La chronique de Georges Bertola du 01 mars 2007
Jobava (2650) - Ehlvest (2610), Moscou 2007 ; Akopian (2700) - Kuzubov (2554), Gibraltar 2007 ; Nakamura (2651) - Epishin (2561), Gibraltar 2007 ; Korchnoi (2629) - Krush (2449), Gibraltar 2007 et Ris (2403) - Spraggett (2633), Gibraltar 2007.

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 01 mars 2007

www.tribune.ch

L'OPEN DE L'AEROFLOT

C'est la 6ème édition de cet Open qui s'est joué à Moscou et dont la popularité ne cesse de croître.
Divisé en quatre catégories, il a accueilli cette année plus de 600 joueurs venus du monde entier.
Les deux tournois phares, avec un niveau de participation très élevé, comptaient plus de 120 grands-maîtres.
Des prix et des conditions très attractives, avec notamment un premier prix de 30.000 dollars, permettent à la Russie de retrouver sa place de leader dans l'organisation de manifestations échiquéennes.
Mais le plus étonnant c'est le succès rencontré dans les tournois amateurs avec pour preuve la participation de plus d'une bonne douzaine de Suisses romands qui ont profité des offres très avantageuses pour se rendre à Moscou.
Les temps changent car il y a encore une dizaine d'années, après la chute du mur et l'effondrement de l'Union Soviétique, c'était l'inverse qui se produisait avec des opens disputés en Suisse qui accueillaient des dizaines de GM venus de Russie.
Les motivations n'étaient certes pas les mêmes car si les joueurs venus de l'Est pensaient que leur avenir professionnel dépendaient de la prospérité économique occidentale, les amateurs talentueux venus de Romandie cherchent essentiellement à tirer profit de leçons données par des joueurs expérimentés issus généralement de feu la très performante école d'échecs soviétique.
Un aspect sans doute négligé de la mondialisation.
http://www.aeroflotchess.com

Voici une victoire du vainqueur de l'édition précédente. Un combat qui privilégie la créativité et les complications.

JOBAVA (GEO 2650) - EHLVEST (USA 2610)
Sicilienne B23, Moscou 2007

1.e4 c5 2.Ce2

Introduit un système caméléon, les blancs se réservent la possibilité de jouer ouvert en poussant « d4 » ou fermé comme dans la partie.

2...e6 3.Cbc3 a6 4.g3 d6 5.Fg2 Cf6 6.0-0 Fe7

Un système marginal qui a l'avantage de sortir rapidement de la théorie car les noirs développent généralement le fou en fianchetto sur « g7 » dans la Sicilienne fermée.

7.d3 Cc6 8.h3 h6 9.f4 d5

Obéit au principe qu'une action latérale doit être contrée par une réaction centrale.

10.g4 d4 11.e5

Engageant la lutte car la seule autre possibilité consistait à se replier sur
« b1 » en laissant ainsi l'initiative aux noirs.

11...dxc3 12.exf6 Fxf6

Intéressant devait être 12...cxb2!? 13.Fxb2 Fxf6 14.Fxf6 Dxf6 15.Fxc6 bxc6 et les blancs étaient en demeure de prouver qu'ils avaient une compensation suffisante pour le pion car le roi blanc risquait de souffrir après la disparition du fou de cases blanches.

13.bxc3 Dc7 14.Tb1 0-0



Les noirs, avec la meilleure structure, n'ont apparemment aucun problème.

15.Fe3 Ce7 16.c4 Cg6

Logique semblait 16...Tb8 suivi de la poussée du pion « b » avec l'idée d'échanger les fous de cases blanches.

17.Fe4 Te8

Une invitation à échanger le fou contre le cavalier car malgré l'affaiblissement de la structure la disparition du fou réduisait les possibilités d'attaque.

18.Dd2 Ch4 19.Rh1 Tb8 20.Ff2 Fe7 21.De1 f5?!

À double tranchant car maintenant la position du roi va se retrouver affaiblie, 21...Cg6!? était à considérer.

22.Fxh4 fxe4 23.dxe4 Dc6 24.Cc3 b5 25.f5 b4 26.f6!

Poursuit dans l'idée d'affaiblir la position du roi noir.

26...gxf6 27.De3 Rh7

Conséquent était 27...Fb7 pour obtenir du contre-jeu sur la diagonale « a8-h1 », mais 28.Dxh6 cxb3 29.Dg6 Rh8 30.Tbe1! avec attaque, les blancs ont certainement mieux que l'échec perpétuel par exemple 30...Tf8 31.Dh6 Rg8 32.g5! fxg5 33.Dg6 Rh8 34.Tg1! et le roi noir est dans un réseau de mat.

28.Fxf6 Fb7

Sur 28...Fd6 29.Rg1! avec l'idée si 29...bxc3? 30.e5! suivi de 31.Dd3 était à l'avantage blanc.


29.Fe5!

Libère la colonne « f » avec la terrible menace 30.Tf7 +-

29...Rg6



30.Tf7!!

Quand même car après 30...Rxg7 31.Dxh6! qui menaçait un mat des épaulettes sur
« g7 » était décisif.

1-0

LES MINIATURES DE GIBRALTAR
L'Arménien Vladimir Akopian remporte en solitaire le très fort Open de Gibraltar devant une pléiade de Grands-Maîtres.
Classement : 1.Akopian g (ARM 2700) 7,5 points. 2-4.Areshchenko g (UKR 2644), Nakamura g (USA 2651) et Sutovsky g (ISR 2629) tous 7 points.
5-11. Adams g (ENG 2735), Al Modiahkig (QAT 2556), Efimenko g (UKR 2616), Ehlvest g (USA 2610), Gurevich M. g (TUR 2635), Kuzubov g (UKR 2554), Milov g (SUI 2665) tous 6,5 points puis 27. Stefanova g (BUL 2483) meilleure féminine avec 6 points. Victor Korchnoï toujours dans la course 61ème avec 5 points. 176 participants.

Voici quelques miniatures instructives.
Une ouverture intéressante, une imprécision provoque une combinaison diabolique.

AKOPIAN (ARM 2700) - KUZUBOV (UKR 2554)
Sicilienne B31, Gibraltar 2007

1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 g6 4.Fxc6 dxc6

Cette suite, qui privilégie l'ouverture du jeu au service de la paire de fous, est la variante principale.

5.d3 Fg7 6.h3

Alors qu'au contraire les blancs cherchent à stabiliser le centre et réduire la mobilité des fous.

6...b6 7.Cc3

Refusant de donner l'adresse du roi; 7.0-0 e5 8.a3 f6 9.b4 cxb4 10.axb4 Cf6 11.c4!? 0-0 12.Cc3 Cf7 13.Fb2 f5 conduisit à une lutte complexe après 14.exf5 gxf5 15.Ce2 e4 16.Fxg7 exf3 17.Fxf8 fxe2 18.Dxe2 Rxf8 etc. Macieja-Kotronias (Kusadasi 2006)

7...Ch6 8.Fe3 f6 9.Dd2 Cf7 10.0-0-0

Une partie Zwanger-Buhmann (Allemagne 2001) vit le sacrifice perturbateur mais quelque peu spéculatif 10.e5 et il fallait probablement l'accepter avec 10...fxe5!?

10...e5 11.Ch2

Logique pour débloquer la situation au centre en préparant la poussée du pion
« f ».

11...Fe6 12.f4 exf4

12...De7 fut l'objet d'une miniature après 13.Cf3 0-0-0 14.fxe5 fxe5 15.Cg5 c4 16.Thf1 Td7 17.Cxe6 Dxe6 18.De2 cxd3 19.Txd3 Txd3 20.Dxd3 Rb7 21.a4 Td8?? 22.Txf7 1-0 Riemersma-Ree (Eindhoven 1993)

13.Fxf4 Dd7 14.Cf3 0-0-0 15.d4!?

