Chantal Chaudé de Silans (2)

Chantal Chaudé de Silans affronte la championne soviétique Elizaveta Bykova.

Lors d’une interview en 1996, Mme Chaudé de Silans avouera n’avoir jamais étudié les échecs dans les livres. Elle avait atteint un très bon niveau en pratiquant le jeu aux côtés des meilleurs joueurs.

Tournoi international de Lucerne 51-52

Mme Chantal Chaudé de Silans s’est imposée comme l’une des joueuses les plus dangereuses et audacieuses au début des années 50, mais elle peine à trouver sa place dans les tournois fermés et même face à des maîtres de seconds plans elle éprouve de grandes difficultés.

Mme Chaudé de Silans par Henry Grob

En Suisse, elle débute avec 2 points sur 3 parties au tournoi international de Noël à Lucerne en 1951-52, puis elle termine avec 4 défaites mais pas toujours méritées.

Lucerne 1952

Voici sa partie contre le maître autrichien Herbert Ladstätter.

Chaudé de Silans,Chantal - Ladstätter,Herbert, Luzern Christmas 51–52

1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 d5 4.e3 bd7 5.f3 e7 6.d3 0–0

Usuel est 6...dxc4 7.xc4 b5 introduisant la célèbre variante de Meran.

7.0–0 c6 8.b3 b6 9.b2 b7 10.c1 c5 11.e2 dxc4 12.bxc4 e8 13.fd1 c8?!

Meilleur 13…cxd4 pour créer des pions pendants.

14.b1

Plus tranchant 14.d5!?

14...cxd4 15.exd4 f8

Après 15...xf3 16.xf3 xc4 17.d5 l’activité des pièces blanches offre des compensations pour le pion sacrifié.

16.e5 d8 17.xd7 xd7?! 18.d5!

Après 18.d5!

Gagne un pion car si 18…exd5 19.Ff5 gagne la qualité.

18...d8?!

Un peu mieux 18...e8 19.e4 xe4 20.xe4 f5 21.xe6+ xe6 22.dxe6 xd1+ 23.xd1±

19.e4!?

Plus simple 19.dxe6 fxe6 20.xe6+ h8 21.d5! et si 21...xd5 22.cxd5 xd5?? 23.e4 gagne.

19...xe4 20.xe4 g6 21.e5 f6 22.xe6+ f7

Si 22...g7? 23.xf6++–

23.e1 c8 24.e4 d7 25.a3 c8 26.a2 c5 27.f3 f8 28.b1 d6 29.h4!

« Assurément prometteur, à présent que le fou du Roi a abandonné son souverain. » Revue Suisse d’Echecs

29...g7 30.g4 g8 31.g5 fxg5?

Meilleur 31…Tcf8, ouvrir la diagonale est une faute décisive.

32.c3 xf2+

Après 32...Fxf2+

33.g2?

« Et voilà le faux pas ! Par 33.h1! Mme Chaudé eut pu s’assurer une victoire méritée. 33...f6 (n’est pas suffisant 33...xd5+ 34.cxd5 xc3 35.xc3 xe1 36.xe1+–) 34.xf6 xf6 35.xf6 xe1 36.xe1 avec gain d’une pièce et attaque persistante. » Revue Suisse d’Echecs

33...f6 34.hxg5??

Nécessaire 34.Rh1!

34...xc4!

Le sacrifice ne peut être accepté à cause de 35.Dg3 suivi du mat.

35.e5 g4+ 36.h1 h4+ 37.g2 h3+ 0–1

Tournoi international de Southsea 1952

Southsea 1952

En avril, Mme Chaudé de Silans participe au traditionnel tournoi de Southsea en Angleterre.

« Un des visiteurs les plus populaires était la charmante et enjouée Lady française, Madame Chaudé de Silans qui impressionna tout le monde avec son jeu et son esprit sportif. Dans une de ses parties on dut changer quatre fois de pendule, qui toutes fonctionnaient en faveur de son adversaire ! Elle avait obtenu une position difficile mais restait imperturbable dans cette situation très éprouvante. Je frémis à l’idée d’imaginer ce qui se serait passé si une telle chose était survenue avec certains maîtres de grande renommée, je ne peux y penser. Elle parle, au fait, un anglais parfait. » H. Trott dans British Chess Magazine

Chantal Chaudé de Silans, 1952

Voici une partie intéressante contre le maître Istvan Fazekas (1898-1967), originaire de Hongrie, (il avait émigré en Angleterre en 1938) et avait débuté avec 5 victoires. Cette partie, jouée dans la 7ème ronde, fut la seule nulle de celui qui allait terminer à un demi-point du vainqueur, le Canadien Yanofsky.

Fazekas,Istvan - Chaudé de Silans,Chantal, Southsea, 1952

1.c4 c5 2.f3 f6 3.c3 c6 4.d4 cxd4 5.xd4 g6 6.e4

Transpose dans le système Maroczy.

6...d6 7.e2 g7 8.c2 e6 9.0–0 0–0 10.f4 Prématuré.

10.b1 d7 11.e3 c5 12.f3² pose plus de problèmes.

10...a5 11.b3 g4!? 12.e1 b6+ 13.h1 xc3 14.xc3 f2+ 15.xf2 xf2 16.b2 f6 17.d4 c6 18.xe6 xe2 19.e1 f2 20.c1 b4 21.f1 e2 22.e1 f2 23.f1 e2 24.e1 f2 ½–½

Elle laisse échapper le gain contre le vainqueur du tournoi, Daniel Yanovsky (1925-2000), originaire de Pologne mais arrivé au Canada avec sa famille alors qu’il n’avait pas encore une année.

