La chronique de Georges Bertola du 16 avril 2007
Jakovenko - Sutovsky, Poikovsky 2007 ; Sargissian - Ponomariov, Zafra 2007 ; Pelletier - Kuemin, CSE 2007 ; Graf - Gasthofer, Dresde 2007 ; Cheparinov - David, Dresde 2007 ; Womacka - Kritz, Dresde 2007 ; Lobodjan - Azmaiparashvili, Dresde 2007.

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 16 avril 2007

www.tribune.ch

LA MEILLEURE DU MONDE A BIENNE!

La meilleure joueuse du monde prendra part au 40e Festival international d'échecs de Bienne du 21 juillet au 3 août 2007. La Hongroise Judit Polgar (30 ans, no 13 mondial masculin) a confirmé sa participation et sera aux côtés du Russe Alexander Morozevich (29 ans, no 8 mondial) et du Norvégien Magnus Carlsen (16 ans, no 24 mondial), l'une des principales attractions du 40e anniversaire. Parmi les autres célébrations, un tournoi exhibition de blitz (parties-éclair de 5 minutes) aura lieu le dimanche 22 juillet avec les meilleurs grands maîtres présents au Festival.

Pour marquer l'événement, ce sont cette fois-ci dix joueurs de premier plan qui se disputeront la victoire lors du Tournoi des grands maîtres de Bienne (ils étaient 6 les années précédentes). La compétition devrait atteindre le niveau de catégorie 18 (moyenne des points Elo des grands maîtres), soit l'un des plus élevés du calendrier international.

Le grand maître biennois Yannick Pelletier représentera les couleurs helvétiques au Festival. Les noms des six autres participants seront dévoilés ces prochaines semaines.

Au total, au moins neuf tournois se disputeront durant la quinzaine du Festival. Plus de détails sur le site officiel, http://www.bielchessfestival.ch/ avec possibilité de s'inscrire en ligne.

Le jeune Jakovenko, vainqueur du tournoi dédié à Karpov, joué à Poikovsky (Sibérie) est l'un des joueurs pressentis pour compléter le plateau de la quarantième édition.

JAKOVENKO (RUS 2691) - SUTOVSKY (ISR 2629)
Espagnole C83, Poikovsky 2007

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.0-0 Cxe4 6.d4 b5 7.Fb3 d5 8.dxe5 Fe6 9.Fe3 Fe7 10.c3 0-0

Une position basique de l'Espagnole ouverte, la lutte est conditionnée par les structures de pions. La majorité blanche sur l'aile roi, notamment grâce au pion e5, facilite la création d'un jeu de pièces dynamique avec des perspectives d'attaque sur l'aile roi alors que celle de l'adversaire peut être en mesure de s'imposer sur le plan positionnel avec la création d'un pion passé éloigné en finale.

11.Cbd2 Dd7 12.Te1 Cxd2

12...Tad8 qui renforce le centre est la suite principale retenue par la théorie, après 13.Fc2 Cxd2 14.Dxd2 Ff5 révèle l'une des idées de la variante pour neutraliser le jeu blanc sur la grande diagonale mais échanger immédiatement pour réduire le potentiel du jeu de pièces adverses et amener la lutte sur un plan plus technique fait partie du concept noir.

13.Dxd2 Ca5 14.Fg5 c5 15.Fc2 Cc4 16.Dd3

Jusqu'ici tout a été joué dans la partie Kamsky-Carlsen (Turin 2006) qui se poursuivit avec 16.Df4 Tfe8 17.Ff6 Dd8 (17...gxf6 18.exf6 Ff8 19.Dg5 Rh8 20.Fxh7 Rxh7 21.Dh5 Rg8 22.Dg5 ne conduit qu'à l'échec perpétuel) 18.b3 Ca3 19.Fxe7 Dxe7 20.Ff5 Fxf5 21.Dxf5 De6 avec des chances jugées égales.

16...g6 17.b3 Ca3 18.Fd1 a5 19.Tc1 Tfe8 20.Dd2 b4?!





Après avoir neutralisé la pression exercée sur la diagonale « b1-h7 », les noirs ont confiance en leurs ressources défensives et progressent dangereusement sur l'aile dame. Pourtant provoquer l'ouverture de la colonne « c » valorise la tour « c1 », plus logique devait être 21...a4!?

21.Fxe7 Dxe7 22.cxb4 axb4 23.Dh6 Ff5

Une petite subtilité qui s'oppose à la poursuite de l'invasion des cases noires car 24.Cg5 était réfuté par 24...f6! et la position malheureuse de fou de cases blanches illustre la faiblesse de la première rangée.

24.Fe2 Df8

Une invitation à l'échange des dames qui permet de neutraliser l'attaque sur l'aile roi avec un sacrifice temporaire de pion car les pièces noires mieux coordonnées permettent de rétablir l'équilibre grâce à la faiblesse de la première rangée.

25.Dxf8 Rxf8 26.Txc5 Cc2 27.Tc1 Txa2 28.Fd1 Tea8 29.Fxc2 Txc2 30.T5xc2 Fxc2 31.Cd4 Ff5 32.f3 Ta2 33.Tc5





Toutefois à l'issue des simplifications les blancs conservent un léger avantage avec une structure de pions supérieure. La majorité noire est dévalorisée car fragmentée avec un pion « d5 » faible.