Ouvrir le jeu est probablement la seule façon d'obtenir des chances de gain au vu de la position inconfortable du roi noir sur l'aile dame.

15...cxd4 16.Cxd4 Rb7 17.De2 De7?

La position critique. Après 17...Ce5!? qui installait un solide bloqueur, les noirs, avec la meilleure structure, n'avaient rien à craindre.



18.Cxc6!!

Superbe sacrifice qui attire le roi sur une mauvaise case.

18...Rxc6

Intercaler 18...Txd1 pour libérer la case « d8 » était insuffisant après 19.Txd1 Rxc6 20.Cd5 Fxd5 21.exd5 Rd7 22.Db5 Rd8 23.Dc6 avec la menace 24.Da8 +-

19.Cd5 De8

Activer la dame avec 19...Dc5 échouait après 20.b4! Df8 21.Dc4 +- Simplifier avec 19...Fxd5 20.exd5 Rd7 21.Db5 Rc8 22.Dc6 conduisait au mat et si 19...Df8 20.Dc4 Dc5 21.Cb4 Rb7 22.Dxe6 récupérait avantageusement le matériel.

20.Da6 Ff8?

Le roi est désarmé, complètement harcelé par les pièces blanches. Pour preuve voici la fantastique variante si les noirs veulent tenter de liquider quelques agresseurs après 20...Txd5 21.exd5 Fxd5 22.Txd5!! (22.The1 ou 22.c4 sont plus pragmatiques) Rxd5 23.Td1 Re6 24.Dc4 Re7 25.Db4 Re6 26.De4 Ce5 27.Dd5!! Re7 (27...Rf5 28.g4!! Rxf4 29.Dd2 Rg3 30.Tg1 et le roi est dans un réseau de mat) 28.Fxe5 fxe5 29.Dd6 Rf7 30.Tf1 +-.

21.Dxa7

La simple menace 22.Dxb6 coûte du matériel.

21...Fc5 22.b4 Dd7 23.Da6 1-0

Un concept aventureux mais certainement douteux de la part des noirs.

NAKAMURA (USA 2651) - EPISHIN (GER 2561)
Sicilienne B42, Gibraltar 2007

1.e4 c5 2.Cf3 e6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 a6 5.Fd3 Fc5 6.Cb3 Fe7

Une spécialité d'Epishin par rapport à 6...Fa7 qui maintient le fou plus actif sur la diagonale « a7-g1 ».

7.Fe3

Après le tranchant 7.Dg4 la variante reste critique pour les noirs, par exemple 7...g6 8.De2 (affaiblir l'aile roi était l'objectif des blancs) d6 9.0-0 Cd7 10.Ca3!? (une idée de Motylev) Dc7 11.Cc4 b6 12.a4 Fb7 13.a5! b5 14.Cb6! un sacrifice de pion pour l'initiative) Cxb6 15.axb6 Dxb6 16.Ca5! avec des problèmes pour achever le développement 16...Cf6?! 17.Fe3 Dc7 18.Fxb5! etc.

7...d5

Expérimental, poursuivre dans le style hérisson avec 7...d6 A la préférence, par exemple 8.C1d2 Cd7 9.f4 b6 10.Df3 Fb7 11.0-0-0 Cgf6 12.g4 += Karjakin-Miton (Russie 2006)

8.exd5 Dxd5 9.Cc3!?

Plus tranchant que 9.0-0 Cf6 10.c4 Dc6 11.Cc3 Cbd7 12.Fe2 0-0 = Barrientos-Epishin (Solsonna 2005)

9...Dxg2 10.Fe4 Dh3 11.Dd4 Cf6 12.0-0-0 Cbd7 13.Thg1 g6



Certainement avec des compensations pour le pion car les blancs ont achevé le développement et sécurisé leur roi avec des possibilités d'attaque via la colonne « g ».

