Election à la présidence de la FIDE
Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne se déclare compétent. Le Ministre des Relations Extérieures russe soutient Karpov : L'Argentine retire son appui à Ilyumzhinov et soutient Karpov ; Kirsan Ilioumjinov ne sera plus président de la Kalmoukie ; les Emirats Arabes Unis soutiennent Karpov... [Suivez toute la campagne électorale. Vidéos et historique.]

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne se déclare compétent.

En présence de Gary Kasparov, Nigel Short, Bessel Kok, Alexander Bach, Jean-Claude Moingt, Laurent Vérat et, bien entendu des représentants de l'équipe d'Ilyumzhinov, l'appel de la FIDE, qui demandait à ce que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne, Suisse, se déclare incompétent a été rejetée.

Ainsi, pendant les Olympiades de Khanty-Mansiysk, Russie, qui ont lieu du 19 septembre au 4 octobre 2010l, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) examinera la demande de plusieurs fédérations nationales et de l'équipe de campagne d'Anatoly Karpov qui ont intenté un procès contre la Fédération Internationale Des Echecs. Cette action en justice, qui a été introduite par White & Case, un cabinet de Manhattan, espère voir la liste de Kirsan Ilyumzhinov, le Président actuel et candidat à sa réélection, disqualifiée.

Le procès, qui comprend les fédérations d'échecs des États-Unis, de France, d'Allemagne, de Suisse et d'Ukraine en tant que plaignants, pose la question de la légitimité des nominations d'Ilyumzhinov par la Russie, l'Argentine et le Mexique. Il s'interroge également sur la nomination de Beatriz Marinello, la vice-présidence sur la liste d'Ilyumzhinov. Comme chaque candidat à la présidence est tenu de présenter une liste afin de pourvoir chacun des postes de direction de la fédération, et d'avoir au moins une femme candidate, Karpov tente d'invalider la candidature d'Ilyumzhinov en éliminant Marinello de sa liste.
La question de savoir à quel candidat la Russie apporte son soutien a été l'objet d'une âpre bataille pendant toute la campagne.

Les deux candidats sont Russes et les règles de la fédération, qui est également connue sous l'acronyme FIDE (Fédération Internationale Des Échecs), indiquent qu'un candidat à un poste doit, soit avoir la nomination de son pays d'origine, soit celle d'une fédération dont le candidat a été membre pendant au moins un an.
Karpov, qui a également les nominations de la France, de l'Allemagne et de la Suisse, fait valoir que le vote à la majorité de la Fédération de Russie des échecs, le 14 mai, pour le nominer, était légitime et qu'il est donc le candidat de la Russie.

Après ce vote, Arkady Dvorkovich, le président du conseil de surveillance de la fédération, et haut fonctionnaire du Kremlin, a pris le contrôle de la fédération russe et a décrété que le vote n'était pas valide. Lors d'une réunion le 28 juin, une partie des membres de la fédération a voté pour donner à Dvorkovich l'entière autorité pour agir au nom de la FIDE jusqu'à ce qu'une nouvelle réunion se tienne en octobre - après les élections de la FIDE.  Dvorkovich a ensuite réaffirmé avoir envoyé une précédente lettre à la FIDE en avril, nominant Ilyumzhinov comme candidat à la présidence.

Le procès vise à réaffirmer le vote du 14 mai. Il vise également à montrer qu'Ilyumzhinov n'a pas été un membre des fédérations argentine et mexicaine assez longtemps pour être désigné par celles-ci. White & Case prétend que la FIDE n'a pas remis les documents apportant la preuve de ses adhésions, malgré des demandes répétées.
En ce qui concerne Marinello, qui est née au Chili, mais a vécu aux États-Unis pendant 20 ans, les plaignants allèguent que sa nomination par le Chili et le Brésil ne sont pas légitimes, car elle n'est membre d'aucune de ces deux fédérations.

Marinello a déclaré dans un entretien téléphonique que « ce [n'est] pas vrai ». Elle a prétendu avoir la double citoyenneté avec le Chili, qu'elle s'y rend souvent parce que sa famille y vit toujours, et qu'elle y dirige encore des séminaires d'Echecs. Pour le Brésil, elle a dit qu'elle y disputait le championnat national par équipes depuis de nombreuses années.

«Mes liens avec le Chili et le Brésil sont beaucoup plus forts que ceux de Karpov avec la France et l'Allemagne », a-t-elle déclaré.
L'équipe de campagne d'Ilyumzhinov dit maintenant qu'elle a le soutien de 64 fédérations nationales, mais au moins deux de celles-ci - le Honduras et la Russie - sont revendiquées par les deux équipes de campagne. L'équipe de Karpov dénombre 23 pays qui le supportent. La FIDE compte environ 170 pays membres, chacun ayant une voix.
Il est dans l'intérêt des deux équipes de campagne de paraître regrouper suffisamment de voix pour remporter l'élection, car le statut de favori peut attirer plus d'électeurs potentiels, qui pourraient craindre des conséquences financières et un manque de soutien en retour, s'ils soutenaient le perdant. Bien sûr, le soutien allégué ne vaut que jusqu'au comptage final des voix...
L'élection se déroulera en septembre, lors des Olympiades de Khanty-Mansiysk, en Russie.