33...Ta1 34.Rf2 Ta2 35.Rg3 Fd3

Les compensations noires résident dans la dynamique de leurs pièces très actives capables de créer des complications.

36.h4

Intéressant était 36.Txd5 Ff1 37.h4 Txg2 38.Rf4 Th2 39.Td8 Rg7 (39...Re7? 40.Cc6! Re6 41.Td6 mat) 40.Td7 Txh4 41.Rf3 Fh3 42.e6! avec un net avantage.

36...Ff1 37.Tc2!

Dans cette phase critique où le zeitnot rendait la situation hasardeuse, les blancs assurent avec ce joli coup défensif.

37...Ta3

Logique, les noirs s'accrochent à la principale faiblesse de l'adversaire mais 37...Ta1!? laissait plus de mobilité à la tour.

38.Tc8 Rg7 39.Tc7 Rg8

Sinon 40.e6!

40.h5!!





Une jolie pointe vicieuse, juste avant le contrôle du temps, qui menace de créer un réseau de mat avec la poussée « h6 ».

40...gxh5?

Entre dans un autre réseau de mat mais 40...Ta8 41.h6 Fd3 42.e6! fxe6 43.Cxe6 g5 (sinon 44.Tg7 suivi de 45.Cg5) 44.Cxg5 +-.

41.Tc8 Rg7 42.Cf5 Rg6 43.Ce7

43.Rf4 était le plus court chemin pour mater mais la variantes choisie par le jeune champion russe est largement suffisante après 43...Rh6 44.Rh4! f5 (devant la menace 46.Tc6 Rg7 47.Cf5 Rf8 48.Tc8 la roi a besoin de la case « f7 ») 45.exf6 Ta6 46.Tg8 Txf6 47.g4 hxg4 48.fxg4 Tf4 49.Tg5 Tf8 50.Cg8+ Txg8 51.Txg8 d4 52.g5 mat.

1-0

UNE PERFORMANCE A LA KASPAROV!

Le jeune Gabriel Sargissian, 23 ans, réalise une performance à plus de 3000 Elo en remportant le premier Mémorial Ruy Lopez. Avec 6 victoires et une nulle, il devance de 2,5 points ses plus proches poursuivants, le GM péruvien Granda Zunica et l'ex-champion du monde FIDE, l'Ukrainien Ruslan Ponomariov.
Ce joueur, membre de l'équipe arménienne couronnée médaille d'or aux dernières Olympiades de Turin en 2006, est encore relativement peu connu. Pourtant il a déjà obtenu quelques succès remarquables avec un titre de champion du monde des moins de 14 ans, et plus récemment il s'est imposé à deux reprises dans les Open très relevés de Reykjavik et Dubai.
Site officiel : http://ruylopez.juntaextremadura.net/modules/news/

SARGISSIAN (ARM 2658) - PONOMARIOV (UKR 2723)
Gambit Dame accepté D20, Zafra 2007

1.d4 d5 2.c4 dxc4 3.e4 Cf6

Cette tentative de déstabilisation du centre est prometteuse, l'autre approche plus directe est de provoquer son éclatement avec la poussée « e7-e5 » ou même « c7-c5 ».

4.e5 Cd5 5.Fxc4 Cb6 6.Fd3

Le fou doit-il se maintenir sur la diagonale « a2-g8 » avec 6.Fb3? La question n'est pas clairement tranchée par la théorie.

6...Cc6 7.Fe3

Une partie Ivanchuk-Ponomariov (Moscou 2002) illustre parfaitement la lutte pour la domination des cases blanches affaiblies qui sont l'enjeu stratégique qui remet en question l'occupation exercée par les pions centraux après 7.Ce2 Fg4 8.f3 Fe6 9.Cbc3 Fc4 10.Fxc4 Cxc4 11.0-0 e6 12.a3 Dd7 13.Rh1 Fe7 14.Db3 Cb6 15.Fe3 0-0 16.Tac1 a5 17.Tfd1 a4 18.Dc2 Tfd8 19.Cf4 Ta5 et la case « d5 » monopolise l'attention.

7...Fe6 8.Cc3 Fc4

Cette proposition d'échanger les fous s'intègre dans La lutte pour la case clé « d5 », une autre approche est 8...Cb4!? 9.Fe4 c6 etc.

9.Fxc4 Cxc4 10.Db3 C6xa5

Meilleur que 10...C4a5?! 11.Da4 e6 12.0-0-0 b5?! 13.Cxb5 Tb8 14.d5! exd5 15.Txd5 De7 16.Fc5 +- Bacrot-Mellado (France 2001).

11.Dc2 e6 12.Cf3

Une partie Hübner-Stevic (Allemagne 2002) permit aux blancs de réaliser la poussée thématique « d4-d5 » dans de bonnes conditions après 12.Cge2!? Fe7 (12...c5 13.Da4 Dd7 14.Dxd7 Rxd7 15.0-0-0 += Hübner) 13.0-0 0-0 14.Tad1 Cc6 15.a3 Cb6 16.Cf4 Te8 17.d5 +=.

12...Cc6 13.0-0

Dans la dernière ronde du tournoi les blancs ont voulut renforcer avec 13.a3 Cb6 14.0-0 Fe7 15.Ce4 Ced5 16.Fd2 Fe7 17.Tfe1 Dd7 18.b4 h6 19.Cg3 = Sargissian-Granda Zunica (Zafa 2007)

13...Cb4 14.De4 Cd5 15.Fg5 Cxc3 16.bxc3 Dd5




Ponomariov remporte la bataille pour le contrôle des cases blanches.

