Coupe du gouverneur de Saratov
L'église de la Trinité à Saratov
Performance exceptionnelle de Morozevitch, qui l'emporte avec 8,5 points sur 11. Il réalise une performance à 2915 Elo.
Ruslan Ponomariov

L'équipe de Saratov a obtenu deux titres de Champion d'Europe, en 2009 et en 2010. Lors de l'édition 2011 qui vient de s'achever, ils ont terminé 4e. Outres les membres de l'équipe (Moiseenko, Tomashevsky, Andreikin, Eljanov, Ni Hua, Roiz et Alekseev), cinq GMI de premier plan ont également été conviés. Il s'agit de Ponomariov (récent 4e de la Coupe du Monde), Morozevitch, Leko, Vitiugov et Shirov. Ce tournoi se déroule au format toute ronde, c'est à dire que chaque joueur rencontrera les 11 autres successivement. A la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30" par coup. Informations http://chess-news.ru et www.russiachess.org Parties en direct à partir de  13 h 00.
 

Classement final après la ronde 11

Pl Joueur Elo Fed Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 Perf
1 Morozevich, Alexander 2737 RUS 8,5 X = = 1 = = 1 1 1 1 = 1 2915
2 Tomashevsky, Evgeny 2710 RUS 7,0 = X = = = = = 1 1 = = 1 2808 
3 Leko, Peter 2728 HUN 6,5 = = X = = = = = = 1 1 = 2770
4 Alekseev, Evgeny 2662 RUS 6,0 0 = = X = 1 = = = = = 1 2747
5 Shirov, Alexei 2713 ESP 5,5 = = = = X = = = = = = = 2706
6 Ponomariov, Ruslan 2758 UKR 5,0  = = = 0 = X = = = = = = 2666 
7 Roiz, Michael 2668 ISR 5,0 0 = = = = = X = = = = = 2674
8 Moiseenko, Alexander 2726 UKR 5,0 0 0 = = = = = X = = = 1 2669
9 Eljanov, Pavel 2683 UKR 5,0 0 0 = = = = = = X = 1 = 2673
10 Vitiugov, Nikita 2726 RUS 4,5 0 = 0 = = = = = = X 1 0 2640
11 Andreikin, Dmitry 2705 RUS 4,0 = = 0 = = = = = 0 0 X = 2605
12 Ni, Hua 2670 CHN 4,0 0 0 = 0 = = = 0 = 1 = X 2608

Les résultats de la ronde 11 du 19 octobre 2011
Nikita Vitiugov (2726) - Ni Hua (2670) : 0F-1    
Alexander Moiseenko (2726) - Peter Leko (2728) : ½-½ (13) Bogo-indienne
Alexander Morozevich (2737) - Michael Roiz (2668) : 1-0 (59) Gambit Dame
Pavel Eljanov (2683 - Ruslan Ponomariov (2758) : ½-½ (42) Anglaise
Alexeï Shirov (2713) - Evgeny Tomashevsky (2710) : ½-½ (29) Contre-gambit Marshall
Evgeny Alekseev (2662) - Dmitry Andreikin (2705) : ½-½ (34) Ouest-indienne

Les résultats de la ronde 10 du 18 octobre 2011
Ni Hua (2670) - Evgeny Alekseev (2662) : 0-1 (54) Partie écossaise
Dmitry Andreikin (2705) - Alexeï Shirov (2713) : ½-½ (68) Début Van Geet
Evgeny Tomashevsky (2710) - Pavel Eljanov (2683) : 1-0 (39) Défense slave
Ruslan Ponomariov (2758) - Alexander Morozevich (2737) : ½-½ (27) Gambit Dame Ragozin
Michael Roiz (2668) - Alexander Moiseenko (2726) : ½-½ (42) Gambit Dame sans Cc3
Peter Leko (2728) - Nikita Vitiugov (2726) : 1-0F    

Selon le site chess-news.ru, Nikita Vitiugov a dû abandonner le tournoi pour des raisons de santé. Il souffre d'une bronchite aigüe, accompagnée de fièvre. Il a décidé de déclarer forfait pour ses deux dernières parties, contre Peter Leko et Ni Hua.

