Giri – Svidler, 2015

Peter Svidler | Photo Lennart Ootes

La nulle n'est pas une fatalité : Dans un système à élimination directe, les joueurs solides, perdant peu et annulant beaucoup, sont difficiles à sortir. Ce n'est pas un mince exploit de Peter Svidler que d'avoir réussi, avec les pièces noires, à se défaire d'Anish Giri, auteur de 14 nulles de suite lors du dernier tournoi des candidats.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services
Voir nos offres