Retrouvez les nombreux articles de Dylan Loeb McClain http://gambit.blogs.nytimes.com/author/dylan-loeb-mcclain


Le Ministre des Relations Extérieures russe soutient Karpov

Le 9 Septembre 2010 : De nombreuses informations affirment que le Ministre des Relations Extérieures Russe soutient désormais activement la candidature de Anatoli Karpov. Des ministres des sports reçoivent des appels téléphonique de fonctionnaires russes leur demandant d'appuyer Karpov. Pour la Russie, avoir maintenu Ilyumzhinov dans une position internationale proéminente est devenue une honte.

www.karpov2010.org

L'Argentine retire son appui à Ilyumzhinov et soutient Karpov

Dans une déclaration écrite de la Fédération Argentine des Echecs, le Président Nicolás Barrera a annoncé qu'après une sérieuse considération des plans d'Anatoly Karpov pour le futur des échecs, la FADA a changé sa position pour appuyer le XIIe champion du monde d'échecs et a retiré la nomination de Kirsan Ilyumzhinov pour la présidence de la FIDE. Cette décision a été prise après de longues conversations avec Garry Kasparov, qui a visité l'Argentine et le Chili pour se réunir avec les fonctionnaires des deux Fédérations, afin de promouvoir le jeu d'échecs et la campagne de Karpov.
Lire l'article complet sur www.karpov2010.org/es/2010/09/argentina-apoya-a-karpov-declinan-el-soporte-a-ilyumzhinov/

Kirsan Ilioumjinov ne sera plus président de la Kalmoukie

Kirsan Ilioumjinov, président de la Kalmoukie depuis 1993, ne sera plus à la tête de cette République. Ilioumjinov a l'intention de se concentrer uniquement sur le développement des échecs dans le monde en tant que président de la Fédération International des Echecs (FIDE).

« J'ai servi comme président de la Kalmoukie pendant longtemps. Maintenant j'espère mettre à profit mes 20 années d'expérience et de gouvernement, ainsi que mes relations et l'amitié avec les chefs d'Etat et de gouvernements régionaux, pour rendre plus populaire le jeu d'échecs », a déclaré Ilioumjinov dans une interview.

Ilioumjinov a dit qu'il a pris cette décision volontairement afin de se consacrer à la promotion du jeu d'échecs. Néanmoins, ces derniers mois, le Kremlin fait le ménage - forçant de nombreux chefs des républiques russes à se retirer à la fin de leur mandat. Le Kremlin nomme les présidents des républiques de Russie. Le mandat d'Ilyzumzhinov expirera le mois prochain.

Bien que le Kremlin n'a jamais rien dit quant à savoir si Ilyzumzhinov serait reconduit dans ses fonctions ou non, il est possible que son penchant pour parler de son enlèvement par des extraterrestres, qu'il a mentionné à plusieurs reprises, ainsi que la mystérieuse source de sa richesse et l'état d'appauvrissement de la Kalmoukie, ont trop pesé sur lui.

Maintenant qu'il ne sera plus président de la Kalmoukie, Ilioumjinov a tous ses œufs dans le même panier : la réélection à la présidence de la FIDE. Il est président de cette Fédération depuis 1995. L'élection est censée avoir lieu le 29 septembre, lors de la Biennale des Olympiade d'échecs qui se dérouleront cette année à Khanty-Mansiysk, en Sibérie. Mais Anatoli Karpov, avec cinq fédérations nationales, ont déposé une plainte auprès de la Cour d'Arbitrage du Sport à Lausanne, en Suisse - la plainte sera examiné les 15 et 16 septembre 2010 - tendant à disqualifier l'élection d'Ilyzumzhinov.

La plainte allègue que Ilioumjinov, et un membre de sa liste, Beatriz Marinello, ne sont pas membres des fédérations nationales qui les ont nommés - comme l'exige le règlement de la FIDE. Ilioumjinov aurait été désigné par la Russie, l'Argentine et le Mexique.
Hier, Chessbase, a signalé qu'un responsable du gouvernement argentin a déclaré qu'Ilioumjinov n'est pas un membre de cette fédération. Karpov a également fait valoir que désormais la Fédération Argentine le soutient et a retiré sa nomination pour Ilioumjinov.

Les articles qui parlent des élections à la présidence de la FIDE
  www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=6659
  www.onefide.com/2010/09/07/kirsan-ilyumzhinov-resigns-as-president-of-kalmykia-to-focus-on-fide
  http://www.google.com/hostednews/ap/article
  www.rbcdaily.ru/2010/09/02/focus/507225
  www.themoscowtimes.com/news/article/kalmykia-leader-to-quit/414975.html
  http://english.ruvr.ru/2010/09/07/19092072.html


Les fragiles soutiens de Kirsan

L'élection pour la présidence de la FIDE aura lieu à Khanty-Mansiysk, en Russie, à la fin du mois de Septembre 2010. Toutes les fédérations membres de la FIDE possèdent une voix pour décider du prochain président de la FIDE. Une division de la Fédération des Echecs de Chypre a mis l'accent sur les tactiques de campagne de Kirsan Ilioumjinov.

Ilioumjinov affirme avoir reçu de nombreux soutiens de la part des Fédérations, mais le tableau semble en réalité très différent. Ces soutiens sont très fragiles - souvent basés uniquement sur des promesses qu'il ne peut pas tenir, sur le paiement de factures qu'il ne peut pas payer, voire sur de l'intimidation pure et simple.

Déjà quelques-unes des fédérations de la liste de Kirsan se plaignent que les promesses concernant des billets d'avion et autres cadeaux n'ont pas été tenues. Chaque fois que cela arrive, ces fédérations s'adressent à nous et une tendance se dégage : ils se rendent compte qu'il existe maintenant une alternative à Kirsan et cherchent quelqu'un qui peut leur offrir plus que des mots.

De nombreuses fédérations, certaines sur la liste Kirsan et d'autres non encore déclarées officiellement, nous ont confié l'énorme pression qu'elles subissent de la part de la FIDE et de Kirsan. Kirsan et ses agents n'ont pas hésité à utiliser agressivement le pouvoir de la FIDE pour promouvoir sa candidature. Pour cette raison, la campagne Karpov2010 a cessé d'annoncer chaque nouveau soutient qu'elle reçoit des fédérations. A plusieurs reprises des fédérations nous ont demandé de ne pas faire de publicité et de ne pas annoncer leur soutien à Karpov2010 afin de les protéger de la pression et la répression de la FIDE.

