La chronique de Georges Bertola du 08 novembre 2006
Kramnik-Topalov, Elista 2006 ; Vachier-Lagrave-Wang, Lausanne 2006 ; Epishin-Lamoureux, Open Lausanne 2006 ; Ganor-Haba, Winterthur 2006 ; Sokolov-Bucinskas, Championnat d'Europe des Clubs 2006 ; Zenklusen-Ernst, Championnat d'Europe des Clubs 2006.


  KRAMNIK (RUS 2743) - TOPALOV (BUL 2813), Elista 10ème partie du match Catalane E08
  VACHIER LAGRAVE (FRA 2577) - WANG (CHN 2626), Sicilienne B51, Lausanne 2006 Finale 1ère des rapides
  EPISHIN (RUS 2555) - LAMOUREUX (FRA 2375), Gambit Dame D37, Open Lausanne 2006
  GANOR (ISR 2339) - HABA (CZE 2526), Partie des 4 Cavaliers C47, Winterthur 2006
  SOKOLOV (FRA 2580) - BUCINSKAS (LTU 2336), Sicilienne B82, Championnat d'Europe des Clubs 2006
  ZENKLUSEN (SUI 2348)- ERNST (SVE 2441), Espagnole C80, Championnat d'Europe des Clubs 2006


KRAMNIK CHAMPION DU MONDE

Le vendredi 13 octobre, le Russe Vladimir Kramnik remportait le match de la réunification à Elista en Kalmoukie après moult péripéties.
L'histoire commence à Londres en 2000 où Vladimir Kramnik s'emparait du titre mondial, à la surprise générale, en battant Kasparov avec 13 nulles et 2 victoires. Il était sacré, hors juridiction de la FIDE, champion du monde des échecs classiques.
Kramnik se trouva alors dans l'incapacité d'organiser un véritable cycle de qualification pour désigner un challenger et un match fut organisé en 2004 face au Hongrois Peter Leko. Un candidat issu de l'arbitraire et qui ne convainquit pas vraiment la planète échecs.
Kramnik égalisait dans la dernière partie et sauvait son match de justesse car le règlement prévoyait que en cas d'égalité le champion conservait son titre.
Entre-temps la Fide avait couronné plusieurs champions du monde, dont l'Indien Anand, l'Ukrainien Ponomariov, l'Ouzbek Kasimdzhanov et finalement le Bulgare Veselin Topalov.
Si la formule par élimination directe, adoptée par la FIDE, avait sacré des outsiders, à l'exception d'Anand, le tournoi des candidats disputé en Argentine en 2005 réunissait les meilleurs joueurs du monde à l'exception, toutefois, de Kramnik.
Le titre de champion du monde remporté par Topalov était donc des plus légitimes et mettait en demeure le champion du monde des échecs classiques de relever le défi pour prouver qu'il était bien le meilleur.
En effet jusqu'ici il n'avait pas particulièrement brillé dans les tournois si l'on excepte les dernières Olympiades de Turin où il avait réalisé la meilleure performance au premier échiquier de l'équipe de Russie.
Cette victoire obtenue sur le fil du rasoir dans les tie-break redore quelque peu le blason du champion russe mais si ce dernier ressort grandi de l'épreuve c'est surtout à cause du contexte psychologique dans lequel c'est disputé le match.
Accusé de tricherie par Dainalov, le manager de Topalov, sans que ce dernier puisse apporter une preuve convaincante, Kramnik, après avoir perdu une partie par forfait, égalisait dans les parties longues avec 3 victoires chacun après 12 parties.
C'est dans les semi-rapides (4 parties de 25 minutes + 10 secondes par coup) qu'il s'imposait finalement avec 2 victoires et une nulle pour une seule défaite.
Ce qui est paradoxal dans cette lamentable affaire c'est qu'en Argentine la suspicion de tricherie avait été portée à l'encontre de Topalov par au moins 2 participants du tournoi. Topalov était accusé d'avoir eu recours à un ordinateur pendant les parties...
Le prochain défi de Kramnik est donc au cœur du débat puisqu'il va affronter «Fritz 10» du 25 novembre au 5 décembre à Bonn avec à la clé un million de dollar s'il gagne...
http://www.europe-echecs.com

KRAMNIK (RUS 2743) - TOPALOV (BUL 2813)
Elista 10ème partie du match Catalane E08

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 d5 4.g3 Fb4 5.Fd2 Fe7 6.Fg2 0-0 7.0-0 c6 8.Ff4 Cbd7 9.Dc2 a5 10.Td1 Ch5 11.Fc1

Logique pour préserver le fou de cases noires et ceci n'est pas une perte de temps car le cavalier à la bande est mal placé.
11...b5 12.cxd5

La pratique retient 12.c5 mais supprimer la tension au centre permet un contre-jeu ambitieux sur l'aile roi après 12...f5 13.Cc3 g5 14.a3 Ff6 Rahman-Ghaem Maghami (Doha 2003)

12...cxd5 13.e4!

