Championnats de Russie par Équipes

« Sirius Sibérie » vainqueur avec 14 points devant « MHS » 11 points et « Malachite » 8 points chez les hommes. Dans le féminin, « Iougra » l'emporte avec 16 points devant « MHS » 14, et « SDYuSShOR » 12.

Un total de 6 tournois se déroulent aux Championnats de Russie par Équipes, du 30 avril au 11 mai 2017, au Grand Hôtel « Pearl » de Sotchi. Le tournoi se déroule en 7 rondes. Jours de match : 1 et 2, 4 et 5, 7 et 8 et 10 mai pour les hommes. Repos le mai 6 pour les femmes. Site officiel http://ruchess.ru/ avec parties en direct du championnat masculin et du championnat féminin à partir de 14h00.

La « Premier League » à huit équipes, avec Anatoly Karpov, Vladimir Kramnik, Shahriyar Mamedyarov, Peter Svidler, Alexander Grischuk, Anish Giri, Ian Nepomniatschi, Alexei Shirov, Sergei Rublevsky, Nikita Vitiugov et d'autres célèbres grands maîtres. Cadence de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Nulle par accord mutuel interdite avant de le 40e coup. Les équipes sont classées par points de match; 2 pour la victoire, 1 point pour le match nul. Le top 3 est qualifié pour la Coupe d'Europe des Clubs 2017.

Classement du championnat masculin ronde 7

Equipes12345678PMPPDep
1Sirius Sibérie (Novosibirsk)*45514317
2MHS Notre Héritage (Moscou) 2*3441124,55
3Malachite (Ekaterinburg)3*33345823,52
4Cavalier de bronze (S. Pétersbourg) 3*344822,53
5District fédéral central½33*2435171
6SDYuSShOR (S.Pétersbourg) 134*234181
7Rook (Tatarstan) 22224*4172
8Jigouli (Samara) 121233*214,50
 
Les parties du championnat de Russie masculin par équipes

Les résultats de la ronde 7 du masculin

MHS Notre Héritage (Moscou) Elo-Rook (Tatarstan) Elo4.0 : 2.0
Najer, Evgeniy (w)2682-Artemiev, Vladislav (b)26821-0
Dubov, Daniil (b)2660-Kamsky, Gata (w)26760-1
Grachev, Boris (w)2658-Timofeev, Artyom (b)2555½-½
Popov, Ivan (b)2618-Hasangatin, Ramil (w)2509½-½
Oparin, Grigoriy (w)2604-Faizrakhmanov, Ramil (b)24391-0
Vavulin, Maksim (b)2599-Makhmutov, Rail (w)24371-0
Jigouli (Samara) Elo-Cavalier de bronze (S. Pétersbourg) Elo2.0 : 4.0
Predke, Alexandr (w)2566-Vitiugov, Nikita (b)2731½-½
Geller, Jakov (b)2505-Matlakov, Maxim (w)27140-1
Elistratov, Semen (w)2417-Rodshtein, Maxim (b)26981-0
Palachev, Petr (b)2382-Fedoseev, Vladimir (w)26900-1
Natacheev, Peter (w)2296-Khairullin, Ildar (b)2624½-½
Slavin, Alexey (b)2367-Goganov, Aleksey (w)25920-1
SDYuSShOR (S.Pétersbourg) Elo-Malachite (Ekaterinburg)Elo3.0 : 3.0
Alekseev, Evgeny (w)2610-Shirov, Alexei (b)2664½-½
Alekseenko, Kirill (b)2585-Riazantsev, Alexander (w)26591-0
Popov, Valerij (w)2528-Rublevsky, Sergei (b)2682½-½
Usmanov, Vasily (b)2443-Motylev, Alexander (w)26650-1
Saveliev, Alexei (w)2369-Kovalenko, Igor (b)2657½-½
Palchun, Grigory (b)2354-Lysyj, Igor (w)2643½-½
District fédéral centralElo-Sirius Sibérie (Novosibirsk)Elo0.5 : 5.5
Rozum, Ivan (w)2606-Kramnik, Vladimir (b)28110-1
Shomoev, Anton (b)2550-Mamedyarov, Shakhriyar (w)27720-1
Esipenko, Andrey (w)2509-Giri, Anish (b)27850-1
Bocharov, Dmitry (b)2574-Andreikin, Dmitry (w)2723½-½
Chigaev, Maksim (w)2559-Korobov, Anton (b)26880-1
Zabotin, Alexander (b)2473-Khismatullin, Denis (w)26510-1
Sirius Sibérie (Novosibirsk) | Photo http://ruchess.ru
Kamsky-Dubov
Après 21.Dc2
Kamsky-Dubov
Après 27.Rh1
Kamsky-Dubov
Après 31.d6

Face à des jeunes loups bardés de théorie, Gata Kamsky a sa méthode : 1.Cf3 c5 2.b3 Cc6 3.Fb2 et débrouillons-nous avec ça dans la septième et dernière ronde... Dans le 1er diagramme après 21.Dc2, Daniil Dubov s'est lancé dans une combinaison douteuse avec 21...Cxc5?! 22.Cxc5 Tc8 23.Tec1 Fd4 24.Cxb7! Txc2 25.Cxa5 Txa2 26.Cc6 Fxf2+ 27.Rh1, 2e diagramme, avec seulement 2 pions pour la pièce sacrifiée. Gata Kamsky va l'emporter rapidement après 27...h5 28.Tb7 Te2 29.Ff1 Te3?! 30.Fc4 Te4 31.d6! 1-0, comme dans le 3e diagramme.

Palchun-Khismatullin
Après 31...Ce5?
Palchun-Khismatullin
Après 36...Rf8
Giri-Romanov
Après 29.Fxe4

La performance de la sixième ronde est à mettre à l'actif de Grigory Palchun (2330) face à Denis Khismatullin (2651). Dans le 1er diagramme les Noirs pensaient pouvoir jouer sur le clouage du pion "d" avec 31...Ce5?. La réponse blanche démontre que ce clouage n'existait pas ! 32.dxe5! Txd2 33.exf6 menace 34.Fxe6+ avec gain de la Dame. 33...T2d6 34.Dxg5 menace mat en g7. 34...T8d7 35.Fh5 prépare la combinaison finale. 35...Dd5?! 36.f7+ Rf8, 2e diagramme avec l'estocade 37.Dxg7+! Rxg7 38.f8=D+ Rh7 39.Fg6+! 1-0. Le mat survient après 39...Rxg6 40.Tf6+ Rg5 41.Dh6#

Après 3 parties nulles dans ce championnat de Russie par équipes, Anish Giri renoue enfin avec la victoire. Dans le 3e diagramme les Blancs viennent de prendre un pion en e4 avec leur Fou, Evgeny Romanov pensait récupérer son bien avec 29...Cxd4??, mais cette erreur lui coûte la partie sur 30.Cxd4 Txd4 31.Fd3! 1-0. 31.Fxh7+?! Rf8! était nettement moins fort, alors que maintenant, sur 31...Txe1+ 32.Txe1, la faiblesse de la huitième rangée perd le Fou en a6.

Vue de la ronde 6 | Photo Салим Фазульянов

Lors de la ronde 5, MHS Notre Héritage et Malachite (Ekaterinburg) annulent leur match en 6 parties nulles en moins de 2h00 ! Une décision étonnante de la part de MSH qui possède 2 points de retard sur Sirius Sibérie.