Kirsan peut revendiquer ce qu'il veut, 50, 80, ou 1001 fédérations, la vérité est en fait très différente.

Chypre division "unanime" !

La lettre de soutien à M. Kirsan Ilioumjinov envoyée par M. Christoforos Tornaritis (il y a deux jours), président de la Fédération d'échecs de Chypre, est trompeuse et/ou a déformé la réalité des faits.

L'annonce « unanime » de la décision de la Fédération des Echecs de Chypre doit rester en interne jusqu'aux élections de Septembre, et ces lettres ouvertes de soutien à ce stade ne sont pas seulement inutiles, mais elles sont aussi très dangereuses pour l'unité de la fédération.

Le 12 Juillet 2010, dix des dix-huit membres du Conseil ont indiqué leur préférence pour la candidature de M. Karpov dans un document signé. Bien qu'il y ait une majorité claire pour Karpov, le contenu de ce document (la déclaration de soutien) n'a pas été diffusé afin de conserver l'unité de la Fédération de Chypre.

En réalité, la Fédération des Echecs de Chypre est toujours profondément divisée quant à savoir qui elle appuira aux élections de la FIDE. En outre, la lettre de soutien figurant sur le site officiel du candidat Ilioumjinov n'est pas légale et n'a pas de statut officiel en raison du fait qu'elle n'est pas imprimée sur le papier à entête officiel de la fédération et que la signature du Secrétaire est absente, alors qu'elle est obligatoire sur tous les documents officiels de la fédération.

Vassilis Aristotelous
Le 5 août 2010

Sulaiman Al Fahim & les Emirats Arabes Unis soutiennent Karpov

Une nouvelle importante est arrivée en provenance des Émirats Arabes Unis (EAU), où Anatoly Karpov a rencontré l'homme d'affaires et responsable des sports, Sulaiman Al Fahim, qui, parmi ses nombreux titres est également le président de la Fédération des échecs des Émirats Arabes Unis.
Les Émirats Arabes Unis ont promis leur soutien à la candidature de Karpov et Sulaiman Al Fahim a accepté l'offre d'un poste de vice-président de la FIDE dans l'administration de Karpov pour se concentrer sur le développement des échecs dans le monde arabe et dans toute l'Asie.
Ils ont également annoncé un enveloppe de 320.000 dollars pour le développement des échecs dans la région.

Le jeu de Ilyumzhinov - au bénéfice de l'élite

Un article très intéressant d'un analyste politique russe, Stanislav Belkovsky, fut publié à l'origine sur www.grani.ru L'article passe en revue les motifs probables qui poussent Arkady Dvorkovich à risquer sa réputation aux côtés de Ilyumzhinov, pour contrer Karpov et la majorité des membres du Conseil de la Présidence Russe.

Lire l'article complet, en espagnol sur el-juego-de-ilyumzhinov-para-el-beneficio-de-la-elite ; en anglais sur ilyumzhinovs-game-for-the-benefit-of-the-elites et en russe sur belkovsky


A lire aussi l'article paru sur le site de Chessbase.com
Karpov on the attack: « Can you believe Kirsan ? »
« Qui est Kirsan ? Le monde des échecs a été régulièrement humilié par les déclarations de Kirsan dans la presse, par exemple, sa rencontre avec des êtres extraterrestres, son admiration pour Saddam Hussein et ses fils. Pire encore sont les nombreuses histoires de corruption, pauvreté, répression et même assassinat dans la république russe de Kalmoukie qu'il régit. Toutefois, certains disent que la seule chose que nous devrions regarder est ce qui est positif, comme la FIDE. Notre réponse: pas grand-chose. »

« Promesse non tenue à Khanty-Mansiysk »
Dans un article distinct de la campagne de Karpov, un tableau inquiétant des préparations des prochaines Olympiades d'échecs à Khanty-Mansiysk a été dépeint.
Apparemment, le vice-président de la FIDE, M. Israël Gelfer a visité le site et « ça a été une mauvaise surprise » :

Ses espoirs de voir un hôtel terminé, prêt à accueillir les joueurs pour les Olympiades d'échecs, ont été anéantis. Il a dû se frayer un chemin dans le bâtiment à travers la poussière, les monticules de sacs de ciment et des débris - tout en se bouchant le nez en raison à la puanteur insupportable de la peinture.


Un coup obscur sur l'échiquier politique

Por Carlos A. lardo du journal argentin La Nacion

La conduite actuelle de la Fédération Argentine des Echecs (FADA), que accumule dix ans de gouvernements suspicieux, a exposé à toute la communauté échiquéenne vernaculaire une situation internationale dont les conséquences restent inconnues.

Le Tribunal d'Arbitrage Sportif (TAS), de Lausanne, en Suisse, a reçu une demande présentée par les Fédérations d'échecs des Etats-Unis, d'Allemagne, Suisse et Ukraine, entre autres, et avec la signature de l'ex-champion du monde russe Anatoly Karpov, contre la Fédération Internationale (FIDE), qui vise directement l'Argentine. Le motif : les dirigeants de la FADA ont désigné de manière illégale Kirsan Ilyumzhinov comme candidat à une nouvelle réélection à la présidence de la FIDE. La désignation d'un candidat de la part d'une Fédération est possible uniquement si celui-ci fait déjà partie de cette Fédération.

« Au mondial 2005 de San Luis, Ilyumzhinov fut nommé personnalité illustre. A partir de ce moment, c'est un membre honoraire permanent des échecs argentins », a expliqué Nicolás Barrera, président de FADA, au journal La Nacion. Néanmoins, des sources de cette province assurent que sur aucun bulletin officiel du pouvoir exécutif ne figure la moindre référence à ce titre.