Les résultats de la ronde 9 du 17 octobre 2011
Peter Leko (2728) - Ni Hua (2670) : ½-½ (48) Défense slave
Nikita Vitiugov (2726) - Michael Roiz (2668) : ½-½ (26) Catalane
Alexander Moiseenko (2726) - Ruslan Ponomariov (2758) : ½-½ (32) Nimzo-indienne
Alexander Morozevich (2737 - Evgeny Tomashevsky (2710) : ½-½ (31) Partie écossaise
Pavel Eljanov (2683) - Dmitry Andreikin (2705) : 1-0 (31) Ouest-indienne
Alexeï Shirov (2713) - Evgeny Alekseev (2662) : ½-½ (44) Défense Petroff
Eljanov (2683) - Andreikin (2705)

Dmitry Andreikin passe à côté de son tournoi, comme l'illustre sa partie du jour. Il intervertit 2 coups, et permet à Pavel Eljanov de placer une belle combinaison :

29...Dc1+ ?? (29...Te1+ 30. Rg2 De2 31. Fxh7+ Cxh7 32. Tg4+ Dxg4 33. Dd8+ Cf8 34. hxg4 c2 35. Dg5+ avec échec perpétuel) 30. Rh2 Te1 31. Fxh7+ 1-0 (31...Rxh7 32. Th4+ suivi du mat et 31... Cxh7 32. Tg4+ avec une perte matérielle décisive)

Les résultats de la ronde 8 du 16 octobre 2011
Ni Hua (2670) - Alexeï Shirov (2713) : ½-½ (66) Ecossaise
Evgeny Alekseev (2662) - Pavel Eljanov (2683) : ½-½ (60) Espagnole Tchigorine
Dmitry Andreikin (2705) - Alexander Morozevich (2737) : ½-½ (29) Espagnole d'échange
Evgeny Tomashevsky (2710) - Alexander Moiseenko (2726) : 1-0 (62) Début du pion dame
Ruslan Ponomariov (2758) - Nikita Vitiugov (2726) : ½-½ (32) Bogo-Indienne
Michael Roiz (2668) - Peter Leko (2728) : ½-½ (54) Ouest-Indienne


Alexander Morozevitch "ne fait que nulle "contre Dmitry Andreikin. Son fantastique début de tournoi et une position agréable au sortir de l'ouverture pouvait lui laisser espérer une nouvelle victoire. Au 20e coup, il n'a pas joué Fxe3 qui aurait permis de gagner une qualité après 20... Fxe3 21. fxe3 Td6 22. Txd6 f2+ 23. Rf1 Cxe3+ 24. Re2 cxd6 25. Rxe3 f1=D 26. Txf1 Txf1 avec un avantage matériel en faveur des Noirs. Son adversaire a également laissé echappé une chance en ne mobilisant pas ses pions de l'aile Dame. Andreikin a préféré echanger en f4 et assurer la nulle par répétition, après un début de tournoi peu satisfaisant pour le Champion du Monde junior.

Après avoir conquis l'avantage au sortir de l'ouverture, Ponomariov perd le fil face à Vitiugov. Ce dernier n'exploite pas au mieux la position, et les 2 joueurs ont préféré ne prendre aucun risque, et ont partagé le point au 29e coup.

Les parties Roiz-Leko, Alekseev-Eljanov et Ni-Shirov ont connu un déroulement similaire. Malgré la combativité des joueurs, ils ne trouvent pas la faille. Avec peu de temps à la pendule dans la phase K.O., ils préfèrent partager le point. A noter la jolie défense du Chinois Ni Hua qui obtient une position nulle malgré les 3 pions de moins.