Romanov-Rozum
Après 15...Cg4
Romanov-Rozum
Après 17.Cxd5
Romanov-Rozum
Après 31.Fxc3

Si le jeu d'échecs est souvent associé à la stratégie, il reste que la tactique est l'élément le plus important du jeu. Ken Smith a même écrit : « Votre prénom est "Tactique", votre deuxième prénom est "Tactique" et votre nom est "Tactique ! » Ivan Rozum (2606) aurait dû garder cette phrase à l'esprit. A partir du 1er diagramme, pour défendre leur pion d5, les Noirs ont joué 15...Ca5?, qui ne défend finalement rien après 16.Cxf6+ Dxf6 17.Cxd5!, 2e diagramme. Si maintenant 17...Fxd5 18.Dh5! La réfutation. 18...g6 19.Dxd5 avec la paire de Fous et un pion de plus. Rozum a préféré continuer par 17...De6 18.Cb6 c4 19.Fc2 Tab8 20.d5 De7 21.e4, avec un énorme centre de pions blancs. 10 coups plus tard, dans le 3e diagramme après 31.Fxc3, les Noirs ont tenté 31...De2 priant pour 32.Txb2?? Df1# ou 32.Fxb2?! Dxc2 avec des chances de survie, mais Evgeny Romanov a joué 32.Fd3! et les Noirs ont abandonné.

Anish Giri ½-½ Alexandr Predke | Photo Салим Фазульянов
Najer-Mamedyarov
Après 23.Rg2
Najer-Mamedyarov
Après 27.Fe2
Najer-Mamedyarov
Après 34...Dc4

Ronde 4 : Shakriyar Mamedyarov est sur un nuage ! L'Azéri vient de s'adjuger une 3e victoire consécutive : Aleksandr Riazantsev (2659), Nikita Vitiugov (2731) et aujourd'hui Evgeniy Najer (2682). La partie a débuté par une Est-Indienne variante Sämisch. Pour l'anecdote, Friedrich Sämisch (1896 - 1975) était réputé pour son indécision, il perdit notamment toutes ses 13 parties au temps dans un tournoi en Suède. Revenons à la partie du jour; l'Est-Indienne a rapidement transposé dans une tranchante défense Benoni avant d'arriver dans la position du 1er diagramme. Et là, boum, le feu d'artifice a commencé : 23...Cxf3! 24.Fxf3 Fe5 25.Th1 Dg3+ 26.Rf1 Fd3+ 27.Fe2, 2e diagramme, pour une 2e fusée : 27...Txb2! 28.Dxb2 Dxe3 29.Fxd3 cxd3 30.Tc2, forcé sinon 30...d2 gagne la Dame ou c'est mat en f2. 30...dxc2 31.Dxc2 et maintenant le final : 31...Txf2+! 32.Dxf2 Dxc3 33.Rg2 Dc4 0-1, comme dans le 3e diagramme; les Noirs ont deux pièces pour une Tour et un des 3 pions blancs va forcément tomber.

Peter Svidler et Anatoli Karpov | Photo Салим Фазульянов
Dubov-Esipenko
Après 21...Fe7?
Dubov-Esipenko
Après 26...Th8
Dubov-Esipenko
Après 29.b3

Avec ses 2492 Elo Andrey Esipenko était venu pour faire nulle face à Daniil Dubov (2660), et la variante symétrique de l'Anglaise lui offrait l'espoir d'atteindre son but. Encore fallait-il rester sur le qui-vive... Dans le 1er diagramme, 21...Fe7? retire une case importante au Roi noir, permettant la forte poussée 22.f5! avec la variante : Si 22...gxf5? 23.Ce5+! Cxe5 24.Fxh5+ Cg6 (24...Rf8 25.Fh6#) 25.Fxg6+ Rg7 26.Fxf5+, etc. et un grand avantage blanc. Andrey Esipenko a joué 22...Fxa2 et la partie a continué par 23.Cd2 c4 24.Txg6 Ce5 25.Tg1 Cd3+ 26.Rf1 Th8, 2e diagramme. 27.Fxd3 cxd3 28.Rf2 Rf8?! 29.b3! 1-0, le Fou en a2 va être capturé par 30.Ta1, comme on peut le voir dans le 3e diagramme.

