Corus Wijk aan Zee 2007 (11)
Le tournoi Corus a lieu du 13 au 28 janvier 2007, dans la ville de Wijk aan Zee, aux Pays-Bas. Avec la participation de Topalov, Anand, Kramnik, Morozevich, Shirov, Carlsen dans le groupe A et du Français Maxime Vachier-Lagrave dans le groupe B.

Les abonnés Echecs.com retrouveront, tous les jours, la partie la plus intéressante du groupe A commentée par le GMI Robert Fontaine, sur cette page spéciale.
Vous êtes « Abonnés Echecs.com » si vous possédez un accès à au moins un service d'Echecs.com.

Ronde 1, le 13 janvier à 13h30. Rondes 2 à 8, de 13h30 à 19h30. Jours de repos les 17, 22 et 25 janvier. Ronde 9, le 28 janvier de 11h30 à 17h30. Cadence de jeu : 40 coups en 2h00, plus 20 coups en 1h00 et enfin, 30 minutes au finish. Dans le "A", David Navara a remplacé Alexander Morozevich, forfait pour raisons personnelles. Dans le "B", Viorel Bologan a remplacé Alexandra Kosteniuk, absente pour cause de maladie. Site officiel : www.coruschess.com Parties en direct sur www.coruschess.com/livegames.php Reportages vidéo sur www.chessvibes.com Vous trouverez aussi des galeries de photos de Fabrice Wantiez sur son site www.echecs-photos.be

Ronde 1 Ronde 2 Ronde 3 Ronde 4 Ronde 5 Ronde 6 Ronde 7 Ronde 8 Ronde 9 Ronde 10

Groupe A, Cat. 19, Moyenne Elo : 2718

Veselin Topalov BUL (2783) ; Viswanathan Anand IND (2779) ; Vladimir Kramnik RUS (2766) ; Levon Aronian ARM (2744) ; Teymour Radjabov AZE (2729) ; Peter Svidler RUS (2728) ; Ruslan Ponomariov UKR (2723) ; David Navara CZE (2719) ; Alexey Shirov ESP (2715 ; Magnus Carlsen NOR (2690) ; Loek van Wely NED (2683) ; Sergey Karjakin UKR (2678 ; Sergey Tiviakov NED (2667) ; Alexander Motylev RUS (2647).

Ronde 11 - Vendredi 26 Janvier 2007

David Navara (2719) - Alexander Motylev (2647)½-½(42 coups)
Ruslan Ponomariov (2723) - Sergey Tiviakov (2667)½-½(27 coups)
Viswanathan Anand (2779) - Alexey Shirov (2715)½-½(30 coups)
Levon Aronian (2744) - Sergey Karjakin (2678)1-0(47 coups)
Magnus Carlsen (2690) - Loek van Wely (2683)½-½(109 coups)
Peter Svidler (2728) - Veselin Topalov (2783)1-0(48 coups)
Vladimir Kramnik (2766) - Teymour Radjabov (2729)½-½(28 coups)

Navara (2719) - Motylev (2647)

Les deux joueurs rentrent dans une défense Slave, variante «Hollandaise». La position, calme, favorise l'élaboration et la mise en place de grandes manoeuvres stratégiques. Les Blancs occupent le centre avec leurs Pions alors que les Noirs tentent d'ouvrir le jeu par e5. Motylev met alors le feu à l'échiquier en sacrifiant une pièce par 17...Fe4!. Il récupère quelques coups plus tard sa pièce avec en prime un Pion de plus. Les joueurs font nulle en finale de Fous de couleur opposée.

Ponomariov (2723) - Tiviakov (2667)

Tiviakov ne jouera sans doute plus de Scandinave jusqu'à la fin du tournoi. Il opte en effet pour sa Sicilienne Dragon accélérée, ce qui n'est plus une surprise: Ponomariov débite tous les premiers coups rapidement. Tiviakov sacrifie un Pion par 9...d5 afin de trouver du jeu. Ponomariov décide de le rendre quelques coups plus tard pour favoriser une meilleure structure de Pions. Les Noirs trouvent malgré tout suffisamment de jeu avec la paire de Fous et la nulle est signée sans réel combat en 27 coups.