17.Dxd5 exd5 18.Cd2 Cxd2 19.Fxd2 f5

Au vu de la structure les noirs ont le bon fou mais la position n'est pas claire car le roi noir est sans domicile fixe et les pièces ne sont pas encore bien coordonnées donc pas encore opérationnelles.

20.h3!?

Alors qu'au contraire les blancs peuvent trouver rapidement du jeu sur les ailes grâce au centre fermé. Sur l'aile dame via la colonne « b » et la poussée « a2-a4-a5 » et sur l'aile roi avec la poussée « g2-g4 ».

20...Fe7 21.g4 Tf8 22.Rg2 Rd7 23.Tab1 b6 24.a4





24...h5?!

Certainement une imprécision, les noirs engagent trop tôt le combat sur l'aile roi car ils ne sont pas en mesure d'imposer leur supériorité face aux forces blanches plus mobiles.

25.gxh5 Th8 26.h6!

Empêche la tour de trouver de l'activité.

26...g5 27.h4 g4?!

Apparemment trop optimiste mais le jeune champion ukrainien devait absolument gagner s'il voulait conserver une chance de remporter le tournoi. Ici ou au coup suivant « ...Tag8!? » qui mettait une pièce en jeu semblait une option supérieure.

28.f3 Thg8 29.fxg4 Txg4 30.Rf3 Tag8




31.Tg1!!

Une surprise qui réfute la tentative de domination de la colonne « g » par les pièces lourdes, les noirs peuvent gagner une tour mais le prix à payer leur assure le dépôt de bilan avec la promotion du pion passé avancé « h6 ».

31...Fxh4 32.Txg4 fxg4 33.Rg2 Re6 34.Th1

Avec la tour derrière le pion passé il devient monstrueux.

34...Fe7 35.Rg3

Alors qu'au contraire celui des noirs, solidement bloqué, n'est plus qu'une faiblesse.

35...Rf5 36.h7 Th8 37.Th5 Rg6 38.Rxg4 Ff8

Gagner le pion « h » permettait au roi blanc de s'infiltrer dans le camp adverse pour assister le pion « e » passé avec un gain facile.

39.e6

Sans attendre 39...Rf6 40.Ff4 +- ou 39...Txh7 40.Txh7 Rxh7 41.Fg5 Rg6 42.e7 +-

1-0

UN DOUBLE SACRIFICE DE CAVALIERS!

Lors de la 2ème ronde du championnat suisse par équipes, le jeune Grand- Maître biennois Yannick Pelletier s'imposa avec un double sacrifice de cavaliers. Alors que tout semblait à peu près égal à l'issue de l'ouverture, rien ne semblait annoncer un tel dénouement.
Comme à l'accoutumée, Yannick sera certainement l'un des héros du tournoi des grands-maîtres du prochain festival de Bienne qui fêtera sa 40ème édition.
http://www.bielchessfestival.ch

PELLETIER (2599) - KUEMIN (2385)
Gambit Benko A57, CSE 2007

1.d4 Cf6 2.c4 c5 3.d5 b5 4.Cf3 b4

Il est toujours étonnant de voir un joueur qui privilégie les positions dynamiques qui découlent du gambit Benko opter pour la fermeture du jeu.

5.b3

Esquive le débat théorique. 5.a3, qui vise à ouvrir la colonne, est considéré comme plus prometteur.

5...g6

Les exemples ne sont pas foison, ici la pratique retient 5...d6 6.Cbd2 e5! 7.e4 g6 8.a3 Cbd7 9.Fe2 Fh6 (avec l'idée d'échanger le mauvais fou) 10.0-0 0-0 11.Dc2 Ch5 12.g3 Cg7 jugé =+ par Karpov. Cebalo-Barlov (Vrsac 1985)

6.Fb2 Fg7 7.e4 d6 8.h3 e5 9.Fd3 a5 10.a4

Après avoir stabilisé le centre et l'aile dame, seule l'aile roi offre encore quelques perspectives pour compliquer le jeu mais, apparemment, les blancs n'ont rien obtenu de l'ouverture.

10...Cbd7 11.Cbd2 De7 12.De2 Fb7 13.0-0-0 ?!




Curieux, après avoir laissé planer le doute sur l'adresse du roi, les blancs choisissent l'aile la plus affaiblie.

13...0-0-0 ?!

Mimétisme. Intéressant était 13...Ch5!? 14.g3 0-0 avec l'idée « ...Cb6 », « ...Dd7 » et un éventuel « ...Cxa4 » pour essayer de démontrer que la position du roi blanc était sujette à caution.

14.Cf1 h5 15.g3 h4 16.Rb1 hxg3 17.fxg3 Ch5 18.Df2!

Insidieux car la colonne « f » n'est pas l'objectif principal que vise ce coup qui s'intègre pourtant parfaitement dans les grandes manœuvres développées sur l'aile roi.

18...Tdf8 19.Fc2 Fh6 20.Tg1 Rb8 21.Ce3 Fc8 22.Ra2 Cdf6

Alors que l'idée des blancs, qui visait d'abord à dégager la colonne « d » et sécuriser le roi, nous sera révélée le coup suivant, le plan des noirs est par contre pour le moins abscons.