14.Tg3

Bien sûr cette dame est le maillon faible du concept des noirs car isolée et menacée, elle va être harcelée par les pièces adverses.

14...Dh5 15.Fg5 h6 16.Ff3 Dxh2?!

C'est certainement défendre trop cher sa peau, le juste prix semblait 16...Dxg5!? 17.Txg5 hxg5 mais les pièces blanches sont trop actives pour croire que la compensation était adéquate.

17.Fe3!

Un coup intermédiaire important car après 17.Th1?! Dxh1 18.Fxh1 hxg5 transposait dans une variante plus favorable que la précédente.

17...e5 18.Da4! e4

Devant la menace 19.Th1 les noirs sont obligés de réagir, 18...b5 était réfuté par 19.Cxb5! et ce coup a l'inconvénient d'affaiblir la diagonale « a1-h8 ».

19.Cxe4 Cxe4 20.Fxe4 Dh4

Si 20...Dh5 21.Fxb7!

21.Cc5!



La dame noire s'en sort mais ça coûte au moins une pièce.

21...Cxc5?

Un peu mieux 21...Fe5 22.Dd5 Fxg3 23.Cxd7 mais les noirs devaient lâcher une pièce.

22.Fxc5

Que faire contre 23.Fc6?

1-0

Duel équilibré jusqu'à ce que Victor sanctionne une faute par une gaffe!

KORCHNOI (SUI 2629) - KRUSH (USA 2449)
Anglaise A28, Gibraltar 2007

1.c4 e5 2.Cc3 Cc6 3.Cf3 Cf6 4.a3

Les blancs s'écartent de l'Anglaise, l'idée est d'entrer dans les schémas de la Sicilienne avec un temps de plus.

4...d5

S'emparer du centre est considéré comme la voie la plus rapide pour égaliser.

5.cxd5 Cxd5 6.Dc2 Fe7 7.e3 0-0 8.Fe2 Fe6 9.0-0 f5



Les noirs relèvent le défi et jouent comme contre une Sicilienne avec couleur inversée.

10.d3 De8

Une position théorique de la « Scheveningue », les noirs préparent le transfert de la dame sur l'aile roi.

11.Cxd5 Fxd5 12.b4 a6 13.Fb2 Dg6

Les perspectives d'attaque sur l'aile roi se précisent par rapport à l'attaque de minorité sur l'aile opposée.

14.Tac1 Rh8 15.g3 Ff6 16.Cd2 e4 17.Fxf6 Txf6 18.dxe4 fxe4 19.Db2

Victor, comme à l'accoutumée, joue pour le gain et veut conserver les dames sur l'échiquier ce qui ne serait pas possible après l'immédiat 19.f4.

19...Fe6 20.f4 exf3 21.Fxf3 Fh3 22.Fe4 Txf1 23.Txf1 De6 24.Tf4 Td8 25.Dc3 Rg8 26.Dc5!

Les noirs ont la meilleure structure mais l'activité des pièces blanches offre des compensations suffisantes.

26...g6?

Impératif était 26...Ce7 ou 26...De5 pour éviter les ennuis sur la diagonale
« a2-g8 ».

27.Tf2??



Dommage 27.Tf8! Rg7 (27...Txf8 28.Fd5) 28.Txd8 Cxd8 29.Dxc7 conduisait à un net avantage blanc.

Victor abandonna immédiatement sans attendre 27...Dxe4! qui gagnait du matériel.

