L'affaire Gilles Andruet sur TF1
Suite à de nouveaux rebondissements concernant le meurtre du champion d'échecs Gilles Andruet, la chaîne de télévision TF1 diffusera le dimanche 7 mars 2010, dans l'émission 7 à 8, présentée par Harry Roselmack, un nouveau reportage.

Dernière minute : Sacha Rhoul, 39 ans, vole en ce moment même en direction de Paris. Il devrait arriver en France dans la soirée, où il sera pris en charge par la police. Il devrait être ensuite conduit dans une prison de la capitale, sans doute à Fleury-Mérogis.

Il y aura donc un deuxième procès aux assises dans l'affaire Andruet. En 2001 Sacha Rhoul s'était soustrait à la justice. Il avait été condamné par défaut à quinze ans de prison.
  Source : www.rtl.fr/fiche/5935332136/exclu-rtl-affaire-andruet-sacha-rhoul-extrade-vers-la-france.html

Gilles Andruet (30 mars 1958 - Versailles, 22 août 1995) était un joueur d'échecs français, maître international, champion de France 1988. Il était le fils du pilote de course et rallye français Jean-Claude Andruet.

Il participe dans l'équipe de France aux olympiades d'échecs de 1982, 1984 et 1988. Il devient champion de France d'échecs en 1988. L'année suivante, il abandonne en plein tournoi, alors qu'il était en position de gagner son deuxième titre, après une altercation avec Jean-Luc Seret.

En 1993, il utilise une martingale qu'il a élaborée pour jouer au blackjack efficacement, grâce à sa mémoire et son esprit mathématique et statistique. La première année, il gagne énormément d'argent, mais par la suite perd ses gains, et sombre dans les petites escroqueries, la drogue et la misère. En août 1995, il touche un héritage de 400 000 francs avant d'être assassiné le 22 août 1995, roué de coups par objet contondant. Son corps est retrouvé au bord de l'Yvette, près de Versailles. Le procès qui a eu lieu en novembre 2003 a conclu à la culpabilité des personnes à qui Gilles Andruet avait accordé sa confiance afin de l'aider à retirer l'argent de son héritage, étant lui-même interdit bancaire.

En mars 2006, la cour d'assises d'appel du Val-de-Marne renverse le jugement et acquitte Joseph Liany, tandis que son fils écopa de sept ans ferme. Sans faire appel... Sacha Rhoul, qui avait été mis en examen pour meurtre dans cette affaire était en fuite au Maroc depuis l'automne 2001.

Sur RTL, le 19 février 2010, Jean-Claude Andruet, 67 ans, avait dénoncé "les carences de la justice française", notamment lors des deux procès en assises qui ont été, selon lui, des "parodies de justice". La fiche de recherche de Sacha Rhoul, diffusée par Interpol, a été "retirée à deux reprises avant de l'être définitivement". L'ancien champion de France et d'Europe des rallyes (1970) affirme que Sacha Rhoul jouit de "protections haut placées". En février 2010, le Maroc accepte de rechercher Sacha Rhoul, condamné par contumace, qui dirigerait un hôtel de luxe à Marrakech.

Le 27 février 2010 l'assassin de Gilles Andruet est appréhendé au Maroc. Sacha Rhoul, condamné par contumace en 2009, tente d'échapper à une possible extradition du fait d'une double nationalité que lui conteste la famille de la victime.

Le fuyard se prévaut de sa double nationalité franco-marocaine, dont il affirme avoir hérité dès sa naissance par son père né au Maroc. Ce que lui contestent avec vigueur la famille Andruet et son avocat, Me Pascal Garbarini. Selon eux, cette prétendue double nationalité a surgi postérieurement à l'assassinat de Gilles Andruet. Outre qu'il ne saurait constituer « l'idéal refuge pour échapper à la justice », cet improbable tour de passe-passe constitue un subterfuge qui permet à Sacha Rhoul de s'exonérer de toute comparution devant les tribunaux français.

Cet article a été rédigé à partir d'extraits de différents textes déjà parus sur Internet, dont :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Andruet
www.rtl.fr/fiche/5933272291
www.francesoir.fr
« Cet article est disponible sous licence Creative Commons »


Publié le 07/03/2010 - 00:15 , Mis à jour le 07/03/2010 - 14:01