La seule victoire de cette ronde est à mettre à l'actif d'Evgeny Tomashevsky qui a disposé d'Alexander Moiseenko en 62 coups. Alors que les Noirs ne disposaient que des 30 secondes d'incrément, les Blancs ont exploité cet avantage et ont réussi à enfermer le Roi adverse. Les menaces de mat ont entrainé une perte matérielle, suivie de l'abandon. Cette victoire permet à Tomashevsky d'occuper la 2e place du classement général.

Les résultats de la ronde 7 du 15 octobre 2011
Michael Roiz (2668) - Ni Hua (2670) : ½-½ (37) Défense Grünfeld
Peter Leko (2728) - Ruslan Ponomariov (2758) : ½-½ (59) Bogo-indienne
Nikita Vitiugov (2726) - Evgeny Tomashevsky (2710) : ½-½ (31) Gambit Dame refusé
Alexander Moiseenko (2726) - Dmitry Andreikin (2705) : ½-½ (31) Bogo-indienne
Alexander Morozevich (2737) - Evgeny Alekseev (2662) : 1-0 (60) Nimzo-indienne
Pavel Eljanov (2683) - Alexeï Shirov (2713) : ½-½ (51) Semi-slave

Les commentaires du GM Robert Fontaine

Michael Roiz (2668) - Ni Hua (2670): ½-½
Tournoi catastrophique pour le joueur Chinois, avec -3 au compteur.

Ni négocie parfaitement la défense Slave, sortant même avec un léger avantage grâce au couple supérieur Dame+Cavalier contre Dame+Fou. Le joueur Chinois sacrifie 2 pions à l'aile-Dame pour ne finalement trouver que l'échec perpétuel...Dommage!

Peter Leko (2728) - Ruslan Ponomariov (2758): ½-½
Pour le moment, nous assistons à un retour gagnant à la compétition de Peter Leko, défait de manière cinglante par le méconnu Shankland lors de la dernière Coupe du Monde. Le joueur Hongrois est toujours invaincu, dans son style qui le caractérisait déjà assez bien à l’époque : 1 victoire et 5 nulles pour une deuxième place provisoire.

Cette anti Nimzo-Indienne est traitée comme une semi-Slave variante d'échanges de la part du Hongrois, ce qui donne immédiatement un léger avantage positionnel aux Blancs. Leko joue de manière très précise, en essayant de mettre en valeur sa paire de Fous!

Cependant, Ponomariov arrive à transposer intelligemment dans une finale de Fous de couleur opposée avec pion de moins pour arracher le demi-point !

Nikita Vitiugov (2726) - Evgeny Tomashevsky (2710): ½-½
Partie très intéressante pour ces deux joueurs qui ont une rivalité grandissante au fil des années : une place en équipe nationale ! Une dernière place est vacante, occupée pour le moment par Ian Nepomniachtchi (2718 Elo), mais pas un titulaire incontestable…

La partie débute par une anti Nimzo-Indienne typique avec des pions pendants Noirs en "c5" et "d5". Les Blancs possèdent un beau cavalier bloqueur "d4", mais en revanche, les Noirs peuvent appuyer sur la faiblesse blanche "b2" via la colonne ouverte.

Après un échange généralisé, les joueurs décident de partager le point en 31 coups.

Alexander Moiseenko (2726) - Dmitry Andreikin (2705): ½-½
L’ancien champion du Monde junior n’est pas à la fête pour le moment, avec seulement 2/6.

La Bogo-Indienne reste solide, malgré le pion arriéré faible en "d6". Malheureusement pour les Blancs, 20.Df2? permet la poussée libératrice 20...d5! qui échange tous les pions centraux, et égalise immédiatement. La suite de la partie n'est qu'une longue série d'échanges qui mène à la nulle!

