La chronique de Georges Bertola du 15 décembre 2007
8 parties commentées ! Gligoric - Korchnoi, Moscou 2007 ; Kasimdzhanov - Karpov, Espagne 2007 ; Kramnik - Carlsen, Moscou 2007 ; Ivanchuk - Nisipeanu, Khanty Mansiysk 2007 ; Rublevsky - Hera, Khanty Mansiysk 2007, etc.

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 15 décembre 2007

Tribune de Geneve
http://www.tribune.ch/

UN MATCH URSS-YOUGOSLAVIE

Un match étonnant s'est déroulé les 8 et 9 novembre dans les locaux du légendaire « Club Central de Moscou ». Il opposait 2 nations ; l'URSS, qui a cessé d'exister le 25 décembre 1991, à la Yougoslavie de Tito qui, elle aussi, se décomposa dans de violentes convulsions après la chute du mur. Le paradoxe était de voir l'équipe « soviétique » conduite par le célèbre dissident Viktor Korchnoï, considéré alors comme un traître à sa patrie.
À l'issue de la rencontre Viktor a confié : « C'était intéressant, le match de la nostalgie. Ce qui est remarquable c'est que tous les forts joueurs yougoslaves sont en vie. Tous! Gligoric, Ivkov, Matanovic, ils sont tous venus. Mais pour la plupart, les meilleurs joueurs soviétiques sont morts. Cela montre simplement que la vie quotidienne en Yougoslavie était beaucoup moins dure qu'en Union Soviétique. Dans notre équipe il manque Keres, Geller, Petrossian, Tal, Stein, Polougaievski, Boleslavski. Tout le monde est mort. »
Dans la Russie d'aujourd'hui l'espérance de vie d'un homme est à peine de 60 mais cela semble se réduire considérablement pour les opposants du régime.

Il faut donc beaucoup de courage à l'ex-champion du monde Garry Kasparov pour mener la lutte contre Poutine même si l'on peut douter de la sincérité de son engagement au sujet des valeurs démocratiques car lorsqu'il a œuvré dans les diverses institutions du monde des échecs (FIDE, GMA, PCA etc.) il s'est comporté en autocrate déterminé.

Kasparov vient par ailleurs d'être condamné à quelques jours de prison après avoir manifesté à Moscou. Le régime, de plus en plus totalitaire, conduit par Poutine, ne fait pas dans la dentelle lorsqu'il s'agit de réduire les opposants au silence. L'on peut donc craindre le pire pour Garry lorsque l'on sait qu'un transfuge du KGB, Alexandre Litvinenko, qui avait porté des critiques sévères sur le pouvoir exercé au Kremlin, fut empoisonné. Ceci peu après l'assassinat, le jour même de l'anniversaire du Président Vladimir Poutine, de la célèbre journaliste d'investigation Anna Politkovskaya qui avait défendu dans plusieurs articles la cause de la Tchétchénie.

GLIGORIC (YOU 2447) - KORCHNOI (URSS 2611)
Nimzo-indienne E41, Moscou 2007

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 Fb4 4.e3 d5 5.Cf3 c5 6.Fd3 dxc4 7.Fxc4 Dc7 8.Dd3

Une position que les 2 joueurs connaissent, la suite de leur partie jouée en 1970 fut 8.De2 0-0 9.0-0 Fd7 10.Cb5 Fxb5 11.Fxb5 cxd4 12.exd4 a6 13.Fa4 Da5 14.Fb3 Cc6 15.Ff4 Cd5 16.Fg3 Tad8 17.Tfd1 = Gligoric-Korchnoi (Rovinij Zagreb 1970) avec la paire de fous pour les blancs en compensation du pion isolé.

8...a6 9.a3 cxd4 10.exd4 Fxc3

Comme dans la partie précitée, les noirs cèdent la paire de fous pour obtenir un affaiblissement structurel chez l'adversaire.

11. Dxc3

Après 11.bxc3 b5 12.Fb3 Fb7 les pions pendants sont aussi une source de préoccupation.

11...Cbd7 12.0-0 0-0 13.Fe2 Dd6 14.Ce5 Cd5 15.Dg3





Les blancs ont l'initiative avec d'excellentes perspectives sur l'aile roi.

15...f6 16.Fh6 De7 17.Cc4 b5 18.Cd6 Rh8 19.Fd2 C7b6 20.Tfe1 Td8 21.Cxc8 Taxc8 22.Fd3

Le champion yougoslave a habilement manœuvré et a obtenu la paire de fous opposée à la paire de cavaliers. Avec son dernier coup, il projette une attaque sur le roque mais 22.Fg4!? Tc6 23.Dh3 posaient des problèmes intéressants.

22...g6 23.Dh3 f5

Affaiblit définitivement les cases noires, Viktor est en difficultés.

24.Dg3 Dd6 25.Dh4 Cc4 26.Fg5





26...Cxb2!

La meilleure possibilité, ce sacrifice de qualité pour fou + pion va offrir des contre-chances sur l'aile dame.

27.Fxd8 Cxd3 28.Ff6 Rg8 29.Fe5 Df8 30.Ted1 Tc3 31.h3 h6!

Petite pointe vicieuse qui met en danger la dame blanche après « ...g5 suivi de ...C3f4 ».

32.Ta2?





Une erreur, 32.Td2! qui libérait la case « d1 » pour replier la dame amenait une position aux chances égales.

