Gary Giroyan : Le prodige de Cannes-Echecs
Portrait de Gary Giroyan, Elo 2202, Club de Cannes Echecs, né le 12 juin 1996 à Vénissieux, par Frédéric Sellier.

Palmarès:

  Vice Champion de France "Petit Poussin" Reims 2004
  Champion de France "Poussin" Aix-les-Bains 2006
  3ème "Pupille" La Roche-sur-Yon 2008
  Champion du "Championnat de l'Union Européenne 2008" Murek (Autriche)
  Vice Champion de France "Benjamin" Aix-les-Bains 2009
  Vice Champion du "Championnat de l'Union Européenne 2009" Murek (Autriche)
  3 Titres de champion de France par équipe en 2007, 2008, 2009

En cette période estivale, quoi de plus naturel de se retrouver sous le soleil pour un portrait SPECIAL ETE. Direction Cannes avec ce très bel espoir français qui répond au doux nom de Gary Giroyan ! Du petit poupon repéré par Cyril Wolfangel (... avec très vite un titre national en 2004 en poche) à l'adolescent confirmé aguerri par Romuald Delabaca (sacré vice champion de France 2009 au printemps dernier), Gary est devenu aujourd'hui un élément incontesté et incontestable de l'équipe de N1 Jeunes de Cannes Echecs, mais aussi de l'équipe de France Jeunes !

C'est un exploit en soi, un triomphe même pour ce grand voyageur qui reste un joueur cool et détendu, et qui travaille toujours avec un très bon esprit d'équipe !

Vice champion de l'Union Européenne Murek 2009 © Photo Vincent Moret
Vice champion de l'union Européene Murek 2009 © Photo Vincent Moret

Anecdotes et témoignages à l'appui, Gary se dessine alors peu à peu comme un ado attachant et généreux avec une grande simplicité ! Reste que les moments les plus intenses de sa jeune vie, il les doit incontestablement aux échecs qui lui ont permis de parcourir le monde entier (Monténégro, Croatie, Turquie, Sibérie, Crète...).

Actuellement classé 2202 Elo (juillet 2009), il paraît difficile de ne pas imaginer qu'un jour, à défaut de gravir les marches de la croisette, il marchera sur le tapis rouge de la gloire européenne... comme le prouve son dernier titre de vice champion du championnat de l'Union Européenne 2009 ! Gary For Ever...

Gary For Ever...

Bonjour Gary, question "facile" ... peux-tu te présenter aux lecteurs d'Europe Echecs ?

Bonjour, je m'appelle Gary Giroyan j'ai eu 13 ans le 12 juin dernier. J'ai une sœur qui s'appelle Amandine, elle a 21 ans. Je suis né dans la région Lyonnaise et vis à Cannes depuis avril 1999 dont j'ai été fait citoyen d'honneur depuis mon titre de champion de France en 2006.

Je suis licencié au club de Cannes Echecs, membre de son équipe de N1 jeune depuis 6 années et avec laquelle j'ai eu la chance de remporter 3 titres de champion de France. J'ai également eu l'honneur récemment de jouer mes premières parties au Top 16.
J'ai un elo Fide à 2202
J'ai beaucoup voyagé grâce à l'équipe de France Jeunes lors de certains événements internationaux (Monténégro, Croatie, Turquie, Sibérie, Crète...) et aussi avec mon Club.
J'ai un très bon entraîneur, Romuald Delabaca allias Romu, qui m'accompagne depuis mon plus jeune âge.

Vice champion de l'Union Européenne Murek 2009 © Photo Vincent Moret
Championnat du monde jeunes Antalya 2007 © Photo Vincent Moret

Un petit mot sur ta scolarité...

Je suis au collège « STANISLAS » de Cannes en classe de 5ème Européenne.
C'est-à-dire que j'ai un peu plus de cours d'anglais où j'étudie plus particulièrement la vie dans les Pays Anglos-Saxons (soit la vie des petites anglaises et des petites Américaines, etc.). Ma matière préférée reste l'anglais d'ailleurs.

Par contre, la matière où je me sens le moins à l'aise est la musique, il parait que je chante « faux », enfin c'est ce que dit mon professeur car moi j'en suis pas si sûr : j'en connais bien d'autres qui font carrière avec moins que ça, mais je ne citerais pas de nom, je n'ai pas envie d'un procès ^^ ...

Dans ce collège je me suis fais de très bons copains et nous vous voyons d'ailleurs en dehors des cours pour se faire par exemple une toile de temps en temps le samedi.
Beaucoup d'élèves savent que je joue aux échecs car l'année dernière j'ai participé à une émission de télé avec Jean Luc Delarue. Ma prof m'a vu à la télé donc on en a parlé un peu en cours !
De plus, il y eu aussi la lettre que le président Nicolas Sarkozy m'a envoyée pour me féliciter de mon titre de Champion lors du championnat de l'union européenne l'an passé.

Sinon je suis plutôt discret, c'est un peu ma façon de faire un break entre ma vie échiquéenne et ma vie de tous les jours.
Il est vrai que je manque quelquefois les cours, c'est le bon côté de ma vie de joueur d'échecs.
Mais le mauvais côté c'est le rattrapage des cours, pas toujours facile à gérer. Enfin l'un ne va pas sans l'autre.
Pour l'instant je ne sais absolument pas ce que je ferai plus tard, l'avenir me fera signe au moment voulu.

Quand et dans quelle circonstance as-tu découvert les échecs ?

J'ai appris la marche des pièces lorsque j'étais en maternelle, dans mon école Bocca-Parc à Cannes-La-Bocca grâce à mon professeur de l'époque, Cyril Wolfangel.
Le jeu m'a immédiatement passionné ! La directrice de l'école ainsi que Cyril ont tenu à ce que je m'inscrive au club de Cannes-Echecs. C'est ce que j'ai rapidement fait lorsque j'ai eu 6 ans.

Championnat d'Europe Jeunes Sibénik 2007 © Photo Vincent Moret
Championnat d'Europe Jeunes Monténégro 2008 © Photo Vincent Moret

Cannes Echecs ! Une "histoire d'amour" avec ton Club ? Peux-tu nous raconter ?

Je suis membre du club de Cannes-Echecs depuis l'âge de mes 6 ans, j'ai tout de suite accroché, je me suis fait des super copains au club de Cannes car tout petit je jouais les « picos » du samedi, c'est super important pour moi l'amitié.
Et là, anecdote à ce sujet !
Quand j'ai gagné la première fois le « Pico » il y avait un cadeau (comme à chaque fois, pour les deux ou trois premiers) et ma mère me raconte que j'avais eu le premier prix, mais que je n'étais pas content, j'aurais tellement voulu le deuxième prix - « un beau ballon en mousse » - maintenant cela me fait toujours rire quand elle m'en parle.

Puis, il y a eu l'arrivée de Romu et c'est là que ma vraie vie de joueur d'échecs a commencé, fini les ballons : j'accumulais les médailles et les coupes.
Il m'a pris rapidement dans l'équipe de la N1 jeune, j'y joue d'ailleurs depuis que je suis petit-poussin.
Romu m'a tout appris des échecs et surtout qu'il fallait travailler, travailler et encore travailler et il m'a très souvent encouragé, très très souvent "engueulé" d'ailleurs ! (pour mon bien... bien entendu).
J'ai tout de suite accroché avec lui : il arrive à me faire donner le meilleur de moi-même.
Et puis il y aussi l'amitié qui nous lie, on ne parle pas toujours que des échecs...
Je reçois beaucoup de signes d'amitiés de tous, des parents d'enfants par exemple, comme Jean-Luc Froment (président de la ligue) qui ne manque jamais une occasion pour me féliciter et il m'emmène aussi avec ses trois enfants faire des Opens, il est super sympa, je pense que c'est un tout.
Je vais au Club deux fois par semaine, le Jeudi et le Vendredi pour des cours particuliers avec Romu et quelquefois le mercredi... et je croise très souvent d'autres entraîneurs et Maîtres (bientôt futur GM) comme Laurent Guidarelli ! (j'ai d'ailleurs été avec lui cet été et Remi Ludwig, participer à l'open de Val THORENS) ou comme Damir, Robert Fontaine et de très grands joueurs comme Vlad [Tkachiev], Murtas.


ACE FOR EVER !!

Grâce à la compétition, tu as déjà beaucoup voyagé ! Les Echecs te laissent-ils de temps d'avoir une vie d'adolescent ?

J'adore les voyages : ma mère m'a souvent raconté qu'elle avait pris l'avion lorsqu'elle était enceinte de moi de 7 mois elle a pensé très fort que le petit qui était dans son ventre en tant que "clandestin" serait plus tard très souvent dans les avions, car je bougeais beaucoup : des tas de cabrioles... J'étais joyeux d'après elle, elle l'a ressentie comme ça : « ce petit voyagera cela à l'air de lui plaire ».

Bien que les échecs me prennent du temps, cela ne m'empêche pas de sortir avec mes amis, ce qui permet de bien décompresser (plage, ville, cinéma...) donc je n'ai pas trop à me plaindre à propos de cela.
Je fais aussi du sport, du handball deux fois par semaine et cela depuis 3 ans et du tennis depuis 1 an à raison d'une fois par semaine.

Quel est ton (ta) joueur(se) préféré(e) ? J'aime bien le jeu de Kasparov et celui de Fischer car ils ont à peu près le même style de jeu que moi : c'est-à-dire le bordel sur l'échiquier.

Comment te prépares-tu avant une compétition importante ?

Je révise mon répertoire et s'il y a des changements je réfléchis à quel adversaire cela poserait le plus de problème, etc.

Quelles sont tes ambitions à court, moyen et long terme ?

Mes ambitions à court terme sont pour le moment la progression de mes points Elo et faire le meilleur classement possible au championnat d'Europe et du Monde.
(Terminer dans les 10 premiers à l'Europe et 15 premiers au Monde).

Et pour plus tard... Etre un jour un très bon joueur. Je serai sûrement moins fort que l'était Garry KASPAROV (d'ailleurs, c'est une pure coïncidence notre prénom, ma mère l'a trouvé joli quand mon père, qui était Arménien, le lui a proposé (il voulait un prénom qui commence avec un G comme son père qui s'appelait Gilbert) et quand ma mère a entendu le prénom de GARY elle a dit oui tout de suite, mais ma sœur Amandine qui avait 9 ans a dit qu'elle ne voulait pas de ce prénom « HORRIBLE » ... enfin l'affaire fut tranchée : ce sera « GARY », il paraît qu'il y a beaucoup d'arméniens avec ce prénom. Il faut le croire car l'autre Garry KASPAROV a également comme moi des origines Arméniennes.
(N'est ce pas Damir ? Il a fallu que je me batte pour qu'il orthographie parfaitement mon prénom : ouf !!!)

L'avis des Experts ...

Cyril Wolfangel 2010 elo

Cyril Wolfangel
"J'ai repéré Gary à l'école maternelle, c'était la première année d'une toute nouvelle expérience pédagogique lancée par Cannes-Echecs et l'école Bocca Parc à Cannes la Bocca.
Sa maîtresse de l'époque, Mme Anne-Marie Boizard avait porté une attention toute particulière à ces interventions "cours d'échecs" pendant le temps scolaire et notre projet pédagogique mettait les échecs à l'honneur comme activité d'éveil pour les nombreuses qualités que nous lui connaissons.
L'initiation se faisait sur un échiquier géant, avec des pièces aussi grandes que les petits ! Il fallait les voir prendre les pièces à bras le corps pour les déplacer ! Après quelques leçons très imagées, mettant à contribution Châteaux, soldats, bouffons rigolos, gentes dames et preux chevaliers, les bases étaient transmises, et un petit groupe semblait bien accroché.
Je me rappelle de Gary bien sûr, mais aussi de ses copains Alexis, Mathieu, Théo... avec qui il passait ses recréations à jouer aux échecs.
Anne-marie leur laissait des échiquiers à disposition, si bien que notre petit groupe de mordus est devenu vraiment très fort pour leur âge en fin d'année scolaire ( moyenne section).
De mon côté, je les alimentais en exercices tactiques, des feuilles de 12 "mats en 1 coup".
Gary est devenu fort, très fort pour un garçon de son âge. J'ai signalé à sa maîtresse qu'il serait intéressant de lui proposer plus, qu'il serait bien qu'il vienne au club pour rencontrer d'autres enfants, qu'il participe au pico tournoi du samedi après-midi.
Je me rappelle de la joie de sa maman d'apprendre que son petit garçon était doué aux échecs, elle l'a emmené, a tout fait pour qu'il s'amuse, et l'a suivi patiemment dans tous ses entraînements.
Gary s'est inscrit au club de l'école, à Cannes-Echecs, c'était la terreur des CM2 qu'il battait à tour de bras !

Romuald Delabaca 2212 elo

Romuald Delabaca
"Dès son plus jeune âge, Gary a montré des qualités bien au-dessus de la moyenne dans le domaine de la tactique, du calcul et du jeu avec l'initiative. Je me souviens notamment d'une de ses toutes premières parties que j'ai analysées avec lui dans laquelle il a volontairement sacrifié un pion central juste pour ouvrir les lignes autour du roi adverse resté au centre. Malgré la perte de cette partie suite à une erreur d'inattention, l'analyse avec Gary durant laquelle il m'a justifié de manière stupéfiante son sacrifice, a fini de me convaincre sur son potentiel. Il avait alors 7 ans et quelques semaines plus tard il se permettait même le luxe de battre le champion de France des moins de 10 ans dans un style vraiment impressionnant. Dès lors, il était clair que Gary était promis à un avenir échiquéen ensoleillé, il ne restait plus qu'à le mettre sur de bons rails !
Il adore le jeu, la compétition et surtout progresser. C'est un réel plaisir de travailler avec lui chaque semaine. Je tiens à souligner que Gary est également un excellent camarade d'équipe. Il est l'une des locomotives de notre équipe de Top Jeunes et n'hésite jamais à réconforter, mettre en confiance avec un petit conseil ses plus jeunes coéquipiers..
Ses derniers résultats montrent qu'il a franchi un cap au niveau de la maturité de son jeu et nul doute qu'il ne va pas s'arrêter en si bon chemin ! C'est tout le mal que je lui souhaite et je l'aiderai dans cette tâche avec grand plaisir !"