Anand (2779) - Shirov (2715)

Anand peut jouer aussi bien 1.e4 que 1.d4 au premier coup. Il choisit de jouer le coup favori de Fischer 1.e4. Shirov emploie la solide défense Russe, imitant ainsi Kramnik qui n'a pas concédé la moindre défaite dans ce tournoi avec cette ouverture. L'Indien joue vite et ne réfléchit que 3 minutes pour 15 coups! Les deux joueurs répètent en réalité la propre partie d'Anand contre Ivanchuk en 2004 aux Olympiades de Calvia. La nouveauté n'apparaît qu'au 16ème coup avec Tfd8. Anand gagne un Pion rapidement et prend l'avantage en finale. Il ne réussit cependant pas à conserver son Pion de plus et la nulle est conclue.

Aronian (2744) - Karjakin (2678)

Une Catalane! Ce choix n'est guère surprenant car Aronian affectionne particulièrement ce type de position calme avec un petit avantage durable. C'est sur cette ouverture que Kramnik gagna son duel face à Anand ronde 6. Karjakin améliore le jeu d'Anand par 15...Fd6 au lieu de 15...Tc8. Cette nouveauté lui permet d'ouvrir le jeu par c5. Les pièces s'échangent et la position s'égalise. Aronian essaie de trouver du jeu sur l'aile-Roi par h4-h5 et plaçant sa Dame en g4. Cette attaque surprise aboutit à la victoire, de manière spectaculaire. 1-0

Kramnik (2766) - Radjabov (2729)

La partie promet d'être intéressante car le duel théorique tourne autour de l'arme favorite du jeune Azéri: l'Est-Indienne! Cette ouverture lui a rapporté depuis le début du tournoi 2 points sur 2! Kramnik joue la variante classique en essayant de bloquer le jeu par un Cavalier en e4. Il prend l'initiative par 17...c5! et fait pression sur les Pions d6 et c7. Le Russe gagne un Pion mais sous-estime le contre-jeu Noir. Radjabov regagne son Pion de moins, obtient le centre et une position confortable. C'est le moment qu'il choisit pour proposer la nulle, immédiatement acceptée par Kramnik!

Carlsen (2690) - Van Wely (2683)

Une Najdorf, encore et toujours! Il serait intéressant de faire un pourcentage sur les ouvertures jouées après 1.e4! Carlsen emploie la variante positionnelle 7.Cf3 évitant ainsi toutes positions avec roques opposés. Les Noirs obtiennent la paire de Fous, mais les Blancs ont en revanche une superbe case pour le Cavalier d5. Des échanges s'effectuent sur la colonne “c” et les Blancs perdent les Pions c2 et f2. En compensation ils prennent tous les Pions du centre! Une finale technique s'ensuit. Le Hollandais prend l'avantage grâce à un Fou supérieur. Les joueurs se retrouvent dans une finale Fou+Tour contre Tour. Malgré son jeune âge, le Norvégien défendra parfaitement cette finale pour prendre un demi-point.

Svidler (2728) - Topalov (2783)

L'affiche du jour! Topalov, seul leader du tournoi, n'a besoin que d'un point sur deux afin de remporter ce Corus édition 2007. La fameuse Sicilienne Najdorf prend place. Le coup 10...h5 n'est pas le plus populaire dans cette ligne qui reste cependant jouable. Les Noirs lancent leur attaque sur le roque Blancs qui reste malgré tout solide. Topalov semble obtenir du jeu mais le Cavalier c1 de Svidler protège bien le monarque Blanc. Svidler réussit à gagner un Pion au 20ème coup. Le Bulgare se débat pour trouver malgré tout du contre-jeu sur la colonne “c”! Topalov attaque sans répit mais joue le terrible 35...f5?? redonnant l'avantage au Russe. La finale de Tours est alors trop difficile à défendre et Topalov abandonne. Quel coup de tonnerre dans ce Corus. Le tournoi est complètement relancé !

Le GMI Robert Fontaine commente

Topalov possède un point d'avance sur ses rivaux. L'obtention de la nulle serait un bon résultat avec les Noirs contre Peter Svidler. Ce dernier possède un style agressif, particulièrement avec les Blancs!

Svidler,Peter (2728) - Topalov,Veselin (2783)
Sicilienne Najdorf [B90]
Corus WAZ (11), 26.01.2007

1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6
Une Sicilienne Najdorf, ouverture la plus jouée depuis le début du tournoi! Topalov a confiance en ses capacités de calcul et en son habileté tactique, il n'a pas peur de rentrer dans le jeu du Russe!

6.e3 e5 7.b3 e6 8.d2 bd7
Tout ceci a été joué maintes fois auparavant dans ce tournoi.

9.0-0-0 e7 10.f3 h5
Une idée rare mais qui a fait ses preuves à plusieurs reprises! Les Noirs affaiblissent certes l'aile-Roi et notamment la case g5. Mais ce coup a pour but de retarder l'attaque des Pions Blancs g4-h4-g5.

11.b1 c7

12.d3
Une Nouveauté somme toute logique. Les Blancs achèvent le développement de toutes leurs pièces avant d'ouvrir les lignes. 12.h3 afin de préparer f4 en évitant Cg4 était le coup théorique.

12...b5 13.g5 b6
Ce plan n'est pas nouveau: Topalov marche sur un chemin balisé! L'ouverture de la colonne "b" en s'appuyant sur la case c4 est très connu.

14.f4 b8 15.he1 [15.f5 se heurte à 15...c4] 15...c4 16.xc4
16.c1 afin de garder la paire de Fous donne l'initiative aux Noirs. 16...b4 17.e2 a5 a4 à suivre...

16...bxc4

17.c1?
17.xf6 semblait bien plus précis! 17...xf6 18.f5! le coup qu'a sans doute raté Svidler. Les Blancs prennent l'initiative et ne laisse pas les Noirs s'installer sur la colonne "b". 18...cxb3 19.fxe6 bxc2+ 20.xc2 suivit de Dd6 ou exf7+ semblait égal.

17...b7
Les Noirs sont arrivés à leur fin mais cela ne veut pas dire qu'ils sont gagnants! Le roque reste solide mais le Cavalier c1 ne peut pas protéger toutes les cases blanches.

18.b3 exf4 19.xf4 0-0!
Topalov décide de ne pas protéger le Pion d6 et privilégie l'initiative au matériel!

20.xd6
Svidler relève le défi mais va vite se retrouver mal. La position était de toute vraisemblance déjà favorable aux Noirs!

20...xd6 21.xd6 fc8
Quelle activité pour seulement un Pion sacrifié! La pression est trop forte et Svidler doit commencer à échanger les pièces sous peine de se faire mater rapidement.

22.d5
22.e5? perd immédiatement après 22...cxb3 23.axb3 xc3 24.exf6 xb3! 25.cxb3 xb3+ 26.c2 c8+ Ici Fritz annonce mat en 15 coups, faites vous la main 3 étoiles!

22...xd5
Il est important de garder le Fou de cases blanches sur l'échiquier car celui-ci fait pression sur le Roi Blanc et notamment le Pion c2.

23.exd5 f5 24.d2 g6
Un coup tranquille qui stabilise la position Noire.

25.e7 b5

26.c7?
Les Blancs jouent de manière trop active et auraient du être plus prudent. 26.e5 cxb3 27.axb3 b4 donnait une position avec des chances réciproques.

26...a5!
Topalov prend l'initiative de manière irrémédiable!

27.xc8+ xc8 28.e2
28.d7 d8 29.e7 xd2 30.xd8+ h7 gagne. Le Pion c2 est indéfendable.

28...cxb3 29.axb3 c3
A ce stade de la partie, tout le monde se dit que Topalov va gagner et qu'il sera sacré Roi de Corus et sans doute de la Planète! Mais...

30.g3 xc2+ 31.a2

31...b1+?!
La première imprécision. 31...c5 était nettement plus redoutable car après 32.d6 b1+ 33.xb1 xc1+ 34.a2 c5 La Dame Blanche n'a plus accès à la case b8 ni à la case b4. 35.e1 c2+ 36.xc2 xe1 37.d7 a5+ 38.b2 h7 gagnait!

