Championnat du Monde vétéran
Vladimir Okhotnik et Anatoly Vaïsser | Photo © http://www.rijekachess.com
Vladimir Okhotnik Champion du Monde vétéran 2011. Il succède à un autre Français, Anatoly Vaïsser. Galina Strutinskaya remporte le tournoi féminin.

Près de 200 joueurs s'affrontent lors de ce Championnat du Monde vétéran, et 40 joueuses disputent le tournoi féminin. Le tournoi se déroule en 11 rondes, les parties sont disputées à la cadence FIDE (90 minutes pour 40 coups, puis de 30 minutes KO, avec un ajout de temps de 30 secondes par coup pour chaque période).

Toutes les informations détaillées sur le site officiel, avec résultats individuels et ronde par ronde sur chess-results.com

Champions du monde vétérans MI Vladimir Okhotnik et MIF Galina Strutinskaya | Photo @ www.rijekachess.com
Vladimir Ilitch Okhotnik (né en 1950) est un Maître International français d'origine ukrainienne.
 
1979: vainqueur du 44e championnat d'Ukraine à Dniepropetrovsk.
1984: premier à Mezohegyes
1986: 2e à Satu Mare
1987: premier à Samos ; 4e à la Halle
1988: premier à Cappelle-la-Grande
 
Dans les années 1990 il s'installe en France, prenant la nationalité française.
En collaboration avec Bogdan Lalic, il a écrit deux livres:
Carpathian Warrior book one. Secrets of a Master, Pandora Press, 2005 (370 pp.), couvrant la Pirc, la défense Moderne, la défense Tchèque et la Philidor.
Carpathian Warrior 2, Pandora Press, 2008, couvrant les lignes moins connues de la Pirc et de la Moderne, et d'autres systèmes noirs avec un fianchetto Roi.
 

Classements finaux

Tournoi mixte
Rg. Nom FED Elo Pts. Dep
1 Okhotnik Vladimir FRA 2427 9.0 52.5
2 Komljenovic Davorin CRO 2451 8.5 54.5
3 Timoscenko Gennadij SVK 2483 8.5 52.0
4 Vaisser Anatoly FRA 2555 8.0 54.0
5 Kurajica Bojan BIH 2532 8.0 51.5
6 Cebalo Miso CRO 2446 8.0 49.5
7 Rajkovic Dusan SRB 2416 8.0 47.5
8 Balashov Yuri S RUS 2443 8.0 47.0
9 Hulak Krunoslav CRO 2480 7.5 51.0
10 Kovacevic Vlatko CRO 2482 7.5 50.5
150 Gousseinov Aguif FRA 2007 4.5 25.5
187 Bardin Christian FRA 1785 3.5 14.5
188 Weyand Fernand FRA 1830 3.5 14.0
Tournoi féminin
Rg. Nom FED Elo Pts.  Dep
1 Strutinskaya Galina N RUS 2277 8.5 49.0
2 Melashvili Nino GEO 2106 8.0 48.0
3 Saunina Ludmila RUS 2274 8.0 51.5
4 Gaprindashvili Nona GEO 2360 7.5 48.5
5 Thipsay B. S. IND 2152 7.5 45.5
6 Fatalibekova Elena RUS 2285 6.5 43.5
7 Khmiadashvili Tamar GEO 2166 6.5 43.5
8 Miednikova Swietlana RUS 2165 6.5 43.5
9 Bilunova Rimma I RUS 2151 6.5 42.0
10 Lopatin Olga GER 2091 6.5 38.5
Anatoly Vaïsser (gauche) | Photo © http://www.rijekachess.com
 

Géographie


Agrandir le plan

Rijeka sur Wikipedia

Rijeka (it. Fiume) est une ville et une municipalité située dans la baie de Kvarner, dans le Comitat de Primorje-Gorski Kotar, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 144 043 habitants, dont 80,39 % de Croates, 6,21 % de Serbes et 1,92 % d'Italiens et la ville seule comptait 143 800 habitants. C'est la principale ville portuaire du pays.

Histoire

Ses habitants sont aujourd'hui essentiellement des Croates mais une communauté italienne prépondérante a vécu à Rijeka/Fiume jusqu'en 1945. La plupart l'ont quittée après la cession de la ville à la Yougoslavie et sont appelés en italien Esuli (« exilés »). De 1919 à 1920, Gabriele D'Annunzio avait occupé la ville qui ne faisait pas partie de l'Istrie annexée par l'Italie et a créé l'éphémère Régence italienne de Carnaro, suivie par l'État libre de Fiume. La ville fut annexée par l'Italie en 1924 après la signature d'un traité avec la Yougoslavie.

À la fin de la deuxième guerre mondiale la ville est prise par les troupes yougoslaves de Tito. L'annexion à la Yougoslavie est formalisée par le traité de Paris le 10 février 1947. Les exécutions sommaires de citoyens proche du fascisme, de militaires mai aussi de civils (au moins 650 Italiens sont tués immédiatement après la fin de la guerre), force la majorité des 40 000 Italiens (environ 70 % de la population résidente avant 1945) à prendre le départ et à quitter la ville.

Malgré les persécutions exercées par le régime de Tito, une petite minorité italienne subsiste encore. Actuellement il y a environ entre 6 000 et 8 000 Italiens. Ils disposent de quatre écoles fondamentales (primaire + collège) et d'un lycée. Depuis plus de 60 ans, est publié le quotidien en langue italienne La Voce del Popolo fondé originalement en 1885.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rijeka


Publié le 26/11/2011 - 21:28 , Mis à jour le 29/11/2011 - 18:10
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment