI Robert Fontaine.

Anand-Gelfand : ½-½
Gelfand utilise la Petrov pour calmer les ardeurs de l'Indien. Vichy joue très vite et lance l'assaut avec 10.h4 et 11.h5. Par 12.Ch2, Anand décide de conserver les pièces et d'envoyer tous les Pions de l'aile-Roi sur le Roi Noir. Gelfand parvient en contre partie à subtiliser la paire de Fous blanche. Les Noirs égalisent grâce à 17...Te4 contre-attaquant ainsi sur la colonne ouverte "e". Les deux joueurs n'insistent pas et la nulle est rapidement conclue. Un bon début de tournoi pour l'Israélien.


Publié le 14/09/2007 - 01:15 , Mis à jour le 21/09/2007 - 19:26