Alexander Morozevich (2737) - Evgeny Alekseev (2662): 1-0
Le 2è choc 100% russe de cette 7è ronde. Morozevich va essayer de creuser encore l’écart avec les pièces blanches. Et c'est ce que va faire le Russe avec succès...!

Très longtemps, Alekseev va souffrir mais tenir bon dans une Nimzo-Indienne légèrement passive, avec un avantage d'espace et de manoeuvre pour les Blancs. La longue finale 2 Tours+Cavalier avec pions de chaque côté semble équilibrée.

Mais c'est sans compter la persévérance de Morozevich qui finit par faire craquer son jeune adversaire après 55...Ce5?? alors que 55...Ce3 semblait annuler. Le Russe semble bien parti pour remporter haut la main le tournoi de Saratov...

Pavel Eljanov (2683) - Alexeï Shirov (2713): ½-½
Alexei Shirov, auteur d’une belle partie de combat hier, va tenter de marquer le point contre son adversaire Ukrainien en petite forme.

Une variante de Moscou bien travaillée côté Noirs qui sortent de l'ouverture avec bon avantage. La transposition en finale est immédiate et Shirov commence à torturer son adversaire.

Eljanov tient bon et égalise après avoir échangé le Cavalier contre le Fou...

Les résultats de la ronde 6 du 13 octobre 2011
Ni Hua (2670) - Pavel Eljanov (2683) : ½-½ (62) Ecossaise
Alexeï Shirov (2713) - Alexander Morozevich (2737) : ½-½ (98) Française Steinitz
Evgeny Alekseev (2662) - Alexander Moiseenko (2726) : ½-½ (30) Début Catalan
Dmitry Andreikin (2705) - Nikita Vitiugov (2726) : 0-1 (37) Française Winawer
Evgeny Tomashevsky (2710) - Peter Leko (2728) : ½-½ (32) Catalane ouverte
Ruslan Ponomariov (2758) - Michael Roiz (2668) : ½-½ (30) Espagnole ouverte
Alexander Morozevich - Alexeï Shirov
Les résultats de la ronde 5 du 12 octobre 2011
Ruslan Ponomariov (2758) - Ni Hua (2670) : ½-½ (53) Slave Chebanenko
Michael Roiz (2668) - Evgeny Tomashevsky (2710) : ½-½ (33) Défense Ragozine
Peter Leko (2728) - Dmitry Andreikin (2705) : 1-0 (37) Nimzo-Indienne
Nikita Vitiugov (2726) - Evgeny Alekseev (2662) : ½-½ (42) Défense Ragozine
Alexander Moiseenko (2726) - Alexeï Shirov (2713) : ½-½ (33) Slave Moscou
Alexander Morozevich (2737) - Pavel Eljanov (2683) : 1-0 (41) Ecossaise

Belle défense de Peter Leko. Dmitry Andreikin, avec les pièces noires, se lance à l'attaque du roque blanc et sacrifie du matériel. Le temps d'évacuer son Roi sur l'autre aile et, avec le matériel de plus, le Hongrois l'emporte. Alexander Morozevich profite du zeitnot de Pavel Eljanov pour pousser son avance à 1,5 après seulement 5 rondes !

Les résultats de la ronde 4 du 11 octobre 2011
Ni Hua (2670) - Alexander Morozevich (2737) : 0-1 (47) Scheveningen
Pavel Eljanov (2683) - Alexander Moiseenko (2726) : ½-½ (51) Défense Ragozine
Alexeï Shirov (2713) - Nikita Vitiugov (2726) : ½-½ (42) Française Steinitz
Evgeny Alekseev (2662) - Peter Leko (2728) : ½-½ (30) Défense Grünfeld
Dmitry Andreikin (2705) - Michael Roiz (2668) : ½-½ (114) Caro-Kann 2 Cavaliers
Evgeny Tomashevsky (2710) - Ruslan Ponomariov (2758) : ½-½ (36) Catalane fermée
Peter Leko & Pavel Eljanov | Photo @ http://pogonina.com
Les résultats de la ronde 3 du 10 octobre 2011
Evgeny Tomashevsky (2710) - Ni Hua (2670) : 1-0 (46) Slave Chebanenko
Ruslan Ponomariov (2758) - Dmitry Andreikin (2705) : ½-½ (35) Ouest-Indienne
Michael Roiz (2668) - Evgeny Alekseev (2662) : ½-½ (34) Nimzo-Indienne
Peter Leko (2728) - Alexeï Shirov (2713) : ½-½ (21) Française Winawer
Nikita Vitiugov (2726) - Pavel Eljanov (2683) : ½-½ (66) Défense Slave
Alexander Moiseenko (2726) - Alexander Morozevich (2737) : 0-1 (40) Est-Indienne

Les résultats de la ronde 2 du 09 octobre 2011
Ni Hua (2670) - Alexander Moiseenko (2726) : 0-1 (39) Anglaise
Alexander Morozevich (2737) - Nikita Vitiugov (2726) : 1-0 (34) Française Steinitz
Pavel Eljanov (2683) - Peter Leko (2728) : ½-½ (56) Nimzo-indienne
Alexeï Shirov (2713) - Michael Roiz (2668) : ½-½ (34) Partie du Fou
Evgeny Alekseev (2662) - Ruslan Ponomariov (2758) : 1-0 (61) Espagnole Berlinoise
Dmitry Andreikin (2705) - Evgeny Tomashevsky (2710) : ½-½ (32) Ouest-indienne

Ni Hua et Alexander Moiseenko ont disputé une partie très spectaculaire, ponctuée de nombreuses phases tactiques. Il est bien sûr facile de critiquer post-mortem tel ou tel coup, grâce à l'évaluation d'un moteur, mais nettement moins simple de trouver les coups sur l'échiquier. La partie quitta assez tôt les chemins balisés de la théorie, 8... f5 semble être un nouveauté. Le joueur chinois se lança immédiatement à l'assaut, de matière peut-être un peu présomptueuse, ce qui a donné un léger avantage aux Noirs. La première erreur semble être 17. f5 ?, l'ordinateur préférant poursuivre l'attaque par 17. g5. Malgré l'évaluation largement en faveur des Noirs, le jeu de Ni Hua va payer, car Moiseenko, sous pression depuis le début de la partie, va gaffer par 20. Cf5 ?, ce qui permet à son adversaire de revenir dans une position jouable, Dame+Tour contre 2 Tours+Cavalier. En crise de temps, Ni Hua va de nouveau se fourvoyer, d'abord en échangeant sa Tour, puis en permettant au Roi Noir de venir soutenir ses pièces dans le camp blanc. La dernière erreur fut de prendre les pions, ce qui a permis aux Noirs de tisser un réseau de mat. Dans une position désespérée, Ni Hua est tombé au temps.

Alexander Morozevitch a réalisé une belle démonstration contre Nikola Vitiugov. Ce dernier a opté pour une défense française, la spécialité de son adversaire ! Les Blancs se sont développés naturellement et ont peu à peu pris l'avantage. Au 26e coup, cet avantage se voit à l'oeil nu, le Cavalier blanc en d6 contraint le Fou noir à la passivité et permet aux Blancs de gagner un pion. Morozevitch n'a aucune difficulté avec sa majorité à l'aile-Dame et, au 34e coup, les Noirs ont abandonné.

Il semble que la dernière partie décisive de cette ronde est plus une défaite de Ponomariov qu'une victoire d'Alekseev. Avec la très solide défense berlinoise de la partie espagnole, l'Ukrainien, récent 4e de la Coupe du monde, ne prenait pas de risques. Mais il enchaîna les imprécisions: 26... Ch4, 29...c6. Les Blancs ont ainsi pu gagner un pion et ont converti cet avantage en victoire sans faillir.