Daniel Yanovsky

Chaude de Silans,Chantal - Yanofsky,Daniel, Southsea, 1952

1.d4 f6 2.f3 g6 3.c4 g7 4.g3 0–0 5.g2 d5 6.cxd5 xd5 7.e4 b6 8.0–0 g4!

Les noirs exercent une pression désagréable sur le centre.

9.d5

Si 9.e3 c5!

9...c8

Poursuivre le travail de sape avec 9...c6 a la préférence et si 10.h3 c8!? ou Dd7 avec équilibre.

10.e1 c6 11.c3 d8

Il est très risqué d’affaiblir le roque pour gagner un pion après 11...xc3?! 12.bxc3 cxd5 13.exd5 xc3 14.h6 e8 15.c1 etc.

12.g5 e8?!

Cette fois, intéressant était 12...xc3 13.bxc3 cxd5 car 14.xe7? prévu par les blancs était réfuté par (14.b3!?) 14...d7 15.f6 dxe4 16.e2 d6–+

13.c1 h6 14.f4 g5 15.e3 c4 16.e2 e5 17.ed1 bd7 18.d4 b8 19.h3 xf3 20.xf3 c5 21.xe5 xe5 22.g2 c4 23.e3 b5 24.b1

Après un milieu de partie compliqué, les blancs ont réussi à maintenir l’équilibre et ici 24.Ff1 fut indiqué comme supérieur à l’analyse mais le zeitnot menaçait.

24...a6 25.f1 d6?!

Mentionné comme le coup perdant dans le British Chess Magazine qui recommandait 25…Da7 pour empêcher le coup suivant.

26.f4 gxf4 27.gxf4 d7 28.h1!?

Libère l’accès aux pièces lourdes à la colonne g.

28...h8 29.e5 c5 30.f3 g8 31.e2

Les blancs ont pu jouer rapidement car ils ont un plan très simple; doubler les tours sur la colonne g.

31...b6 32.g1 b7?! 33.g2 c5 34.bg1 ad8 35.h5!

Les blancs ont obtenu une attaque gagnante.

35...df8?

Après 35...Tdf8?

36.f3

Après 36.Txg7! le mat était inévitable.

36...b6 37.e4?!

Couper l’accès de la dame à l’aile roi avec 37.d6!! gagnait facilement 37...exd6 (37...e6 38.d5) 38.xg7!+–

37...d3 38.xg7??

Le coup gagnant devient perdant, 38.Tg4 conservait l’avantage.

38...xg7 39.xg7 xg7 40.d6 xf4 41.g4+ g6 42.dxe7 e8 43.f6 xe7 44.c8 xe5 0–1

Tournoi des candidates Moscou 1952

Chantal Chaudé de Silans affronte la championne soviétique Elizaveta Bykova

En octobre 1952 Mme Chaudé de Silans participe au tournoi des candidates du championnat du monde à Moscou mais elle se classe 9ème, distancée de 3,5 points par la Soviétique Elizabeth Bykova (1913-1989) qui, avec 11,5 points sur 15 possibles, obtient le droit de défier la tenante du titre Lyudmilla Rudenko.

Moscou 1952

« Le résultat est honorable (+6 =4 -5) sans plus, et nous estimons qu’elle est capable de faire mieux. Ce qui lui manque c’est un entraîneur attitré qui l’aide à combler les lacunes dans son jeu. Si Mme Chaudé le veut, elle peut remonter la pente et démontrer à tous, ce dont nous sommes pleinement convaincus, qu’elle a en elle l’étoffe d’une grande championne. Nous souhaitons pour la gloire des échecs français qu’elle fasse l’effort qui s’impose. » Shernetsky dans le Bulletin Ouvrier des Echecs.

Chantal Chaudé de Silans, Moscou

Chaude de Silans,Chantal - Tranmer, Moscou, 1952

1.c4 f6 2.c3 g6 3.g3 g7 4.g2 0–0 5.d4 d6 6.f3 c5 7.d5 a6 8.0–0 c7 9.h3 a6 10.a4 b8 11.a5 b5 12.axb6 xb6 13.e4 b4 14.e2 e5 15.dxe6 xe6 16.d2 c8 17.h2 d7 18.a2 b6 19.d5 bxd5 20.cxd5 d7 21.e1 b5 22.d1 d3 23.f3 c4 24.f1 xf1 25.xf1 b5 26.e3 d4 27.d1 b3 28.d2 d3 29.f1 f3+ 30.g2 xe1+ 31.xe1 b7 32.b4 d8 33.e3 b3 34.c3 c8 35.xg7 xg7 36.d2 f6 37.g4 e7 38.xa6 xe4+ 39.h2 e7 40.d4 c7 41.e3 c3

Le coup sous enveloppe, la position est perdue.

42.bxc3 bxc3 43.g4? xe3 44.fxe3 c2+ 45.h1 c1+ 46.h2 xe3 0–1

Lors d’une interview en 1996, Mme Chaudé de Silans avouera n’avoir jamais étudié les échecs dans les livres. Elle avait atteint un très bon niveau en pratiquant le jeu aux côtés des meilleurs joueurs.

Championnat de France 1952

Madame Chaudé de Silans participe au 27ème championnat de France à Charleville mais elle obtient un résultat en demi-teinte avec (+1 =5 -3).

