Fischer - Reshevsky
Un autre superbe exemple de l'exploitation des deux faiblesses en finale : la partie Fischer - Reshevsky, commentée par l'entraîneur Romuald De Labaca.
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Vidéos.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions