Cinq raisons - et plus - d'acheter Europe Echecs !
En mai, le magazine n°1 de l'espace francophone vous présente Anand, n°1 mondial au classement du 1er avril, ainsi que l'interview exclusive de l'ancien candidat à la Présidence de la FIDE, Bessel Kok. A la croisée des générations, Europe Echecs vous présente également tous les lauréats des championnats de France Jeunes du Grand-Bornand !

Lisez la revue en ligne en vous connectant sur le serveur www.europe-echecs.com/en-ligne/liste-revues.php
Abonnez-vous à la revue papier sur : www.europe-echecs.com/abonner.php

  1. Global Chess, le moteur des idées nouvelles !
  Lisez cette interview-portrait instructive de Bessel Kok, le créateur de la nouvelle structure opérationnelle de développement mondial des échecs. Extraits :

Que retenez-vous de ces fameuses années 1980, qui étaient celles des duels des "2K", Kasparov contre Karpov ?
Je crois que c'était la "belle époque" des échecs ! Il y avait eu les sixties en musique, avec les Beatles, les Rolling Stones et le Swinging London. Il y a eu les eighties aux échecs. Le point de départ véritable de ce mouvement fut les Olympiades de Dubaï, en décembre 1986. Nous étions dans la suite de Kasparov. Il y avait Spassky, Larsen, Timman, Ljubojevic, Portisch, Nigel Short, et deux ou trois autres. Les joueurs en avaient assez de la pesanteur de la FIDE. [...] Pour tous ces joueurs, je suis devenu l'exemple de la manière avec laquelle on doit traiter les Grands Maîtres.

En quoi ces joueurs de légende se distinguaient-ils ?
Kasparov était jeune. Karpov était extraordinaire. Il y avait à la fois la jeunesse, l'expérience, l'énergie, la volonté de combattre et de vaincre, et d'imposer ses idées. C'était un âge d'or ! Les joueurs de cette génération étaient intéressés par d'autres choses que les échecs : la littérature, les arts, l'amour, les femmes, le vin, la vie ! Je crois que l'on peut dire que j'ai introduit, à cette époque, une forme de socialisme libéral dans les échecs. Ce qui correspondait à mes idées. C'était aux politiques d'accompagner ce mouvement de fond.

Concrètement, quel sera l'objet de Global Chess ?
Global Chess a signé un accord avec la FIDE. Cet accord de six ans renouvelable lui octroie une licence officielle pour :
1. Commercialiser mondialement, en coopération avec la FIDE, les cycles du championnat du Monde masculin et féminin à partir de 2008. C'est le service de base.
2. Prendre des participations dans des activités échiquéennes avec un objectif de rentabilité, notamment dans les domaines de l'éducation et de l'enseignement du jeu, de l'édition de logiciels et de livres. Ce qui inclut les produits dérivés.
3. Exercer une activité d'audit et de contrôle sur des compétitions internationales, comme les Olympiades et les championnats d'Europe.

  2. Vous aimez les Prix de Beauté !?
  Revivez le bras de fer fantastique ayant opposé Emil Sutovsky à Boris Gelfand en Israël. L'engagement est total. C'est la partie choisie par Sutovsky pour illustrer sa rubrique dédiée à "La Créativité aux échecs".
Voici la position après le 20ème coup des Noirs. L'équilibre ne tient qu'à un fil... Devinez ce qu'a joué Sutovsky ?

  3. Les échecs, c'est une affaire de technique !?
  Ouvertures, milieu de jeu, finales, jouez comme les champions ! Les nouveautés du Karpov de Poikovsky et une sélection des plus belles parties jouées en France sont analysées dans Europe Echecs. Revivez le méga open de Cappelle-la-Grande, le Festival de Nancy, le Trophée Matouba de Guadeloupe, le tournoi de La-Roche-sur-Yon.
En mai, vos entraîneurs ont pour nom : Anic, Bauer, Feller Fontaine, Marcelin, Philippe, Prié, Shirov, Sandipan, ou encore Anthony Wirig, le roi de la norme de GMI !

  4. Hommes-Femmes : A quand la parité !?
  La star hongroise Susan Polgar vous donne rendez-vous dans sa rubrique consacrée aux "Féminines en or". Outre le choc des générations Hou Yifan-Stefanova de Zafira, la 8e Championne du Monde vous explique ce qu'il faut faire pour atteindre le plus haut niveau... Où l'on voit que l'argent reste un facteur clé !

  5. Vous voulez des nouvelles de Fischer ?
  Robert Fontaine a rencontré le génie de Brooklyn dans une auberge retirée d'Islande. Son témoignage est surprenant. Bobby est toujours vivant. Le GMI cannois a croisé son "regard intimidant" avant d'engager une discussion théorique avec le 11ème champion du Monde ! Là encore, c'est une exclusivité Europe Echecs.


Publié le 09/05/2007 - 00:00