L’Echiquier de Paris précisait :

« Madame Chaudé de Silans eut à se battre contre une forte grippe, plutôt que contre ses adversaires. »

Championnat de France 1954

« Marseille – Les dirigeants se sont trouvés plongés, à la veille des épreuves, dans des difficultés financière qu’ils avaient cru résoudre par la vente de programmes numérotés. Cette idée s’est révélée insuffisante pour l’organisation des championnats et l’indemnisation habituelle des frais de déplacement et de séjour des joueurs qualifiés, à qui les dirigeants ont alors demandé un abandon total de leur indemnité!...La réponse la plus notoire a été celle de Tartakover, champion sortant, qui a retiré sa candidature en envoyant mille francs au comité d’organisation. » L’Echiquier de Paris septembre octobre 1954

En lieu et place, les organisateurs ont offert une place à Madame Chaudé de Silans qui a refusé.

Tournoi de Stuttgart 1954

Du 26 novembre au 5 décembre, Mme Chaudé de Silans participe au tournoi de Stuttgart remporté par l’Argentin Hermann Pilnik (1914-1981), lui-même originaire de Stuttgart. Elle se classe 9ème avec 4 points, malade et loin d’avoir joué à son meilleur niveau. Elle réussit pourtant à battre le maître Théodor Schuster (1911-1998) après une lutte de plus de sept heures de jeu, qui lui attira la sympathie du public.

Matches contre Crisovan et Grob 1955 en Suisse

En mai Madame Chaudé de Silans dispute deux matches en six parties contre les maîtres Alex Crisovan (1919-2012) et Henri Grob. Elle s’incline contre Crisovan 1,5 à 4,5 mais tient tête à Grob 3-3 (+2 =2 -2)

Chaudé de Silans,Chantal - Grob,Henry, Zurich m, 1955

1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.e3 e7

Une variante marginale pour préparer la poussée e5 qui n’a pas trouvé beaucoup d’adhérents jusqu’à ce jour.

5.d3

La pratique retient 5.ge2 b6 6.a3 xc3+ 7.xc3 b7 8.d5 d6 9.e2 bd7 10.0–0 0–0 11.e4 avec avantage blanc Botvinnik-Ragozine (Moscou 1947).

5...c6 6.ge2 d6 7.0–0 xc3 8.xc3 e5 9.b4!? 0–0

Fautif était 9...xb4? 10.a4+ c6 11.d5; Ou 9...exd4 10.exd4 xd4? 11.e1 e6 12.d5 d8 13.b2+– avec démolition de l’aile roi.

10.b5 d8?!

Après 10...exd4 11.exd4 xd4 12.g5 e5 13.xf6 xf6 14.d5 d8 15.xh7+ récupère le pion avec initiative.

11.e1 a6?! 12.bxa6 xa6 13.c2 exd4

11…Cc6!? qui menaçait 12…Cb4 était à considérer.

14.d5! xd5 15.cxd5 a8 16.xh7+ h8 17.d3 e5

17...dxe3 18.xe3 exposait la dame et renforçait l’attaque.

18.e4

Très fort 18.xc7 xd5 19.e7+–

18...c5 19.f4 h5 20.e5 e8 21.d2 d7

Après 21...Fd7

22.e6!? a4

Plus compliqué était l’acceptation du sacrifice après 22...fxe6 23.g6 xd5 24.d3 e5 (24...g8 25.f5!) 25.fxe5! f7 26.e4 et devant l’ouverture des lignes et l’arrivée de l’autre tour sur la colonne f, le roi noir isolé affronte bientôt toutes les pièces blanches.

23.exf7 xf7

L’autre possibilité était 23…Tf8!?

24.xe8+ xe8 25.b1 f7

Meilleur 25...h5 26.e1 f7 avec des chances égales.

26.e1 

Après 21.De1

26...xd5?

Gagne un pion et perd la partie. Plus coriace 26…Df6.

27.h4+ g8 28.h7+ f8 29.e1

Les pièces blanches attaquent face à celles de l’adversaire mal coordonnées.

29...f7 30.f5!

Ouvre la diagonale au service du fou de cases noires.

30...c6 31.g6 g8 32.f6 e5 33.fxg7+ xg7 34.h6 xg6 35.f6+ 1–0

Moscou 1955

En novembre 1955 Mme Chaudé de Silans participe à nouveau au tournoi des candidates remporté par la Soviétique Olga Rubtsova (1909-1994). Elle partage la 10-13) en compagnie de Graf-Stevenson qui jouait sous les couleurs des Etats-Unis.

Moscou 1955

Une de ses parties retint l’attention, l’une des plus audacieuses du tournoi des candidates au championnat du Monde fut celle jouée par de Madame Chaudé de Silans face à la Hollandaise Fanny Heemskerk.

Fanny Heemskerk

Heemskerk,Fanny - Chaudé de Silans,Chantal, Moscou 1955

1.d4 f6 2.c4 g6 3.c3 g7 4.e4 d6 5.e2 0–0 6.g5 h6 7.e3 e5 8.d5 c6 9.d2 cxd5 10.cxd5 a5?!

Sortie prématurée selon L’Echiquier de France. Après 10…Rh7, le spécialiste de la variante Uhlmann poursuivait avec 11.h4!

11.f3 h7?! 12.b5! d8

L’échange des dames ne permettait pas de s’opposer à l’initiative blanche sur l’aile après 12...xd2+ 13.xd2 e8 14.xa7 (ou 14.c1) 

13.xa7 d7 14.b4

Après le simple 14.Cb5. les noirs n’avaient pas de compensation pour le pion.

