Kasparov-Shirov, 1994
Excellente démonstration positionnelle du 13e champion du monde Garry Kasparov : sacrifice de qualité, jeu de couleur, cases blanches, pion passé, attaque sur le Roi...
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Vidéos.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions (3)
MarcQuenehen - 11/09/2013 13:22
Bonjour Medwalid, bonjour Benezet,

Effectivement en poussant l'analyse sur 27.Cd7 Ta8, mon programme confirme le sentiment de Benezet en proposant des lignes menant à l'égalité comme sur :
27.Cd7 Ta8 28.Ce7+ Rh8 29.Dxf7 Txd3 30.Cf8 Da2 31.Ceg6+ hxg6 32.Cxg6+ Rh7 33.Cf8+ avec échec perpétuel.

et sur 27.Cd7 Ta8 28.Fc4 Cd8 29.C5b6 Tb8 30.Cxb8 Dxb6 31.Ca6 Td4 32.De2 (32.Fd3 Ce6) 32...Ff4 les Blancs ont récupéré la qualité mais il n'est pas facile de progresser, il faut en outre surveiller attentivement l'activité du Fou de cases noires : 33.Td1? (33.g3?? Fxg3 gagne) 33...Txd1 Dxd1 34.Fg3 avec la perte du pion h4.


Benezet - 07/09/2013 23:41
L'explication sur le"jeu de couleurs" est claire,par contre la suite indiquée après 27:Cd7,ne me parait pas convaincante.

Medwalid - 05/09/2013 10:24
Belle partie et très bonne explication avec le meilleur analyste des échecs que j'ai vu, bravo Marc