23.Cxe5 !! dxe5 24.d6 De6 25.Cg4!

Les blancs préparaient en filigrane cette superbe charge de cavalerie qui vise à détruire l'aile dame avec comme conséquence un sérieux problème pour assurer la sécurité du roi noir.

25...Cd7

Tenir le pion « c5 » est impératif car si 25...Cxg4 26.hxg4 Cf6 (26...Dxg4 27.d7!) 27.Dxc5 permettait aux pièces blanches d'envahir le camp noir comme dans la partie.

26.Cxe5!!

Ce double sacrifice de cavalier, toujours sur « e5 », est la pointe de l'attaque blanche.

26...Cxe5

Amener une pièce en défense avec 26...Chf6 semblait plus coriace mais après 27.Cc6 Rb7 (pour s'opposer à 28...Cxa5) 28.Ce7 et les pièces noires mal coordonnées ont des problèmes pour freiner la percée centrale axée sur la mauvaise position du couple royal comme le montre la variante 28...Fg7?! 29.e5 Cg8 (29...Cxe5 30.Dxc5) 30.Fe4 Ra7 31.Fd5 Dh3 32.Th1 +-

27.Dxc5 f6?

Complètement perdant mais secourir le roi avec 27.Dd7 évitait le mat sans enrayer l'initiative adverse. Les blancs récupéraient une pièce et, avec 3 pions pour l'autre cavalier, ils avaient largement de quoi poursuivre avantageusement l'attaque.

28.Dc7 Ra8 29.Dxa5 Rb8 30.Dc7 Ra8 31.Td5

Il n'y a rien à opposer à 26.Ta5.

1-0

DAVID CONTRE GOLIATH

Le joueur qui conduit les blancs se nommait autrefois Nenashev (UZB) et il a opté pour la nationalité allemande en transformant littéralement son nom en Graf (Comte).
Son parcours est atypique puis qu'il est l'un des descendants des nombreux allemands appelés dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle par Catherine II pour s'établir dans la région de la basse Volga. Près de 600.000 en 1914, ils souffrirent de la révolution bolchevique et furent déportés massivement après le début de la guerre germano-soviétique en 1941.
A la fin des années 1980 se sont près de 200.000 Allemands de la Volga qui rejoignirent l'Allemagne, profitant de la politique d'ouverture du régime soviétique qui allait s'effondrer quelques années plus tard.

GRAF (GER 2620) - GASTHOFER (GER 2453)
Gambit Dame D35, Dresde 2007

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 d5 4.cxd5 exd5 5.Fg5 Fe7 6.e3 0-0 7.Fd3 Cbd7 8.Cge2

Dans la variante d'échange du gambit dame, ce coup est considéré comme plus souple que le naturel 8.Cf3 car il permet d'envisager des plans avec un éventuel « 0-0-0 » et la mise en mouvement de l'aile roi sera facilitée pour créer une attaque.

8...Te8 9.0-0

Kasparov ne se laissa tenter qu'une seule fois par 9.Dc2 Cf8 10.0-0-0!? contre Campora (Thessalonique 1988) mais la position du roi blanc sur l'aile dame peut être qualifiée d'aventureuse.

9...Cf8 10.b4

La célèbre attaque de minorité, les blancs peuvent économiser le coup préparatoire « a3 » car 10...Fxb4 est réfuté par 11.Fxf6 gxf6 12.Cxd5! Dxd5 13.Da4 et les blancs récupèrent le matériel avec la meilleure structure, si 13...Fh3 14.Cf4 etc. Bareev-Lputian (Montecatini Terme 2000)

10...Ce6 11.Fh4

Peut-être la source des ennuis, une partie Conquest-Jonkman (Reykjavik 2000) s'était poursuivie avec 11.Fxf6 Fxf6 12.f4?! (12.b5!?) c6 13.Tf3 a5 14.bxa5 Txa5 15.Rh1 c5 et le centre blanc s'est retrouvé dangereusement fragilisé.

11...g5!?





Ce coup à double tranchant permet d'encaisser un pion mais l'affaiblissement de l'aile roi offre sans aucun doute des compensations suffisantes pour les blancs.

12.Fg3 Fxb4 13.Fe5 c6 14.Db1

Les blancs ont probablement rejeté 14.Fxf6 Dxf6 15.Fxh7 Rxh7 16.Db1 Rg7 17.Dxb4 car l'ouverture de la colonne « h » pouvait devenir menaçante.

14...Fxc3 15.Cxc3 Cf8 16.h3 g4?!

Le jeune MI allemand restitue le pion pour obtenir un jeu de pièces agressif sur l'aile roi. Toutefois, sur le plan positionnel il va se retrouver en nette infériorité à cause de sa structure complètement éclatée.

17.Fxf6 Dxf6 18.hxg4 Fxg4 19.Dxb7 Dd6 20.Db1 ?!

Facilite l'arrivée d'une tour sur l'aile roi ce qui n'était pas possible après 20.Tab1!?

20...Te6! 21.Ce2 Th6 22.Cg3 Df6 23.Ff5?!

La position devenait critique et il fallait songer à donner un peu d'air au roi avec 23.f3!? mais après 23...Fd7 les noirs pouvaient facilement améliorer la position des pièces et exercer une pression sur la position peu confortable du roi adverse.

23...Dh4! 24.Tc1??