14...a6 15.xa6 bxa6 16.xd6 xe4!? 

Après 16...Cxe4!?

Dominé sur le plan stratégique, les noirs amènent le combat sur le plan tactique.

17.fxe4 h4+ 18.d2 

Après 18.Rd2

18...xa7!?

Ce sacrifice inattendu fut analysé longuement par les grands-maîtres présents : Smyslov, Petrossian, Flohr et Lilienthal qui tous le tenaient pour aventureux.

18...xe4 était moins risqué car 19.xd7? fd8 était prometteur pour les noirs.

19.xa7 g5+ 20.e3 xg2+ 21.e2 b5 22.ae1 c8

Si 22...xe2 le coup intermédiaire 23.hg1! réfute l’attaque.

23.a3

Plus précis 23.b4! avec un œil sur e4, car si 23...c4 24.a3 xe4 25.c3 et le roi blanc peut se réfugier sur l’aile dame dans de meilleures conditions.

23...f8 24.d6 xe4 25.c3 d3+ 26.c1 c4! 

Après 26...Tc4!

Les noirs ajustent les coups pour exploiter la position incertaine du roi blanc.

27.hf1?

Critique était 27.d2!?; Ou même 27.d1 xe3+ 28.b1 mais le déséquilibre de la position permettait toutes les hypothèses.

27...xd6 28.xf7+?

Après 28.b3! a4! 29.xa4 xa4 30.xa4 f5 31.d2 e4 la marée des pions noirs devenait menaçante.

28...g8 29.a5? b4 30.ef1 xc3+! 31.bxc3 xe3+ 32.b2 xc3+ 0–1

« Ma mère disait souvent à ses pupilles, étudiez les parties de Petrossian pour progresser. » Muriel de Silans

Dans la partie ci-dessus, au contraire, elle a commis des « imprudences » dans ce qui sera bientôt le style inimitable de Tal !

Tournoi des Candidates, Moscou 1955

Rapperswil 1956

En août à Rapperswil, près de Zürich, excellente deuxième place derrière le maître allemand Emil Joseph Diemer (1908–1990), elle devance quelques maîtres suisses et réalise une jolie partie contre le vainqueur du tournoi.

Rapperswil 1956

Emil Joseph Diemer était un personnage fantasque dont il nous reste un gambit très célèbre qui survient après 1.d4 d5 2.e4 dxe4 3.Cc3 Cf6 4.f3 etc.

Alors qu’il n’était qu’un jeune homme sans travail dans une Allemagne laminée par les conséquences du krach de 1929, Emil Joseph Diemer adhéra dès 1931 au parti nazi. Durant cette période et jusqu’à la seconde guerre mondiale, il fut le grand reporter du journalisme échiquéen du Grand Reich. Après une période expiatoire, Emil Joseph Diemer renaissait de ses cendres en remportant plusieurs tournois en Hollande cette même année 1956.

Chaudé de Silans 1962
Emil Joseph Diemer

Chaudé de Silans,Chantal - Diemer,Emil Joseph, Rapperswil, 1956

1.d4 e5 2.dxe5 d5

Voici une petite histoire sans parole jouée en simultanée contre un prétendant au titre mondial 2...c6 3.f3 e7 4.d5 h6 5.c3 g5 6.b5 d8 7.e3 a6 8.bd4 b4 9.b3 c5 10.f5 e6 11.c3 xb3 12.axb3 c2+ 13.d1 xa1 14.c4 d5 0–1 Bogoljubov – Diemer (Baden-Baden 1933).

3.e4 d4 4.f3 c5

« Mon ami joueur d’échecs de Cologne, Stader, n’avait pas confiance en cette position. Je voulais donc une fois de plus la tester en pratique. » Diemer

5.c4 c6 6.h3 h6 7.0–0 g5

« Je ne pouvais imaginer, même en rêve, que mon adversaire allait volontairement fermer la diagonale a2–g8, pour ouvrir la colonne f du Blackmar, sinon j’aurai d’abord joué 7…De7. » Diemer

8.e6!?

Plus tranchant semble 8.c3 avec l’idée d’amener la dame sur b3.

8...fxe6 9.e5?! g7 10.e2 ge7 11.e1 0–0

« Une provocation et le prélude à un jeu sur le fil du rasoir pour les deux camps. Avec 11…Cg6 je pouvais gagner le pion e5, mais probablement à un prix trop élevé à cause de la position du roi noir exposé qui peut être attaqué de toutes parts. » Diemer

12.e4 a5?! 13.d3 c4?? 

Après 13...c4??

14.f1?

« Ici j’avais compté sur 14.xg5? f5! avec gain d’une pièce.; Les nombreux spectateurs ont été choqués, parce qu’ils avaient vu ce que nous n’avions remarqué qu’après, soit 14.h7+ f7 15.xg5+ hxg5 (Après 15...e8 16.g6+ d7 17.xe6 était naturellement aussi perdu. ») 16.h5+ g8 17.h7+ h8 18.g6+ qui forçait le mat. » Diemer

14...f5 15.d2 b8

« Maintenant je peux à nouveau songer au mat. » Diemer

16.xa5 xa5 17.xc4 b5 18.b3 h8

« J’ai d’abord envisagé 18...e3 que je rejetais à cause de 19.e2; Mais je pouvais m’engager dans la variante 18...b7 19.xe6+ h8 20.d5 e3 avec la menace 21…Txf3. » Diemer Après 21.xb7 xf3 22.a3 gagnait du matériel.

