Kasparov-Portisch, 1983
Si tout le monde connait la combinaison de cette fameuse partie, Marc Quenehen explique les mécanismes stratégiques depuis l'ouverture qui l'ont rendu possible.

Retrouvez vos vidéos sur les pages Mon Compte et Leçons et Vidéos

Abonnez-vous et visionnez nos 467 leçons vidéo en illimité!

L'accès aux rubriques « Leçons et Vidéos » c'est, à ce jour, 467 vidéos, 800 articles sur les ouvertures et 789 leçons par thèmes, publiées au rythme de 2 articles et 1 vidéo par semaine. Ces rubriques sont principalement destinées aux joueurs dont le niveau se situe entre 1400 et 2000 Elo. Vous pouvez choisir la ou les rubriques de votre choix ou profiter des différents packs proposés.

Consultez tous nos tarifs


Les réactions (6)
patchochoy - 10/06/2015 18:20
Bonjour Marc,
Encore une excellente vidéo ; cette partie avait sa place dans votre livre au chapitre 5) jouer avec les pions pendants, 1) attaquer le roi et aurait avantageusement étoffé ce paragraphe, mais je suppose qu'il convenait d'être synthétique.
Cordialement

MarcQuenehen - 22/05/2013 00:22
J'ajoute PoleNord que votre réaction de défendre sans toucher au pion "f" afin de ne pas affaiblir les cases blanches est saine d'un point de vue stratégique mais ici, comme nous venons de le voir, la sanction est infligée tactiquement.

Sans ces belles suites combinatoires, votre proposition aurait été le chemin à suivre.

MarcQuenehen - 22/05/2013 00:15
Bonjour à tous,

Portisch devait effectivement avoir conscience des affaiblissements que 24...f6 produisait. Il ne pouvait malheureusement pas résister mieux pour des raisons tactiques :

24...Ff6 25.Dxf6 Txd5 26.Cg6+ Re8 (26...Rg8 27.Dh8 mat) 27.Te1+ Rd7 28.Te7+ Rd8 29.Dh8 mat.

Sur 24...Fd6 toujours 25.Df6 ! avec les mêmes menaces de poursuivre par Cg6+ que vous aviez vu.

Cordialement

PoleNord - 21/05/2013 21:53
Bonjour Marc

Belle partie de Kasparov qui a encore fait traversé tout l'échiquier au roi adverse avant de le mater !!!!
Mais comme dans la partie commentée Fischer contre Spassky, pourquoi les Noirs jouent-ils un coup perdant à savoir, ici f7-f6 ????
Portisch qui à l'époque n'était pas le 1er venu se doutait bien qu'en jouant f7-f6, il affaiblissait l'ensemble des cases blanches autour de son roi et cet affaiblissement lui a été fatal.
N'aurait-il pas eu meilleur compte de laisser le pion f7 sur sa case initiale (au moins les cases blanches n'auraient pas été affaiblies) et de défendre indirectement le mat en jouant le Fou soit en D6, soit en F6 ???? Jouer Fe7-d6 aurait peut être permis aux blancs de répondre Ce5-g6+ mais jouer Fe7-f6 proposait un blocage sur la Colonne F. Cela aurait été un peu plus résistant.
Et un plus de l'avantage matériel permet au joueur qui le détient, de rendre celui-ci si le besoin s'en fait sentir !! Ce qui est le cas ici !!

Cordialement