Le seul coup était 24.f3 mais après 24...Dxg3 25.Fxg4 Te8 26.Dd3 Th2 27.Tf2 h5 28.Ff5 Cg6 -+ l'attaque noire se concrétise.

24.Dh2 25.Rf1 Dh1 0-1

Le jeune Cheparinov est depuis plusieurs années le secondant du numéro un Bulgare et ex-champion du monde Vesselin Topalov. Ici il applique une recette de son patron avec, à la clé, un surprenant sacrifice de qualité.

CHEPARINOV (BUL 2646) - DAVID (LUX 2525)
Espagnole C88, Dresde 2007

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.0-0 Fe7 6.Te1 b5 7.Fb3 0-0 8.h3

Un des nombreux systèmes anti-Marshall qui connaît en ce moment une popularité au plus haut niveau.

8...Fb7 9.d3 d6 10.a4!?

Une spécialité de Topalov!

10...Cb8!?

Pour recycler le cavalier à la Breyer, le plus actif 10...Ca5 fut l'objet de la partie Topalov-Ponomariov (Sofia 2006) 11.Fc2 c5 12.Cbd2 Cd7 13.Cf1 Cb6 14.Fd2 b4 15.c3 bxc3 16.Fxc3 (16.bxc3 Fc6 avec du jeu sur la faiblesse « a4 »)...Cc6 et Ponomariov juge les chances égales après notamment 17.Ce3 a5 18.Cd2 Fg5 19.Cdc4 =

11.axb5 axb5 12.Txa8 Fxa8 13.Ca3 Fc6

Une nouveauté par rapport à la partie Topalov-Ivanchuk (Moralia/Linares 2006) qui se poursuivit avec 13...c6 14.c4 bxc4 15.Cxc4 Cbd7 et les noirs, avec la meilleure structure, ont obtenu une bonne position.

14.d4 exd4 15.Cxd4 Fxe4 16.Caxb5 c5




17.Txe4! Cxe4 18.Cf5 Fg5!?

Les noirs veulent évidemment échanger quelques pièces mineures pour réduire à néant la dynamique du jeu adverse, seule compensation effective pour le sacrifice de la qualité.

19.Dg4

Les blancs ont quelques arguments et projettent une attaque de mat. Certainement la position critique de la préparation de Cheparinov/Topalov ou l'inverse.

19...Df6

Méritait considération 19...g6 20.Cfxd6 Fxc1 21.Dxe4 Dd7 mais affaiblir les cases noires du roque n'était certainement pas très attractif.

20.Cc3!? Fxc1

Si 20...Cxc3?! 21.Fxg5 Ce2 22.Rf1 h5 23.Fxf6 hxg4 24.Fe7 Te8 25.Fa4 gxh3 26.gxh3 Txe7 27.Cxe7 Rf8 28.Cf5 Cf4 29.Cxd6 Cxh3 30.Ce4 Ca6 31.Fb5 est une variante forcée qui conduit à une finale avec un pion de plus pour les blancs 31...f5 32. Fxa6 fxe4 33.Re2 Re7 34.Fb7 etc.

21.Cxe4 De5 22.Cfxd6 h5?

Affaiblit la case « g6 », ce que les blancs vont exploiter de façon spectaculaire. Toutefois, les forces blanches bien coordonnées étaient toujours en mesure de provoquer des complications avantageuses comme le montre la variante 22...Df4 23.Dxf4 Fxf4 24.Cxf7! Ca6 (24...Txf7?! 25.g3 et le fou ne peut plus empêcher l'arrivée du cavalier sur « g5 » ou « d6 ») 25.g3 Fc1 26.Ce5 Rh8 27.Cd3 etc.




23.Dg6!

Le clouage exercé sur la diagonale « a2-g8 » est un motif tactique récurrent dans cette variante.

23...Df4?

Facilite le jeu adverse mais si 23...De7 24.g3! qui menaçait simplement 25.Cf5 De5 26.f4 était imparable.

24.g3 Df3

Menace 25...Dxb3 mais c'est trop tard.

25.Cf5 1-0

WOMACKA (GER 2460) - KRITZ (GER 2593)
Sicilienne B33, Dresde

1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Db6

Un système assez populaire pour contester l'initiative, la dame s'expose mais elle pose une question au cavalier centralisé qui ne peut-être défendu par le coup naturel « Fe3 ».

5.Cb3 Cf6 6.Cc3 e6 7.Fd3

Plus classique que l'approche tranchante qui inclut le grand roque proposée par Aagaard et Shaw dans « Experts contre la Sicilienne » (Quality Chess 2006) 7.De2!? d6 8.g4 a6 9.Fd2 Dc7 10.0-0-0 avec pour partie modèle Movsesian-Kozul (Sarajevo 2002).

7...a6 8.0-0 Fe7 9.Rh1 0-0

Une spécialité du GM Grivas qui a récemment consacré une monographie à la variante en se l'appropriant avec « Le guide complet de la Sicilienne Grivas » (Gambit 2005).
Pas tout à fait usurpé puisqu'il l'a pratiquée avec succès pendant plus de deux décades mais dans les années 70 le GM Gufeld, puis Kveinys et plusieurs titrés yougoslaves étaient déjà des adeptes convaincus de la validité du système.
Toutefois, ici ou au coup suivant, « ...d6 » est systématiquement joué dans la pratique.

10.f4 Dc7 ?! 11.e5!? Ce8 12.Fe3 d6 13.exd6 Cxd6 14.f5!?