Vue de la ronde 3 | Photo Салим Фазульянов

Une fin de partie de la ronde 2

Nepomniachtchi-Rublevsky
Après 25.c4?
Nepomniachtchi-Rublevsky
Après 33.Ra1
Nepomniachtchi-Rublevsky
Après 37...De4

A rejouer de la ronde 2 la partie entre Ian Nepomniachtchi et Sergei Rublevsky. Rublevsky, l'entraîneur de l'équipe nationale féminine de Russie, est un spécialiste de la variante Paulsen de la Sicilienne. Sans doute dans le but d'éviter la grande expérience de son adversaire, Nepomniachtchi a joué 3.b3, afin de skier en Free Ride. Si l'ouverture est intéressante, le milieu de jeu l'est tout autant avec une forte attaque blanche. Cependant, la défense noire tient bon et, dans le 1er diagramme, Ian Nepomniachtchi brûle ses vaisseaux par 25.c4? Cxg4 26.Dg1 Ce3 27.Te1 b4 28.Cc2 Cxc2 29.Txe8+ Dxe8 30.Dxg5 Ca3+ 31.Ra1, les Noirs, en zeitnot, gagnent quelques coups, 31...Cc2+ 32.Rb1 Ca3+ 33.Ra1, 2e diagramme, et les Noirs gagnent par 33...De1+ 34.Fc1 Dc3+, toujours pour se rapprocher du 40e coup. 35.Fb2 De1+ 36.Fc1 Te7 37.Dd2 De4 0-1, comme dans le 3e diagramme. Sur 38.Fxa3 Dxh1, les Blancs perdent soit le Fa3, soit le Ff1.

Alexander Grischuk jette un œil sur le 3.b3 de Ian Nepomniachtchi face à Sergei Rublevsky.

Une fin de partie de la ronde 1

Grischuk-Timofeev
Après 27...Ra8?
Grischuk-Timofeev
Après 30.Dc7!

Les Noirs sont en difficulté, mais leur dernier coup, 27...Ra8? - alors que les deux joueurs sont en grand zeitnot avec environ une minute chacun - est fatal ! 28.Dxg6! Exploite la pièce non-défendue; la Dame en c7. 28...Dxc3 pour récupérer la pièce est réfuté par 29.Dxf7 et une menace de mat en a7. 29...Dxd4 gagne une pièce tout en se défendant du mat, mais 30.Dc7!, 2e diagramme, force l'abandon des Noirs. Si maintenant 30...Te8, 31.f7 Te7 32.Dxc8+ Ra7 33.Dxf8 gagne tout !

Natalija Pogonina | Photo http://ruchess.ru

Le championnat de la Russie féminin à neuf équipes avec Alexandra Kosteniuk, Anna Ushenina, Ekaterina Kovalevskaya, Natalia Pogonina, Olga Girya, Anastasia Bodnaruk, Alina Kashlinskaya et d'autres joueuses titrées. Cadence de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Nulle par accord mutuel interdite avant de le 40e coup. Les équipes sont classées par points de match; 2 pour la victoire, 1 point pour le match nul. Le top 3 est qualifié pour la Coupe d'Europe des Clubs 2017.

Classement du championnat féminin ronde 9

Equipes123456789PMPPDep
1Iougra (Khantys-Mansis) *33434316268
2MHS Notre Héritage (Moscou) 1*341423,57
3SDYuSShOR (S.Pétersbourg)½*31220,56
4Donchanka (Rostov) 1*3249194
5Rook (Tatarstan) 0½1*3814,54
6Université (Belorechensk) 1½½2*2613,52
7Yuzhnyy Oural (Tcheliabinsk) 01½2*22310,50
8Bukavushki (Togliatti) 1½1½12*3101
9Jigouli (Samara) ½00½½2*16,50
 
