Ivanchuk vs Giri à León
26ème «Magistral Ciudad de León» : Au bout du suspense, Vassily Ivanchuk l'emporte au décompte final 8,5 points à 7,5 contre Anish Giri, mais le Néerlandais l'emporte sur les points de matchs : 4 à 2.
Après 25 années consécutives, le 26ème Magistral Ciudad de León (Espagne) ouvre une période de «Total Chess» : trois cadences différentes en trois jours, les 7, 8 et 9 Juin 2013 entre deux génies : Vassily Ivanchuk (Ukraine), 44 ans, plus d'un quart de siècle au sommet, et Anish Giri (Pays-Bas), 18 ans, numéro un des moins de 20 ans. Site officiel www.advancedchessleon.com
 
Le Ciudad de León a toujours été à la pointe des échecs modernes. Il a été l'un des premiers à proposer des échiquiers électroniques, des écrans géants, des commentaires de grands-maîtres en casque, de la télévision en direct et la diffusion sur Internet, des conférences de presse avec les joueurs, des activités parallèles (en priorité pour les enfants), ainsi que le côté culturel des échecs... León a été aussi le lieu où l'idée de Kasparov «Advanced Chess»  (parties assistées par ordinateur) a été appliquée en 1998 (Kasparov-Topalov) et 1999 (Karpov-Anand).  
 
Vassily Ivanchuk [« le genio despistado » (génie distrait ou désorienté) selon le site] a gagné l'affection et l'admiration de millions de fans au cours des 25 dernières années en raison de son génie, de sa sympathie et de son amour profond pour le jeu d'échecs. Giri est appelé à un grand succès au cours des 25 prochaines années. Les deux sont polyglottes :  Ivanchuk parle ukrainien, russe, anglais, espagnol, turc, polonais et portugais; Anish Giri [« le killer imberbe » (le tueur imberbe) toujours selon le site] parle russe, anglais, néerlandais, japonais, népalais et allemand. Ils n'auront pas besoin de toutes ces langues à León, parce que leur langue principale commune, le jeu d'échecs, suffira à fasciner les amateurs du monde entier.
 
Joueurs Elo Tit Age Nat
Score
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
1 Giri, Anish 2753 gm 19 NED
7.5/16
=
1
1
1
=
1
0
=
0
0
=
1
0
0
=
0
2 Ivanchuk, Vassily 2753 gm 44 UKR
8.5/16
=
0
0
0
=
0
1
=
1
1
=
0
1
1
=
1
Cadence de jeu
45'+15"
20'+10"
5'+3"

Tout le monde connaît l'adage : « On n'analyse pas les blitz. » Et dans le cas présent, l'important se trouve en effet ailleurs : dans l'extraordinaire retour de Vassily Ivanchuk. Après un Grand-Prix de Thessalonique calamiteux, et un début de match dans la même veine, l'Ukrainien faisait peine à voir. Pourtant, il aura suffit d'une victoire sur Anish Giri dans le premier blitz de la journée, pour voir «Tchouky», tel un phœnix, renaître de ses cendres. La machine était repartie et le Néerlandais ne l'emportera qu'une fois sur 10.

Après les deux première journées, alors qu'il était mené 5 points à 1 avec seulement 2 nulles, Vassily Ivanchuk déclarait : « Après une déception amoureuse la solution est de changer de femme. Mais il n'y a qu'un seul jeu d'échecs, et en ce moment je ne m'y intéresse pas, de sorte que mon problème n'a pas de solution. » Cependant, dans la conférence de presse qui a suivi sa victoire dans le match de blitz, Ivanchuk reconnaissait qu'il voyait la vie d'une autre couleur et a présenté ses excuses pour ses déclarations déprimantes de la veille. Interrogé sur la clé de sa métamorphose, l'Ukrainien a donné une nouvelle explication bien à lui : « Aujourd'hui, à midi, j'ai pris une bière. Elle était tout simplement délicieuse et ça m'a bien relaxé. Alors que j'avais quatre points de retard après les deux premières journées, j'ai voulu gagner le match de blitz avec cinq points d'écart, et j'ai réussi ! »

De son côté, Anish Giri rappelait : « Voilà que j'ai gagné le championnat espagnol par équipes avec mon équipe Sestao en 2012, et maintenant je gagne mon premier Ciudad de León. Si je peux toujours choisir où jouer la finale du Championnat du Monde, je propose que ce soit à León ! »

Selon le règlement du site officiel, finalement Anish Giri gagne le match sur l'ensemble des matchs. Giri a remporté la première cadence (2 points), la deuxième cadence (2 points) et perdu la troisième (0 point). Score final : Anish Giri : 4 points - 2 points Vassily IvanchukAnish Giri twittait peu après : « Ai gagné le match à León contre l'incroyable Chucky, mais avec un arrière-goût amer dans les blitz... »

Ivanchuk-Giri
Après 37...Rf6

A égalité des points avant la dernière partie – et après une grande diversité de part et d'autre dans les ouvertures - Vassily Ivanchuk décide de la jouer « classique » avec un gambit dame variante d'échange. Ce n'est que dans les dernières secondes que le sort du match va se décider. Dans la position diagramme, Anish Giri vient de jouer 37...Rf6?. Ivanchuk va conclure en beauté par 38.g5+! Rxg5 39.Tg1+ Rh5 40.Cg6 Cg8 41.Cf4+ 1-0. Sur 41...Rh6 42.Tg6+ Rh7 43.Rxd6 avec une pièce de plus.

 

Nom Elo   Nom Elo        
45 minutes + 15 secondes par coup
1 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : ½-½ (35) Espagnole fermée
2 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 0-1 (22) Défense Benoni
20 minutes + 10 secondes par coup    
1 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : 1-0 (25) Espagnole fermée
2 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 0-1 (49) Attaque Grand-Prix
3 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : ½-½ (27) Défense Pirc
4 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 0-1 (33) Début Sokolsky
5 minutes + 3 secondes par coup
1 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : 0-1 (37) Début Larsen
2 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : ½-½ (30) Défense Grünfeld
3 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : 0-1 (40) Début Réti
4 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 1-0 (48) Défense Benoni
5 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : ½-½ (49) Début Anglais
6 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 0-1 (49) Est-Indienne
7 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : 0-1 (51) Défense Grünfeld
8 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 1-0 (35) Défense Pirc
9 Anish Giri 2753   Vassily Ivanchuk 2753 : ½-½ (47) Défense Petrov
10 Vassily Ivanchuk 2753   Anish Giri 2753 : 1-0 (41) Gambit Dame
Aujourd'hui, alors que les échecs rapides sont de plus en plus importants, le 26ème Ciudad de León propose deux parties de 45 minutes + 15 secondes par coup le vendredi; quatre parties de 20 minutes + 10 secondes par coup le samedi et dix parties de 5 minutes + 3 secondes par coup le dimanche, avec, si nécessaire, un départage en parties «Armageddon». Le 26ème Magistral Ciudad de León propose aussi un nouveau système de calcul. Chaque partie donne deux points, une nulle un point et zéro point pour une défaite.
 
Giri-Ivanchuk
Après 23.Txa6

Première partie en 20 minutes + 10 secondes par coup
Qu'arrive-t-il à Vassily Ivanchuk ? Aujourd'hui encore, l'Ukrainien a commis une gaffe. Dans la position du diagramme, après 23.Txa6, «Tchouky» entrevoit une combinaison... qui va se révéler complètement fausse : 23...Fxf3?! 24.Dxf3 Cd4??. Sur 25.Txe6? Cxf3+ 26.gxf3 Txe6 les Noirs avaient un avantage décisif. Et sur 25.cxd4?! Dxa6 un clair avantage. Cependant, Anish Giri avait à sa disposition une troisième possibilité, oubliée par son adversaire : 25.Db7! 1-0. La Dame et le Cavalier des Noirs sont attaqués.

