Huebner-Kasparov, 1981
Après la partie Akopian-Kasparov, où les Noirs avaient facilement égalisé, voici un dynamitage en règle d'un étau de Maroczy par le 13ème champion du monde.

Europe Echecs propose à ses abonnés à la rubrique vidéo des Parties et des Positions commentées, sur des thèmes TactiquesStratégiques, ainsi que des Ouvertures, des Finales, des Interviews et des Reportages...

Les vidéos sont également visibles sur iPhone, iPad et smartphones.
Vous pouvez naviguer dans la totalité de la vidéo dès la première seconde.

Publié le 25/11/2013 - 00:01 , Mis à jour le 21/06/2014 - 09:54
Les réactions (4)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
MarcQuenehen - 05/12/2013 22:30
3) Le pion passé central (comme la plupart des atouts au centre) offre également des meilleures chances d'insécuriser un Roi adverse.
Mais si les Dames n'étaient pas présentes alors le pion passé blanc à l'aile Dame serait bonifié du fait de son éloignement du Roi noir (alors que le Roi blanc pourrait participer au blocage voir à l'attaque du pion passé central noir).

Tout dépend donc de la présence ou non des Dames sur l'échiquier.

Bien amicalement,
Marc

MarcQuenehen - 05/12/2013 22:30
Bonjour PoleNord,

Je vais répondre à vos 3 questions :

1) Si les Blancs ne réagissent pas après 23.b5 alors les Noirs pourraient prendre en c4 et créer ainsi un pion isolé vulnérable car exposé sur la colonne semi-ouverte "c".

2) Après 26.Fxd5, les Blancs disposent d'une majorité à l'aile Dame qui les ferait gagner dans la plupart des finales. Néanmoins le fait de posséder le pion supplémentaire au centre offre aux Noirs des possibilités de dégrader l'abri du Roi blanc tant que les Dames ne s'échangent pas. Une majorité centrale est donc habituellement plus utile en milieu de jeu et une majorité à l'aile Dame plus utile à mesure que la finale s'approche.



PoleNord - 25/11/2013 22:35
Suite message précédent

Enfin après que les Noirs aient obtenu leur pion passé central en D4, les Blancs jouent 30) Te2-d2. N'auraient-ils pas eu meilleur intérêt d'activer leur majorité à l'aile-dame sot par l'avance d'un pion, soit par un coup comme Te2-c2 même s'ils doivent perdre un pion à l'aile-dame. Autrement dit quel pion passé est le plus fort: le pion passé noir D4 ou un pion passé blanc à l'aile-dame ?
Bien amicalement

PoleNord - 25/11/2013 22:34
Bonjour Marc
Cette partie est sublimement jouée par Kasparov !
Mais pourquoi après le sacrifice de déviation proposé par b6-b5 pour les Noirs pour casser le centre, Huebner est-il obligé d'accepter ce sacrifice ? N'aurait-il pas mieux fait de laisser les choses en l'état et de laisser voir venir ?
D'autre part après 26) Fb7xd5, les Blancs disposent à l'aile-dame d'une majorité de 3 contre 1. A l'aile-roi, ce sont les Noirs qui disposent d'une majorité de 4 contre 3. Cependant les 2 majorités ont-elles même valeur. Celle des Blancs est nette tandis que celle des Noirs est perturbée par la présence des 2 rois sur cette aile. Peut-on quand même d'une majorité pour les Noirs ?