Un sacrifice qui provoque l'ouverture de lignes et diagonales au service des pièces blanches dangereusement pointées sur le roque.

14...Cb4 ?!

Les noirs, favoris sur le papier, cherchent les complications car après 14...Cxf5 15.Fxf5 exf5 16.Cd5 Dd8 17.Cxe7 Cxe7 18.Fc5 permettait de niveler la position 18...Fd7 19.Dd3 ou 18...Dc7 19.Fd6 Dd8 20.Fc5 etc. avec répétition.

15.f6!

Une jolie pointe pour provoquer l'ouverture de la colonne « g » et l'arrivée de la dame sur « g4 » gagne du matériel.

15...Fxf6 16.Fxh7!

Initie un festival tactique sur le roque.

16...Rxh7 17.Txf6!




Avec toujours le thème du cavalier « b4 » en l'air en fin de variante après 17...gxf6 18.Dh5 Rg8 19.Dg4 Rh7 20.Dxb4 et un clouage sur le cavalier qui pose problème car si 20...Td8 21.Fb6 +-

17...Td8

Les noirs anticipent sur la variante précédente mais la position du roi exposé, suite à la destruction du roque, resté sans défenseur, permet d'affirmer que l'attaque blanche est plus que prometteuse voire probablement déjà décisive. Rien n'est vraiment forcé mais la facilité avec laquelle les pièces blanches peuvent investir l'aile roi va permette au MI de donner la leçon au GM.

18.Tf4 Cf5 19.Dh5 Rg8 20.Txb4 Cxe3 21.Th4 f6 22.Dh8 Rf7 23.Dh5 Rg8

Une invitation à répéter les coups.

24.Ce4!?

Introduit la menace 25.Cxf6! et la capture du cavalier coûte la dame.

24...Cf5

Un coup défensif qui permet d'interposer le cavalier sur g7.

25.Dh7 Rf7 26.Tg4 Dxc2?

Sous pression, dans une position difficile, le GM craque! Toutefois la tentative pour terminer la mobilisation des pièces avec 26...b6 échouait après 27.c3!? (27.Tf1! Fb7? 28.Txg7!) Fb7 28.Cd4 et la défense était surchargée.




27.Txg7!

La suite est forcée 27...Cxg7 28.Cg5 fxg5 29.Dc2 +-

1-0

Voici une partie stupéfiante, le rôle des pions est digne de Philidor. Ce n'est plus l'ordre révolutionnaire mais l'anarchie conduite par l'originalité et la créativité qui dicte leur marche.

SLOBODJAN (GER 2525)-AZMAIPARASHVILI (GEO 2632)
Défense moderne B06, Dresde 2007

1.e4 d6 2.d4 g6 3.Cc3 Fg7 4.Fe3 a6 5.f4 b5 6.Cf3 b4!?

Alors que les blancs se développent logiquement, les noirs provoquent la désorganisation du jeu blanc en poussant les pions sans avoir stabilisé le centre. Une vision post moderne sans doute.

7.Ce2

Dans la pratique 7.Cb1 a la préférence.

7...Fb7

Intéressant, l'autre possibilité est 7...Cf6 8.Cg3 0-0 9.Fd3 Cbd7 Alekseev-Lastin (Russie 2000) 10.Dd2!? c5 11.dxc5 dxc5 12.0-0-0 Da5 13.Rb1 Cg4 14.Fg1 += (A. Finkel)

8.Cg3 h5!?




La recette du rasage sur les bords avec la très célèbre paire de fous Wilkinson.

9.f5!?

Les blancs, mieux développés, provoquent l'ouverture du jeu.

9...h4!? 10.fxg6! fxg6

Forcé 10...hxg3? 11.fxg7 Rxg7 12.Cg5 et le roi noir s'enrhume.

11.Ce2




Une position incroyable qui oppose deux GM très expérimentés et non deux joueurs de café.

11...e5

Rejetant sans doute 11...Fxe4 à cause de 12.Cf4!? suivi d'un rapide «Fd3» avec des problèmes sur les cases blanches.

12.dxe5 Fxe5 13.Dd2?!

Plus pointu devait être 13.Ced4!? qui s'opposait à 13...Cc6 après 14.Cxc6 Fxc6 15.Cxe5 dxe5 16.Dg4 Df6 17.Fc4 +- avec la démonstration évidente que les avances des pions sur les ailes n'ont provoqué que des faiblesses et les blancs disposaient en prime d'une puissante paire de fous.

13...Cc6 14.Ced4 Cxd4 15.Fxd4 Fxd4 16.Dxd4 Df6 17.Dxb4 0-0-0

Par rapport à la variante précédente, plus de paire de fous pour les blancs et un abri de fortune pour le roi noir.

18.0-0-0 Df4 19.Rb1 Cf6 20.Da3!

Les noirs ont réussi à terminer leur développement de manière honorable mais c'est la sécurité des rois qui va faire la différence.

20...h3!?

Azmai cherche toujours des complications à la limite du hors-jeu car la variante matérialiste 20...Cxe4 21.Fxa6 Cf2? (21.The8!?) 22.Fxb7 Rxb7 23.Td4 perdait sur le champ.

21.Fxa6?!

Les blancs jouent avec le feu en acceptant la création d'un dangereux pion passé, 21.g3 Dxe4 22.Fxa6 Fxa6 23.Dxa6 Db7 24.Dd3 avec un bon pion de plus.

21...hxg2 22.Fxb7 Rxb7 23.Thg1 Th3??




La gaffe qui permet de mater après 23.Db3 Ra6 24.Td4 ! ou de punir la tour aventureuse depuis la case « e6 », faiblesse récurrente de cette variante surréaliste. Par contre 23...Cg4!? était loin d'être clair.

24.Db3 1-0


ANNONCES DE TOURNOI ET RESULTATS

La meilleure joueuse du monde à Bienne!

La meilleure joueuse du monde prendra part au 40e Festival international d'échecs de Bienne du 21 juillet au 3 août 2007. La Hongroise Judit Polgar (30 ans, no 13 mondial masculin) a confirmé sa participation et sera aux côtés du Russe Alexander Morozevich (29 ans, no 8 mondial) et du Norvégien Magnus Carlsen (16 ans, no 24 mondial) l'une des principales attractions du 40e anniversaire. Parmi les autres célébrations, un tournoi exhibition de blitz (parties-éclair de 5 minutes) aura lieu le dimanche 22 juillet avec les meilleurs grands maîtres présents au Festival.

Pour marquer l'événement, ce sont cette fois-ci dix joueurs de premier plan qui se disputeront la victoire lors du Tournoi des grands maîtres de Bienne (ils étaient 6 les années précédentes). La compétition devrait atteindre le niveau de catégorie 18 (moyenne des points Elo des grands maîtres), soit l'un des plus élevés du calendrier international.

Les apparitions dans les tournois fermés de Judit Polgar, seule femme à rivaliser avec l'élite masculine, sont toujours plus clairsemées. Bienne sera l'un des rares rendez-vous où la joueuse de Budapest sera à l'affiche cette année. Judit Polgar n'était plus apparue au Palais des Congrès depuis 1993 et le tournoi interzonal du championnat du monde.

Avec ses trois premières vedettes engagées, Bienne pourra fièrement présenter un participant aux championnats du monde de Mexico de septembre 2007 (Morozevich) et deux prétendants au tournoi des candidats d'Elista de juin 2007 (Polgar, Carlsen), dernière étape avant les championnats du monde de Mexico. Le grand maître biennois Yannick Pelletier représentera les couleurs helvétiques au Festival. Les noms des six autres participants seront dévoilés ces prochaines semaines.

Au total, au moins neuf tournois se disputeront durant la quinzaine du Festival. Plus de détails sur le site officiel, http://www.bielchessfestival.ch, avec possibilité de s'inscrire en ligne.

Pour plus d'informations :
Peter Bohnenblust, président du comité d'organisation, OK-Präsident tél. 032 344 58 51
Olivier Breisacher, responsable de presse, Pressechef 079 612 09 19
Email: media@bielchessfestival.ch

BURGDORF OPEN
Joué du 16 au 18 mars, Classements après 5 rondes :
1. Sinisa Joksic m (BIH 2298), 5 points 2-3. Serg Ovsejevitsch g (UKR 2545), Tamas Horvath m (HUN 2417), 4.5 points. ; 4-12. Nedeljko Kelecevic m (BIH 2363), Alexander Dgebuadze g (BEL 2504), Csaba Csiszar m (HUN 2438), Branko Filipovic m (CRO 2406), Philipp Häner (SUI 2183), Andreas Lehmann (SUI 2195), Jonas Wyss (SUI 2119), Mahmut Xheladini f (GER 2271), Markus Martig (SUI 2108) tous 4 points etc. 88 participants.
http://www.sckirchberg.ch.vu

LES GENEVOIS REMPORTENT LA TEAM CUP
CEG Les Pinces (Genève) ont remporté la Team-Cup
opposé en finale à Wollishofen .
Le sort du match fut vite scellé, puisque les Genevois, qui s'étaient
présentés à ce rendez-vous avec trois juniors, se sont imposés sur les échiquiers un et trois
alors que deux parties n'étaient pas encore terminées. Tout d'abord Mathias Fabre a battu David Kradolfer, puis le double Champion Fédéral le MF Alexandre
Vuilleumier s'est adjugé le duel de prestige l'opposant à l'autre maître
FIDE Michael Hochstrasser. La seule victoire de Wollishofen fut celle de
Max Schultheiss au dernier échiquier contre Camille De Seroux. agée de
13 ans seulement. La Genevoise est la plus jeune joueuse de l'histoire à avoir
participé à une finale de la Team-Cup.
Depuis 1968, aucune équipe du Club d'Echecs de Genève n'avait
remporté cette compétition par équipes.
Les Genevois succèdent à Echallens vainqueur en 2006
Finale jouée Berne le 4 mars
Wollishofen - CEG Les Pinces (Genève) 1:3 (MF Michael Hochstrasser - MF
Alexandre Vuilleumier 0:1, Anastasia Gavrilova - Eric Delpin 0:1, David
Kradolfer - Mathias Fabre 0:1, Max Schultheiss - Camille De Seroux 1:0
Communiqué par F. Delpin

CHAMPIONNAT VAUDOIS 2006-2007
Tournoi A
Classement après 9 rondes.
1.Ambrosini (2278) 7,5 points. 2-3. Burnier f (2316) et Lamoureux m (FRA 2370) 7 points. 4.Patuzzo (2310) 6,5 points. 5.Cochet (2101) 4 points. 6.Lopez (1965) 3,5 points. 7.Jaccard (1902) 3 points. 8. Randriamiharsoa (1930) 2,5 points 9-10. Bonnard (1829) et Gillieron (1930) 2 points.
Tournoi B
1.Lavanchy (1807) et Gunsberg ((1769) 7 points. 3-4. Jaquier (1825) et Schwager (1851) 6,5 points. 40 participants.
Le blitz de clôture est remporté par David Burnier.