Dans la deuxième partie de la journée, Vassily tente l'attaque Grand-Prix 1.e4 c5 2.f4?!, mais évidemment, Anish a répliqué par ce qui est sans doute la réfutation du début blanc : 2...d5!. Et effectivement, l'attaque Grand-Prix n'aura d'attaque que le nom. Ivanchuk rend d'abord le pion gagné dans l'ouverture, avant d'en perdre un autre. La finale Fou pour Giri, contre Cavalier pour Ivanchuk, mais un pion de moins, n'est qu'une question de technique, comme on dit. 

Une nulle dans la troisième et pour clôre cette mauvaise journée, Ivanchuk a joué une Sokolsky (1.b4). Giri a répondu par l'une des meilleures réponses contre ce début rare : 1...e5!. Après avoir perdu un pion, Ivanchuk, qui semble jouer sans réfléchir, gaffe - une nouvelle fois - et abandonne au 33ème coup. 

Giri-Ivanchuk | Photo www.advancedchessleon.com | (DR)
Ivanchuk-Giri
Après 12...Ff5
Ivanchuk-Giri
Après 18...Tb8
Ivanchuk-Giri
Après 22...Rxg7
Deuxième partie en 45 minutes + 15 secondes par coup 
Après une nulle assez tranquille lors du premier duel, Anish Giri avait préparé une petite surprise dans la deuxième rencontre du jour. Premier diagramme, le Néerlandais vient de jouer 12...Fg4-f5, au lieu du connu 12...Fxf3, joué par Ivanchuk lui-même. La partie a continué par 13.Db3 b5!? 14.Cxb5 Tb8 15.Da4 Dd7 16.Cc3 Dxa4 17.Cxa4 Cxd5 18.Fxd6 Tbd8, qui mène au deuxième diagramme. Et là, sur le fautif 19.Fxc5? Fd7! 20.Fxa7 Fxa4 21.Fd4 Cdb4 22.Fxg7 Rxg7, troisième diagramme, et malgré 3 pions pour la pièce, Vassily Ivanchuk a préféré abandonner. En effet, sur 23.b3 Fb5, les Noirs menacent d'une fourchette en c2 et de regagner le pion e2.

Destruction du Léviathan, gravure de Gustave Doré (1865).
Armageddon, un petit mont en Galilée dans la région nord de l’état d'Israël, terme biblique mentionné dans le Nouveau Testament, est un lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal. En 609 av. J.-C., le roi Josias du royaume du sud, royaume de Juda, est défait et tué sur la colline fortifiée de Megiddo (Har Megiddo) par le pharaon Nékao II. Cette défaite, alors que le Dieu des défenseurs de Mégiddo était censé les protéger, est ressentie comme une catastrophe traumatisante, et c'est en son souvenir que le terme Armageddon est ensuite employé pour qualifier une destruction catastrophique.
 
Le terme est admis sous différentes orthographes en français : Har-Maguédon, Harmaguédon, Har-Meguiddon ou encore Har-Maguédôn. Ce terme n'apparaît qu'une fois dans la Bible, dans le livre de l'Apocalypse (Ap XVI,16), qui en parle comme d'un événement à venir : « Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon ».
On utilise fréquemment ce mot pour désigner des batailles catastrophiques, éventuellement d'ampleur planétaire, et au sens de bataille finale; celle dont l'issue donnera la victoire définitive. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Armageddon


Agrandir le plan


Publié le 09/06/2013 - 17:00 , Mis à jour le 10/06/2013 - 10:16
Les réactions (8)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Ikaros - 10/06/2013 16:47
Bonne question, Dunk. Mais sur votre profil ... vous êtes-vous présenté(e) vous-même?

fzbof - 09/06/2013 22:26
OK j'ai compris le système de points c'est chaque cadence qui est considérée comme un match à part entière...
Belle réaction d'orgueil d'Ivanchuk maintenant un peu de repos serait peut être le bienvenu...


ZORGLUB94 - 08/06/2013 20:31
Un match à Sens unique pour l'instant ! Ivantchuk a besoin de repos ! Son amour des Echecs le fait courir à tous les coins de la planète mais son jeu s'en ressent.

europeechecs - 07/06/2013 13:30
1. Ca changera le nombre de points, mais à part ça on ne sait pas.
2. Oui, maintenant que la FIDe publie un Elo rapide et un autre blitz.