« Il y a quatre ans, Ilyumzhinov a payé de sa poche les 17.800 euros de la dette argentine à la FIDE. Nous ne pouvons pas le trahir », s'excuse Barrera. « Peut-être qu'avec cet appui nous ramènerons les Olympiades de 2016 au pays et qu'ils me désigneront à un poste honorifique au comité exécutif de la FIDE », ajouta le président de la FADA.

Le monde des échecs vit des heures cruciales. Si la Court suisse découvre la manœuvre argentine et invalide la liste officielle, Karpov serait déclaré vainqueur sans élection, et la FADA restera exposée.

Ils ont dit :
« Le mieux est que Karpov gagne. Le rôle de la FIDE aux Amériques est lamentable; ils s'occupent uniquement de leurs intérêts personnels ».
Giovanni Vescovi 
Grand-Maître, Brésil

"Comme joueur d'échecs je suis en faveur de Karpov; je ne sais pas ce que décidera la Fédération chilienne ».
Ivan Morovic 
Grand-Maître, Chili

"Nous avons fait confiance à la FIDE des Amériques lors des quatre dernières années et nous avons obtenu des choses que nous ne devons pas perdre ».
Bernanrdo Roselli 
Président de la Fédération Uruguayenne



Interview de Nigel Freeman, Trésorier de la FIDE

Qu'avez-vous réalisé de particulier en quatre ans ?
Je crois que les principales réalisations sont que maintenant la FIDE paye avec ses fonds propres et peut payer des montants beaucoup plus élevés de commissions, par exemple, le budget de la CACDEC est en hausse. De 84.000 € en 2006 il est passé à 200.000 € en 2010. Que les dettes sont à la baisse : les Fédérations payent leurs arriérés plus rapidement qu'auparavant et nous essayons de faire en sorte que personne dans les commissions de la FIDE ne doivent payer de sa poche pour le travail effectué au nom de la FIDE.
Lire l'interview complète sur www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=6570


www.onefide.com



Karpov porte plainte !

Plusieurs fédérations nationales qui soutiennent la campagne de Anatoly Karpov ont intenté un procès contre la Fédération Internationale des Echecs, jeudi, à la Cour d'Arbitrage du Sport de Lausanne, en Suisse. La plainte, qui a été déposée par White & Case, une firme de Manhattan, cherche à disqualifier le billet de Kirsan Ilioumjinov.

La plainte, qui comprend les fédérations d'échecs des États-Unis, France, Allemagne, Suisse et Ukraine en tant que plaignants, défie la légitimité des candidatures de Ilioumjinov par la Russie, l'Argentine et le Mexique. Il s'interroge également sur la nomination de Beatriz Marinello, vice-présidence sur la liste de Ilioumjinov. Comme chaque candidat est tenu d'avoir au moins une femme dans son équipe, Karpov tente d'invalider la candidature de Ilioumjinov en éliminant Marinello.

La question de savoir à quel candidat la Russie apporte-t-elle son soutien a été un point de discorde pendant toute la campagne. Karpov, qui a également les candidatures de la France, l'Allemagne et la Suisse, affirme que le vote majoritaire de la Fédération Russe des Echecs du 14 mai 2010 pour le soutenir était légitime et qu'il est donc le candidat de la Russie.

Après ce vote, Arkadi Dvorkovitch, le président du conseil de surveillance de la fédération, et un haut fonctionnaire du Kremlin, a pris le contrôle de la fédération et a décrété que le vote n'était pas valide. Lors d'une réunion du 28 juin, le quorum des membres de la fédération a voté pour donner à Dvorkovitch toute autorité pour agir au nom de la fédération jusqu'à ce qu'une nouvelle réunion soit appelée en octobre - après les élections de la FIDE. Dvorkovitch a ensuite affirmé qu'il approuvait Ilioumjinov en tant que candidat à la présidence de la FIDE.

La plainte de Karpov vise à réaffirmer le vote du 14 mai. Elle vise également à montrer que Ilioumjinov n'a pas été assez longtemps membre de la fédération argentine et mexicaine pour être désigné par eux. De plus, la Fédération Russe des Echecs n'a toujours pas remis les documents prouvant son adhésion à Ilioumjinov, malgré des demandes répétées.

Lire l'article sur Gambit.blogs.nytimes.com
www.karpov2010.org et www.onefide.com


Karpov dans les Caraïbes

Voici les dernières nouvelles de la campagne de Karpov dans les Caraïbes, avec une vidéo du vote tenu à Porto Rico pour soutenir la candidature du Challenger. Le candidat à la présidence de la FIDE, Anatoly Karpov, propose 100.000 dollars pour promouvoir les échecs en Amérique centrale.

Lorsque la Fédération a proposé un débat ouvert pour cette candidature, une assemblée extraordinaire a été convoquée. Comme la vidéo le montre, plus de 100 membres sont venus voter! Le résultat fut une victoire claire pour soutenir Anatoly Karpov.

Le vote a eu lieu quelques semaines seulement après la visite de Garry Kasparov à Porto Rico, où il a été très bien reçu. Kasparov a été impressionné par la passion pour les échecs dans l'île et en particulier par "la Casa del Ajedrez", un établissement étonnant que Karpov a promis de transformer en centre des opérations en Amérique latine. Rafael Ortiz a déclaré, « c'est tout à fait logique parce que Porto Rico est la case e4 du centre de l'échiquier qui s'étend de l'Argentine au Canada ! » Et qui en sait mieux que Karpov sur le contrôle du centre de l'échiquier ?