ECHALLENS CHAMPIONNAT SUISSE U10 U12 U14
Joué du 31 mars au 1 avril à Echallens, voici les résultats :
Tournoi U14
Classement final (5 rondes): 1. Camille de Seroux (1908), 4.5 ; 2. Nico Georgiadis (1840), Timo Reusser (1787), Jan Rindlisbacher (1829), Varada Srinivasan (1698), Jonas Lampert (1676), Simon Stoeri (1786), 4.0 etc 41 participants.
Tournoi U12
Classement final (5 rondes) : 1. Ivan Retti (1613), Laura Stoeri (1574), 4.5 ; 3. Salim Turki (1601), Modest Jiang (1451), 4.0 ; 5. André Meylan (1665), 3.5 ; etc. 43 participants.
Tournoi U10
Classement final (7 rondes) : 1. Elie Delpierre (1460), 6.5 ; 2. Florian Seitz (1686), 5.5 ; 3. Vincent Burgener (1536), Fabian Welch (1479), Dario Tinner (1353), 5 etc. 30 participants. http://www.sissa.ch/echallens

LENK OPEN
Joué du 5 au 9 avril, Classement après 7 rondes :
1-7. Stojanovic m (SER 2588), Sokolov g (FRA 2598), Gerber m (SUI 2368), Pavlovic g (SER 2534), Horvath m (HUN 2424), Gofshtein g (ISR 2541) tous 5,5 points. 8-10. Hoffmann m (GER 2475), Thesing m (GER 2475), Miralles g (FRA 2486) 5 points. etc. 106 participants.
http://www.beochess.ch

MARTIGNY 12 HEURES DE BLITZ
Joué le 7 avril 40 rondes de 5 minutes. 1er Alvir m (AUT) 34 points 2. Patuzzo f (SUI) 27,5 4.Ambrosini (SUI) 27 4.Perruchoud B. (SUI) 25,5 obtient le tite de champion valaisan.
http://www.uve-wsb.ch

GENEVE OPEN DES AMATEURS.
Tous les vendredis dès le 20 avril, 7 rondes. 2000-CHT de prix dont 500.-CHF au vainqueur. Inscriptions sur place, 32 quai du Seujet (4ème étage) jusqu'au 19 h15.

LUGANO
28 avril tournoi blitz, 9 rondes de 5 minutes.
Open du 29 avril au 1 mai. 6 rondes, 1er prix 3500.-CHF
http://www.chessmate.ch

OPEN DU LIECHTENSTEIN
Du 11 au 19 mai, 9 rondes, 1er prix 2000.-CHF
Info E-mail: abaumberger@gmx.net

ROMANSHORN BUNDESTURNIER
Du 17 au 20 mai, plusieurs catégories.
http://www.bem2007.ch

LONS LE SAUNIER (France)
16ème Open de Lons-le-Saunier - 3ème Challenge du Conseil Général "Jura Terre de Jeux" de parties rapides
Cette manifestation, richement dotée, se tiendra à JURAPARC à Lons le Saunier le 20 mai 2007.
7 rondes Fischer 17 mns + 3 sec/coup
Limitation du nombre des joueurs aux 160 premiers inscrits.
Renseignements : André DENIS : 06 71 27 27 94 ; Olivier MINAUD : 06 15 05 19 91.

OPEN DE NEUCHATEL
Du 25 au 28 mai, 7 rondes, 1er prix 2000.-CHF
http://www.neuchatel-echecs.ch

THUN OPEN
Du 25 au 28 mai, 7 rondes, 1er prix 1500.-CHF
http://www.beochess.ch

BELP TOURNOI U10 U12 U14
Du 26 au 28 mai.
E-mail: sgswb@econophone.ch

MOUTIER OPEN
Du 3 au 9 juin, 7 rondes, 1er prix 2500.-CHF
http://www.rosannalise.org

107ème CHAMPIONNAT SUISSE INDIVIDUEL
Leukerbad (VS) du 12 au 20 juillet, nombreux tournois.
http://www.leukerbad.ch

40ème FESTIVAL D'ECHECS DE BIENNE
Du 21 juillet au 3 août, nombreux tournois.
http://www.bielchessfestival.ch

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE:

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DE LA FEDERATION VAUDOISE
http://www.fvde.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* DECOUVREZ LE SITE QUI MONTE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com
http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org

* UN PETIT CLIN D'ŒIL A :
CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

ECHECS -X
http://www.echecs-x.com
Un nouveau site avec des actualités, portraits de joueurs, parties commentées.
Du bel ouvrage.

ECHIQUIER LEMPDAIS
http://echiquierlempdais.hautetfort.com/
Un voisin à visiter.

LA REVUE ITALIENNE
Torre & Cavallo Scacco !
http://www.messaggerie.it

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études. http://www.tribune.ch/

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE : g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées

www.tribune.ch


Publié le 17/04/2007 - 00:05 , Mis à jour le 14/05/2007 - 22:42