Les parties du championnat de Russie féminin par équipes

Les résultats de la ronde 9 du féminin

SDYuSShOR (S.Pétersbourg) Elo-Yuzhnyy Oural (Tcheliabinsk) Elo3.5 : 0.5
Bodnaruk, Anastasia (w)2438-Filippova, Darya (b)20151-0
Belenkaya, Dina (b)2290-Mukhina, Jana (w)20041-0
Styazhkina, Anna (w)2250-Simakova, Elena (b)19301-0
Chernyak, Viktoria (b)2254-Turebayeva, Alfiya (w)2079½-½
Bukavushki (Togliatti) Elo-Iougra (Khantys-Mansis) Elo1.0 : 3.0
Sazonova, Anastasia (w)2191-Ushenina, Anna (b)2449½-½
Nasybullina, Alfia (b)2162-Girya, Olga (w)24760-1
Trapeznikova, Darya (w)2112-Nechaeva, Marina (b)2409½-½
Azimova, Karina (b)2059-Kovanova, Baira (w)23630-1
Donchanka (Rostov) Elo-Rook (Tatarstan) Elo3.0 : 1.0
Gritsayeva, Oksana (w)2396-Ambartsumova, Karina (b)2324½-½
Ubiennykh, Ekaterina (b)2307-Nebolsina, Vera (w)2284½-½
Tomilova, Elena (w)2300-Belova, Olga (b)20501-0
Travkina, Anastasia (b)2274-Tukaeva, Adelya (w)20041-0
MHS Notre Héritage (Moscou) Elo-Université (Belorechensk) Elo3.5 : 0.5
Kosteniuk, Alexandra (w)2540-Solozhenkina, Elizaveta (b)2234½-½
Kashlinskaya, Alina (b)2427-Goltseva, Ekaterina (w)22051-0
Pustovoitova, Daria (w)2420-Beshukova, Alina (b)19971-0
Shuvalova, Polina (b)2385-Khristenko, Anna (w)17931-0
Kosteniuk-Solozhenkina
Après 27...Th8
Kosteniuk-Solozhenkina
Après 31.Tg5
Kosteniuk-Solozhenkina
Après 34...Th8

Alexandra Kosteniuk (2541) a eu de la chance dans la neuvième et dernière ronde ! Opposée à Elizaveta Solozhenkina (2234), la variante d'échange du gambit de la Dame ne lui a rien donné, bien au contraire. Dans le 1er diagramme après 27...Th8 l'ancienne championne du monde, dans les cordes, tente de brouiller les cartes avec 28.Txg7?! Txh4 29.Cg6+ Re8 30.Cxh4 Rf8 31.Tg5, 2 diagramme, dans lequel les pièces blanches n'ont plus de coups ! Cependant, Alexandra Kosteniuk a toujours une carte dans sa manche avec son excellente gestion du temps. Avec 12 minutes contre moins de 2 pour Elizaveta Solozhenkina, les Noirs ont préféré assurer avec une répétition de la position par 31...Re7?! 32.Tg7 Rf8 33.Tg5 Re7 34.Tg7 ½-½. Pourtant, après 31...Te8!, les Blancs et leurs pièces liées sans aucune perspectives doivent jouer des coups de pions. Par exemple 32.a4 Re7 33.Tg7 Rd8 34.b3 Th8, comme dans le 3e diagramme avec un gain noir.

L'équipe de Iougra (Khantys-Mansis) | Photo http://ruchess.ru
Belenkaya-Pogonina
Après 25.Dh5
Belenkaya-Pogonina
Après 37.Rh2
Belenkaya-Pogonina
Après 49...Db5?

Huitième ronde : Tout le monde connait la phrase : « Une des choses les plus difficiles à réaliser aux échecs est de gagner une position gagnante. » Tim Krabbe a ajouté par la suite : « Cela ne manque pas de sens mais, pour ma part, j'ai toujours trouvé plus difficile de gagner une position perdante. » Toujours est-il qu'aujourd'hui Natalija Pogonina (2478) avait une position gagnante face à Dina Belenkaya (2290). Dans le 1er diagramme, issu d'une partie Écossaise, les Noirs auraient dû jouer 25...g6! 26.De2 d4 27.Ca2 Fxh3! et la position blanche s'écroule. Cependant, le coup de la partie, 25...Fg6, n'est pas mauvais et la lutte a continué. Dans le 2e diagramme après 37.Rh2, 37...Db8?! en revanche laissait filer une grande partie de l'avantage sur 38.Cf5! Fxf5 39.Dxf5... Et enfin, dans le 3e diagramme, 49...Db5? laissait filer le point entier après 50.Dd4+ Rf5 51.g4+! Rxg4 52.f5+! Rxf5 53.Tf2+ Rg6 54.Dg4+ 1-0 Dina Belenkaya a un mat en 2 coups.