Un bon coup qui permet de s'emparer d'une dangereuse initiative. Les blancs vont accélérer le développement en gagnant des tempi sur la tour tout en tirant profit du cavalier à la bande et de la faiblesse du pion «b5».

13...dxe4 14.Dxe4 Tb8 15.De2 Chf6 16.Ff4 Tb6 17.Ce5 Cd5 18.Fxd5

Sinon 18...C7f6 permettait de consolider la position. Les blancs affaiblissent quelque peu le roque mais vont empocher un pion et mettre les noirs en demeure de prouver qu'ils ont une compensation dynamique suffisante.

18...exd5 19.Cc3 Cf6 20.Cxb5 Fa6 21.a4 Ce4 22.Tdc1 De8 23.Tc7 Fd8 24.Ta7 f6?


Topalov avouait après la partie «Juste une gaffe» alors que Kramnik précisait «Quant à l'évaluation objective de la position, je pense que si les noirs jouent correctement, ça doit être nulle.» La démonstration pour parvenir à l'égalisation devait passer par la variante 24...Fxb5 25.axb5 Dxb5 26.Dxb5 Txb5 27.Ta2 +=

25.Cd7 Tf7 26.Cxb6 Txa7 27.Cxd5 Td7 28.Cdc3 Txd4?

Précipite la fin. Topalov voulait sans doute éviter la fermeture de la diagonale «a8-h1» avec la poussée «d4-d5» pour créer quelques menaces à l'encontre du roi avec son fou de cases blanches.

29.Te1

Suffisant pour gagner mais il n'y avait aucune objection contre 29.f3.

29...f5 30.Dc2 Tb4 31.Cd5 Txb5 32.axb5 Dxb5 33.Cc7 Dc4 34.Dd1 Fxc7 35.Dd7 h6 36.Dxc7 Db4 37.Db8 Dxb8 38.Fxb8 Cd2 39.Ta1 g5 40.f4 Cb3 41.Ta3 Fc4 42.Fc7 g4 43.Fxa5 1-0

MAXIME VACHIER-LAGRAVE REMPORTE LE 7ème LAUSANNE YOUNGMASTERS

Le lundi 18 septembre le benjamin du tournoi, Maxime Vachier-Lagrave, 15 ans, devenait le plus jeune joueur inscrit au palmarès de ce prestigieux tournoi.
Il détrône Etienne Bacrot, son compatriote, qui avait remporté la première édition en 1999, âgé alors de 16 ans.
Tête de série numéro 5, Maxime créait une surprise en remportant ses 3 matches opposés à des joueurs au-dessus de 2600. Il se défaisait successivement du Polonais Radoslaw Wojtaszek, puis de la tête de série numéro 1, l'Azéri Vugar Gashimov, avant de s'imposer en finale face au solide Yue Wang surnommé la «Muraille de Chine».
Il fut particulièrement impressionnant dans les parties rapides (25 minutes par joueur) et le grand maître Robert Fontaine, qui assurait le commentaire, avait confié avant le tournoi: «A cette cadence, il est craint par tous les meilleurs joueurs de l'Hexagone.»
Maintenant cette crainte va s'étendre à l'ensemble des joueurs de la planète car il s'est vraiment montré impérial!

Maxime devait déclarer à l'issue de la finale: «C'est mon plus fort tournoi avec celui de l'Aeroflot à Moscou cette année et je suis très content de l'avoir gagné! J'ai bien joué, surtout dans les parties rapides, ce sont peut-être mes meilleures dans ce tournoi!»
La petite finale revenait au Polonais Wojtaszek en battant la 2ème joueuse la plus forte du monde, l'Indienne Humpy Koneru. Cette dernière réussissait pourtant un tournoi remarquable, elle s'est montrée particulièrement dangereuse et il s'en est fallu de peu pour qu'elle élimine le plus fort Elo, Gashimov, au premier tour.
Kosintseva ne pouvait se soustraire à la dernière place mais elle n'a pas démérité et les deux féminines sortent grandies de l'épreuve. Ce n'est pas le cas pour les deux favoris, Gashimov et Areshchenko, qui n'ont pas particulièrement brillé sur le plan de la combativité puisque toutes leurs parties lentes se sont soldées par le partage du point.

Une partie rapide (25 minutes) assez impressionnante de la part du jeune Français.

VACHIER LAGRAVE (FRA 2577) - WANG (CHN 2626)
Sicilienne B51
Lausanne 2006 Finale 1ère des rapides

1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 d6 4.0-0 Fd7 5.Te1 Cf6 6.c3 a6 7.Ff1 Fg4 8.d4 cxd4 9.cxd4 d5 10.e5 Cg8 11.e6!?

Jusqu'ici tout était connu dans cette variante dite de Moscou. Deux des meilleures féminines russes poursuivirent avec 11.Fe3 e6 12.a3 Cge7 13.Cbd2 Cf5 14.Fd3 Fe7 15.Db1 avec des chances à peu près égales Kosintseva-Kosteniuk (Champ. de Russie 2005)

11...Fxe6



12.Txe6!?

Ce sacrifice de qualité est la pointe préparée par Maxime pour un autre tournoi mais il le sort de son chapeau en rapides car la lutte pour la première place était en jeu.

12...fxe6 13.Cc3

Ici Maxime commente : «Au début on ne voit pas l'utilité de la poussée ?e5-e6?, puis après on se rend compte que l'on ne peut pas développer l'aile roi.»

13...Cf6

13...g6!? 14.g3 Fh6 est une idée à considérer pour empêcher «Cg5».

14.g3 g6 15.Fh3 Fg7 16.Cg5 0-0

Les noirs décident de restituer le matériel pour sécuriser le roi. Victoire psychologique pour les blancs qui vont se retrouver avec la paire de fous et une meilleure position.

17.Cxe6 Db6 18.Ca4 Da7 19.Cxf8 Txf8 20.Fe3 Rh8?!

Les noirs n'ont pas de plan alors que les blancs peuvent renforcer la coordination de leurs pièces.

21.Cc5 Cd8 22.Tc1 Db6 23.Db3

Une invitation pour entrer dans une finale difficile.

23...Dxb3 24.axb3 a5 25.Ce6 Cxe6 26.Fxe6 Tb8 27.Ff4 Td8 28.Tc7

La domination des pièces blanches est évidente mais 28.Fc7 Ta8 29.Fxa5! était toutefois décisif.

28...Ce8 29.Txe7 Fxd4 30.Fg5!?

Menaçant une découverte avec 31.Txh7, le dangereux pion «d5» ne peut plus être défendu, le reste est une affaire de technique et Maxime avait de l'avance à la pendule.

30...Tb8 31.Fxd5 b6 32.Te2 Cf6 33.Ff3 Rg7 34.Td2 Fc5 35.Ff4 Te8 36.Rg2 Te7 37.g4 Td7?

Sous la pression du temps les noirs gaffent!

38.g5 1-0

LA FINALE
Places 1-2
VACHIER-LAGRAVE g (FRA 2577)
WANG g (CHN 2626)
Places 3-4
ARESHCHENKO g (UKR 2641)
GASHIMOV g (AZE 2644)

LA PETITE FINALE
Places 4-5
WOJTASZEK g (POL 2622)
KONERU g (IND 2548)
Places 7-8
PREDOJEVIC g (BIH 2568)
KOSINTSEVA m (RUS 2479)
http://www.lausanneyoungmasters.com

MAITRES VS ESPOIRS
Le jeune joueur suisse Oliver Kurmann, 21 ans, obtient sa 2ème norme de MI après celle de Mulhouse au début de l'année. Avant de jouer à Lausanne, il n'y avait pas de doutes sur sa forme puisqu'il venait de remporter l'Open de Lucerne en solitaire avec 5,5 points.
Oliver joue en championnat suisse par équipes avec Lucerne et en France avec Mulhouse.
«A court terme j'envisage de jouer à Winterthur avec l'espoir d'obtenir ma 3ème et dernière norme».

Classement final OPEN GENERAL
1.Fridman g (LAT 2569) 6 points. 2-10. Marzolo m (FRA 2440), Malakhatko g (UKR 2594), Guliyev g (AZE 2543), Epishin g (RUS 2555), Genov g (BUL 2479), Libiszewski m (FRA 2482), Zatonskih gf (USA 243), Gallagher g (SUI 2516), Iodachescu g (MDA 2603) tous 5,5 points. 128 participants.
Une des meilleures parties de l'Open sur le plan tactique.

EPISHIN (RUS 2555) - LAMOUREUX (FRA 2375)
Gambit Dame D37
Open Lausanne 2006

1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 Cf6 4.Cc3 Fe7 5.Ff4 0-0 6.e3 Cbd7 7.Tc1 dxc4 8.Fxc4 a6 9.a4 c5 10.0-0 cxd4 11.exd4 Cb6 12.Fb3 Cbd5

Les noirs ont installé un solide bloqueur mais pour le pion dame isolé les blancs disposent d'un jeu dynamique.

13.Fg3 Cb4?!

Ceci ressemble à une imprécision qui rompt quelque peu la coordination des pièces noires même si l'idée est d'empêcher le fou de s'installer sur la dangereuse diagonale «b1-h7». 13...b6 immédiatement était à considérer.

14.Ce5

Alors que ce cavalier centralisé va introduire des menaces concrètes.

14...b6 15.Te1 Rh8?!

Un coup qui affaiblit «f7», une case sensible comme le montre la variante qui pouvait survenir après 15...Fb7 16.Cxf7!? Txf7 (16...Rxf7? 17.Txe6 +-) 17.Fxe6 avec des complications loin d'être claires.

16.Ca2!? Fb7 17.Tc7!



L'invasion de la 7ème traverse initie une séquence tactique diabolique, maintenant 17...Tb8? était réfuté par 18.Cxb4! ou 17...Dxc7? 18.Cxf7 qui illustre la faiblesse de la position noire.

17...Fd5 18.Cxb4 Fxb4 19.Fxd5 Cxd5?

Meilleur 19...Dxd5! 20.Cxf7 Txf7!? 21.Te5 Txc7 22.Txd5 Cxd5 23.Fxc7 Cxc7 24.Dc2 Cd5 25.Dc6 Td8 26.Dxe6 a5 suivi de «Fe7-f6» qui permet la création d'une forteresse.

20.Cxf7

A considérer était aussi 20.Txf7!? car si 20...Fxe1? 21.Dg4 +-

20...Txf7 21.Txf7 De8

Attendu était 21...Fxe1 mais le coup intermédiaire 22.Fe5! posait des problèmes difficiles 22...Fxf2 23.Rxf2 Dh4 24.Rg1 avec 2 variantes:
a) 24...Cf6 25.h3 Tc8 26.Df3 qui conserve l'attaque.
b) 24...Tg8 25.Df1 avec la menace 26.Txg7!

22.Df3 Rg8

Si 22...Fxe1 23.Fe5! Dg8 24.Txg7 Dxg7 25.Df7 Dxe5 26.Dxe6 et les blancs sont en mesure de créer un dangereux duo de pions passés au centre.



23.Txg7! Rxg7 24.Fe5 Rg8 25.Te4 Df7 26.Tg4 Rf8 27.Tf4 Ta7?

Définitivement perdant mais 27...Cxf4 28.Dxa8 De8 29.Dxe8 Rxe8 30.Ff4 était un gain technique ave 2 pions de plus.

28.Txf7 Txf7 29.De4 Ta7 30.g3 Re8 31.Fd6 1-0

Pour conclure, l'édition 2006 s'avère un succès à l'actif de son Président, René Kesselring, et de toute son équipe.

LA SEMAINE D'ECHECS DE WINTERTHUR
Le MF Dotan Ganor est le vainqueur de surprise de la 6ème semaine d'Echecs de Winterthur. Il décroche une norme de GMI!
Classement final: 1.Ganor f (ISR 2339) 7,5 points. 2-5.Haba g (CZE 2526), Malakhatko g (UKR 2617), Filipovic m (CRO 2400), Zozulia gf (UKR 2363) tous 7 points. 6-14. Flumbort m (HUN 2518), Galyas m (HUN 2428), Karkin m (RUS 2394), Pikula g (SCG 2542), Ballmann m (SUI 2406), Lehmann (SUI 2219, meilleur junior), Huss A. m (SUI 2338), Marchenko (RUS 2203), Blasko f (HUN 2308) tous 6,5 points. 142 participants
http://www.svwinterthur.ch/schachwoche

GANOR (ISR 2339) - HABA (CZE 2526)
Partie des 4 Cavaliers C47
Winterthur 2006

1.e4 e5 2.Cf3 Cf6 3.Cc3

Un coup logique si les blancs ne veulent pas jouer la Petrov.

3...Cc6

Rentrant dans la partie des 4 Cavaliers, 3...Fb4 est sans doute plus pointu.

4.d4 Fb4 5.Cxe5 0-0 6.Cxc6!?

Beaucoup de théoriciens retiennent 6.Dd3 Te8 7.Fd2 Cxd4 8.Dxd4 c5 9.Dd3 Txe5 10.0-0-0 etc.

6...dxc6

Si 6...bxc6 7.Fd3 Cxe4 8.0-0 Cxc3 9.bxc3 Fxc3 10.Fxh7!? Rxh7 11.Dd3 Rg8 12.Dxc3 +=

7.e5

Selon Gutman meilleur est 7.Fg5 mais après 7...Te8 8.Dd3 Fxc3 9.bxc3 Ff5 10.f3!? h6 11.Fe3 suggéré par Pinski les noirs doivent encore prouver que la compensation pour le pion est adéquate.

7...Ce4 8.Dd3!?



Gutman indique 8.a3 Cxc3 9.Dd2 Cb5 10.axb4 Cxd4 11.Fd3 Dd5 12.f4 Ff5 13.Fxf5 h5 comme légèrement favorable aux noirs.

8...Cxc3?!

Le GM Radulov préfère 8...Ff5 9.Fd2 Cxf2 10.Dxf5 Cxh1 11.0-0-0 Dh4 avec un bon jeu noir. Sans doute très optimiste après 12.Fg5! Dxh2 13.Ce4 Cg3 14.Cxg3 Dxg3 15.Fd3 et les pièces blanches visent le roque, si 15...Dh2 16.g4 avec l'idée de contrôler la case «h1» pour la tour.

9.bxc3 Ff5 10.Dd2 Fa5 11.Fd3 Fxd3 12.Dxd3

Il est difficile de trouver une compensation pour le pion sacrifié sans compter avec la domination qu'exercent les blancs sur le centre.


12...c5 13.0-0 Dd5 14.f4 f5?!

Pour stabiliser l'aile roi mais réduit considérablement les chances de trouver du contre jeu car le pion «e5» est maintenant passé.

15.Fa3 c4 16.Df3 Tfd8 17.Tae1?!

Une imprécision qui va permettre aux noirs de rétablir l'équilibre matériel.

17...Dxf3 18.Txf3 Txd4 19.cxd4 Fxe1 20.c3

Avec l'idée d'enfermer le fou.

20...Fh4?!


Une option intéressante était 20...Te8 avec l'idée de l'activer via «e6-a6».

21.Th3 Fd8 22.d5



Avec un avantage positionnel probablement décisif.

22...g6?!

22...a5!? 23.Rf2 b5 24.Re3 b4 offrait plus de contre chances.

23.Rf2 h5 24.Re3 Rf7

24...c6 25.Rd4 cxd5 26.Rxd5 Tc8 27.Re6 Tc6 28.Fd6 était sans espoir.

25.Rd4 c6 26.Rxc4 Tc8 27.d6 h4?!

Plus résistant était de poursuivre le blocus avec 27...Re6.

28.d7 b5 29.Rb3 Tc7 30.Td3 c5 31.c4 b4 32.Fc1 Re7 33.Fe3 1-0

UN DOUBLE SACRIFICE DE CAVALIERS !
Belle combinaison d'Andrei Sokolov au 1er échiquier de Reichenstein.

SOKOLOV (FRA 2580) - BUCINSKAS (LTU 2336)
Sicilienne B82 Championnat d'Europe des Clubs 2006

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.f4 Dc7 7.Cf3 e6 8.Fd3 Cc6 9.De2

Un ordre de coups inhabituel qui transpose dans la variante Scheveningue. Sokolov a pourtant une expérience certaine car il avait déjà obtenu cette position à Bienne en 1985 contre Polougaevsky, la partie se poursuivit avec 9.0-0 b5 10.f5?! Fe7 11.a4 b4 12.Ce2 0-0 13.Cg3 exf5 14.exf5 Fb7 =+

9...Cd7 10.0-0 Fe7 11.Cd1 b5 12.Cf2 Fb7 13.Fe3 Ff6?


Le fou n'est pas à sa place, 13...Cc5!? était à considérer.

14.c4 bxc4 15.Fxc4 0-0 16.Tac1 Cb6 17.Fd3 Tfc8 18.Cg4 Fd8 19.Cg5 h6?


Les noirs ont toutes leurs pièces sur l'aile dame, un roi esseulé et ils succombent à la provocation en affaiblissant l'aile roi.


20.Cxh6!!

Un sacrifice positionnel qui trouve sa justification dans l'énoncé précédent et qui échappe à la sagacité de «Fritz 9» pendant plusieurs minutes.

20...gxh6 21.Dh5!


La pointe, un double sacrifice de cavaliers, une curiosité qui cette fois fait trembler le programme avant d'opter définitivement pour un avantage décisif aux les blancs.

21...hxg5 22.fxg5 Dd7


Il n'y a plus de défense, les noirs veulent se déclouer pour amener le cavalier en renfort sur l'aile roi via «e5». Tenter de s'opposer à l'ouverture de la diagonale «b1-h2» avec 22...e5 échouait après 23.g6 f6 24.Fxb6! etc.

23.e5 Cxe5 24.Dh7 Rf8 25.g6!


Avec simplement l'idée de promouvoir le pion.

25...Ff6


Désespéré, les blancs vont réussir à conclure sans trop de problèmes même si «Fritz 9» améliore sensiblement à plusieurs reprises.

26.Txf6 Cd5 27.Txf7 Dxf7 28.Fh6 Re7 29.gxf7 Txc1 30.Fxc1 Tf8 31.Fg5 Rd7 32.Fg6 Ce7 33.Fh5 Cf5 34.Fh6 Cxh6 35.Dxh6 Re7 36.Dg5 Rd7 37.Dg7 1-0

RICO ZENKLUSEN MI
Le jeune Valaisan Rico Zenklusen, 25 ans, vient de décrocher sa 3ème norme de maître international. Après celle obtenue au championnat suisse individuel en 2005, puis celle en championnat suisse par équipes en 2006, il s'approprie définitivement le titre avec sa brillante prestation au championnat d'Europe des clubs à Fügen en Autriche.
Il réalise une performance de 2587 sur 7 parties (+3 -1 =3) ce qui aurait été suffisant pour une première norme de grand maître mais il faut au moins 9 parties pour la valider.
Voici sa victoire obtenue dans la dernière ronde.

ZENKLUSEN (SUI 2348)- ERNST (SVE 2441)
Espagnole C80 Championnat d'Europe des Clubs 2006

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 Cf6 4.0-0 Cxe4 5.d4 a6!?

S'écarte de la défense berlinoise.

6.Fa4 b5 7.Fb3 d5 8.dxe5 Fe6 9.Cbd2 Cc5 10.c3 d4 11.Fxe6 Cxe6 12.cxd4 Ccxd4 13.a4 Fc5 14.Cb3 Cxb3 15.Dxb3



Une position connue, ici 15...0-0! qui lâche un pion est la suite critique au vu de la partie Adams-A. Sokolov (Moscou 1994) après 16.axb5 axb5 17.Txa8 Dxa8 18.Dxb5 h6!? avec des compensations. La suite n'est pas vraiment explicite 19.Dc4 Td8 20.h3 Db7 21.Dc2 Dd5 22.Te1 Fb4 23.Tf1 Fc5 24.Te1 Fb4 avec répétition des coups.

15...c6 ?! 16.Fe3 0-0 17.Fxc5 Cxc5 18.Dc2 Cxa4?!


Certainement trop optimiste. A considérer 18...De7!? pour lier les tours et si 19.Tfd1 Tfc8!? 20.Td6 (20.axb5 cxb5!?) Cxa4 21.b3 Cb6 22.Txc6 Dd7!? avec des ressources suffisantes pour les noirs.

19.b3 Cb6 20.Dxc6 Db8


Le malaise, ce coup passif illustre les difficultés des noirs pour tenir l'aile dame, si 21...Tc8 22.Db7 gagnait le pion «a» mais 21...Ta7 22.Tfd1 Cd7 23.Td6 De7 24.Dd5 Tc8 était une possibilité pour organiser une défense tenace.

21.Tfd1 Ta7 22.h3!? h6?!


Ce petit intermède pour créer un trou d'air et éviter ainsi un éventuel mat du couloir n'a pas la même valeur pour les deux camps car le roi noir va se retrouver sérieusement affaibli sur les cases blanches après l'excellente suite choisie par les blancs.

23.e6! fxe6 24.Dxe6 Rh8 25.Td4!


Un coup multifonctionnel qui vise à doubler les tours avec des possibilités de coulisser cette pièce lourde sur la 4ème rangée pour alimenter l'attaque sur le roque.

25...a5


Le GM suédois n'y croit pas et veut valoriser son avantage positionnel en créant un dangereux pion passé sur l'aile dame.

26.Ch4! Tf6 27.De4!


Superbe centralisation de la dame qui s'appuie à la fois sur la faiblesse de la case «g6» et de la 8ème rangée. Sur le plan tactique l'ami Fritz 9 confirme la correction et la vista du jeune champion valaisan en lui octroiant un net avantage.


27...Da8?

Une gaffe, apparemment la meilleure suite était 27...Ta8 pour renforcer la 8ème traverse mais 28.Cg6 Rg8 29.Ce7! assurait un avantage décisif 29...Rh8 (29...Rf7 30.Te1! suivi de «Dg4-h5») 30.Tad1 a4? (30...Dc7!? le seul coup pour empêcher l'arrivée de la dame se voit opposer 31.T4d2! a4 32.Tc2 Db8 33.Cg6 Rg8 34.Tc8!!) 31.Cg6 Rg8 32.De7!! la pointe gagnante si 32...Txg6 33.Td8 Dxd8 34.Txd8 Txd8 35.Dd8 Rh7 36.Dd3! suivi de la chute des pions de l'aile dame.

28.Dd3!


Il n'y a rien à opposer à l'arrivée de la tour sur «d8». Une partie digne d'un GM!

1-0

ANNONCES DE TOURNOI ET RESULTATS

MUSÉE DU JEU
Inauguration de la Bibliothèque Ken Whyld le 27 juin au Musée du jeu à La Tour-de-Peilz. Le collectionneur anglais Ken Whyld avait réuni une bibliothèque de travail de plus de 4500 ouvrages avant de nous quitter le 11 juillet 2003. Le directeur Ulrich Schädler, qui état en contact avec Ken Whyld depuis plusieurs années, réussit à persuader la famille de renoncer à éparpiller son contenu et c'est une aubaine aujourd'hui de pouvoir la consulter dans sa totalité au Musée de jeu.
C'est surtout les revues qui sont les pièces maîtresses de la collection. Avec pour les francophones l'intégrale de la première revue d'échecs de l'histoire «Le Palamède» et de «La Stratégie» qui détient le record de la longévité publié de 1867 à 1940.
Pourtant elle ne supporte pas la comparaison avec le «British Chess Magazine» publié la première fois en 1881 et qui est toujours l'une des meilleures revues de langue anglaise.


A visiter au Château, 1814 La Tour-de-Peilz
Tél. : 021 / 977 23 00
Fax : 021 / 977 23 07
http://www.museedujeu.com
info@museedujeu.com

CHAMPIONNAT SUISSE PAR EQUIPES REICHENSTEIN VAINQUEUR
LNA Classement final après 9 rondes

1. Reichenstein 15 43½ 2. Zürich 14 43 3. Bienne 13 39 4. Lucerne 12 40½ 5. Mendrisio 9 37½ 6. Winterthur 8 36½ 7. Riehen 8 35 8. Wollishofen 6 32½ 9. Joueur Lausanne 5 34½ relégué 10. Bodan 0 18/relégué.
Reichenstein est champion suisse pour la 1ère fois de son histoire. Le Joueur LS n'a pas réussi à se maintenir.
http://www.schachbund.ch

NYON PROMU EN 2ème LIGUE FEDERALE
Le samedi 7 octobre dernier s'est déroulé le match de promotion opposant Nyon à Riehen. Après plus de 5 heures de parties acharnées, une grande volonté et parfois un brin de réussite ont permis aux Nyonnais de gagner leur match.
Nyon (2181) - Riehen (2217) 4-2. Résultats individuels : Bagri (2185) - Kiefer (2278) 0.5-0.5 ; Bekker-Jensen (2305) - Giertz (2326) 0.5-0.5 ; Bieri (2131) - Rüfenacht (2371) 0-1 ; Duratti (2219) - Ritzau (2246) 1-0 ; Guex (2146) - Pfau (2046) 1-0 ; Gendre (2102) - Balg (2035) 1-0
ECHALLENS ACTIVE CHESS
Joué le 7 octobre en 9 rondes de 15 minutes. Très relevé avec notamment la participation de la championne de Russie en titre Alexandra Kosteniuk. Classement final: 1.Stojanov (BUL 2319) 8 points. 2.Landenbergue m (SUI 2446) 7.5 points. 3.Lamoureux m (FRA 2370) 7 points. 4-6. Stojanovic m (SCG 2556), Kosteniuk g (RUS 2534) et Ederlyi m (HUN 2250) tous 6,5 points. 7-11.Lazarev g (RUS 2522), Pinol (SUI2271), Meszaros m (HUN 2419), Gobet (SUI 2071) et Pagliaro (SUI 1854) tous 6 points. 60 participants
http://www.sissa.ch/echallens

COUPE D'EUROPE DES CLUBS REMPORTEE PAR TOMSK (RUS)
Elle s'est jouée à Fuegen en Autriche jusqu'au 14 octobre. 60 équipes masculines et 11 féminines étaient engagées dont 3 équipes helvétiques ; Zürich, Reichenstein et Wollishofen.
http://www.ecc2006.com/

OPEN DE LUCERNE
Du 28 ou 31 octobre, 7 rondes, 1er prix 1500.-CHF
http://www.schach.ch/isv

ZURICH OERLIKON ACTIV CHESS
Le 29 octobre 7 rondes de 20 minutes.
E-mail : gavricp@yahoo.de

ASCONA TOURNOI SENIORS
Du 30 octobre au 8 novembre, 9 rondes.
http://www.hotel-ascona.ch

11ème TOURNOI DU COMPTOIR DE PAYERNE
Dimanche 5 novembre, nombreuses catégories.
http://www.echecs-payerne.com

GENEVE TOURNOI FINAL DES U12 ET U14
Du 10 au 12 novembre au Club d'Echecs de Genéve.

OBERGLATT ACTIV CHESS
Le 12 novembre 7 rondes de 20 mintes.
http://www.schachclub-oberglatt.ch

4ème OPEN DU JURA
5 rondes du 17 au 19 novembre. 1er prix 1500.-CHF
http://www.juraopen.org

LUGANO PARADISO OPEN
Du 17 au 19 novembre, 5 rondes. 1er prix 1200.-CHF
http://www.luganochessopen.ch

9ème OPEN DE LA GRUYERE
Du 24 au 26 novembre, 5 rondes.
http://www.nethost.ch/~chess

MAGENWIL ACTIV CHESS
25 novembre 7 rondes de 15 minutes.
E-mail: andykiller@bluewin.ch

BERNE OPEN
Du 25 novembre au 3 décembre. 7 rondes, 1er prix 500.-CHF.
http://www.sk-bern.ch


ZURICH OERLIKON BLITZ
Le 1er décembre, 9 rondes de 5 minutes.
E-mail : gavricp@yahoo.de

STAFA ACTIV CHESS
2 et 3 décembre, 11 rondes de 20 minutes, 1er prix 1200.-CHF
http://www.phonak.ch/schach

ZUG ACTIV CHESS
Le 10 décembre, 7 rondes de 25 minutes. 1er prix 300.-CHF
E-mail: willi.duerig@bluewin.ch

OPEN DE NOEL DE ZURICH
Du 26 au 30 décembre, 2 catégories. 1er prix 3000.-CHF
http://www.weihnachtsopen.ch

OPEN DE BERNE
Du 26 au 30 décembre, 7 rondes. 1er prix 2000.-CHF
http://www.beochess.ch

ASCONA OPEN AMATEURS
Du 26 au 30 décembre, 7 rondes, 1er prix 1200.-CHF (jusqu'à 2299 Elo)
http://www.luganochessopen.ch

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE:

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DE LA FEDERATION VAUDOISE
http://www.fvde.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES:

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* DECOUVREZ LE SITE QUI MONTE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com
http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org

* UN PETIT CLIN D'ŒIL A :
CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

LA REVUE ITALIENNE
Torre & Cavallo Scacco !
http://www.messaggerie.it

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE:

Email: g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

www.tribune.ch


Publié le 08/11/2006 - 09:42 , Mis à jour le 01/12/2006 - 19:23