Le décompte des voix a donné 76 votes qui ont approuvé immédiatement Karpov et 59 à ne pas l'approuver immédiatement. 45 des 59 qui ont dit « non » ont déclaré vouloir entendre d'abord Ilioumjinov. Ortiz a répondu : « Kirsan a eu 15 ans, non seulement pour dire quelque chose, mais pour faire quelque chose! »


Ilioumjinov revendique 64 voix

"Le nombre 64 est important», écrit-il, « car c'est un symbole pour les 64 cases de notre jeu bien-aimé. Un jeu qui montre sportivité et respect des principes que l'équipe de Kirsan continuera d'honorer au cours de cette campagne électorale."

Les fédérations qu'il revendiquent sont : l'Afghanistan, Andorre, Argentine, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bermudes, Bolivie, Brésil, Brunei, le Cameroun, le Cambodge, le Taipei chinois, la Colombie, République dominicaine, Équateur, Fidji, Gabon, Ghana, Grèce, Guatemala, Haïti, Honduras, Japon, Jordanie, Kenya, Kirghizistan, Koweït, Laos, Liban, Libye, Macao, Madagascar, Mali, Malte, Mauritanie, Mexique, Mongolie, Myanmar, Népal, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, Qatar, Russie, Sierra Leone, Singapour, Slovénie, Îles Salomon, la Somalie, la Corée du Sud, Soudan, Tadjikistan, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Turkménistan, Turquie, Uruguay, les îles Vierges américaines, Venezuela, Vietnam, Yémen, Zambie.


Lorsque les politiques s'en mêle et s'emmêlent

Le Président actuel de la FIDE, Kirsan Ilioumjinov, et l'ancien champion du monde d'échecs Anatoly Karpov, sont les deux seuls candidats à répondre avant la dead-line du 29 Juin 2010 (trois mois avant les élections) pour devenir Président de la FIDE. Les deux listes seront désormais examinées et seront ratifiées lors de la réunion du Conseil présidentiel à Tromso, les 24 et 25 Juillet 2010.

Par ailleurs, Iluymzhinov affirme que 55 nations sont en sa faveur et qu'il en reste encore 25-30 à gagner pour remporter l'élection. Si ces chiffres sont réels, ils ne seront visibles qu'au moment des élections. Ilioumjinov a promis de l'argent pour 10 ans d'événements commémoratifs pour Campomanes en Asie et des événements similaires dans les Amériques.

La réunion du Conseil présidentiel à Tromso en Juillet est potentiellement importante parce que, pour Karpov, il lui faudra être très magnanime afin de se présenter puisqu'il n'a plus le soutien de la Fédération Russe des Echecs.

C'est que maintenant la Fédération Russe des Echecs est entièrement entre les mains de Arkadij Dvorkovitch. La nomination d'Ilioumjinov par la Russie n'est sans doute pas légale, mais maintenant tout cela a été réglé de manière efficace avec la démission d'Alexander Bakh lors d'une réunion « secrète », le 28 juin 2010 à Moscou. Les procès-verbaux ont été publiés sur le site de la Fédération Russe des Echecs dans ce qui ressemble (si vous lisez entre les lignes) à une sorte d'ultimatum à Bakh.

Seul Bakh avait le pouvoir de désigner un candidat à la présidence de la FIDE, mais maintenant tout a été remis à Dvorkovitch. Le procès-verbal montre clairement que Bakh n'était pas là lors de la réunion. Tout cela tourne en dérision la Russie avec cette ingérence du gouvernement dans les décisions sportives...

Traduction libre de l'article rédigé par Mark Crowther sur The Week In chess


Karpov menace de poursuites judiciaires

La nomination de la candidature par la Fédération Russe des Echecs est au centre d'une lutte entre Kirsan Ilioumjinov et Anatoli Karpov pour la présidence de la FIDE. L'équipe de Karpov a fait des demandes pour voir la documentation d'Ilioumjinov pour présenter sa candidature et son équipe.

Un candidat a toujours été nommé à la candidature par la Fédération Russe des échecs et maintenant Karpov est en guerre. Il remet en question l'impartialité du Secrétariat de la FIDE et le site Web de la FIDE, en particulier dans la publication des articles commentés. Il y a aussi une différence flagrante entre les documents présentés par Karpov sur son propre site et ceux publiés par le site de la FIDE. Karpov dit que la Fédération Russe des Echecs l'a nommé, puis Kirsan Ilioumjinov annonce le contraire.

Cela ouvre la possibilité à toutes sortes de scénarios juridiques. Tout d'abord la documentation actuelle entourant la nomination de la Russie devra être examinée. Avec les versions concurrentes signées par Arkady Dvorkovitch et Alexander Bakh. Dvorkovitch ayant confirmé à la FIDE que sa version était la bonne. Cela peut être suffisant en droit pour le Secrétariat de la FIDE, mais cela peut ne pas suffire en droit en Russie, où il peut être contesté, et il peut y avoir un troisième point de vue de la Cour d'Arbitrage du Sport à Lausanne, où ce conflit peut inévitablement atterrir.

Karpov s'interroge également sur la validité de certaines des autres propositions et sur les déclarations parues sur le «One World, One Vision" le site Internet d'Ilioumjinov.

Une chose est certaine dans cette campagne, ce n'est pas une bataille pour les timides.


Mercredi 23 Juin 2010

Après Karpov, Kasparov et Carlsen à New-York, Alisa Maric qui rejoint la liste de Karpov, la vidéo du XIIe champion du monde au Liban, la Fédération russe vient de notifier à la Fédération Internationale des Echecs (FIDE), de sa position de nommer officiellement Anatoly Karpov candidat à la présidence de la FIDE !

www.karpov2010.org et www.onefide.com

L'ingérence du Kremlin aux élections de la FIDE

Avec le soutien de son ancien adversaire, Garry Kasparov et des fédérations nationales des États-Unis et d'Europe occidentale, Anatoly Karpov tente de déloger Kirsan Ilioumjinov de la présidence de la Fédération internationale d'échecs. Ilioumjinov est également président de la République de Kalmoukie, qu'il dirige comme son propre fief. 15 ans d'un règne tumultueux au cours duquel le monde des échecs a connu une chute vertigineuse, dont le prestige du titre de Champion du monde d'échecs.

