Cinq raisons - et plus - d'acheter Europe Echecs !
En avril, le magazine n°1 de l'espace francophone vous présente l'interview exclusive d'un candidat à la Présidence de la République, François Bayrou, les commentaires du nouveau n°1 mondial, Viswanathan Anand, ou encore les analyses de sept des meilleurs techniciens français !

Lisez la revue en ligne en vous connectant sur le serveur www.europe-echecs.com/en-ligne/liste-revues.php
Abonnez-vous à la revue papier sur : www.europe-echecs.com/abonner.php

1. Cavaliers seuls ? Lisez l'interview de François Bayrou :

« J'aime cet esprit libre que véhicule le jeu d'échecs. »

Cette interview exclusive du candidat UDF est le point d'orgue du deuxième volet de ce dossier spécial "Echecs & Politiques". Clairement, ce portrait en couverture ne vaut pas un engagement partisan d'Europe Echecs, mais François Bayrou a été le seul candidat sollicité à jouer le jeu de la transparence ! Extraits :

  Europe Echecs : Jouez-vous aux échecs ?
  François Bayrou : Je joue, mais trop rarement à mon goût. Je joue toujours avec mes enfants pendant les vacances de Noël, durant lesquelles nous organisons un "tournoi interne" à la maison.

  Europe Echecs : La devise de la Fédération Internationale (FIDE) est "Gens Una Sumus - Nous sommes une famille". Etes-vous sensible à cette dimension universelle et donc humaine des échecs, qui ouvrent un dialogue au-delà de toutes les différences ?
  François Bayrou : "Cette devise pourrait être celle de mon engagement politique. Je crois à la force du lien familial tout autant que du lien national ou européen. Ce qui met en avant, ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous divise, devrait être la devise de tous les hommes politiques qui veulent vraiment résoudre les problèmes de nos concitoyens."

  Europe Echecs : Aujourd'hui, comment qualifieriez-vous l'image des échecs dans le grand public ?
  François Bayrou : "Les études qui ont démontré l'intérêt pédagogique du jeu d'échecs sont nombreuses et présentent des conclusions auxquelles je me rallie sans difficulté. Pour autant, je regrette que le nombre de licenciés et de joueurs réguliers soit encore trop peu élevé."

  Europe Echecs : En pratique, seriez-vous prêt à engager des moyens financiers pour accroître la visibilité des échecs ?
  François Bayrou : "Le jeu d'échecs a besoin d'un support national ; mais il me semble qu'il a surtout besoin d'une multitude de soutiens des collectivités locales, pour que les clubs se développent partout sur le territoire."

Propos recueillis par Jean-Michel Péchiné.

2. Vous aimez les Prix de Beauté !?

Revivez le bras de fer fantastique ayant opposé Bologan à Kotronias à l'Aeroflot. Les Rois sont mis à nu. L'engagement est total. C'est la partie du mois de ce numéro d'avril ! Voici la position après le 38ème coup des Blancs. L'équilibre ne tient qu'à un fil... Qui gagne ?

Autre rubrique, et autant de plaisir ! Le Roi de la créativité Emil Sutovsky conduit l'assaut contre le Roi noir de son compatriote Erenburg. Surprise : au 16ème coup, les Blancs jouent 0-0! "C'est le coup raté par mon adversaire", précise Sutovsky.

3. Vous voulez connaître les dernières nouveautés ?

Vous jouez l'Ouest-Indienne, la Najdorf, la Taïmanov, la Semi-Slave, ou encore la Ragozin dans le Gambit Dame. Les nouveautés de Morelia-Linares, l'Aeroflot ou l'Open de Moscou sont analysées dans Europe Echecs.
En avril, vos entraîneurs ont pour nom : Anand, nouveau n°1 mondial, Anic, Fontaine, Hauchard, entraîneur de Maxime Vachier-Lagrave, Ivanchuk, Marcelin, Motylev, secondant de Svidler, Najer, Sutovsky.
Côté Français, les MI Mensch et Riff, et le Maître FIDE marseillais Guadalpi complètent ce super plateau de techniciens.

4. Vous voulez promouvoir les échecs féminins ?

Lisez Europe Echecs ! La star hongroise Susan Polgar vous donne rendez-vous dans sa rubrique consacrée aux "Féminines en or". En avril, la 8e Championne du Monde vous présente Hou Yifan (2509), 13 ans. Comme cette prodigieuse joueuse chinoise a-t-elle réussi l'exploit de battre Sutovsky, 8ème au classement final, à l'Aeroflot ?

5. Vous avez suivi le Top 16 ?

Revivez le ronde par ronde des phases de Châlons-en-Champagne, Marseille, Metz et Vandoeuvre. Comment Antibes, Drancy, Montpellier, Evry ou encore Strasbourg ont-ils encaissé l'impact face aux armadas de Cannes, Mulhouse, Gonfreville, Clichy et du Paris Chess 15. Qui a été décisif ?


Publié le 14/04/2007 - 00:00