Hommage à Sam Loyd (3.2/4)
Sam Loyd (1841-1911) avait composé son premier problème à l'âge de 14 ans. Son œuvre se singularisa par sa fantaisie. Le coup tranquille du n°23 est un chef d'oeuvre d'humour.

« L'œuvre de Loyd (ci-contre) est la variété même. Mais, des positions les plus économiques aux plus lourdes, des contenus les plus simples aux plus complexes, nous voyons son style garder le même éclat, la même profondeur ».
Le problémiste français Roger Diot s'efforce, en quatre séries de huit diagrammes, de s'acquitter de ce devoir : « un aperçu valable de la manière du « roi du problème » ne pouvait avoir de moindres dimensions ».
Voici la deuxième partie du troisième article de cette série publiée par Europe Echecs en 1961 et 1962, sur le thème des Variétés.

N°21

La Dame doit se substituer à la Tour en h1, de façon à placer le Roi noir sous le coup d'une double menace de c3. Mais où jouer la Tour ?

Illustrated London News 1878
(version W. Massmann)
3 coups

N°22

Une piquante stratégie en forme de « balançoire » prépare la mise en sûreté du Roi blanc au 3e coup... non sans paraître l'abandonner aux attaques des Tours noires. Ce n°22 est une combinaison indirecte de la meilleure venue.

New York Albion 1856
4 coups

N°23

Voici, avec le coup tranquille du n°23, un chef d'oeuvre d'humour. Le Roi noir essuie d'abord un brutal assaut : trois échecs successifs le ballotant de case en case. Après quoi, les Blancs se paient le luxe d'un invraisemblable tempo.

New York Clipper 1857
5 coups

N°24

Le n°24, où le zugzwang est roi, exploite avec sobriété les ressources de l'embuscade et de la batterie de pion.

Bell's Life in London 1867
3 coups

Solutions

N°21 - Illustrated London News 1878
La défense longue h5xf4 motive finalement la clé : 1.h5!!, un autre coup dans la coulisse, 1...xh5 2.h1 xf4 3.h8 mat. Nous avons ici un Bristol à sacrifice sur la colonne « h ».
Autres variantes : 1...xe6 2.xe2+ suivi du mat en 1 ; 1...g3 2.e3+ ; 1...e1 2.xe1.

N°22 - New York Albion 1856
1.a1! xa1 2.f7, menaçant xg6 mat, 2...g1+ (ou 2...h1+) 3.a2!
Ce coup tranquille, qui laisse les Noirs sans défense (3...-- 4.xg6# ou 4.f3#), ne serait pas jouable si l'avant-plan n'avait entraîné l'obstruction de la case a1 par le Fou noir.

N°23 - New York Clipper 1857
1.g7+ xg7 2.h6+ xg6 3.f8+ f6 4.a1!!, triomphe de la batterie masquée.

N°24 - Bell's Life in London 1867
1.c8! a8 (1...b7 2.b8 ; 1...d7 2.d8 ; 1...a4 2.c1+) 2.c6! suivi du mat en 1.


Publié le 28/07/2006 - 19:37 , Mis à jour le 29/07/2006 - 11:54