Les résultats de la ronde 1 du 08 octobre 2011
Dmitry Andreikin (2705) - Ni Hua (2670) : ½-½ (53) Espagnole berlinoise
Evgeny Tomashevsky (2710) - Evgeny Alekseev (2662) : ½-½ (41) Bogo-Indienne
Ruslan Ponomariov (2758) - Alexeï Shirov (2713) : ½-½ (40) Semi-Slave anti-Meran
Michael Roiz (2668) - Pavel Eljanov (2683) : ½-½ (36) Semi-Slave Moscou
Peter Leko (2728) - Alexander Morozevich (2737) : ½-½ (38) Française Rubinstein
Nikita Vitiugov (2726) - Alexander Moiseenko (2726) : ½-½ (30) Défense Ragozine

Saratov est une ville de Russie, capitale administrative de l'oblast de Saratov. Elle est située à 723 km au sud-est de Moscou, sur la rive droite de la Volga (réservoir de Volgograd). Saratov est un nœud ferroviaire et routier important, elle possède un port fluvial et un aéroport international. Sa population s'élève à 836 100 habitants en 2008, ce qui en fait la 15e ville de Russie. Elle forme avec Engels et d'autres villes une agglomération 1,19 million d'habitants en 2005. Saratov est un centre industriel important diversifié, et le siège de nombreuses institutions culturelles et pédagogiques, dont une Alliance française.

Saratov contemporain
Saratov est aujourd'hui une ville industrielle, riche d'un passé culturel important et d'établissements d'enseignement renommés.

Dans le centre historique, on trouve les administrations de la ville et de l'oblast (complexe de bâtiments construits à la fin du XIXe siècle, début du XXe siècle), des théâtres et des salles de spectacle (le théâtre pour opéras et ballets (1875), le théâtre dramatique (1967), le théâtre pour les enfants, le conservatoire (1912), le cirque, et la salle de concerts philharmoniques), des musées (A.N. Radichtchev (1885), K.A. Fédine (bâtiment du début du XVIIIe siècle), l'hôtel particulier de Nikolaï Tchernychevsky (début du XIXe siècle)).

Saratov se trouve être en Russie une ville universitaire renommée, surtout dans le domaine de la recherche scientifique. En dehors de l'une des plus vieilles universités de Russie, on trouve à Saratov la SGU (СГУ) et dix autres universités.

Des usines automobiles, ainsi que des raffineries pétrolières et des usines chimiques s'y sont aussi développées.

Saratov était une ville fermée à l'époque de l'URSS (jusqu'en 1990, il était impossible aux étrangers d'accéder à la ville), car des industries importantes dans le domaine militaire, en particulier l'usine d'aviation de Saratov qui fabriquait des avions militaires et civils y étaient situées. Beaucoup d'usines de Saratov exécutaient même les commandes du programme spatial soviétique.

Après le manifeste de Catherine II du 22 juillet 1763, Saratov et sa région devinrent pendant longtemps une terre d'immigration pour les paysans venus d'Allemagne, appelés dès lors les Allemands de la Volga. Ils étaient près de 800 000 au début du XXe siècle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup d'entre eux ont été déportés vers la Sibérie ou vers le Kazakhstan. Certains sont revenus par la suite dans la région de Saratov, mais la majorité émigra en Allemagne dans les années 1990. Ainsi l'église catholique Saint-Clément dans la rue allemande (église à présent transformée en salle de cinéma) rappelle aujourd'hui le Saratov d'autrefois. Du reste, l'évêque catholique actuel de Saratov, Mgr Pickel est allemand.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saratov

Géographie


Agrandir le plan

Publié le 18/10/2011 - 19:05 , Mis à jour le 19/10/2011 - 19:13
Les réactions (2)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

sergelie - 09/10/2011 22:13
A noter que Saratov est la ville de naissance du GMI Vladimir Lazarev qui joue et entraine en France (même si ça n'est pas signalé sur Wikipédia à la page Saratov)...