0-1

L'OUEST-INDIENNE EXPLIQUEE
C'est le dernier titre de la collection Olibris. Ce nouvel éditeur français cumule les parutions et s'impose comme le plus prolifique sur le plan échiquéen. Avec bientôt une douzaine de titres en 2 ans, c'est du jamais vu dans le domaine de l'édition française.
Nous assistons à la publication d'ouvrages de qualités, malheureusement encore trop souvent provenant de l'anglais, mais que je ne puis que recommander. La formule de « L'Ouest-indienne expliquée », due à la plume du GM Peter Wells (traduit par Didier Collas), cherche à extraire la quintessence du matériel théorique qui avec l'important développement des bases de données, rend la tâche pratiquement impossible pour l'amateur de trier l'ivraie du bon grain.
Avec 25 parties extraites de la pratique des maîtres, pour l'essentiel disputées durant ces cinq dernières années, cela permet de faire un tour d'horizon rapide des variantes principales.
J'extrais de la postface « L'Ouest-indienne est très populaire au plus haut niveau. Un temps fondée surtout sur sa solidité, sa bonne réputation s'appuie aujourd'hui sur la grande variété de positions intéressantes auxquelles elle conduit. »
http://www.olibris.fr

Cette ouverture est donc jugée essentiellement positionnelle, mais pour alimenter votre appétit je vous soumets cette miniature, un festival tactique, qui bien sûr est l'exception qui confirme la règle.

Duel théorique instructif qui révèle les dangers d'un roi exposé au centre.

RIS (NED 2403) - SPRAGGETT (CAN 2633)
Ouest Indienne E15, Gibraltar 2007

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 b6 4.g3 Fa6 5.Dc2

Une des possibilités pour répondre à la question posée par le fou, comment défendre le pion « c » mais Geller remarquait au début des années 80:
« Utiliser cette puissante pièce à des fins purement défensive, ce coup ne promet aucun avantage. »

5...Fb7

Plus pointu est 5...c5 6.Fg2 Cc6 qui met le centre sous pression avec un développement facile après 7.dxc5 Fxc5 8.a3 Tc8! 9.b4 Fe7 et les noirs disposent de la ressource tactique si 10.b5? Fxb5 11.axb5 Cb4!
Le GM canadien, ancien candidat au titre, considère que l'objectif est atteint et retrouve la diagonale naturelle.

6.Fg2 c5 7.d5 exd5 8.cxd5!?

Plus tranchant que 8.Ch4 qui était fréquemment joué. Les blancs sacrifient un pion apparemment pour pas grand-chose. Pourtant l'ouverture des lignes centrales va permettre de développer une dangereuse initiative.

8...Cxd5!?

8...Fxd5 9.Cc3 Fc6 10.e4! fut l'objet de plusieurs parties, voir par exemple Gelfand-Aronian (Dortmund 2006)

9.Db3!?

Peut-être une nouveauté axée sur la tactique, la pratique retient 9.0-0 Fe7 10.Td1 Dc8 11.a3 Cf6 12.Cc3 d5 13.Fg5 d4 14.Fxf6 gxf6 (14...Fxf6 15.Ce4 +=) Rodshtein-Pashikan (Erevan 2006) et l'aile roi affaiblie offre des compensations pour le pion.

9...Cc7 10.Ce5 d5 11.Cc3 Fd6

Evidemment si les noirs peuvent roquer ils se retrouveront avec un pion de plus et une bonne position.



12.Cxf7!?

Force le roi à rester au centre avec des ressources tactiques basées sur le contrôle des diagonales « a2-g8 » et « h1-a8 ».

12...Rxf7 13.Cxd5 Rf8

Si 13...Re8? 14.Cxc7 Dxc7 15.De6 suivi de 16.Fxb7 récupérait avantageusement le matériel.
A considérer 13...Ce6!? 14.Df3 Re8 15.Cf6 Dxf6 16.Dxb7 Cc7 17.Dc8 Dd8 18.Dg4 Dd7 19.De4 De7 et les noirs résistent.

14.Fg5!?

À nouveau une pointe tactique étonnante pour dévier la dame car si 14...Dxg5? 15.Cxc7 et 15...Fxg2 ne va pas à cause de l'échec familial sur « e6 ».

14...Dd7 15.0-0-0

La variante matérialiste 15.Cxb6 axb6 16.Fxb7 Ta7 17.Dxb6 amenait une position loin d'être claire avec une compensation adéquate de 3 pions pour la pièce.