19.bd2 b7 20.g4 b6 21.h5 c6 22.e4 h4?

Toujours très optimiste Diemer pensait avoir raté 22...e3 23.exg5 (23.f6!) 23...f5 mais c’est une variante perdante après 24.f7+ h7 (24...xf7 25.xf7 f8 26.xe6+–) 

23.xh4 gxh4 24.g6 be8 25.f3 c8 26.f6 xf6 27.xh6+ g8 28.exf6 c7 29.g6+ h8 30.e4 1–0

Caricature de Chantal Chaudé de Silans

Tournoi zonal Venise 1957

Le tournoi zonal féminin ouest-européen se joue en mai à Venise et Madame Chaudé de Silans, avec une septième place, n’obtient pas son billet pour le prochain tournoi des candidates à Moscou.

La partie qu’il ne fallait pas perdre. En crise de temps, les occasions ne manquent pas pour les deux camps de prendre l’avantage…

Chaudé de Silans,Chantal - Rinder,Elfriede, Venise, 1957

1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0–0 e7 6.e1 b5 7.b3 d6 8.c3 0–0 9.h3 a5 10.c2 c5 11.d4 c7 12.bd2 d7

Une partie Rinder – Chaudé de Silans (Hercegnovi 1954) s’était poursuivie avec 12...cxd4 13.cxd4 b7 14.d5 c8 15.b1 d7 16.f1 fc8 17.d3 c4 18.b3 b6 19.e2 f8 20.e3 bxd5! 21.exd5 e4 22.d2 exd3 23.xd3 c2 et les Noirs sont mieux.

13.f1 fe8 14.d5 c4 15.3h2 b7 16.g4

Une position typique de variante Chigorin, 16.g3 g6 17.f4 transpose dans la célèbre partie Karpov-Unzicker (Milan 1975)

16...g6 17.g3 h8 18.h1 g8 19.g1 f8 20.e3 c5 21.d2 f6 22.g2 f7 23.ag1 b8 24.f3 a4 25.f5!? 

Après 25.Cf5!?

« Une proposition de sacrifice typique dans l’Espagnole. Les noirs le refusent avec raison pour simplement gagner le pion b2. » F. Rinder

25...xb2 26.xe7 xe7 27.g5 d3 28.h4 g7

En zeitnot tout devient possible, si 28...xh3? 29.h2+–

29.g3 f8 30.gxf6 xf6 31.xd3 cxd3 32.g5 e8?!

Un sacrifice de la qualité hasardeux.

33.xf6 xf6 34.f3?

Après le simple 34.Dxd3 les blancs avaient l’avantage.

34...h5 35.g5? f4 36.h2 c8 37.f5 c7 38.h1?

Meilleur 38.f2!? xc3? 39.h4+–

38...xc3 39.xd6? xh3+ 40.h2

Le contrôle du temps est atteint mais la position est totalement perdue.

40...xf3+ 41.5g2 c2 42.xe8 xg2 0–1

Tournoi de Emmen au Pays-Bas 1957

Isabelle Choko

1er tournoi féminin des Nations en septembre avec 22 pays inscrits et, des équipes composées de deux participantes. Madame Chaudé de Silans est accompagnée par la championne de France 1956, Isabelle Choko (née en 1924) une survivante des camps de la mort alors qu’elle ne pesait plus que 25 kg lorsque les Anglais l’ont délivrée en avril 1945 (Selon un témoignage de Philippe Pierlot rapporté dans « Vive les Echecs 4! » qui vient d’être publié, très riche en anecdotes et photos).

A cette occasion, Madame Chaudé de Silans réalise une jolie miniature.

Chaudé de Silans,Chantal - Moelman,Tora, Emmen ol fin-C, 1957

1.e4 c5 2.f3 c6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 d6 6.g5 e6 7.f4 xd4?! 8.xd4 e7 9.0–0–0 0–0 10.e2 h6 11.h4!? 

Après 11.h4!?

Un sacrifice correct basé sur l’ouverture de la colonne h, par exemple 11...hxg5 12.hxg5 g4 13.xg4 e5 14.f2 xg4 15.h4+–

11...e8?

Une défense trop passive qui permet aux blancs d’obtenir une attaque irrésistible.

12.xe7 xe7 13.g4 f6?! 14.e3 f7?! 15.g5 hxg5 16.hxg5 g8 17.h7 f8 18.h5+ e7 19.xe8 xe8 20.b5 1–0

Amsterdam 1957

Petite déception en octobre à Amsterdam, elle est nettement devancée par Clarice Benini et partage la 3ème place en compagnie de l’Allemande Rinder.

Amsterdam 1957
Ses rivales Heemskerk et Rinder

Beverwijk 1958

HoogovenBeverwijk

Madame Chaudé de Silans reste l’une des meilleures joueuses d’Europe occidentale mais ses chances de décrocher le titre suprême s’amenuisent, elle n’est pas qualifiée pour le tournoi des candidates de Plovdiv 1959. joué en Bulgarie et ne participe pas au championnat de France joué à Reims cette même année. En 1960 elle marque son retour sur le devant de la scène en participant au tournoi zonal féminin en Yougoslavie. Un peu plus tôt à Amsterdam, elle avait réussi à vaincre la championne du monde, la Russe Bykova.