32.xb1 xc1+ 33.a2 c5
33...c2+ paraissait une nouvelle fois plus fort 34.xc2 xc2+ 35.a3 c5+ 36.b2 xd5 avec un net avantage Noir.

34.b8+ h7 35.b4

35...f5??
Topalov gaffe! 35...b5 donnait encore de bonnes chances de gain 36.d2 c5 37.d6 a5+ 38.b1 a3 39.a2 xd6 40.xa5 d1+ 41.b2 xe2+ Cette finale de Dame avec un Pion de plus doit probablement gagner!

36.d2!
Joué à tempo par Svidler qui prend l'avantage directement! Une véritable catastrophe pour le Bulgare qui passe du rêve au cauchemar.

36...xd2+ 37.xd2 g6 38.b4 c8

39.b3
Les Blancs ont maintenant une position supérieure. Le Pion d5 est plus facile à mettre en valeur que la majorité Noire de l'aile-Roi. Une règle primordiale en finale de Tours est l'obtention de l'activité. Ici, Svidler commence par activer son Roi et donc accroît son avantage.

39...f7 40.a2! a8
Les Noirs sont passifs mais forcés de l'être!

41.h4 f4 42.e2
Un coup logique qui prive les Noirs d'amener le Roi bloqueur en d6.

42...f6 43.c4 c8+ 44.d4 b8
Topalov tente une répétition de coups afin de faire nulle mais Svidler joue évidemment pour le gain. 44...f5 est perdant après 45.d6 d8 46.d5 g4 47.c6 xh4 48.d7 g3 49.c7 xd7+ 50.xd7.

45.d6! xb4+ 46.c5 b1 47.d2!
Un bon coup qui place la Tour derrière le Pion . Le Pion "d" est inarrêtable.

47...b8 48.d7 1-0

Topalov abandonne. 48.d7 e7 49.c6 f8 50.c7 a5 51.e2+ f6 52.d8+ gagne!

Classement du Groupe A après la ronde 11

1 Topalov, VeselinBUL 2783 7,5
2-4 Svidler, PeterRUS 2728 7,0
2-4 Aronian, LevonARM 2744 7,0
2-4 Radjabov, TeimourAZE 2729 7,0
4-6 Kramnik, VladimirRUS 2766 6,5
4-6 Anand, ViswanathanIND 2779 6,5
7 Ponomariov, RuslanUKR 2723 5,5
8-9 Karjakin, SergeyUKR 2678 5,0
8-9 Navara, DavidCZE 2719 5,0
10-11 Motylev, AlexanderRUS 2647 4,5
10-11 Tiviakov, SergeiNED 2667 4,5
12 Van Wely, LoekNED 2683 4,0
13-14 Shirov, AlexeiESP 2715 3,5
13-14 Carlsen, MagnusNOR 2690 3,5

Groupe B, Cat. 14, Moyenne Elo : 2600

Dmitry Jakovenko RUS (2691) ; Pavel Eljanov UKR (2675) ; Viorel Bologan MLD (2658) ; Gabriel Sargissian ARM (2658) ; Bu Xiangzhi CHN (2644) ; Friso Nijboer NED (2638) ; Erwin L'Ami NED (2594) ; Suat Atalik TUR (2586) ; Daniel Stellwagen NED (2585) ; Maxime Vachier-Lagrave FRA (2573) ; Jan Werle NED (2566) ; Jan Smeets NED (2538) ; Vladimir Georgiev MKD (2525) et MI Tatiana Kosintseva RUS (2474)

Ronde 11 - Vendredi 26 Janvier 2007

  Suat Atalik (2586) - Dmitry Jakovenko (2691) : ½-½ (37 coups)
  Jan Werle (2566) - Bu Xiangzhi (2644) : ½-½ (44 coups)
  Viorel Bologan (2658) - Gabriel Sargissian (2658) : 0-1 (50 coups)
  Daniel Stellwagen (2585) - Friso Nijboer (2638) : 1-0 (56 coups)
  Erwin L'Ami (2594) - Vladimir Georgiev (2525) : 1-0 (58 coups)
  Jan Smeets (2538) - Tatiana Kosintseva (2474) : 1-0 (39 coups)
  Maxime Vachier-Lagrave (2573) - Pavel Eljanov (2675) : 0-1 (29 coups)

Vachier Lagrave (2573) - Eljanov (2675)

Les deux co-leaders du tournoi s'affrontent dans un duel de haute importance. Etrange choix, bien que mûrement réfléchi par Maxime et son entraîneur Arnaud Hauchard, de jouer la partie Italienne. Maxime renonce donc à l'Espagnole variante d'échanges qui lui avait valu quelques bons résultats. Le Français joue le rare 7.e5. Les joueurs prennent réfléchissent longuement dans l'ouverture. Après quelques coups douteux, les Noirs égalisent sans difficulté. Petit à petit, Eljanov prend l'ascendant grâce à sa paire de Fous et aux colonnes centrales. Le Français gaffe et donne une pièce. 0-1 en 29 coups, dure fin de tournoi en perspective pour Maxime...

Classement du Groupe B après la ronde 11

1 Eljanov, PavelUKR 2675 7,5
2-8 Jakovenko, DmitryRUS 2691 6,5
2-8 L'Ami, ErwinNED 2594 6,5
2-8 Vachier-Lagrave, MaximeFRA 2573 6,5
2-8 Sargissian, GabrielARM 2658 6,5
2-8 Bologan, ViktorMDA 2658 6,5
2-8 Bu XiangzhiCHN 2644 6,5
2-8 Stellwagen, DanielNED 2585 6,5
9 Smeets, JanNED 2538 5,5
10 Nijboer, FrisoNED 2638 4,5
11-12 Kosintseva, TatianaRUS 2474 4,0
11-12 Werle, JanNED 2566 4,0
13 Atalik, SuatTUR 2586 3,5
14 Georgiev, VladimirMKD 2525 2,5

Groupe C, Cat. 10, Moyenne Elo : 2486

Michal Krasenkow POL (2651) ; MI Ian Nepomniachtchi RUS (2587) ; Emanuel Berg SWE (2586) ; Parimarjan Negi IND (2538) ; John van der Wiel NED (2511) ; MFW Hou Yifan CHN (2509) ; Stellan Brynell SWE (2501) ; MI Nadezhda Kosintseva RUS (2496) ; Zhaoqin Peng NED (2431) ; Harmen Jonkman NED (2425) ; MI Wouter Spoelman NED (2414) ; MI Thomas Willemze NED (2393) ; MI Edwin van Haastert NED (2391) et MI Manuel Bosboom NED (2375)

Ronde 11 - Vendredi 26 Janvier 2007

  Zhaoqin Peng (2431) - Parimarjan Negi (2538) : ½-½ (66 coups)
  Emanuel Berg (2586) - Thomas Willemze (2393) : ½-½ (22 coups)
  Manuel Bosboom (2375) - John van der Wiel (2511) : 0-1 (49 coups)
  Harmen Jonkman (2425) - Michal Krasenkow (2651) : 0-1 (45 coups)
  Edwin van Haastert (2391) - Nadezhda Kosintseva (2496) : ½-½ (19 coups)
  Ian Nepomniachtchi (2587) - Stellan Brynell (2501) : 1-0 (40 coups)
  Hou Yifan (2509) - Wouter Spoelman (2414) : 1-0 (23 coups)

Classement du Groupe C après la ronde 11

1 Nepomniachtchi, IanRUS 2587 9,5
2 Krasenkow, MichalPOL 2651 8,5
3 Berg, EmanuelSWE 2586 7,0
4 Hou YifanCHN 2509 6,5
5 Negi, ParimarjanIND 2538 6,0
6-7 Spoelman, WouterNED 2414 5,5
6-7 Van Haastert, EdwinNED 2391 5,5
8-9 Bosboom, ManuelNED 2375 5,0
8-9 Peng ZhaoqinNED 2431 5,0
10 Van der Wiel, JohnNED 2511 4,5
11 Kosintseva, NadezhdaRUS 2496 4,0
12-13 Jonkman, HarmenNED 2425 3,5
12-13 Willemze, ThomasNED 2393 3,5
14 Brynell, StellanSWE 2501 3,0

Publié le 27/01/2007 - 09:00