>


Une position critique, les blancs n'ont qu'un pion pour la pièce mais ils menacent 16.Fe7 Fxe7 17.Cxe7 suivi de 18.Fxb7 etc. De plus, les noirs ont une tour « h8 » hors jeu et le roi toujours très exposé.

15...Cc6?

Logique, les noirs veulent activer la mobilisation du matériel pourtant l'acrobatique 15...Cb5!? avec l'idée 16...Cd4 était à considérer car si 16.Cxb6 axb6 17.Fxb7 Dxb7 18.Dxb5 Fe7 19.Fxe7 Rxe7 les échanges réduisaient les possibilités d'attaques même si le roi noir n'avait pas encore la vie facile.

16.Df3 Re8

Si 16...Rg8 17.Cxc7 permet de récupérer du matériel après 17...Dxc6 18.Dd5 Rf8 19.Dxd6 etc.

17.De4 Ce6

Il n'y a plus de défense crédible, 17...Ce7 18.Cxc7 Dxc7 19.Dxb7 etc.

18.Cc7! Dxc7 19.Dxe6 Fe7 20.Fxc6

Regagne avantageusement le matériel après 20...Fxc6 21.Fxe7!

1-0

ANNONCES DE TOURNOI ET RESULTATS

NYON
Joué les 2 et 3 février :
Blitz: Classement final (9 rondes) : 1-2. Milhajlo Stojanovic m (SER 2576), Claude Landenbergue m (2424), 8 points ; 3-4. Alexandre Domont m (2321), Alexandre Vuilleumier f (2327), 6.5 points; 5-6. Vladimir Kovacevic (2250), Emin Emini (2004), 6 points ; 7-8. Christian Michaud (2056), Numa Bertola (1806), 5.5 points etc. 32 participants.
Tournoi 15 minutes (Seniors) : Classement final (7 rondes) : 1. David Marciano g (FRA 2514), 6.5 points ; 2. Mihajlo Stojanovic m (SER 2576), 6 points ; 3-4. Christian Michaud (2056), Blaise Javet (2058), 5.5 points ; 5-7. Markus Klauser (2393), Jean-Christophe Putallaz (1797), Christian Marechal (2210), 5 points 33 participants.
Tournoi 15 minutes (Cadets) : Classement final (7 rondes) : 1. Florian Zarri (1718), 6 ; 2-4. Simon Stoeri (1727), Colin Branca (1510), Camille De Seroux (1747), 5.5 etc. 37 participants.
Tournoi 15 minutes (Poussins) : Classement final (7 rondes) : 1-2. Jérôme Aymon (1397), Cédric Grillon (1430), 6,5 points 3-8. Laura Stoeri (1504), Noé Duruz (n.c.), Sandu Makawitage (n.c.), Hiru Makawitage (n.c.), Loïc Cordey (n.c.), Chritophe Kurkdjian (n.c.), 5 points etc. 42 participants.
Communiqué par Lindo Duratti

Championnat Suisse par Equipes
Reichenstein - Winterthour 4½:3½ (Hort - Jussupow ½:½, Volke - Sutter ½:½, J.-N. Riff - Forster 1:0, Drabke - Kelecevic 1:0, Wirthensohn - Ballmann ½:½, Weindl - Huss 0:1, V. Riff - Gattenlöhner 1:0, Kamber - Rüetschi 0:1).
Mendrisio - Bienne 5½:2½ (Istratescu - Gallagher ½:½, Glek - Landenbergue ½:½, Godena - Domont 1:0, Bellini - Georg 1:0, Sedina - Pytel 1:0, Costa - Bohnenblust ½:½, Mantovani - Leuba 1:0, Vezzosi - Re. Castagna 0:1).
Lucerne - Schwarz-Weiss Berne 5:3 (Papa - Klauser ½:½, Atlas - Kümin ½:½, Züger - Curien 1:0, Kurmann - Rufener 0:1, Lötscher - Adler 1:0, Almada - Brönnimann 1:0, Räber - Salzgeber 1:0, Seps - E. Schiendorfer 0:1).
Riehen - Wollishofen 3½:4½ (Hickl - Zenklusen 1:0, Ekström - Prusikin 0:1, Kaenel - Carron ½:½, Flückiger - Hochstrasser 0:1, Buss - O. Moor ½:½, Giertz - R. Moor 0:1, Aumann - Gähler ½:½, Schmidt-Schäffer - Mäser 1:0).
Sorab Bâle - Zurich renvoyé au 24 mars prochain.
Ligue nationale B, Est
Tribschen - Bodan Kreuzlingen 4:4 (Strauss - Zeller ½:½, Nideröst - Knödler 0:1, Lustenberger - Wildi ½:½, Kaufmann - Schmid ½:½, S. Rölli - Monteforte 0:1, Herzog - D. Ammann 1:0, Bellmann - Norgauer ½:½, C. Rölli - Knaus 1:0).
Nimzowitsch Zurich - Zurich II 4:4 (Hofmann - Silberring 1:0, Fejzullahu - Joa. Rosenthal ½:½, Drechsler - Walther 1:0, Cakir - Jon. Rosenthal 0:1, Bajraktari - Csajka 0:1, Valdivia - Geerke ½:½, Haas - Bernegger 0:1, Egli - Hänggi 1:0).
Trubschachen - Winterthour II 3½:4½ (G. Heinatz - Bucher 0:1, Simon - Steckner 0:1, Widmer - Schauwecker ½:½, Zimmermann - R. Hirzel ½:½, Lipecki - Nuri 1:0, Haldemann - Benz ½:½, M. Heinatz - Madjd-Pour 0:1, Denoth - Schoch 1:0).
Srbija Zurich - Engadine 5½:2½ (Pikula - Atlas ½:½, Milosevic - Lawitsch 1:0, Scherer - Risch 1:0, Mikavica - Wyss ½:½, Stankovic - Schwab 1:0, Jovanovic - Brunold 1:0, Rasovic - Hasenohr ½:½, Remetic - Arquint 0:1).
Lenzbourg - St-Gall 5:3 (Hindermann - Leutwyler 1:0, Gantner - Akermann 1:0, Walti - Steiger 0:1, Regez - M. Thaler ½:½, Schmid - Morger 0:1, Backlund - A. Thaler ½:½, Bodmer - Mannhart 1:0, Rodic - Jenal 1:0).
Parties de la 2ème ronde (25 mars): Nimzowitsch - Srbija, Winterthour II - Lenzbourg, Bodan - Zurich II, Trubschachen - Tribschen, Engadine - St-Gall.
Ligue nationale B, Ouest
Sion - Joueur Lausanne ½:7½ (Vianin - Lehtivaara 0:1, D. Philippoz - Ch. Lamoureux 0:1, Terreaux - Sermier 0:1, Paladini - Bekker-Jensen 0:1, Riand - Burnier 0:1, Roduit - Vesin 0:1, Bourban - Perruchoud ½:½, Morand - Epiney 0:1).
Riehen II - Genève 3:5 (Rüfenacht - Vuilleumier ½:½, Stolle - G. Miralles 0:1, Werner - Henze 1:0, Thier - Gerber ½:½, Staechelin - Wolff 0:1, Widmer - Kovacevic ½:½, Deubelbeiss - Schild 0:1, Häring - Verheyden ½:½).
Therwil - Rössli Reinach/BL 4:4 (Mäser - Danner ½:½, Bühler - Gärtner 0:1, Wirz - Melkumjanc 0:1, Häner - Terraz 1:0, Seybold - Xheladini 1:0, Müller - Pérez 1:0, Einhorn - Ditzler ½:½, Spindler - Zenkic 0:1).
Echallens - Berne 3:5 (Gheorghiu - Franzoni ½:½, Duratti - Lombard 0:1, Sadéghi - Kolly ½:½, Bertola - M. Lehmann 0:1, Charmier - A. Lehmann ½:½, Petit - Kellenberger 0:1, Emini - Gast 1:0, Lopez - Kupper ½:½).
Reichenstein II - Bienne II 6½:1½ (Heimann - Altyzer 1:0, Fischer - Ri. Castagna ½:½, Hund - Probst ½:½, Lutz - Bürki ½:½, Fiedler - Kudryatsev 1:0, Bräunlin - Lienhard 1:0, Meier - Engel 1:0, Birchmeier 1:0 f.).

TOUS LES RESULTATS SUR http://www.schachbund.ch

UN SALUT AMICAL A NOS VOISINS

CANNES 21ème FESTIVAL INTERNATIONAL DES JEUX
Du 18 au 25 février Open International « Pierre et Vacances »
10.000€ de prix
Il y a certainement Damir aux commandes!
http://www.cannes-echecs.org

19-25 février 2007 : 5ème festival de Meurthe et Moselle à Nancy (des tournois fermés de 10 joueurs pour tous les Elo, 9 rondes 2h+30 sec, 110 joueurs et 11 groupes en 2006).
Renseignements : http://philippechess.free.fr/Festival2007/F07.html
MI Christophe PHILIPPE

GRENOBLE STAGE DU GM DORFMAN
Horaires du stage :
Vendredi 16 février 2007 à 20H15-23H15
Samedi 17 février 2007 de 9H00 à 12H30 puis
de 13H30 à 19H00

DROITS D'INSCRIPTION pour le stage : 40 €
Jusqu'au 9 février. Après cette date 50 €
Chèque à l'ordre de l'échiquier grenoblois
tout sur http://grenoblechecs.free.fr/admsp/rubrique.php3?id_rubrique=1

ASCONA OPEN
Du 4 au 10 mars, 7 rondes, 1er prix 600.-CHF
E-mail: rolf.bucher@bluewin.ch

BALE OPEN
Du 9 au 11 mars, 5 rondes, 1er prix 500.-CHF
http://www.schachecke.ch

BURGDORF OPEN
Du 16 au 18 mars, 5 rondes, 1er prix 1500.-CHF
http://www.sckirchberg.ch.vu

ECHALLENS CHAMPIONNAT SUISSE U10 U12 U14
Du 30 mars au 1 avril.
http://www.sissa.ch/echallens

LENK OPEN
Du 5 au 9 avril, 7 rondes, 1er prix 1500.-CHF
http://www.beochess.ch

BAD RAGAZ OPEN
Du 5 au 9 avril, 7 rondes, 1er prix 1000.-CHF
http://www.schach.li/schweiz-bodensee

MARTIGNY 12 HEURES DE BLITZ
Le 7 avril 40 rondes de 5 minutes. 1er prix 500.-CHF
http://www.uve-wsb.ch

OPEN DU LIECHTENSTEIN
Du 11 au 19 mai, 9 rondes, 1er prix 2000.-CHF
Info E-mail: abaumberger@gmx.net

OPEN DE NEUCHATEL
Du 25 au 28 mai, 7 rondes, 1er prix 2000.-CHF
http://www.neuchatel-echecs.ch

107ème CHAMPIONNAT SUISSE INDIVIDUEL
Leukerbad (VS) du 12 au 20 juillet, nombreux tournois.
Wwww.leukerbad.ch

40ème FESTIVAL D'ECHECS DE BIENNE
Du 21 juillet au 3 août, nombreux tournois.
http://www.bielchessfestival.ch

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DE LA FEDERATION VAUDOISE
http://www.fvde.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* DECOUVREZ LE SITE QUI MONTE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com
http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org

* UN PETIT CLIN D'ŒIL A :
CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

LA REVUE ITALIENNE
Torre & Cavallo Scacco !
http://www.messaggerie.it

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE : g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées

www.tribune.ch


Publié le 07/03/2007 - 00:00 , Mis à jour le 22/03/2007 - 22:49