Vue de la ronde 6 | Photo http://ruchess.ru
Belova-Girya
27...Dc1+! 0-1
Pogonina-Nebolsina
35.Fxf5! 1-0

Vue de la ronde 5 | Photo http://ruchess.ru

La troisième journée du championnat féminin proposait des appariements forts/faibles ne laissant guère de place à de grosses surprises, même si certains duels ont été instructifs. La défense Hollandaise d'Evgenija Ovod (2383) enfonçant la position d'Alfia Nasybullina (2162); 0-1 en 21 coups. La défense Benoni n'a pas souvent l'occasion de briller, mais si les Blancs - Alina Beshukova (1997) - laissent trop faire, les Noirs - Baira Kovanova (2376) - peuvent faire des étincelles. 0-1 en 24 coups.

Kashlinskaya-Filippova
Après 24...Df6?

Il y a aussi la situation où le (la) plus faible soutient la comparaison et puis, tout d'un coup, s'écroule. Par exemple, face à Alina Kashlinskaya (2426), Darya Filippova (1996) a tenu pendant 23 coups avant de jouer le 24...Df6? du diagramme ci-dessus. 25.Cf5! Dh8 26.Df4 Tc4 27.Th3 1-0.

A noter quand-même qu'Alexandra Kosteniuk (2450) peut remercier le zeitnot qui a affecté son adversaire , Alena Suslova (2216), pour le demi-point arraché au 60e coup dans une position perdante. Natalija Pogonina (2479) a tout tenté pour faire plier Ekaterina Goltseva (2205), mais rien à faire, le petit Poucet a tenu bon jusqu'au bout ! Nulle au 80e coup.

Ovod-Pogorelskikh
Après 28...Rg7
Ovod-Pogorelskikh
Après 30.Ce5!?
Ovod-Pogorelskikh
Après 36...Da2+

La performance de la première ronde est à mettre à l'actif de Sofia Pogorelskikh et ses 1880 Elo face à Evgenija Ovod (2382). Dans le 1er diagramme les Blancs ont une qualité de moins mais une attaque. Il fallait jouer 29.Ch6! Rxh6 30.Cf5+ Rg6 31.Dg4+ Rf7 32.Ch6+ Re8 33.Dxg8+ avec une position confuse. Evgenija Ovod a préféré jouer sur le piège 29.Cf5+?, mais Sofia Pogorelskikh n'est pas tombée dedans et a joué 29...Rf8!. En effet, si 29...Rxf7? 30.Dh5+ Rf8 31.Dh6+ Re8 32.Dxh7 Ff8 33.Dxg8 avec un clair avantage blanc. 30.Ce5!? De nouveau un piège, comme dans le 2e diagramme. Si 30...fxe5 31.Cxe7+ Rxe7 32.Dh5 avec échec perpétuel. Les Noirs l'ont évité avec 30...Tgxg2! et obtenu un avantage décisif après 31.Cd7+ Re8 32.Cxf6+ Fxf6 33.Dh5+ Rd8 34.Cg3 Txh2+ 35.Dxh2 Txh2+ 36.Rxh2 Da2+ comme dans le 3e diagramme. 0-1 au 41e coup une fois le contrôle du temps passé.

Alexandra Kosteniuk | Photo http://ruchess.ru

Le championnat par équipes de la « Major League » est composé de 16 équipes (système suisse en 9 rondes); 10 équipes de garçons nés après 2003, 8 équipes de filles nées après 2003, 5 équipes de vétérans nés avant 1957. Voir, voire revoir les Championnats de Russie par équipe 2016 et les Championnats de Russie par équipes 2015.

Publié le 10/05/2017 - 09:45 , Mis à jour le 11/05/2017 - 08:32
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment