Hommage à Sam Loyd (3.1/4)
Ce problème célèbre fut primé au grand concours parisien de 1867. L'envoi du Maître était placé sous la devise : « La beauté plutôt que la difficulté ! »

« L'œuvre de Loyd est la variété même. Mais, des positions les plus économiques aux plus lourdes, des contenus les plus simples aux plus complexes, nous voyons son style garder le même éclat, la même profondeur ».
Le problémiste français Roger Diot s'efforce, en quatre séries de huit diagrammes, de s'acquitter de ce devoir : « un aperçu valable de la manière du « roi du problème » ne pouvait avoir de moindres dimensions ». Voici la première partie du troisième article de cette série publiée par Europe Echecs en 1961 et 1962 : 3.1/4 - Variétés

N°17

Les miniatures n°17 et n°18 montrent avec une stupéfiante économie de moyens l'éloignement de la Dame, cher à l'auteur.

Schachzeitung 1887 - Sissa 1868
3 coups

N°18

La richesse de cette seconde miniature (4 variantes principales, 3 mats modèles, 2 échos) fait de cette œuvre un classique de la technique. Mais, chez Loyd, on oublie la technique : elle n'apparaît pas comme un but en soi, elle demeure au service de l'idée.

Detroit Free Press 1877
3 coups

N°19

La clé : le 1er coup rompt la batterie blanche ; le 2e expédie le Fou à l'autre bord de l'échiquier ; le 3e expose le Roi blanc à l'attaque brutale d'une Dame « en liberté ». Ce problème célèbre fut primé au grand concours parisien de 1867. L'envoi du Maître était placé sous la devise : « La beauté plutôt que la difficulté ! » Ce qui n'était pas son moindre trait de malice.

Tournoi de Paris 1867, 2e Prix
4 coups

N°20

Une superbe clé d'embuscade jouée « dans la coulisse », un bouquet de variantes somptueux font oublier les quelques licences du n°20 (mats courts, duals) : des compositions de grand style comme celle-là ne sauraient aller sans quelques assouplissements des règles.

Manhattan Chess Club 1893
3 coups

Solutions

N°17 - Schachzeitung 1887
1.h6! b4 (1...a5 2.b3) 2.c1 suivi du mat en 1.

N°18 - Detroit Free Press 1877
1.g3! c2 (1...a6 2.xc7 ; 1...a4 2.c3 ; 1...b3 2.xc7+) 2.g8! suivi du mat en 1.

N°19 - Tournoi de Paris 1867
1.xa6!!
En fait, c'est le sort de cette Dame « en liberté » qui se trouve réglé (mais l'art de Loyd est de nous faire craindre le contraire !), car les Blancs préparent 2.xb7 xb7+ 3.xb7 suivi du mat en 1. Variantes :
1...bxa6+ 2.b7 e6 3.c8 ;
1...c5 2.e8 c6 3.xc6 ;
1...c2 2.e2 xe2 3.c8+.

N°20 - Manhattan Chess Club 1893
1.e1 menaçant 1...-- 2.e3+
1...dxe1 (1...c2 2.d6+ ; 1...b3 2.d5+ ; 1...xd1 2.a4+ ; 1...xb6+ 2.xb6+ ; 1...b2 2.e3+ ; 1...xc6 2.xc3+ ; 1...f4 2.e4+ ; 1...e7 2.f4+) 2.d6+ suivi du mat en 1.


Publié le 18/07/2006 - 10:08 , Mis à jour le 18/07/2006 - 10:33