Vrnjacka–Banja 1960

« Madame Chaudé de Silans revenant à son jeu fougueux le meilleur, joua beaucoup des meilleures parties du tournoi. Quand commença la dernière ronde, elle avait 7 points et la Hollandaise Madame Vreeken (3,5 points) comme adversaire. Tout le public la soutenait car le public yougoslave, magnifiquement impartial, admire avant tout le jeu le meilleur, qu’il vienne de Madame Lazarevic ou de Madame Chaudé de Silans.

Au dernier coup avant le contrôle du temps une erreur de main la priva tragiquement non seulement de l’attaque de mat qu’elle avait préparée avec succès mais de la première place sans partage et même d’une des trois premières places pour le tournoi des candidates. » Miss Tranmer dans Europe-Echecs

Chaudé de Silans,Chantal - Asenova,Venka, Vrnjacka-Banja, 1960

1.e4 e6 2.d4 d5 3.c3 f6 4.e5 fd7 5.f4 c5 6.dxc5 c6 7.a3 xc5 8.g4 0–0

Une référence à l’époque 8...g6 9.f3 a6 10.d3 b5 11.b4 a7 12.h4 h5 13.g3 Spielmann-Keres Nordwijk 1938 et ici 13...d4 vec avantage noir selon Keres.

9.f3 d4 10.d3 f5 11.h3 xf3+ 12.xf3 a6 13.e2 a7 14.e3 c5 15.xc5 xc5 16.0–0–0 

Après 16.0-0-0

Initie une bataille incertaine avec les roques opposés.

16...b8 17.g4 fxg4 18.xg4 e7 19.h3 g6 20.c3

Préférable 19.Dg3 pour pouvoir pousser le pion h.

20...d7

Ici méritait considération 20…b5 suivi de 21…a5 et la poussée b4.

21.c2 bc8?! 22.g3 f7 23.h4 g7 24.h5 gxh5 25.h3 f7?!

25…h4!? évitait la poussée qui va suivre.

26.f5! exf5 27.f4! g5 28.xd5!?

28.xd5! avec l’idée d’installer le fou sur la diagonale a2–g8 était très prometteur.

28...e6 29.f6+ h8 30.xh5 f4?!

Ouvrir la diagonale affaiblit la position du roi noir.

31.h4 g4 

Après 31...Tg4

32.h2

Suffisant mais 32.Df6! gagnait sur le champ.

32...e3+ 33.b1 f5 34.f6 xc2+ 35.xc2 g7 36.d7 xd7 37.xd7 xd7 38.f5 cc7 39.f8# 1–0

Amsterdam 1961

Victoire de Madame Chaudé de Silans au tournoi féminin d’Amsterdam joué en octobre. Elle obtient 5,5 points sur 7 et devance la Yougoslave Katarina Jovanovic (née en 1943) 5 points. Elle se voit ainsi invitée au prochain tournoi des candidates.

Voici une jolie miniature.

Chaudé de Silans,Chantal - Vreeken,Corry, Amsterdam Beverwijk, 1961

1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.g5 e6 7.f4 b5 8.a3 b7 9.d3 bd7 10.e2 e7

Correct est 10…Db6.

11.e5! dxe5? 12.fxe5 d5 

Après 12...Cd5

13.xe6! fxe6 14.h5+ f8 15.0–0+ 7f6 16.exf6 xf6 17.ae1 b6+ 18.h1 g8 19.xf6 xf6 20.e4 xe4 21.xe4 f8 22.xf6+ xf6 23.e8+ 1–0

Vrnjacka Banja 1961

Grille du tournoi des candidates 1961

« On peut voir que Madame Chaudé a fort bien résisté aux joueuses russes (50%), mais n’a pas obtenu contre les autres joueuses le résultat qu’on pouvait attendre d’elle. » Europe-Echecs

Nona Gaprindashvili

Voici sa victoire contre la championne soviétique, Larissa Volpert (née en 1926) originaire de Leningrad, aujourd’hui St-Petersburg, et qui remporta plusieurs fois le titre de championne de l’URSS (1954, 1958 et 1959).

Larissa Volpert

Chaudé de Silans,Chantal - Volpert,Larisa, Vrnjacka Banja, 1961

1.d4 f6 2.c4 g6 3.c3 d5 4.cxd5 xd5 5.g3 g7 6.g2 xc3 7.bxc3 0–0

Ici 7...c5 8.e3 c6 9.e2 0–0 10.0–0 a5 11.a4 d8 12.b1 est la suite principale retenue par la théorie.

8.e3 d7 9.e2 c6 10.0–0 e5 11.a4 a5 12.b1 a6 13.c2 b6 14.xb6?!

Plus pointu 14.Fa3!?

14...xb6 15.dxe5

Les blancs n’ont rien obtenu si ce n’est une structure de pions inférieure.

15...xe5 16.c4 f5?!

Plus logique 16...e6 17.c5 d5=

17.e4 e6 18.c5 d7

18...c4 19.f4 permet d’obtenir la petite qualité avec la paire de fous.

19.e3 f5?

Après 19...e7 20.b1 b8 21.f4 avec avantage blanc.

20.f4 c7?

Ce fou va manquer pour soutenir la défense de cases noires.

21.d4 e7 22.b1 b8 23.exf5 xf5 24.xf5 gxf5 25.f2 f7 26.h3 

Après 26.Fh3

La position noire n’est plus que ruine.

26...f6 27.xf5 d5 28.e1 f8 29.xh7 d8 30.g6 f6 31.f5 e5 32.e4 c3 33.e2 g7 34.g4 e7? 35.e6 1–0

Amsterdam 1962

En octobre Madame Chaudé de Silans partage la 2ème place, en compagnie de Katarina Jovanovic, alors que la Hollandaise Corry Vreeken (née en 1928) remporte le tournoi.

Voici une partie de qualité face à la Hongroise Brigitta Sinka (née en 1928)

Dessin, Mme Chaudé de Silans

Sinka,Brigitta - Chaudé de Silans,Chantal, Amsterdam, 1962

1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0–0 e7 6.e1 b5 7.b3 0–0 8.c3 d5

Le célèbre gambit Marshall qui résiste à l’épreuve du temps.

9.exd5 xd5 10.xe5 xe5 11.xe5 c6 12.xd5

Clarifie la situation au centre au prix de la paire de fous.

12...cxd5 13.d4 d6 14.e1 h4 15.g3 h3 16.f3 f5 17.g2

Après 17.xd5 ae8 18.d2 f4 avec une initiative noire qui offre suffisamment de compensations pour le matériel.

17...g4 18.f3

Si 18.xd5? ae8–+ la menace est 19…Txe1 suivi par 20…Fe4 etc.

18...g6 19.e3 b4

Sans doute prématuré.

19...ac8 20.a3 a5 21.d2 b4 était plus précis.

20.cxb4 xb4 21.d2 b6 22.xb4?!

Meilleur 22.Df2

22...xd4+ 23.f2 xb4 24.d2 b6+ 25.g2 d4

Les noirs ont récupéré le pion avec avantage car ce pion passé mais isolé peut devenir dangereux. De plus, la position du roi blanc est sérieusement affaiblie.

26.a3 ac8 27.ac1 xc1 28.xc1 h6

Un trou d’air mais 28…Da5 empêchait les blancs de consolider leur position.

29.b3 b4 30.d1?! e8 31.d2 d3 32.c4 e6 33.d1 e7 34.f2 c5+ 35.g2 e7 36.f2 h5!

Les noirs ont obtenu une position dominante.

Après 36...h5!

37.b2? c5+

Décisif était 37…Fh3! avec la création d’un réseau de mat via l’arrivée de la dame sur la diagonale a7–g1. Probablement en zeitnot les noirs ont suffisamment de marge pour valoriser l’avantage de la position.

38.g2 e3 39.c4 d4 40.b2 e3 41.c4 xf3! 0–1

Mme Chantal Chaudé de Silans en 1999

Peu à peu Mme Chaudé de Silans se retira des grandes compétitions pour reprendre la direction du club parisien Caïssa. C’est pratiquement jusqu’à sa mort qu’elle se dévoua corps et âme pour faire vivre ce lieu mythique.

Entretien avec Muriel Silans-Lombard

GB Quels sont les circonstances qui on fait de votre mère la nouvelle « directrice » du Club ?

« C’était une volonté de Mme Le Bey-Taillis qui a souhaité que ma mère lui succède mais à une condition, qu’elle se retire de la compétition pour se consacrer à la formation des jeunes. Tous les mercredis, c’était une joie pour elle de voir tous ces jeunes enlever leurs manteaux et se précipiter devant les échiquiers. Elle préparait à tous un goûter et ils furent bientôt dénommés les « Bébés de Caïssa ».

Caïssa a vu de nombreux joueurs défiler dans ses locaux, quels sont ceux qui ont laissé un souvenir indélébile ?

« De nombreux forts joueurs venaient rendre visite à ma mère. Parmi eux, je dois citer la surprise qu’elle ressentit lorsque qu’un jeune qui pouvait avoir treize ou quatorze ans, vêtu d’un costume marin à la mode à cette époque, se présenta à la porte du club Caïssa. C’était Bobby Fischer ! »

Je crois savoir que votre mère appréciait aussi beaucoup la compagnie de Boris Spassky.

« Oui, sa deuxième épouse était une amie de ma mère et elle appréciait particulièrement Boris. Ses visites étaient fréquentes et il lui a fait peut-être le plus beau compliment qu’elle n’ait jamais reçu : - Il y a deux endroits que tous les grands-maîtres se doivent de visiter; le Manhattan Chess Club à New York et le Club Caïssa à Paris. »

Quel joueur a le plus influencé votre mère ?

« Elle admirait Alekhine et l’une de ses dernières volontés était d’être enterrée à proximité de sa tombe au cimetière Montparnasse. Elle m’avait confié avoir émis ce vœu auprès des dirigeants de la Fédération Française des Echecs. A sa mort, le Président m’a contacté pour me dire qu’il ferait tout ce qui était en son pouvoir. Il faut croire qu’il n’en avait aucun puisqu’il n’a rien fait. Plus tard, un autre Président qui avait été un « Bébé de Caïssa » me fit également des promesses qu’il s’empressa d’oublier.

Lors d’une des dernières entrevues avec ma mère, elle me remit la photo qui lui tenait le plus à cœur entourée de tous les « Bébés de Caïssa ».

Parmi eux, il y avait tous les grands champions français d’hier et d’aujourd’hui : Lautier, Fressinet, Apicella, Nataf, Mazé, Vérat, Moingt etc. »

Témoignage de Christophe Bouton

Quel phénomène que Mme Chaudé !

Elle donnait du "cher ami" à tout le monde; impossible de savoir ce qu'elle pensait. Elle poussait les jeunes comme Sébastien Mazé, ne disait jamais un mot plus haut que l'autre. Avec le temps, Mme Chaudé, toujours avec son maintien, n'était pas forcément bien entourée et personnellement, je n'aimais l'ambiance du club Caïssa avec ses caractériels sans compter l'odeur du tabac. Ceci ne m'a pas encouragé à jouer les fameux blitz du samedi.

Son mari Bernard Chaudé était un joueur moyen, en revanche il formait les jeunes lesquels étaient repris en main ensuite par tel ou tel joueur assez fort qui restait un temps. Caïssa attirait les forts à cause du blitz du samedi et de sa fameuse expression "Un point Mme Chaudé". Mme Chaudé compilait les points dans une grille à la main : il s'agissait d'un tournoi fermé de blitz avec le pivot... toute une époque, avec les pendules classiques où Abravanel faisait ses pitreries en faisant changer les fous de couleur ou retournait la pendule en montrant à son adversaire qu'il était tombé alors que, en fait, c'était lui-même…

Tout cela faisait rire Mme Chaudé et bien d'autres, jamais moi. Pourtant si j'avais fréquenté Caïssa - autrement dit si je n’avais pas habité à 40 km de Paris - j'aurais fait plus de progrès de 13 à 17 ans.

Chaudé de Silans et David Bronstein | Photo Ch. Bouton

Question organisation c'était toujours à l'arrache ; mais ça fonctionnait parce qu'autour de Mme Chaudé, tu avais toujours de bons samaritains, il y a eu beaucoup de gens qui l'ont aidé discrètement financièrement et pas seulement.

Là où ça s'est gâté c'est sur la fin quand son club a été victime d'un Anschluss alors qu'elle commençait à être malade. Caïssa a été englouti et a donné naissance à NAO.

Y a quand même un truc : tous les GMI soviétiques de passage venaient lui rendre visite ; elle était connue et respectée. J’étais vraiment content lorsque je lui ai amené Bronstein qui pouvait sortir à l’Ouest depuis peu d’années. « Mon cher ami », ils ont passé ensemble de si bons moments que j'en oublie tout le reste !

Christophe Bouton décembre 2016

Témoignage du GM Manuel Apicella

« J'ai été au club de Caïssa de 1982 jusqu'en 1987. Nous avons gagné un titre de champion de France par équipe. J'ai pu y côtoyer des légendes comme César Boutteville.

Mme Chaudé était une grande dame du jeu d'échecs, elle jouait encore très bien dans les années 1980. J'ai bien sûr beaucoup appris à ses côtés mais aussi grâce aux tournois qu'elle organisait au club à Noël et même le samedi après midi avec les blitz frénétiques. Quand on gagnait la partie on disait: un point Mme Chaudé !

Le gros bémol du club d'échecs de Caïssa était l'odeur de cigarettes. Son mari et elle étaient de très gros fumeurs. Les lieux en étaient imprégnés.

Elle ne vivait que pour son club, beaucoup de retraités y venaient chaque jour.

Manuel Apicella

On pouvait y voir beaucoup de bons joueurs, Boutteville, Maclès, Nora, Sellos, Abravanel (le monstre comme elle l'appelait).

J'ai eu l'opportunité de travailler avec ces joueurs ainsi qu'avec Carlos Fornasari, Xavier Parmentier, Guillermo Scholz.

Un jour, au tournoi de Noël, on vit une superbe femme venue d'Argentine venir au club: Julia Armas.

Mme Chaudé voulait que les femmes prennent plus de places dans les tournois, elle est à l'origine de l'échiquier féminin dans les compétitions par équipe. Elle aurait voulu aussi qu'un jeune y soit obligatoire. Ce ne fut pas fait mais il y eut la création d'une compétition jeune par équipes. »

Manuel Apicella novembre 2016

=======================================================

Je tiens à remercier Muriel de Silans, le GM Manuel Apicella, Christophe Bouton, Dominique Thimognier heritageechecsfra.free.fr, Gérard Demuydt pour la mise en ligne de mes articles et le Musée Suisse du Jeux de La Tour-de-Peilz www.museedujeu.ch pour m’avoir permis de consulter l’importante bibliothèque de feu Ken Whyld.

Meilleurs vœux pour 2017 à tous les les lecteurs, les collaborateurs d'Europe-Echecs et à la nouvelle équipe de la FFE dont le nouveau Président Bachar Kouatly était un habitué des blitz du samedi au Club de Caïssa.

Georges Bertola

Georges Bertola

 
Toutes les parties commentées de l'article
Publié le 04/01/2017 - 08:00 , Mis à jour le 04/01/2017 - 10:26
Les réactions (3)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

manonchess - 02/01/2017 01:59
La partie contre Herbert Ladstätter est instructive et il est malheureux que Chantal Chaudé de Silans l'est perdue après avoir joué le coup de rupture 18.d5 avec les deux fous braqués sur le roque adverse. Après 29.h4 il fallait immédiatement enfoncer le clou par 30.h5. Comme il est dit, 33.Rh1 gagnait encore la partie.

manonchess - 01/01/2017 20:57
Comme on peut le lire dans l'article, les seuls problemes à Caïssa étaient le tabac et quelques joyeux fous furieux caractériels qui ont néanmoins fait vivre le club à leur façon...
Au final, Madame Chaudé veillait aux grains (au propre comme au figuré (rires) ).
Bon, il est temps d'étudier les parties de Madame Chaudé déposées par Monsieur Bertola :)