32...g5 33.Dg3 Cc1

Encore plus fort 33...Cb2! 34.Txb2 Txg3 35.Fxg3 Dxa3 -+

34.Txc1 Txc1

Dangereux était 34...Txg3 35.fxg3 et les blancs peuvent doubler les tours sur la colonne « c » pour infiltrer le camp noir.

35.Rh2 Dc8

Les noirs, avec un pion de plus, disposait du coup intermédiaire 36...Tc3! pour forcer l'échange des dames après 37.Fd6 Df6 38.De5 Dxe5 39.dxe5 Rf7 -+

36.Df3 De8 37.Dd3 Tc3 38.Dd1 Rh7 39.Tc2!

Gligoric trouve des ressources pour exploiter l'affaiblissement des deux dernières rangées adverses, si 39...Txa3 40.Dc1 b4 41.Tc8 Ta1 42.Dc5 +-

39...Rg6 40.Txc3 Cxc3 41.Dc2 Cd5 42.Dc5 Cf6 43.Db6





Les blancs ont réussi à activer dangereusement la dame avec une position qui offre des chances égales.

43...Dc8 44.Dd6 Cg8 45.g4?

Un affaiblissement qui compromet l'équilibre, meilleur était 45.Db6 par exemple.

45...fxg4 46.hxg4 Rf7 47.Db4 Cf6 48.Db3?

Impératif était 48.Fxf6, sans doute la fatigue car Gligoric est âgé de 84 ans, alors que Korchnoi a à peine 76 ans!

48...Cxg4 49.Rg3 Dc4 50.Db2 h5 51.f3 Dd3 52.Dc1 Cxe5 53.dxe5 g4 54.Df4 Df5 0-1

LE RETOUR DE TOPALOV

Topalov, le champion détrôné par Kramnik, écarté du dernier championnat du monde à Mexico, revient en force en s'imposant dans un très fort tournoi en Espagne. À l'origine, ce tournoi devait réunir 5 champions du monde et la meilleure joueuse de tous les temps.
Alexander Kalifhman, champion du monde FIDE 1999, dut malheureusement déclarer forfait pour raison de maladie et fut remplacé par l'actuel meilleur joueur roumain, Nisipeanu.
Veselin Topalov remporte le tournoi en solitaire avec 5 victoires dont 3 dans les 3 dernières rondes pour une seule défaite (Judit Polgar) et confirme qu'il reste un candidat au titre de la trempe de Kramnik, qui lui, vient de remporter le mémorial Tal à Moscou.
Le 12ème champion de l'histoire, Anatoly Karpov, ne put éviter la dernière place et, à ma connaissance, c'est la deuxième fois que cela lui arrive. La première fois c'était il y a 10 ans au super tournoi de Las Palmas, considéré comme le plus fort tournoi du XX siècle. Ce tournoi fut remporté par Kasparov devant Anand, Topalov et Kramnik. Karpov partageait alors la dernière place en compagnie de Ivanchuk. Classement : 1.Topalov Veselin (BUL 2769) 7 points 2.Ponomariov (UKR 2705) 5,5 points 3-4.Nisipeanu (ROM 2668) et Polgar (HUN 2708) 5 points Kasimdzhanov (UZB 2690) 4,5 points 6.Karpov (RUS 2670) 3 points.

Le prix de beauté.


KASIMDZHANOV (UZB 2690)-KARPOV (RUS 2670)
Nimzo-indienne E37, Espagne 2007

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 Fb4 4.Dc2

La variante classique attribuée à Capablanca, les blancs visent à préserver leur structure après l'échange du Fou en c3 et ensuite valoriser leur paires de fous en milieu de partie alors qu'à court terme, les noirs vont disposer d'un développement supérieur en gagnant quelques tempi sur la dame.

4...d5 5.a3 Fxc3 6. Dxc3 Ce4 7.Dc2 c5 8.dxc5 Cc6 9.cxd5 exd5 10.e3

La spécialité de Kazimdzhanov, usuel est 10.Cf3.

10...Da5

La nouveauté de Karpov, la partie Kasimdzhanov-Aronian (Mainz 2007) se poursuivit avec 10...Ff5 11.Fd3 Dg5 12.f3!? Dh4 13.Rf1 Cg3 14.hxg3 Fxd3 15.Dxd3 Dxh1 16.b4 0-0 17.Fb2 Tfe8 18.Rf2 Dh6 19.Ce2 avec un pion pour la qualité et des compensations jugées suffisantes.

11.b4!





Attendu était 11.Fd2 Cxd2 12.Dxd2 Dxc5 13.Cf3 0-0 14.Fe2 avec des chances égales.

11...Cxb4 12.axb4 Dxa1 13.Fb5 Rf8

Pour le sacrifice de la qualité, les blancs ont réussi à déroquer le roi adverse. Si 13...Fd7 14.Fxd7 Rxd7 15.Ce2 Da6 16.f3 Cf6 17.0-0 les blancs terminaient le développement alors que la position du roi noir au centre restait préoccupante.

14.Ce2 a5!?

Un coup tranchant qui permet d'activer rapidement la tour noire.

15.f3!

Refoule l'une des pièces les plus actives, si 15.0-0 axb4 16.Fb2? b3! 17.Dxb3 Dxf1 18.Rxf1 Cd2 est une illustration des dangers que représentent le cavalier centralisé.

15...Cf6 16.0-0 De5?!





Cette retraite est apparemment prématurée, la suite critique devait être 16...axb4 17.Fb2 Da7 18.Ta1 (18.Cf4!?) Dxa1 (18...Db8 19.Ta4) 19.Fxa1 Txa1 20.Re2 mais la mauvaise coordination des pièces noires avantageait clairement les blancs.