MI Laurent Guidarelli 2436

Laurent Guidarelli
"Gary est aussi sympathique que prometteur aux échecs. J'ai la certitude qu'il sera très prochainement MI, et peut-être un peu plus tard GMI ! Son sens tactique est très aiguisé, et lorsqu'il aura gagné en expérience et développé son sens positionnel il sera très dangereux. J'ai été très heureux de partager avec Gary et Rémi Ludwig le dernier tournoi de Val Thorens, ils se sont révélés d'excellents camarades de tournoi !"


Gary Giroyan commente

Giroyan,Gary (1997) - Zermiche,Chérif (2159)
Fij A (8.41), 16.02.2008
Défense Sicilienne [B28]
[Gary Giroyan]

1.e4 c5 2.f3 f6 3.c3 a6?! 4.d4?
Transpose dans une mauvaise ligne pour les Blancs.
4.e5! g8 (4...h5 5.d4 cxd4 6.xd4 g6 7.e2 g7 8.e3 d6 9.exd6 xd6 10.0-0 avec avantage blanc.) 5.c4 avec avantage blanc.

4...cxd4 5.xd4 e5! 6.f3
Si 6.b3 b4 avec avantage noir, et si, 6.f5 d5 avec avantage noir aussi.

6...b4 7.d3 d5
Les Noirs libèrent déjà leur jeu.

8.xe5!?
Essaye d'embrouiller les Noirs.

8...d4 9.a3 d6?!
9...a5! 10.b4 c7 11.xf7 xf7 12.c4+ e8 (12...e6! 13.d5 xd5 14.exd5 e8+ 15.f1 e5 16.b2 Les Noirs sont beaucoup mieux mais les Blancs ont quelques compensations pour la pièce sacrifiée.(16.f4 d6 17.xd4 e4 18.d3 xf4 19.d6+ f8 20.d5 xd5 21.xd5 e8 22.b2 d7-+) ) 13.d5 xd5 14.xd5

10.xf7! xf7 11.c4+

11...e6?!
Là on se rend compte que le pion d4 est acquis pour les Blancs. 11...f8!? était meilleur. 12.xd4, etc.

12.xe6+ xe6 13.xd4 e8 14.c4+ d7 15.g5
Les Blancs ont beaucoup de compensations à présent, ils sont presque gagnants.

15...c7 16.d3 c8 17.xf6! gxf6 18.d1 d8
18...e5? 19.d5! d6 (19...c6?? 20.e7+!+-) 20.h3+! e6 (20...e6? 21.xh7!; 20...d7??+- 21.b6+!) 21.xh7! avec avantage blanc.

19.d5 c6 20.0-0! d7 21.b4 b6 22.c4 xd5
22...xc4? 23.xc4!+-

23.exd5 c7

24.h3+
24.c5! xh2+ 25.h1 f4 (25...b8 26.d6!+-) 26.f5+ b8 27.d6 xd6 28.cxd6 xd6 29.xd6 xd6 30.e1 a7 31.e6 d1+ 32.h2 c8 33.xf6 c1 34.e5!+-

24...d7 25.f3 b8 26.c5 e5 27.e4 g8 28.f4 g4 29.d3 b2 30.g3 c8 31.xg8 xg8 32.b1 g6

33.xg6
33.f5!? g5 34.d6 (34.c6 e5) 34...e5 C'est sûrement gagnant mais ce n'est pas si évident.

33...d4+ 34.f1 hxg6 35.e1
Ici les Blancs sont sûrement gagnants.

35...a5 36.d6 a7 37.e7 a6?!

38.a4!! axb4??
Le tempo en plus. 38...b6 39.b5# ou si 38...b5 39.e6 b7 (39...a7 40.axb5) 40.axb5.

39.d7 d8 40.e8! 1-0
[Si 40...xd7 alors 41.a8#]


Ce portrait a été réalisé par Frédéric Sellier pour Europe-Echecs.com

Publié le 28/08/2009 - 17:00 , Mis à jour le 28/08/2009 - 17:40