Kasparov et Leong coupables !
Garry Kasparov et Ignatius Leong reconnus coupable d'avoir enfreint le code éthique de la FIDE. La décision a été prise par la Commission d’éthique de la FIDE.

Selon l'agence TASS, le treizième champion du monde d'échecs Garry Kasparov et l'ancien secrétaire général de la Fédération Internationale des Echecs (FIDE), Ignatius Leong sont reconnus coupable d'avoir enfreint le code d'éthique de l'organisation. Cette information a été fournie aux journalistes par le service de presse de la FIDE.

La décision a été prise au Congrès de la FIDE qui a lieu actuellement à Abu Dhabi. La Commission d'éthique pourrait bientôt priver Kasparov et Leong du droit d’assister aux évènements officiels de la FIDE, ainsi que de leur infliger une amende

La Commission d'éthique a reconnu Kasparov et Leong coupables de violation du paragraphe 2.1 du code éthique de la FIDE. Il est écrit dans ce paragraphe: "Le code est violé quand une personne ou entité directement ou indirectement offre ou tente d'offrir ou d'accepter un pot de vin dans le but d'influencer le résultat d'un jeu d'échecs ou de l'élection au poste au sein de la FIDE".

L’année dernière avant les élections du nouveau président de la FIDE Garry Kasparov, qui aspirait à cette position et le secrétaire général de la FIDE Ignatius Leong ont conclu un accord. Conformément à cet accord Kasparov a payé à Leong 500.000 dollars afin d’obtenir le vote de Singapour aux élections du président de la FIDE.

D’après cet accord Leong a promis à Kasparov d’assurer pour les élections les votes de 10 fédérations de la région asiatique + 1. L'accord prévoyait également qu’en cas de la victoire Kasparov allait créer un nouveau bureau de la FIDE et que ce bureau allait être dirigé par Leong. En outre, l’organisation à but non lucratif "Kasparov Chess Foundation" et l’entreprise privée de Leong "Asiana Chess Academy" devaient créer une nouvelle organisation, « Kasparov Chess Foundation Asia » . Durant la période de quatre années cette nouvelle structure devait transférer à la société appartenant à Leong un million de dollars en quatre tranches, les deux dernières tranches étaient payables seulement en cas de victoire de Kasparov.

Finalement Kasparov a perdu les élections, Kirsan Ilyumzhinov a été réélu au poste du Président de la FIDE.

« La Fédération Internationale des Echecs, qui réunit 186 pays dans le monde, a été profondément choquée par ce qui est arrivé, - a déclaré le vice-président de la FIDE Georgios Makropoulos -. Nous croyons que Garry Kasparov, 13e champion du monde qui est légitimement considéré par de nombreux fans de ce jeu comme le plus grand joueur d'échecs au monde, doit se repentir et redorer d’une manière ou d’une autre son nom qu’il a terni.

Je le répète encore une fois, nous sommes indignés de ce qui s’est passé! C’est bien triste de constater qu'un homme qui a exprimé publiquement son attachement à la démocratie et à la justice, est en effet impliqué dans de sales affaires. Par ailleurs, cette enquête a commencé après une publication dans le journal américain « The New York Times », qui est le porte-parole du monde libre et démocratique de l’autre côté de l’Atlantique. »

En commentant les conclusions de la Commission d'éthique de la FIDE, Andrey Filatov, le vice-président de la FIDE et le chef de la Fédération russe des Echecs a dit qu'il s’agissait d’une décision grave et qui était soutenue par l'écrasante majorité. Aujourd'hui 186 pays sont membres de la FIDE, et, selon Andrey Filatov, M. Kasparov doit au moins présenter ses excuses pour ses agissements illégitimes. Et si Garry Kasparov est en désaccord avec cette décision, il doit faire un appel et prouver son innocence devant un juge. « Si quelqu’un ne doute pas de son intégrité et de son bon droit, il va en justice et défend sa réputation, » – a dit le chef de la Fédération russe des échecs.


Publié le 08/09/2015 - 23:22 , Mis à jour le 08/09/2015 - 23:22
Les réactions (11)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
johnsteed - 17/09/2015 16:15
Non mais de qui se moque t-on? ilyouminov et Markopoulos qui crient au scandale du pot de vin alors que ces derniers en sont des spécialistes et achètent les voix à foison... C'est évidemment une magouille. Même si Kaspi n'est pas un innocent..., il ne peut faire appel puisque la Fide et la Russie sont vent-debout contre lui et les instances sont loin d'être impartiales.

crokodeal99 - 13/09/2015 18:33
Il est vrai qu'il est scandaleux de vouloir imiter les méthodes de Poutine, pour arriver à faire élire un président de la FIDE qui ne soit pas un homme de paille de Moscou.

neustrien - 10/09/2015 22:25
aux echecs c'est rarement tout blanc ou tout noir...Kasparov et la Fide de même qu'en d'autres temps des champions incontestés tels qu'Alekhine n'y échappent pas .

nimzovictor - 10/09/2015 19:38
quand même, un peu plus de mesure dans votre présentation de cette info aurait été il me semble été bienvenue. Ce titre et cette photo... Sacré parti pris, même si le texte heureusement tempère. Il s'agit quand même de la Fide, dont la réputation mérite un peu plus de prudence, surtout dans une guerre des chefs.