17.e4 !

Un coup extrêmement pointu qui permet d'accélérer le développement au détriment de la mauvaise position de la dame noire.

17...dxe4 18.Ff4 Df5 19.g4!? Dg6

Forcé si 19...De6 20.Fd6 Rg8 21.Cf4 et la dame n'a plus de case. Maintenant l'aile roi affaiblie semble offrir des contre-chances mais les noirs vont être incapables d'activer les tours devant le jeu brillant des blancs.

20.Dd2 Fe6 21.Fb8!!





L'illustration du commentaire précédent, si 21...Txb8? 22.Dd6 +-

21...Cd5?

Une défense acrobatique est proposée par Fritz après 21...Fd5!? 22.Cf4 Dh6 23.fxe4 Txb8 24.exd5 (24.bxa5!?) Rg8!? 25.d6 Dg5 avec l'idée « ...h5 » qui n'est pas tout à fait clair.

22.Cf4 Dh6 23.Cxe6 Dxe6

Si 23...fxe6 24.fxe4 Rg8 25.Fd7! +- introduit un réseau de mat.

24.Fd6 Rg8 25.Fc4!

Récupère un cavalier tout en conservant l'attaque.

25...exf3 26.Fxd5 Dxg4 27.Rh1 axb4 28.Fxf3 Dc4 29.Dg2 h5 30.Fd5 Dg4 31.Fxf7 Rh7 32.Dc2 g6 33.Fxg6!

Les noirs abandonnèrent sans attendre 33...Dxg6 34.Tf7 Rh6 35.Ff4 etc.

1-0

LE MEMORIAL TAL

Un superbe tournoi s'est déroulé à Moscou. La liste des participants était impressionnante ; Ivanchuk Vassily UKR 2787, Kramnik Vladimir RUS 2785, Leko Peter HUN 2755, Mamedyarov Shakhriyar AZE 2752, Shirov Alexei ESP 2739, Gelfand Boris ISR 2736, Kamsky Gata USA 2724, Alekseev Evgeny RUS 2716, Carlsen Magnus NOR 2714 et Jakovenko Dmitry RUS 2710.
Le Mémorial Tal honore la mémoire du 8ème champion du monde de l'histoire, Mikhaïl Nekhemievich Tal (1936-1992), considéré comme l'un des plus grands attaquants de l'histoire.
Le tournoi était doté de 100.000 dollars de prix, dont 30.000 au vainqueur, et marque la renaissance des échecs russes. Une tendance qui se confirme depuis 2005 et ne fait que s'accentuer avec la mise sur pied de nombreux tournois prestigieux. Il sera suivi immédiatement par la Coupe du monde qui se jouera en Sibérie, à Khanty-Mansiysk, du 22 novembre au 18 décembre. 128 joueurs sont annoncés dans la capitale sibérienne du pétrole avec 1.600.000 dollars de prix !
La première ronde fut l'objet d'un duel passionnant entre le vice-champion du monde, Vladimir Kramnik, et le prodige norvégien Magnus Carlsen.
Vous trouverez de nombreux reportages vidéo sur http://www.europe-echecs.com

KRAMNIK (RUS 2785) CARLSEN (NOR 2714)
Catalane E05, Moscou 2007

1.Cf3 Cf6 2.c4 e6 3.g3 d5 4.d4 Fe7 5.Fg2 0-0 6.0-0 dxc4 7.Dc2 a6 8.Dxc4 b5 9.Dc2 Fb7 10.Fd2

Le pion « c7 » arriéré est le talon d'Achille de la structure noire, une approche plus directe est 10.Ff4 mais le fou peut se retrouver exposé, ici il vise éventuellement la case « a5 » pour renforcer la pression sur « c7 ».

10...Fd6

Il y a quelques mois, face au même adversaire, Carlsen joua 10...Cc6 11.e3 Cb4 12.Fxb4 Fxb4 13.a3 Fe7 14.Cbd2 Tc8 15.b4 a5 16.Ce5! Cd5? (16...Fxg2 17.Rxg2 axb4 18.Cc6 Dd7 19.axb4 Cd5 20.Tfb1 +=) 17.Cb3! axb4 18.Ca5 Fa8 19.Cac6 Fxc6 20.Cxc6 Dd7 21.Fxd5! exd5 22.axb5 +- Kramnik-Carlsen (Dortmund 2007) Une possibilité expérimentée par 2 champions du monde, Anand et Karpov, est 10...Ta7!? avec l'idée « ...Cbd7...Da8...Fe4...Tc8...Tac7 » et, si les noirs réussissent à se libérer avec la poussée « c5 », ils peuvent entrevoir l'avenir avec confiance.

11.Fg5

Cette apparente perte de temps trouve sa justification dans le fait que les noirs, aussi, ont utilisé un tempo pour défendre « c7 ».

11...Cbd7 12.Cbd2 Tc8

Plus logique que 12...h6 13.Fxf6 Cxf6 14.Tfd1 Tc8 15.Cb3 Fe4 16.Dc3 De7 17.Tac1 += Ricardi-Soppe (San Fernando 1993) et les blancs exercent une pression insistante via la colonne « c ».

13.Cb3 c5!?





Puisque le pion « c7 » est une faiblesse récurrente dans cette variante, les noirs décident de le sacrifier et vont ainsi dynamiser leur jeu avec, à la clé, la lutte pour l'initiative.

14.Fxf6 Cxf6 15.Cc5 Fe4 16.Dc3 e5 17.e3

Après 17.b4 exd4 18.Dxd4 Fxc5 19.bxc5 Dxd4 20.Cxd4 Fxg2 21.Rxg2 Txc5, les noirs ont récupéré le pion et résolu tous les problèmes.

17...Fxc5 18.dxc5 Dd5!

Tout cela fut joué rapidement par Magnus Carlsen qui avait obtenu 40 minutes d'avance à la pendule. Ce qui fit dire à Kramnik, après la partie, que jusqu'ici c'était une préparation.

19.Tad1 Da8 20.Ch4 Fxg2 21.Cxg2 Ce4 22.Dxe5 Txc5 23.Dd4

Le jeune norvégien continuait à débiter les coups avec rapidité et Kramnik avouait que « même s'il avait un pion de plus et joué des coups logiques, la préparation adverse était trop bonne pour espérer jouer pour le gain. »

23...Tc4 24.Dd3 Cg5!





Avec des problèmes pour défendre les cases blanches, la menace est 25...Df3 26.Dd7 (sinon 26...Ch3) Tc7! (permet de dévier la dame) 27.Dxc7 Ch3 28.Rh1 Cxf2! avec l'échec perpétuel (29.Txf2 Dxd1).

25.b3

Fritz 10 propose 25.f4 qui affaiblit quelque peu le roque mais Kramnik préfère privilégier la solidité de sa position.

25...Tc5 26.h4 Cf3 27.Rh1 Dc8 28.Cf4

L'autre possibilité pour empêcher le mat était 28.Dd7 mais Tc2! permettait de récupérer le pion.

28...Dg4

Menace 29...Cxh4!

29.Dd7 Tf5

Ici Kramnik a prétendu que Carlsen jouait toujours sur sa préparation. Etonnant et assez incroyable lorsque l'on sait que Grischuk a affirmé à l'issue du dernier championnat du monde : « 90% de ce que j'avais préparé ne s'est produit dans aucune de mes parties, ni même dans celles des autres participants ».

30.Td5 Txf4!

Cette jolie pointe tactique force le nivellement de la position, la suite est forcée.

31.exf4 f5





32.De6 Rh8 33.Dxf5 Dxf5 34.Txf5 Txf5 35.Td1

Le cavalier est enfermé et ne peut plus être sauvé et la tour menace mat.

35...g5 36.hxg5 Cxg5 37.fxg5 Txf2 38.a4 bxa4 39.bxa4 Ta2 40.Td4

Petit victoire morale pour Kramnik qui a toujours son pion de plus mais, à cause de ses pions doublés sur l'aile roi, il ne peut prétendre à un avantage.


0.5-0.5

QUELQUES MINIATURES DE LA COUPE DU MONDE

La dernière parution consacrée à la Caro-Kann est signée par le GM Peter Wells chez « Gambit ». La partie ci-dessous vous permettra d'essayer une variante qui est complètement passée sous silence dans cette monographie et qui est loin d'être innocente.

RUBLEVSKY (RUS 2676) - HERA (HUN 2544)
Caro Kann B12, Khanty Mansiysk 2007

1.e4 c6 2.d4 d5 3.e5 Ff5 4.Cd2!?

Cette option marginale est apparue récemment au plus haut niveau. Elle vise à transférer le cavalier sur « b3 » pour s'opposer à la poussée « c6-c5 ». Apparemment plus logique est 4.Fe3 e6 (5...Db6 est intéressant) 5.Cbd2 Cd7 6.Cb3 etc.

4...e6 5.Cb3 Cd7

Semble jouable 5...c5 6.dxc5 Fxc5 7.Cxc4 Da5 8.c3 Dxc5 9.Cf3 Dc7 += Rombaldini-Kasparova (Venise 2007) laisse les blancs avec la paire de fous mais rien de concret. Les pertes de temps de la dame sont compensées par la manœuvre « Cb1-d2-b3-c5 ».

6.Cf3

6.Fe3 f6 7.f4?! (enferme le fou à l'intérieur de sa chaîne de pions) h5 8.Cf3 Ch6 9.h3 h4 10.Ff2 Cf5 11.Fe2 Fe7 12.0-0 Db6 13.c3 a5 =+ Riff-Frydman ( ? 2007)

6...Fg6

Libère la case « f5 » pour le cavalier, possible est 6...Ce7 7.Fe2 et ici :
a) 7...h6 8.0-0 Dc7 9.Fd2 a5 10.a4 g5 11.c4 Fg7 12.Fc3 0-0 13.h3 et la nulle fut conclue Rublevsky-Svidler (Foros 2007)
b) 7...Cc8!? (une manœuvre louvoyante originale) 8.0-0 Fe7 9.a4 0-0 10.a5 a6 11.Fe3 Ca7 12.Ce1 c5 13.Cxc5 Cxc5 14.dxc5 Cc6 15.Cf3 Fg4 = Galkin-Ivanchuk (Khanty Mansiysk 2007)

7.Fe2 Fe7

Deux autres possibilités :
7...Ce7 voir la partie Kosintseva T.-Danelian Dresde 2007 publiée dans une chronique précédente.
7...a6 8.c3 Fe7 9.0-0 h5 10.a4 Ch6 11.a5 h4 12.h3 Cf5 += Mkrtchian-Kachiani (Grèce 2007)

8.0-0 h5 9.Fd2 Ch6 10.c4

La pratique retient 10.Tc1 b5 (en jouant sur les 2 ailes les noirs se retrouvèrent rapidement avec un problème posé par la sécurité du roi après 11.a4 a6 12.Te1 += Kosintseva-Dolgova (Champ. De Russie 2006) 12...Cb6!?

10...dxc4 11.Ca5 Tb8

Une nouveauté, la partie Asrian-Ruck (Grèce 2007) se poursuivit avec 11...Db8 12.Cxc4 Cb6 13.Db3 Cxc4 14.Fxc4 Dc7 15.Fg5 Fe4 16.Tfe1 Fxf3 17.Fxe7 Dxe7 18.Dxf3 Cf5 19.Tad1 g6 20.Dc3 Td8 21.Fb3 ½-½

12.Cxc4 Cf5 13.Fa5 Cb6 14.Tc1 Dd5?!

Les noirs ont une position solide avec pression sur le pion arriéré « d4 ». Pourtant ce coup agressif est basé sur une idée qui va être réfutée tactiquement. À considérer 14...h4 15.h3 Fh5!?

15.Fxb6 axb6 16.Cxb6 Dxa2?

Un moindre mal était 16...Dd8

17.d5!!



Une pointe tactique superbe qui coupe la retraite de la dame destinée essentiellement à ouvrir la colonne « d ». Tout cela est rendu possible à cause de la mauvaise position de la dame noire complètement hors-jeu.

17...Da5

Si 17...Da7 18.Cd7! (introduit la menace 19.Ta1 +-) Rxd7? 19.dxc6 Re8 20.Dd7 Rf8 21.c7 +- Une autre possibilité était 17...exd5 (17...cxd5? 18.Fb5 +-) 18.Ca4!! avec la terrible menace 19.Ta1 gagnait du matériel.

18.dxc6! Td8?

Après 18...0-0 19.Cd7! gagne du matériel 19...Tbd8 20.c7 etc.


19.Dd7!

Gagne un tempo pour l'attaque grâce à la puissance du pion passé.

19...Txd7

Si 19...Rf8 20.Dc7 avec la menace 21.Cd7 décide.

20.cxd7 Rf8 21.Tc8 Fd8 22.Txd8 Re7 23.Txh8 Db6 24.Fb5!

La menace est simplement 25.Te8 mat! Un semi rapide fulgurant!

1-0

NGUYEN (VIE 2530) - VAN WELY (NED 2679)
Sicilienne B85, Khanty Mansiysk 2007

1.e4 c5 2.Cf3 e6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 d6 6.Fe2 Fe7 7.0-0 0-0 8.f4 Cc6 9.Fe3 a6 10.Rh1 Dc7 11.De1 Cxd4 12.Fxd4 b5 13.a3 Fb7 14.Dg3 g6





Jusqu'ici tout est théorique, 14...Fc6 retient l'attention avec l'idée « ...Db7 » pour presser sur « e4 » et préparer l'attaque de minorité avec la poussée « b5-b4 ».

15.Ff3 Cd7!?

Probablement une nouveauté par rapport à 15...Tfe8 joué dans la partie Berelovich-Siebrecht (Dresde 2007)

16.f5!?

Etonnant, les blancs offrent pratiquement la case « e5 » au cavalier.

16...Ce5

Maintenant la position semble assez solide pour les noirs.

17.Fg4 exf5 18.exf5 Tfe8??

Une gaffe qui abandonne la défense de la case « f7 ». Le seul coup ici doit être 18...Ff6!? et si 19.fxg6 fxg6 20.Fe6 Rh8 21.Cd5 Fxd5 22.Fxd5 Tae8, les noirs peuvent se défendre mais les blancs ont la paire de fous ainsi que la meilleure structure.

19.fxg6 hxg6

Sur 19...Cxg6 il y avait un double sacrifice qui épinglait le roi noir après 20.Txf7!! Rxf7 21.Fe6! Rxe6 22.Dh3 avec à la clé un mat en quelques coups.

20.Fxe5 dxe5





21.Fe6!!

La pointe décisive, tout s'écroule. Il est rare de voir Loek subir une telle déroute avec une Sicilienne.

21...fxe6 22.Dxg6 Rh8 23.Tf7 Fxg2 24.Dxg2 1-0


ALEKSEEV (RUS 2716) - ISMAGAMBETOV (KAZ 2479)
Française C10, Khanty Mansiysk 2007

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 dxe4 4.Cxe4 Cd7 5.Cf3 Cgf6 6.Fd3

La variante Rubinstein, une partie du même tournoi transpose dans la variante Burn après 6.Cxf6 Cxf6 7.Fg5 h6 8.Fh4 c5 9.Fb5 Fd7 10.Fxd7 Dxd7 11.De2 (le seul coup pour prétendre à un avantage selon le GM Psakhis) cxd4 12.0-0-0 Fc5 13.De5 Fe7 14.Cxd4 Da4 15.Dc7 Td8? (15...Da6! est le seul coup selon la dernière édition de l'Encyclopédie) 16.Cf5!! Td7 17.Dc8 Td8 18.Cxg7 1-0 Macieja-Laznika (Khanty Mansiysk 2007)

6...Cxe4

6...Fe7 est la suite principale mais cet échange, qui permet d'exploiter la position du fou de cases blanches, est assez populaire.

7.Fxe4 Cf6 8.Fg5 Dd6!? 9.Fd3

Logique est de s'en prendre à la structure avec 9.Fxf6 gxf6 10.c3 f5 11.Fc2 Fg7?! (plus précis 11...Fd7 12.Ce5 Fg7) 12.De2 += Fd7 13.Fxf5 0-0-0 14.Fc2 h5 15.0-0-0 Fc6 16.Fe4 Df4 17.Cd2 Fd5 18.Rb1 Aleskseev-Ismagambetov (Khanty Mansiysk 2007) et les noirs n'ont pas de compensation pour le pion sacrifié.

9...Db4 10.Dd2 Dxb2 11.0-0



Dans l'Informateur 86, cette position est jugée comme offrant des compensations suffisantes pour le pion sacrifié. La partie Miednikova-Bystryakova (St-Petersburg 2002) se poursuivit avec 11...Db4 12.c3 Dd6 13.Fxf6 gxf6 14.Tab1 b6 15.Fe4 Tb8 16.Tfe1 et, avec toutes les pièces blanches mobilisées et un roi noir contraint de rester au centre, la position est difficile à jouer pour les noirs.

11...Fe7

Éviter la dégradation de la structure semble logique.

12.Df4!?

Une idée intéressante pour amener la dame sur l'aile roi.

12...Db6

12...Cd5 pour échanger une paire de pièces mineures est dangereux après 13.Dg3 Fxg5 14.Tab1!? par exemple 14...Da3 (14...Dxa2 13.Cxg5 g6 14.c4!? avec attaque) pour ramener la dame en défense 15.Dxg5 0-0? 16.Fxh7! Rxh7 17.Dh4 Rg8 18.Cg5 Td8 19.Tb3 avec une terrible attaque.

13.Dg3 c5?!

Il fallait sans doute roquer sous le feu des pièces ennemies. Mais l'attaque pouvait difficilement être parée après 13...0-0 14.Tab1 Dc6 15.Dh4 h6 16.Tb5! hxg5? 17.Txg5 avec la menace 18.Dh6 etc.

14.Tab1 Dd8 15.dxc5 Fxc5 16.Tfd1

Le périple de la dame noire a compromis le développement et sur sa case d'origine elle est à nouveau en danger à cause de la menace 17.Fb5.

16...De7 17.Fb5 Rf8 18.Ce5 h6





19.Td7 !?

Jolie pointe mais le prosaïque 19.Fxf6 gagnait aussi, voici 2 variantes édifiantes :
a) 19...Dxf6 20.Tb3! suivi de 21.Tf3 +-
b) 19...gxf6 20.CCd7 Fxd7 21.Txd7 De8 22.Tc7 +-

19...Fxd7

Plus coriace était 19...gxh5 20.Txe7 Rxe7 21.Dxg5 Th5 22.Rg3 Fd6 23.Te1 Fd7 etc.

20.Fxf6 Fxf2

Il n'y a plus de défense si 20...gxf6 21.Cxd7 Re8 22.Cxc5 +- etc.

21.Dxf2 gxf6 22.Cxd7 Rg7 23.Tb3

Une conclusion rapide et élégante était 23.Dg3 Rh7 24.Cxf6! Dxf6 25.Fd3.

23...Thd8 24.Tg3 Rh8 25.Df4 1-0


IVANCHUK (UKR 2787) - NISIPEANU (ROM 2668)
Bogo-indienne E14, Khanty Mansiysk 2007

1.d4 Cf6 2.Cf3 e6 3.c4 Fb4 4.Cbd2 b6

Les noirs concentrent leurs forces sur le contrôle des cases blanches et notamment « e4 ».

5.a3 Fxd2 6.Dxd2 Fb7 7.e3 0-0

Trop de précipitation peut compromettre le développement « hollandais » de l'attaque noire comme le montre la partie Berczes-Sievers (Champ. D'Europe 2007) après 7...d6 8.Fe2 Cbd7 9.0-0 Ce4 10.Dc2 f5 11.d5 e5 12.Cd2 Cxd2 13.Fxd2 0-0 14.f4 Df6?! 15.Fc3 Tfe8 16.Fd3 Fc8 17.b4 Dg6 18.Tf3 Te7?! 19.Tg3 Df7 20.Tg5 Cb8 21.fxe5 dxe5 22.Tf1 +-
Une partie du même tournoi se poursuivit avec 7...d6 8.Fd3 Cbd7 9.0-0 0-0 10.b4 e5 11.Ff5 exd4 12.Cxd4 Ce5 13.Dc2 c5 14.Cb3 De7 15.f3 Fc8 16.Fd3 Cxd3 17.Dxd3 Fe6 18.Fb2 Tad8 19.e4 b5! avec des chances égales. Kozul-Bruzon (Khanty Mansiysk 2007)

8.Fe2 d6

Plus souple que 8...d5 9.0-0 c5 10.b4 cxd4 11.Cxd4 dxc4 12.Fxc4 Cc6 13.Cxc6 Fxc6 14.De2 Ce4 15.Fb2 Dg5 16.f3 Cd6 17.Fd3 Tac8 18.Tac1 += Grigoryan-Meier (Erevan 2007)

9.0-0 Cbd7

Prématuré est 9...Ce4 10.Dc2 f5 11.b4 Tf6?! 12.d5! exd5 13.Fb2 Tg6 14.cxd5 Cd7 (14...Fxd5 15.Tfd1 Fb7 16.Ce5 Te6 17.f3 Cf6 18.Df5 avec initiative selon Ivanchuk) 15.Tac1 Tc8 16.Tfd1 a6 17.Fd3 De7 18.Cd4 Fxd5 19.Fc4! Fxc4 20.Dxc4 Rh8 21.Cxf5 De8 22.Dxa6 Tg5 23.Cg3 Cxg3 24.hxg3 Txg3 25.Txd6! Ta8 26.Te6 Dg8 27.Db7 Tg5 28.Txc7 +- Ivanchuk-Moiseenko (Russie 2005)

10.b4 Ce4

La nouvelle star italienne Caruana opta pour un plan moins compromettant après 10...De7 11.Fb2 Tac8 12.Tfd1 Tfd8 13.Dc3 Ce4 14.Db3 c5 15.Cd2 Cxd2 16.Txd2 Dg5 17.f3 cxd4 18.Txf4 Ce5 19.Rh1 d5 20.c5 De7 21.Tdd1 Cg6 22.cxb6 axb6 23.a4 Gustafsson-Caruana (Crète 2007) mais les blancs ont obtenu une majorité sur l'aile dame qui peut devenir dangereuse.

11.Dc2 f5 12.Fb2

À considérer 12.Ce1!? pour chasser le cavalier avec 13.f3.

12...Tf6!?

La partie Bocharov-Kuzubov (Dresde 2007) se poursuivit avec 12...a5 13.d5 e5 14.Tfd1 De5 15.g3 c6 16.Ch4 cxd5 17.cxd5 Tfc8 18.Dd3 g6 19.Tac1 Cef6 et les noirs exercent une forte pression sur le centre.

Très intéressant est aussi 12...De7 qui permet de lier les tours avec l'idée de s'emparer de la colonne « a » par exemple 13.Tad1 a5 14.Ce1 axb4 15.axb4 Ta2 16.Db3 Tfa8 17.f3 Cef6 18.Cd3 b5! =+ Laznicka-Socko (Mémorial Rubinstein 2007) Une subtilité positionnelle pour conquérir les cases blanches après 19.cxb5 Cb6 suivi de 20...Fd5 et 21.Fc4 etc.

13.d5 Tg6!? 14.Tad1

Une position critique. Si 14.Cd4!? Dg5 force un affaiblissement du roque avec une situation difficile à juger.

14...e5 15.Fd3 c6! 16.Fxe4 fxe4 17.Dxe4 cxd5 18.cxd5 Cf6





Les noirs ont l'initiative sur l'aile roi et réussi à fragiliser le centre.

19.Dc4?!

Sur cette case la dame s'expose à un coup intermédiaire comme « ...Fxd5 suivi de Fxc4 », qui peut survenir dans certaines variantes avec une tour qui reste dans le viseur du fou de cases blanches en fin de variante. 19.Dc2 était sans doute plus précis.

19...Tc8?!

19...Dd7!? avec l'idée d'amener la dame sur l'aile roi est meilleur car si 20.Fxe5 dxe5 21.Cxe5 Fxd5 les noirs obtenaient l'avantage matériel.

20.Db3 Dd7 21.Ce1?

Plus fort était 21.Fxe5!? dxe5 22.Cxe5 Txg2!? (22...Fxd5 23.Cxg6 hxg6 et les blancs restaient dans la partie) 23.Rxg2 De6! 24.Db2 Cxd5 25.Rg1 Te8 avec des complications peu claires.

21...Fa6 22.f3??

Ivanchuk termine son parcours sur cette terrible gaffe. Toutefois 22.Td2, pour laisser une case de repli à la dame, laissait les noirs avec un net avantage.





22...Fc4!

Un coup intermédiaire beaucoup plus fort que l'immédiat 22...Fxf1 qui oblige la dame à s'exposer sur la colonne « c ».

0-1


KARJAKIN (UKR 2694) - ALEKSEEV (RUS 2716)
Sicilienne B80, Khanty Mansiysk 2007

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.Fe3 e5 7.Cb3 Fe7 8.f3 Fe6 9.Dd2 Cbd7 10.g4 0-0 11.0-0-0 Dc7 12.Rb1 b5 13.g5 Ch5 14.f4

La célèbre attaque anglaise qui de nos jours fait l'objet d'analyses très poussées avec la publication en 2004 de 2 ouvrages de plus de 250 pages. « The English Attack » signé Sammalvuo chez « Gambit » et « English Attack » par De Firmian et Fedorowicz chez « Batsford ».
Après ce coup on est largué, seul 14.Cd5 ou 14.Cd2 sont considérés.

14...exf4 15.Fxf4 Cxf4 16.Dxf4 Tac8!?

Une séquence logique, les noirs ont concédé une faiblesse structurelle mais un jeu prometteur jeu sur l'aile dame. La partie Svidler-Bu (Memorial Petrossian 2004) se poursuivit avec 16...Ce5 17.Cd4 Dc5 18.h4 b4 19.Cd5 Fxd5 20.exd5 et ici 20...Dxd5!? 21.Fh3 Dc5 22.The1 est peu clair selon Ftacnik.

17.Cd4 Cb6

Peut-être trop optimiste, maintenir le cavalier centralisé avec 17...Ce5!? est intéressant 18.h4 The8?! 19.h5 b4 20.Cd5 Fxd5 21.exd5 Ff8? 22.g6! +- Grischuk-Dinstuhl (Mainz 2006) est certainement trop passif de la part des noirs.

18.Fd3

Le fou est plus actif ici qu'après 18.Fg2 Ca4 19.Cd5 Fxd5 20.exd5 Cxb2 21.Rxb2 Dc3 qui a conduit à l'échec perpétuel dans la partie Bogner-Areshchenko (Grundfos 2005)

18...Dc5 19.Cf5!?

Une nouveauté par rapport à 19.Cd5 Cxd5 20.exd5 Fxd5 21.Cf5 Tce8 22.Cxe7 Txe7 23.Fxh7 Rxh7 et la nulle fut conclue. Grischuk-Areshchenko (Foros 2006)





19...Tce8?!

Après ce coup, qui rompt la bonne coordination des pièces noires, on ne peut que douter de l'avenir du jeu noir. Fritz propose 19...Fd8 et après 20.Dxd6 Dxd6 21.Cxd6 Txc3 22.bxc3 Fxg5 avec suffisamment de compensations pour la qualité mais cette variante matérialiste est loin d'être forcée.

20.Cxe7 Txe7 21.e5!

Un sacrifice de pion qui donne de l'énergie au fou de cases blanches.

21...d5

Pour contrôler la case « e4 » car si 21...Dxe5 22.Dh4 g6 et les cases noires affaiblies permettent 23.The1 Dg7 24.Ce4! +- par exemple 24...Tc7 25.Cf6 Rh8 26.Df4! (26.Cxh7 est possible mais trop matérialiste) Td8 27.Fe4 avec l'idée de pousser le pion « h ».

22.h4 Cc4

Les noirs cherchent le mat via la contre-attaque, le défensif 22...Cd7 ne permettait pas d'enrayer l'attaque après 23.h5 d4 24.h6!! Dxe5 25.Fxh7! etc.

23.h5 d4 24.h6!!





24...g6

L'affaiblissement des cases noires est mortel mais 24...Dxe5 ne sauvait pas la partie après 25.Fxh7! Rxh7 (25...Rh8 26.hxg7 Dxg7 27.Ce4 +-) 26.hxg7 Rxg7 27.Dh4 Ff5 (27...Tc8 28.Dh6 Rg8 29.Df6!! +-) 28.Cd5!! +-

25.Cd5!! Dxd5 26.Fxc4 Dxc4 27.Df6 1-0

ANNONCE DE TOURNOIS

GENEVE TOURNOI DES 4 SAISONS
Joué le dimanche 18 novembre 2007. Belle affluence pour ce dernier tournoi 4 Saisons de l'année 2007 avec 67 participants.
Les vainqueurs :
Loïc Miralles - 1er poussin qui remporte le tournoi!
Thomas Frauchiger - 1er cadet
Cihan Ozancan : 1er junior
Clarisse Miralles - 1ère fille
Les résultats complets sur http://www.lechessblog.com

OPEN DU JURA
Joué du 16 au 18 novembre il est remporté par A. Sokolov g (FRA 2588), Mazé g (FRA 2576) et Bojkov m (BUL 2520) avec 4,5 points sur 5. (92 participants)
http://www.juraopen.org

ZURICH FINALE DU CHAMPIONNAT UNIVERSITAIRE
Joué le 8 décembre, il voit la victoire de Michael Bucher (2305) 6 points devant Rico Zenklussen (2380), Felix Hindermann (2319), Julien Carron (2416) et Alexandre Vuilleumier (2269) tous 5,5 points.

BLITZ DU CEG
Joué le 7 décembre, victoire d'Anthony Conway (2017) 9 points (!) devant Daniel Gurtner (2121) 8 points.

SIMULTANEE DU CHAMPION D'EUROPE U16 ROMAIN EDOUARD.
Jouée le 8 décembre sur 25 échiquiers, Romain Edouard obtient 23 victoires et ne concède que 2 nulles (Patrice Delpin et Laurent Vilaseca).
http://www.lechessblog.com

EVIAN OPEN DU TELETHON
Raphaël Schultz (2192) et Hassan Sadeghi (2197) partagent la 1ère place devant 27 participants.

ZURICH OPEN DE NOËL
Du 26 au 30 décembre 2 catégories, 7 rondes, 1er prix 2500-CHF
http://www.weihnachtsopen.ch

BÂLE FESTIVAL D'ECHECS HILTON
1 et 2 janvier, 9 rondes de 30 minutes, 1er prix 1000.- CHF
http://www.beochess.ch

OPEN DE MUNCHENSTEIN
3 au 6 janvier, 7 rondes, 1er prix 700.-CHF
http://www.skbirseck.ch

ACTIVE CHESS CHABLE/BAGNES (VS)
13 janvier, 7 rondes de 25 minutes, 1er prix 600.-CHF
E-mail : jpguex@verbier.ch

GENEVE FESTIVAL D'ECHECS
19 au 27 janvier 9 rondes 1er prix 4000.-CHF
http://www.schachbund.ch
http://www.genevachess.ch
(Le webmaster a apparemment déserté plusieurs sites en Suisse romande, un bénévole enthousiaste mais victime du principe de Peter avec pour conséquence de nombreuses implications de la loi de Murphy)

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE:

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

* L'INFO SUR NEUCHATEL
http://www.ance.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES:

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* LE SITE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com & http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org

* UN PETIT CLIN D'ŒIL A :
CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

* Chess and Stratégy Un Blogeur de talent.
http://phildornbusch.blogspot.com/

* ETIENNE BACROT Le numéro un français
http://www.chess22.fr

* GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

* ECHECS-X
http://www.echecs-x.com
Un site avec des actualités, portraits de joueurs, parties commentées.

* ECHIQUIER LEMPDAIS
http://echiquierlempdais.hautetfort.com/
Un voisin à visiter.

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE: g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

Publié le 15/12/2007 - 19:51 , Mis à jour le 16/01/2008 - 11:00