Championnat du Monde d'Echecs au Mexique (R2)
Ronde 2 du championnat du monde d'Echecs 2007 de Mexico. Du 12 septembre au 1er octobre 2007, avec Vladimir Kramnik, Vishwanathan Anand, Peter Svidler, Alexander Morozevich, Peter Leko, Boris Gelfand, Levon Aronian et Alexander Grischuk. Vidéos : Ambiance mexicaine ; Début de la ronde 2 ; Interview de Alejandro Celis ; Extrait de la conférence Gelfand-Grischuk.

Programme et Informations

Date : du 12 septembre au 1er octobre, 2007. Lieu : District Fédéral de Mexico, au « Sheraton Centro Histórico Hotel ». Prix : 1,3 million de dollars américains. Tournoi à double ronde (14 rondes). Site officiel : www.chessmexico.com

Première ronde le 13 septembre à 14H00 (21H00 en France) ; Jours de repos les 17, 21 et 26 septembre ; Ronde 14 le 29 septembre à 14H00 (21H00 en France) et départages (si nécessaire), le 30 septembre 2007 à 12H00 (19H00 en France).

Classement après la ronde 2

1-2. Anand, Viswanathan g IND (2792) 1.5
1-2. Kramnik, Vladimir g RUS (2769) 1.5
3-6. Svidler, Peter g RUS (2735) 1.0
3-6. Gelfand, Boris g ISR (2733) 1.0
3-6. Grischuk, Alexander g RUS (2726) 1.0
3-6. Leko, Peter g HUN (2751) 1.0
7-8. Aronian, Levon g ARM (2750)0.5
7-8. Morozevich, Alexander g RUS (2758) 0.5

Résultats de la ronde 2

Peter Svidler(2735)-Peter Leko(2751):½-½(43)Espagnole Marshall
Boris Gelfand(2733)-Alexander Grischuk(2726):½-½(23)Ouest-Indienne
Levon Aronian(2750)-Vishwanathan Anand(2792):0-1(41)Semi-Slave
Vladimir Kramnik(2769)-Alexander Morozevich(2758):1-0(27)Catalane

Les résumés du GMI Robert Fontaine

Une fois de plus, les journalistes sont présents en masse sur la scène. Svidler porte moins d'attention et blitze ses quinze premiers coups !

Kramnik - Morozevich : 1-0
Un duel 100% Russe! Kramnik rentre dans son terrain de prédilection en employant la Catalane. 6.Ce5 n'est pas la continuation la plus populaire, mais elle fait réfléchir Morozevich! Avec un Pion net de plus, ce dernier menace de prendre un avantage décisif. Kramnik décide alors de sacrifier son Cavalier e5 pour des Pions menaçants. La partie prend une tournure folle et personne ne peut prédire le résultat de la partie. Kramnik prend l'avantage dans une position où toutes les pièces sont en prise. En manque de temps, Morozevich finit par craquer en zeitnot et Kramnik l'emporte. Tous les abonnés à au moins un service Echecs.com ont un accès privilégié à cette partie, commentée par le GMI Robert Fontaine.

Aronian - Anand : 0-1
Ces deux joueurs se connaissent parfaitement et l'Arménien a pour le moment un bon score contre Anand. La partie commence sur les chapeaux de roue avec le très tendu gambit Botvinnik. Les deux protagonistes jouent très rapidement les quinze premiers coups. C'est finalement Aronian qui marque le pas après 17...c5. S'ensuit une forte complication de la position, après quoi le centre de Pions explose littéralement avec le coup 21.Cd5. Anand trouve une jolie manoeuvre Fe5-Fg7 qui donne un net avantage. Anand convertit le gain de la qualité en point et gagne sa première partie du tournoi avec les Noirs.

Gelfand - Grischuk : ½-½
Grischuk qui "s'est quelque peu ennuyé hier" joue l'Ouest Indienne avec Fb4+. Gelfand choisit un double fianchetto afin de développer ses pièces. La structure de Pions Blancs est plus souple et Gelfand semble obtenir un petit avantage positionnel après le 15ème coup. Au 19ème coup, ce dernier décide de sacrifier temporairement la qualité pour la récupérer quelques coups plus tard. Les Blancs prennent alors l'avantage. Grischuk résiste bien et la nulle est conclue en seulement 23 coups.

Svidler - Leko : ½-½
Pas de surprise avec le choix d'un gambit Marschall dans l'espagnole. Le Russe opte pour une continuation rare avec 15.De2 afin de sortir des sentiers battus. Leko se plonge alors dans une longue réflexion. Le Hongrois prend énormément de temps et accuse 1h de retard après 17 coups seulement. Les Blancs semblent avoir obtenu l'avantage même si Leko récupère son Pion de moins. Le Russe consolide sa position et au sortir du zeitnot, les Blancs conservent leur avantage. Leko défend bec et ongle sa position et la nulle est finalement conclue.


Une vidéo sur l'ambiance mexicaine...


Interview de Alejandro Celis, du ministère de l'éducation nationale mexicaine. Avec Jorge Saggiante, par Robert Fontaine.


Début de la ronde 2 du championnat du monde de Mexico.


Extrait de la conférence de presse de Gelfand-Grischuk. Le sujet porte sur les nulles (trop) rapides dans ce début de championnat du monde de Mexico.


Publié le 15/09/2007 - 01:05 , Mis à jour le 21/09/2007 - 19:26