Plus que les échecs, qui sont un jeu, la réélection pourrait être cruciale pour Ilioumjinov, dont le sort de président de la Kalmoukie est en l'air. Ilioumjinov dirige en quasi-autonomie cette République bouddhiste, surtout depuis la chute de l'Union soviétique, mais est confronté à des critiques croissantes de l'opposition locale sur la pauvreté persistante de la région. Le président russe Dmitri Medvedev aura à décider s'il convient de le nommer pour un nouveau mandat cet automne. « Même s'il n'est pas désigné pour un nouveau mandat, la présidence de la FIDE lui permettrait de rester une personne notable de la situation », explique Nicolas Petrov, un expert de la politique régionale de Russie à Moscou.

Lire l'article complet sur : www.foreignpolicy.com/articles/2010/05/18/chesspotism


Anatoly Karpov au Liban

A l'occasion du premier championnat d'échecs amateurs et vétérans d'Asie, le Président du Continent Asiatique, le Cheikh Sultan Bin Khalifa Al Nahyan était présent, le Président de la Fédération Libanaise des Echecs, ainsi que de nombreuses personnalités du monde des échecs asiatiques et arabes.


Alisa Maric rejoint la liste de Karpov

Alisa Maric
L'une des meilleures joueuses du monde, la Serbe Alisa Maric, a rejoint la liste présidentielle d'Anatoly Karpov comme candidate à la vice-présidence. En plus d'être l'une des femmes les plus accomplies dans les échecs, il ne s'agit pas seulement de la WGM Maric, mais aussi de la professeure Maric. Elle possède un doctorat en économie et enseigne à la Faculté de la Culture et des Médias de l'université de Belgrade.

Alisa envoie également des statistiques remarquables sur la Fédération serbe qui soutient Karpov. Avec une population de 7,5 millions d'habitants ils ont 51 GM, 12 WGM, 97 MI, 14 WIM, 291 FM, 24 WFM. Au total : 489 joueurs titrés et 2717 joueurs classés! La Serbie est une grande puissance des échecs qui vient d'approuver officiellement la candidature de Karpov.

La liste complète est maintenant composée de : Angola, Bosnie-Herzégovine, République démocratique du Congo, la République tchèque, Égypte, El Salvador, Angleterre, les îles Féroé, la France, l'Allemagne, Guernesey, Honduras, Islande, Irlande, Malaisie, Maroc, Monaco, Nicaragua, la Russie, Ecosse, Serbie, Espagne, Suisse, Ukraine, Etats-Unis.

Karpov, Kasparov et Carlsen à New York

Karpov, Kasparov et Carlsen - deux ex-champions et un très probable futur champion du monde - ont pris part à une fête de lancement et de collecte de fonds dans le spectaculaire Hôtel Trump SoHo à New York.

  

Il y a eu un moment très amusant lorsque le champagne a été apporté. Pas pour Magnus, qui n'est pas assez vieux pour boire de l'alcool aux USA, mais le jeune homme de 19 ans s'est joint au toast avec un verre invisible. A gauche, Richar A Conn Junior, président député sur la liste de candidature de Karpov. Carlsen fit beaucoup rire lorsqu'il dit : "Je pense qu'il y a plus de visiteurs dans cette pièce qu'au Grand-Prix Fide d'Astrakhan... "Pause" A chaque ronde... "Pause" En fait, toutes rondes cumulées!"

Le site officiel de la campagne d'Anatoly Karpov mentionne en première page "Karpov - Russia's choice"! Ce qui contredit l'annonce faite par Arkady Dvorkovitch au mois d'avril. Cependant, peu après, Dvorkovitch a déclaré que la réunion du 14 mai était illégitime. Une autre réunion est prévue le 20 mai.

L'autre information du jour qui a son importance : Igantius Leong, secrétaire général de la FIDE, a envoyé un email plus d'une heure avant l'annonce de la fédération Russe d'échecs, pour signifier qu'il quittait l'équipe dirigeante.

Natalia Pogonina sur son site www.pogonina.com propose une version anglaise de cette vidéo.

I could answer some questions, but maybe I would rather address a common falsification of facts that is going on in the world. Even though we live in the age of the Internet and other modern technologies, some news spread slowly. There are a few myths in the chess world on which people try to base their ungrounded decisions. The situation itself is somewhat surreal: I and Karpov have clashed at this very building a couple of times, we have always been antagonists. A lot of issues have been sorted out, sometimes everything ended in an ideologic debate, sometimes in “bad peace”. It has always been a confrontation.

As you might understand, today is a totally different case. I believe this day is very important for Russian chess. The sole fact that there is a dilemma, and it it seriously discussed - Karpov or Ilyumzhinov - seems strange to me. Not because it's a candidate master vs a world champion; but because nowadays in chess and the professional world in general reputation is the key factor. I don't think there is any challenge in determining who is more reputable. It's a disgrace that they are trying to impose the 15-year old (as Ilyumzhinov's reign) mythology on the Russian Chess Federation. The other members of the Supervisory Board (who haven't joined us) are under the impression that the whole world supports Ilyumzhinov. It's a lie. I haven't been in the chess circles for a while, but I visit a lot of countries. I can estimate in what condition the world is. That statement is not true. In fact, the chess world is in a disastrous condition. The leading chess website - ChessBase - has posted a trivia. People had to guess where the 6th Grand Prix stage will take place. Baku, Jermuk, Sochi, Nalchik, Elista, where will the next one be? The answer was Astrakhan, to form a circle on the map. Just think about the names of the cities! (Then some polite remarks aimed at showing he means no offense towards the locations).

When we were playing with Karpov, where was it? Moscow, London, New York, Seville, Leon. And where are we today? It didn't happen just all of a sudden. Chess is not at the circumference because everywhere else it is not taken seriously. And it's not just a problem of world's chess, it's a problem for Russia. When all the world media is showing the FIDE president recalling his meeting with aliens. One can live in the world of hallucinations. But when the future of chess depends on such people... It's obvious that this situation won't change, and everyone understands it in (lists countries). You have been provided with a presentation by Anatoly Evgenievich Karpov with a list of the countries which support him. The chess countries (USA, Germany, England, Spain, Switzerland) are on the list. Also many others (mentions them). Even Ukraine. I.e. the countries which have traditionally been supporting Ilyumzhinov. Just think about it.

This support stands for something. Supporting someone at an early stage is a risky step. It's a serious risk to oppose the current President (who has been the head of FIDE for 15 years) at such an early stage of the elections. The situation has changed dramatically. 21 countries already, before the elections, are supporting Karpov. About half of them have been supporting Ilyumzhinov before. Ukraine - it's actually a very uncommon thing. Before they have been supporting Iyumzhnova vs Bessel Kok, now they have expressed their support for Karpov... Per Anatoly Evgenievich request I have been communicating with many leaders of chess federations and grandmasters. Everyone is afraid of just one myth: that in Khanty-Mansiisk (where the elections will take place - Pogonina.com) everyone will be “buried”. Today's meeting will be decisive in the confrontation. People somehow believe that Ilyumzhinov controls everything in Russia. Today we have a chance to show that it is not the truth. Kirsan has no support in the world, all the can rely upon is the so-called “administrative resource”.

Dvorkovich, Ilyumzhinov, Magomedov? And Karpov? How can one compare them ? This discussion is extremely important. It's not only about Russian chess, it's about the future of world chess. These things are interconnected. The agenda which we were supposed to discuss today has some unreal items. Let's talk about the real problems. We can't win 3 Chess Olympiads in a row. I have been brought up in the system of coordinates where 2nd place was a failure. Has something happened, now people approach it in a different way. For the first time since 1921 (Lasker-Capablanca) no Russian (or Soviet) representative is playing at the WC match. Look at our teeenagers. Karjakin (although he is not a teenager already), and came from Ukraine. Anyway, it's clear that he is not a future world champion due to...(pauses) format. We are on the decline everywhere. That's what we should be discussing.

Today we have a great chance to start affecting the process. Not by hiring legionaries from (names countries), but by working with Karpov's strong team. This can be discussed properly. And where is Ilyumzhinov? Why is Kirsan not here? Why is he not telling us about aliens, his connections, banks, Chess City, New Vasiuki? He has nothing to say because 15 years is a lot of time. It has been understood everywhere. The only reason why not everyone has supported Karpov already is that they are afraid and waiting for the decision here. We have to prove that it's not like that. It's a house of cards.

A great chess player on one side and a cardsharper on the other. You have the power to change this. If you have any questions on the situation in the world, feel free to ask. I know it pretty well, and have contacted a great number of people during the last two months. I am surprised. I also had the same instincts: everyone in Africa and the Carribean region is bribed; and then you start talking to people and see that people have understood everything. They are contacted once in 4 years, and then forgot about. They want changes, they want to see grandmasters, some programs. Campomanes (although we had many controversies with him), at least tried to do something. Not much, but now nothing is being done at all. This situation can be changed, because the potential of chess is absolutely incredible. Modern technologies would allow create chess communities on the Internet, but nothing of that type has been done. Once again, we're faced with some sort of delirium: David Kaplan is going to teach us how to live. We have got more professional experience. And the reaction from the federations that have already supported Karpov show us that it is the right moment, people are ready for a change. Questions?

Anatoly Karpov Pour la présidence de la FIDE

Une nouvelle orientation exige une nouvelle direction
Les échecs internationaux ont besoin d'une nouvelle direction et cela ne peut se faire que sous une nouvelle direction. M. Karpov veut mener un programme d'unité et de changement positif. Sa grande expérience en tant que champion d'échecs et ambassadeur de l'UNICEF font de lui le dirigeant idéal pour replacer notre sport au premier plan sur la scène mondiale.

Un soutien international à tous les niveaux
Le statut de M. Karpov et son dévouement lui permettent d'être un agent de l'unité dans le monde des échecs. Il a déjà attiré dans le monde entier du soutien, ainsi qu'une équipe leader et de conseils d'une expérience inégalée, avec un caractère international.

Mettre fin à la crise et revenir aux fondamentaux de la FIDE 
Les échecs sont en crise aujourd'hui parce que la FIDE s'est déconnectée de ses fondamentaux: les fédérations et les joueurs. M. Karpov estime que le soutien pour notre nouvelle orientation doit venir d'en bas, au profit du grand nombre, pas par le haut au profit de quelques-uns. Tourner le jeu d'échecs vers la modernité et le sport professionnel  Les échecs ont un grand potentiel comme sport viable commercialement. Il a pris du retard dans ce développement parce que l'administration actuelle de la FIDE a nui à la réputation du sport et n'a pas manifesté d'intérêt ou d'aptitude à la modernisation et la professionnalisation. M. Karpov estime que le jeu d'échecs exige un leadership qui comprend pourquoi la professionnalisation est indispensable et comment construire une équipe pour y parvenir.

La capacité de réunir et de mobiliser la communauté 
Les échecs sont sans limites et possèdent de grandes ressources potentielles parmi ses millions de supporters et joueurs du monde entier. M. Karpov a la capacité unique d'attirer et de diriger ces ressources humaines au profit des fédérations d'échecs et des joueurs à travers le monde.

OBJECTIFS POUR UNE NOUVELLE FIDE

UNITE.  La devise de la FIDE Gens Una Sumus , «Nous sommes une famille" doit être prise au sérieux. Cela peut être fait en fournissant des canaux de communication et de communion entre les fédérations et les joueurs utilisant la technologie moderne et en gardant ouvertes les portes de la FIDE aux commentaires et aux idées nouvelles. La FIDE ne peut pas se permettre une fois de plus d'ignorer les besoins de ses membres au lendemain des élections.

TRANSPARENCE ET INTEGRITE. Sans ces éléments, il n'y a pas de confiance des partenaires commerciaux potentiels ou des fédérations membres et des joueurs. Ces relations cruciales ne peuvent se construire sans une nouvelle direction au sommet de la FIDE.

REACTIVITE. Cette campagne et l'administration de M. Karpov mettra l'accent sur la communication et la réactivité avec la communauté des échecs mondiaux que nous servons. Nous voulons savoir ce que les fédérations et leurs membres veulent et ont besoin de la FIDE et créer un dialogue ouvert et continu.

COMMERCIALISATION ET SPONSORING. Art, science et sport, le jeu d'échecs est aussi un grand marchand de produits dérivés. L'actuelle administration de la FIDE a manqué de l'exploiter au profit des fédérations membres et des joueurs. Nul ne sait mieux que M. Karpov le grand potentiel des échecs comme sport professionnel. Pendant près de trois décennies il a lutté pour le championnat du monde dans de nombreuses capitales du monde. La FIDE doit professionnaliser ses activités afin de développer des liens mutuellement bénéfiques avec les partenaires commerciaux à travers le monde.

BASE DE CROISSANCE ET CONNECTIVITE. Les événements de l'élite dont nous jouissons tous ne peut être durable sans la croissance et le soutien de la base dans tous les coins du globe. Cette participation dans le monde entier est notre ressource la plus précieuse et a été dilapidée pendant trop longtemps par l'administration de la FIDE. Les ressources internationales des Fédérations devraient être réunies pour permettre aux organisations membres et aux membres de mieux promouvoir le jeu.

COMMENT VOUS POUVEZ AIDER

Nous avons un programme ambitieux et nous avons besoin de votre aide pour y arriver. Impliquez-vous! Les individus ne votent pas lors de l'élection, mais vous pouvez faire entendre votre voix par votre fédération pour leur faire savoir pourquoi vous pensez que Anatoly Karpov devrait être le prochain Président de la FIDE. Notre site web officiel de la campagne sera lancé dans quelques jours et sera un excellent point de départ:

  Voir le répertoire pour entrer en contact avec votre fédération.
  Contactez nos bureaux et partager vos idées sur la façon dont nous faisons les choses et ce que vous aimeriez voir se produire une fois M. Karpov président.
  Nous apprécierons vos lettres de soutien et nous vous invitons à partager notre message positif aussi largement que vous le pouvez avec d'autres joueurs et organisateurs.

Anatoly Karpov candidat à la présidence de la FIDE.

Communiqué de presse:

Au début du mois d'Octobre, la FIDE va organiser des élections à Khanty-Mansiysk, en Russie. Il y a quelques semaines l'ancien champion du monde Anatoli Karpov a annoncé son intention de briguer la présidence de la FIDE. Le Président de la Fédération allemande des échecs, Robert von Weizsäcker, a chaleureusement accueilli cette décision et a officiellement présenté Anatoli Karpov en tant que candidat.

Cela est possible selon les lois de la FIDE, puisque l'ex-Champion du Monde a été membre du club d'échecs allemand, "Schachvereinigung 1930 Hockenheim", depuis 1994, ce qui en fait automatiquement de lui un membre de la Fédération allemande des échecs.

Karpov Anatoli et le professeur Robert von Weizsäcker.

La question des élections de la FIDE a été discutée lors de la dernière réunion du Conseil présidentiel de la Fédération allemande des échecs, le 25 Mars à Berlin, et il a été décidé à l'unanimité de soutenir Anatoly Karpov.

A lire, en anglais, sur le site de chessvibes.com une analyse détaillée de ce début de campagne à l'élection présidentielle de la FIDE.

Dans un article paru dans The New Yorker en 2006, Karpov déclare que « même une tête de noeud ferait un meilleur travail que Ilioumjinov. La situation ne peut pas devenir pire." Pourtant, si la procédure de vote lors du congrès de la FIDE à Khanty-Mansiysk est identique aux précédents congrès, Karpov - et ses partisans - peut encore revenir les mains vides.

Anatoly Karpov : "Oui, je suis candidat à la présidence de la FIDE".
Lors de son discours à l'assemblée générale extraordinaire de l'ECU, Anatoly Karpov a pointé de manière forte et explicite les déficiences de la FIDE depuis qu'Ilioumjinov en a pris la présidence en 1995.
Le 12e champion du Monde a dressé un réquisitoire sévère, le procureur Karpov n'a accordé aucune circonstance atténuante à l'équipe dirigeante actuelle de la FIDE!




Anatoly Karpov a stigmatisé les changements permanents de la FIDE par rapport à ses propres règlements. Il souhaite qu'il y ait une lisibilité du championnat du Monde afin qu'il retrouve son prestige etc.
Voici les sujets abordés lors du séjour de Karpov à Rijeka lors du championnat d'Europe individuel, en exclusivité pour Europe-Echecs.


Vidéo de Silvio Danailov & Ali Yacizi


Silvio Danailov (vice-président de la fédération bulgare) et Ali Yazici (président de la fédération turque) s'expriment au sujet de leur candidature à la présidence de l'ECU.


Publié le 16/09/2010 - 05:15 , Mis à jour le 17/09/2010 - 13:50