Kalaschnikov 6...g6!?
Cette ligne de jeu utilisée par le grand-maître géorgien Baadur Jobava contre Vassily Ivanchuk au tournoi Tata Steel de Wijk aan Zee en janvier 2015, vaut le coup d'oeil.
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Ouvertures - e4.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions (3)
PoleNord - 01/03/2015 11:49
Bonjour
Sans entrer dans une polémique, il ne faut pas établir d'amalgame.
Au contraire, le nom de cette ouverture reflète bien le caractère tendu du déroulement de cette partie. Il n'y a guère de compromis !
Cette variante est encore plus nerveuse que le Svechnikov et c'est ce qui fait son charme.
D'ailleurs quiconque a joué la Svechnikov comprend dejà de quoi il en ressort !

europeechecs - 25/02/2015 21:47
@hallucien : Nous comprenons votre point de vue concernant le nom de cette ouverture, qui a d'ailleurs soulevé une petite polémique dès son apparition. Cependant, c'est le nom donné aux livres d'ouvertures avec ce début dans la plupart des langues. On retrouve aussi des réserves sur le nom d'autres ouvertures, dernièrement sur l'Espagnole, que nous préférons appeler "Berlinoise" plutôt que comme certains "Mur de Berlin".

hallucien - 25/02/2015 19:17
très belle leçon sur cette variante de la sicilienne. Je pense qu'il faudrait quand même rebaptiser cette ouverture : par les temps qui courent et après les terribles évènements que nous avons connus l'utilisation du nom de cette sinistre arme de guerre pour désigner une ouverture d'échecs ne glorifie pas ce si beau jeu! pourquoi pas plutôt la "Svechnikov accélérée" comme le dit si bien l'auteur de ce bel article? on parle bien du dragon et du dragon accéléré!